spacer

ATTENTION - CE SITE EST VIEUX
NOUS AVONS CHANGE DE SITE!!!

NOUS AVONS CHANGE DE SITE EN AVRIL 2008.
CE SITE EST MAINTENANT UN SITE D'ARCHIVES CONTENANT TOUS NOS ARTICLES
PUBLIES AVANT AVRIL 2008. POUR ALLER SUR NOTRE NOUVEAU SITE, CLIQUEZ ICI

Bienvenue
Home
Accueil
Toute l'actualité
Forums
Ancien Site
Présentation
Historique
Charte
Appel à la Nation
Idéologie
Organes
Gouvernement
Comité Directeur
Le Mamba
Adhésion
Devenir Membre
Donations
Animer une Cellule
Actus BDP
A La Une
BDP Discours
BDP Communiqués
BDP@Médias
Vidéos BDP
Audios BDP
Galerie Images
Traîtres & Imposture
Publications
Livres
Articles
Films
Nous Contacter
Infos Contact
Home
Accès Membres
  Accès Site
  Inscription Site
  Newsletter
  Forum Email
  Réactions
Username

Password

Remember me
Password Reminder
No account yet? Create one
Syndication
Mettez nos news
sur votre site!
Favoris BDP
 
 

Top 20 des News
Alliance secrète Myboto-Bongo: Les dessous de la plus grosse machination politique de l'histoire du Gabon PDF Print E-mail
Analyses et Opinions
Written by BDP   
Lundi 08 Août 2005 à 00:27


Dr. Daniel Mengara
Coordonnateur, BDP-Gabon Nouveau

Depuis un moment, les Gabonais se posent la question de savoir ce que le BDP pense de la démission de Zacharie Myboto du PDG et de la création de son parti l'UGDD. Cet article livre la position officielle du BDP-Gabon Nouveau vis-à-vis de la décision de Zacharie Myboto de quitter le régime auquel il a appartenu pendant près de quatre décennies.

Disons-le tout de suite. Zacharie Myboto n'est pas un opposant et ne l'a jamais été. Le statut d'opposant ne s'improvise pas. Ce n'est pas non plus un habit du dimanche que l'on mettrait pour aller se pavaner dans une église sans que l'on ait auparavant fait une véritable profession de foi reposant sur des convictions intimes et inébranlables.

L'opposition aujourd'hui déclarée de Myboto constitue la dernière livraison théâtrale du régime Bongo, dernier avatar de ces fameux tours de prestidigitation auxquels le régime Bongo a habitué les Gabonais à chaque fois qu'il avait besoin de détourner l'attention du pays des vrais enjeux politiques que sont aujourd'hui la transparence électorale, la réforme de l'état et la gestion responsable des biens de la nation.

Il y a donc dans la démarche de Myboto beaucoup plus que les apparences actuelles. Il s'agit bel et bien aujourd'hui de la plus grosse machination politique de l'histoire du Gabon, grosse parce que concoctée à un moment où le régime décrédibilisé d'Omar Bongo se sait au plus fragile de son règne.

A. INCOHERENCES POLITIQUES ET IDEOLOGIQUES

Attaquons-nous d'abord aux incohérences politiques et idéologiques de l'action mybotienne:

Incohérence No. 1: 

Lors de sa déclaration de démission lue au cours d'une conférence de presse organisée le 30 avril 2005 à l'Hôtel intercontinental Okoumé Palace de Libreville, Zacharie Myboto déclarait avec fracas qu'il quittait le PDG pour "marquer ma différence avec les pratiques actuelles auxquelles je m'oppose fermement...".
C'est bien beau de marquer sa différence, mais les pratiques que Myboto reproche au régime Bongo sont loin d'être actuelles. Elles datent toutes de depuis la prise illégitime du pouvoir par Omar Bongo en 1967 et l'instauration du parti unique en 1968. En fait, tous les reproches que Myboto fait au régime Bongo (atteintes aux libertés individuelles des citoyens, interdiction de parution de journaux pour des raisons infondées, emprunts contractés sans destination précise et sans aval du Parlement, atteinte à la liberté d'expression des citoyens, tripatouillage éhonté de la Constitution et d'autres textes de loi, la corruption, le mercantilisme, l'abus de biens publics, la gabegie, les dépenses somptuaires, l'achat des consciences, etc.) datent bel et bien de l'époque de Myboto en tant que membre associé du bongoïsme. Ils ne sont pas nouveaux. Myboto y a contribué en tant que l'un des idéologues les plus influents du PDG. Il en a également bénéficié vu que sa fortune actuelle que l'on dit énorme et ses différents postes politiques reposaient sur le socle éhonté des malversations bongoïstes qu'il fustige aujourd'hui.

Il n'y a donc aucune valeur dans la déclaration d'opposition de Myboto car s'il a fallu à Myboto 23 ans pour se rendre compte que le régime qu'il a défendu bec et ongles tuait le Gabon, cela veut dire que Myboto souffre d'une cécité morale qui laisse des doutes sur sa capacité à diriger un pays comme le Gabon, encore moins à s'opposer au régime dont il est lui-même l'un des géniteurs. Cela montre aussi qu'une présidence Myboto ne serait en rien différente d'une présidence Bongo. S'il faut à Bongo 38 ans pour se rendre compte de ses erreurs et à Myboto 38 ans (dont 23 au gouvernement) pour constater ses égarements, c'est qu'en fin de compte, ni Myboto, ni Bongo ne méritent les égards du peuple gabonais. Ce type de discours s'appelle tout simplement langue de bois.

Incohérence No. 2: 

Zacharie Myboto dans sa déclaration de démission se livre à une maladroite gymnastique discursive qui cache mal les contradictions de son positionnement idéologique. D'un côté, il déclare quitter le PDG pour "marquer ma différence avec les pratiques actuelles auxquelles je m'oppose fermement...", mais de l'autre, il salue le bilan du régime PDG auquel il ne semble, en fin de compte, rien reprocher. Myboto dit par exemple que: "j'ai contribué à faire asseoir le Parti à l'intérieur comme à l'extérieur du pays et à y renforcer l'exercice de la démocratie. Pendant près de vingt ans, le PDG a insufflé au GABON une dynamique d'unité, de justice, de respect réciproque, de solidarité et de développement dans la paix avant de devenir, hélas, un lieu d'intrigues et d'ambitions de toutes sortes."

L'on se demandera, au vu de cette déclaration, pour qui réellement Monsieur Myboto prend les Gabonais! Quel scandale! Quelle honte de la part de quelqu'un qui dit vouloir combattre un régime aussi criminalisé que celui de Bongo! Comment Monsieur Myboto peut-il regarder les Gabonais en face et déclarer que pendant près de vingt ans, et ceci grâce à ses contributions, le PDG aurait apporté au Gabon l'exercice de la démocratie, l'unité, la justice, le respect réciproque, la solidarité, le développement et la paix? Dans quel pays Myboto a-t-il vécu? Mathématiquement, les 20 premières années du PDG au Gabon vont de 1968 à 1988. Le bilan de ces années catastrophiques est connu de tous au Gabon.

Démocratie? Myboto oublie-t-il que le parti unique n'a rien à voir avec la démocratie, surtout avec des résultats de 99% et l'arrestation et l'assassinant d'opposants politiques?

Justice? Myboto oublie-t-il l'arbitraire qui a été celui du régime Bongo depuis 38 ans? Où est le seul exemple que l'on a au Gabon d'un Ministre ayant été démis de ses fonctions ou arrêté pour avoir détourné les derniers publics?  Myboto lui-même est détenteur d'une fortune acquise par le vol, fortune qui n'a pas grand-chose à envier à celle d'Omar Bongo? Peut-il expliquer l'origine d'une telle fortune chez quelqu'un qui n'a qu'une formation d'instituteur ancien modèle? Et pourquoi n'a-t-il jamais été mis en prison pour cette accumulation malhonnête de fortune au détriment des citoyens, en compagnie de son complice de toujours, Omar Bongo? Vu que son ?uvre visant à instaurer la justice au Gabon était si important, on se demande alors ce que Myboto et Bongo font encore en liberté au Gabon?

Unité? Myboto oublie-t-il que tout le règne d'Omar Bongo depuis 38 ans s'est construit sur la culture et l'exacerbation des méfiances et divisions ethniques?

Solidarité? Myboto oublie-t-il qu'il fait partie de la caste privilégiée, celle-là même constituée par les 2% de Gabonais qui ont tiré leur criminelle fortune de leur complicité avec les fossoyeurs du Gabon? Classe qui condamne aujourd'hui 60% du reste des citoyens à vivre en dessous du seuil de la pauvreté la plus ardue?

Développement? Myboto oublie-t-il que c'est justement parce que son parti le PDG avait échoué dans sa capacité à développer le Gabon que le Gabon a sombré dans une crise économique sans précédent dans les années 80, précipitant ainsi le retour du multipartisme au Gabon à un moment où les misères du peuple avaient atteint des proportions qui menaçaient de mener à la chute du régime Bongo vers la fin des années 80? Myboto, qui devint membre du bureau politique du PDG en 1970 (deux ans après sa création) ne fait-il pas parti justement des gens qui ont mis en place le PDG et l'ont construit comme parti de la malversation, des combines, des divisions, des fraudes électorales, etc.? Myboto voit-il, par conséquent, qu'il a lui-même contribué, non pas à l'édification d'un Gabon prospère, mais plutôt à son saccage et à sa destruction? Il faut donc éviter d'insulter les Gabonais. Les Gabonais ne voient nulle part ces contributions positives que Myboto attribue au PDG. S'il y a une chose qui doit être dite, c'est que les 20 premières années d'existence du PDG ont représenté, en fait, les années les plus sombres du Gabon. Et Myboto, qui était aux premières loges, y a grandement contribué en tant que dignitaire et idéologue du régime.

Incohérence No. 3: 

L'une des incohérences idéologiques de Zacharie Myboto se révèle avec acuité quand on regarde les circonstances mêmes de sa prise de décision de quitter le régime Bongo en avril dernier. Dans un article publié par le journal français Libération du 29 juin 2005, les mots suivants sont attribués à Zacharie Myboto: «J'ai demandé au Président de quitter le gouvernement en 1990, puis après la présidentielle de 1998, mais je n'ai pas eu gain de cause».

Ah bon? Donc, même pour quitter le PDG, Zacharie Myboto avait besoin de l'accord et de la caution morale explicites et personnels d'Omar Bongo? Et il lui aurait donc fallu près de 15 ans pour obtenir cette autorisation? Qu'aurait donc fait Myboto si Bongo avait continué à refuser? Et doit-on alors conclure que cette sortie de Myboto du PDG résulte tout simplement d'un arrangement politique entre les deux compères pour semer le trouble dans l'électorat gabonais, au profit du roi Bongo que Myboto sait ne pas pouvoir battre?

Et Myboto veut faire croire aux Gabonais aujourd'hui que son départ est une affaire de conviction politique vieille de 4 mois en année électorale en plus? Quelle blague! On sait la mémoire des Gabonais courte, mais à ce point là, ce serait grave. Myboto veut que les Gabonais oublient en 4 mois les sévices qu'il a fait subir au peuple en complicité avec Bongo pendant 38 ans? Quelle indécence!

Si ces paroles de Myboto sont une indication de qui est l'homme Myboto, l'on pourrait sans risque de se tromper dire que le nouvel ancrage de Myboto dans l'opposition ne constitue aucunement une action indépendante de sa part, vu que depuis 1990, Omar Bongo lui refuse cette autorisation. Ceci se confirme par le fait que malgré sa démission du gouvernement en 2001, Myboto est malgré tout resté membre du PDG et a continué à servir comme député de ce parti jusqu'à sa démission en avril dernier. Une démission qui n'enlève rien au fait que Myboto aura jusqu'en avril 2005 (il y a à peine 4 mois!) continué à servir les intérêts du PDG, PDG dans lequel lui-même sera resté pendant près de 38 ans en compagnie d'Omar Bongo (il devient membre du bureau politique du PDG en 1970). Et il veut, en l'espace de 4 mois, se faire passer pour l'opposant le plus opposant de Bongo? Allons donc. Monsieur Myboto, ne la faites pas aux Gabonais, cette blague!

La question que d'aucuns se poseront alors est de savoir pourquoi Myboto aura attendu 4 ans depuis sa démission du gouvernement pour à la fois démissionner du PDG, créer son parti et se positionner subitement comme un opposant au régime auquel il a appartenu jusqu'en avril 2005. Or, lors de l'interview qu'il a accordée à RFI le 15 juin 2005, Myboto confirme que lors de sa dernière rencontre avec Bongo en janvier 2005, il n'avait pas encore laissé connaître à qui que ce soit son intention de quitter le PDG. Cette décision apparaît donc non pas comme une décision mûrement réfléchie, mais bel et bien comme une décision de dernière minute prise pour les besoins du moment. Ce moment, c'est l'élection de décembre 2005. Omar Bongo craint de ne pouvoir avoir en face de lui un opposant de poids capable de crédibiliser la fraude électorale qu'il prépare. Vu que Mamboundou n'a pas encore annoncé sa décision, et pourrait même être tenté de boycotter l'élection, Omar Bongo risquerait de se retrouver en candidat unique. Quelle meilleure stratégie donc que de faire passer dans l'opposition son ami le plus fidèle qui, sachant très bien qu'il ne pourrait battre Bongo, lui assurerait néanmoins une "victoire" digne de ce nom, victoire que les deux compères iraient par la suite festoyer après l'élection au travers d'une alliance de gouvernement d'unité nationale dans lequel figurerait de nouveau aux premières loges le pseudo-opposant? Zacharie Myboto. Le coup Lemboumba, on connaît!

Incohérence No. 4: 

La preuve de ce qui précède est facile à trouver. Depuis que Myboto s'est "distancé" du gouvernement en 2001, on ne l'a pas entendu critiquer un seul instant la personne d'Omar Bongo. Pire, depuis sa démission du PDG, donc du régime en avril 2005, on ne trouve nulle part d'attaque de Myboto contre le premier responsable de la débâcle gabonaise, Omar Bongo. Myboto s'est contenté jusque-là de tourner autour du pot en s'attaquant vaguement à une soi-disante mauvaise gestion du régime, aux dérives de son ancien parti et à d'autres platitudes politiques sans finalité.

L'équation est pourtant simple. S'il est vrai que Myboto voit aujourd'hui avec clarté les fautes qui ont été celles de son ancien régime, pourquoi hésiterait-il à remettre en cause la légitimité politique personnelle d'Omar Bongo, par exemple? La mesure d'un vrai opposant aujourd'hui au Gabon se résume à sa capacité à remettre en cause les institutions de la république si celles-ci découlent de manipulations destructrices des libertés politiques, civiles et économiques d'une nation. Quand un soi-disant opposant gabonais hésite à dire clairement que Bongo doit partir ou à pointer directement Bongo du doigt en tant que premier responsable de cette débâcle, l'on doit douter de ses motivations. Curieusement, on ne trouve nulle part chez Myboto cette remise en cause de la légitimité d'Omar Bongo et des diverses institutions qui découlent des malversations bongoïstes perpétrées contre les Gabonais depuis 38 ans. Car si Bongo est le fruit illégitime des élections présidentielles frauduleuses organisées au Gabon depuis 38 ans, les diverses institutions du Gabon qui résultent de cette illégitimité (parlement, Cour constitutionnelle, constitution, gouvernement, code électoral, etc.) sont elles aussi le fruit de la même illégitimité, y compris Myboto lui-même.

L'opposition de Myboto semble donc ainsi s'arrêter là où commence le nom d'Omar Bongo, personne que Myboto hésite apparemment à remettre en cause directement, se contentant de platitudes politiques sans attrait et se confinant à jouer à la guéguerre avec les sous-fifres du régime plutôt que de s'attaquer au premier responsable. Il suffit d'ailleurs de voir comment Myboto se défend maladroitement quand ses confrères du PDG l'accusent d'être mal placé pour critiquer le régime qu'il a lui-même contribué à créer. Au lieu de s'en prendre à Omar Bongo, qui devrait logiquement être son adversaire aux présidentielles, il se limite à cette insipide lutte fratricide avec ses compères du PDG, montrant ainsi qu'on peut essayer de chasser le naturel, mais ce naturel finit toujours par nous rattraper. Au sein du régime, le nom Bongo est sacré. On ne peut s'y attaquer, même quand on a apparemment déclaré être opposant, car Bongo, c'est "Papa", et en Afrique on ne s'attaque pas à "Papa".

Incohérence No. 5: 

Au manque d'attaques directes contre la personne d'Omar Bongo s'ajoute le manque évident d'articulation d'idées concrètes sur la transparence électorale. Myboto s'apprête de toute évidence à aller aux élections sans avoir posé le seul vrai débat qui s'impose: va-t-on laisser Omar Bongo organiser la fraude sur la base de la constitution et des arrangements constitutionnels actuels ou va-t-on imposer au régime de réformer avant l'élection? 

Myboto semble de toute évidence se contenter du statut quo électoral actuel, un statut quo taillé sur la mesure d'Omar Bongo à qui le régime veut assurer une élection sans faille. Ceci ne semble nullement gêner Zacharie Myboto qui se contente de dire les choses du bout des lèvres plutôt que d'engager de vraies actions d'opposition capables de mener à la mise sur table du débat sur la transparence, même si cela doit impliquer le report des élections, afin de garantir la victoire du meilleur candidat.

Cette absence de clarté capable de définir concrètement Myboto comme un opposant ne doit pas surprendre. L'on a vu dans l'histoire politique du Gabon d'illustres transfuges tels Lemboumba, Maganga Moussavou et beaucoup d'autres qui ont fini par retrouver leur "papa" avec le même fracas que celui qui avait annoncé leur départ du régime, confirmant ainsi la tendance observée au Gabon selon laquelle il est très difficile à quelqu'un ayant volé, violé, assassiné et manigancé avec  Bongo de se retrouver tout d'un coup opposé radicalement à Bongo. En fait, de vraie opposition, il n'y en a jamais eu chez les transfuges du régime. Même les Léon Mebiame, qui avaient osé en sortir, ont fini par revenir. La plupart aiment à se lancer dans l'opposition soit pour des raisons personnelles les opposant les uns aux autres, soit juste pour faire monter les enchères qui verront leur réintégration au sein du régime à des postes plus juteux. Au passage, c'est le peuple gabonais qui en souffre.

B. INCOHERENCES MORALES ET PERSONNELLES

Myboto n'a pas quitté le PDG par conviction idéologique ou politique, mais pour des raisons personnelles. Il y a une grosse différence entre quitter un parti politique pour des raisons personnelles et le quitter sur la base de conviction idéologiques s'articulant autour d'une conception de l'état et de la chose publique qui tourne, sur la base d'un élan patriotique ou nationaliste, autour des bienfaits à apporter à toute une nation. A ce titre, la démarche de Zacharie Myboto est, encore une fois, truffée d'incohérences morales et personnelles. Ces incohérences, les voici:

Incohérence No. 6: 

Bien que Myboto ait déclaré lors sa conférence de presse et dans son livre qu'il assumait la responsabilité individuelle qui était la sienne pour la débâcle du bongoïsme au Gabon, cette assomption de responsabilité ne se résume, en fin de compte, qu'en des paroles vides de sens.

Une chose est, certes, de reconnaître sa responsabilité par des paroles, une autre est de la reconnaître par des actes d'attrition concrets.

Où est, par exemple, le mea culpa public de Myboto pour le mal qu'il a causé aux Gabonais en se faisant le complice des atrocités bongoïstes? Où est la liste de ses crimes personnels envers le Gabon? Que vaut aux Gabonais la vague reconnaissance de responsabilité de Myboto quand ce même personnage continue à rouler des grosses mécaniques, à vivre dans le confort et la richesse acquis sur le dos des Gabonais? C'est bien beau de faire la remarque selon laquelle 60% des Gabonais vivent aujourd'hui sous le seuil de pauvreté. Mais vu que l'argent qui permet aujourd'hui à Myboto  de vivre confortablement est justement l'argent qui aurait pu permettre de réduire la pauvreté des Gabonais, où est le geste de solidarité de Myboto vis-à-vis des Gabonais qu'il a contribué à détrousser en complicité avec Bongo au cours des 38 dernières années? N'aurait-il pas été plus décent pour Myboto de déclarer publiquement sa fortune, de s'excuser publiquement auprès des Gabonais en demandant leur pardon, et, pourquoi pas, rendre leur argent aux Gabonais en créant un fonds spécial dans lequel il rendrait volontairement 75% de ses biens aux Gabonais? Et vu qu'il connaît tous les secrets de Bongo et des autres requins, quoi de plus sain pour un satanique reconverti que de livrer au public non seulement tous ses secrets criminels, mais aussi tous les secrets qu'il connaît d'Omar Bongo et de tous ceux qui le servent?

Une liste des crimes personnels de Myboto et des crimes attribuables au reste du régime aurait beaucoup plus le potentiel d'attirer à Myboto la sympathie et le pardon des Gabonais que les platitudes actuelles du satanique bongoïste reconverti. Ceci aurait eu un effet beaucoup plus rassurant pour les Gabonais que ce faux discours d'opposant que Zacharie Myboto essaie de cultiver, alors que les faits mêmes qui entourent sa démission du régime le démentent. Ce qui est sûr c'est que l'on n'a encore vu nulle part chez Myboto cette sincère repentance qui fait les grands hommes. A ce titre, l'action de Myboto reste engluée dans la fausseté et la tromperie machiavélique.

Incohérence No. 7: 

A cette incohérence personnelle et morale s'ajoutent des incohérences familiales et financières que l'on ne peut manquer de soulever.

Zacharie Myboto est le père de Chantal Myboto, ancienne maîtresse d'Omar Bongo. Les bruits courent même que Bongo serait le père d'une fille de Chantal Myboto, faisant donc ainsi de cette rivalité Bongo-Myboto une affaire de famille. Libération le confirme dans son article du 29 juin 2005 quand il dit que "Entre Bongo et Myboto, c'est aussi une histoire de famille. La fille préférée de Myboto, Chantal, a été directrice de cabinet d'Omar Bongo jusqu'en 2000. Elle a même eu une fille avec lui, aujourd'hui âgée de 14 ans. Désormais, elle mène campagne pour son père depuis sa luxueuse villa de Neuilly, cadeau d'Omar Bongo."

Ceci, évidemment, montre les limites mêmes de l'action politique de Myboto. Car si opposition il y a chez Myboto, cette opposition serait véritablement basée sur des considérations personnelles et familiales, et non des considérations de conviction politique. Myboto, selon la rumeur, se serait quelque peu brouillé avec Omar Bongo sur la base d'une affaire personnelle entourant sa fille. Le fait que Bongo l'ait plus ou moins délaissée, ce qui, dans le contexte politique gabonais voulait dire que la famille Myboto risquait de perdre de son poids politique auprès du roi incompétent, serait à l'origine de cette brouille familiale. Vu que l'influence politique des uns et des autres auprès de Bongo s'obtient généralement par le droit de cuissage, soit en épousant une de ses filles, soit en offrant qui sa fille, qui sa femme, qui son fils, qui soi-même aux lubies sexuelles dépravées du roi Bongo, le fait de reléguer Chantal Myboto au rang de produit consommé ne pouvait que mener à une brouille personnelle entre Bongo et Myboto. Mais de là à faire d'une affaire personnelle une question de conviction politique et idéologique, il y a un pas que seul Myboto et ceux qui sont comme lui peuvent franchir.

C'est tout de même curieux comme les brouilles personnelles au sein du régime ont tendance à devenir synonymes d'opposition politique au Gabon! On l'a vu non seulement avec le grand Lemboumba aujourd'hui Vice Président de la République manioc, mais aussi récemment avec le fameux Hervé Opiengah emprisonné pour problèmes personnels dans ses malversations avec Ali Bongo, mais dont le nom sort parfois ici ou là comme celui d'un opposant au régime. Apparemment, au Gabon, l'on n'a tellement envie de voir enfin se profiler un vrai opposant que l'on s'accroche à n'importe quel individu qui se déclarerait opposant, oubliant que le fait d'être opposant doit partir de convictions politiques avérées de longue date, et non de fumée éphémère comme celle que veut utiliser Myboto pour aveugler les Gabonais à la veille de l'élection. Si Myboto s'était déclaré opposant dès sa sortie du gouvernement en 2001, sa démarche actuelle aurait recueilli une certaine crédibilité car elle aurait été mise à l'épreuve de la longevité et de la sincérité. Mais se déclarer opposant juste 6 mois avant l'élection présidentielle cache à peine ces opportunismes bongoïstes auxquels nous avons été habitués depuis 38 ans. Myboto n'est tout simplement pas crédible comme opposant. Il lui faut donc éviter de faire passer ses mésententes personnelles d'avec Omar Bongo pour des différences idéologiques qui n'existent nulle part au regard du cheminement politique de l'homme Myboto.

Et la vraie question se posera sans doute au moment opportun: puisque Myboto est le beau-père d'Omar Bongo et le grand-père de la fille que Bongo a eue avec sa fille, jusqu'où Myboto est-il prêt à aller pour obtenir la libération du Gabon? Myboto serait-il par exemple prêt à participer à un coup d'état dont la visée serait de chasser Omar Bongo du pouvoir, et si besoin est, de l'éliminer physiquement? Myboto ferait-il une telle chose en sachant que Bongo est le géniteur de sa fille Chantal, avec laquelle Omar Bongo continue de coucher occasionnellement? Or, quand on sait le nombre d'investissements financiers communs dans lesquels sont impliqués les familles Bongo et Myboto, on a de sérieux doutes.

On serait donc l'opposant de Bongo sur le plan politique, mais pas sur le plan des affaires et des finances?

Sur quoi, à la fin, reposerait une opposition mybotienne engluée dans des imbroglios familiaux et financiers qui ne lui laissent aucune véritable marge de man?uvre en tant qu'opposant? Il n'y a à ce titre aucune crédibilité à une opposition telle que voudrait la mener Monsieur Myboto, englué comme il est dans la boue du bongoïsme par des alliances à la fois personnelles, familiales et financières.

Incohérence No. 8: 

Aux incohérences familiales ci-dessus, on peut ajouter l'incohérence qui découle du manque d'altruisme politique de Zacharie Myboto. Plus haut, nous avions parlé du grave manquement qui a été celui de Myboto d'ignorer la règle cardinale qui fait le pardon des grands hommes. Pour obtenir le pardon, il faut le demander en citant clairement les fautes que l'on a commises.

En plus de demander le pardon, il faut savoir être altruiste car c'est à cela aussi que l'on mesure la capacité d'un individu à être solidaire, surtout dans un contexte qui exige des uns et des autres des élans de patriotisme. Pour que Myboto soit perçu comme un vrai opposant, il avait beaucoup mieux à faire qu'à créer son propre parti politique et à s'en déclarer Président pour aller solliciter les suffrages des Gabonais en tant que candidat. Ce que Myboto aurait dû faire, pour être crédible, aurait dû être soit de rejoindre un groupe politique déjà établi dans l'opposition comme l'UPG de Mamboundou, soit de leur proposer une alliance commune pour en finir avec le régime Bongo. De par cette alliance, Myboto accepterait, par amour de son pays, de se mettre à l'écart en ne présentant pas sa candidature. Ce retrait altruiste et désintéressé est important car Myboto, s'il est humain, doit être capable de reconnaître qu'il a déjà été trop longtemps partie intégrante d'un régime politique vieux de 38 ans dans lequel lui-même aura été un acteur politique de premier plan, d'abord en tant que membre du bureau politique, puis ensuite en tant que Ministre et parlementaire pendant des décennies.

L'engagement et la carrière politiques de Myboto sont à ce titre aussi vieux que le régime Bongo lui-même. Ceci veut dire que Myboto, dès le départ, souffre déjà du même manque de crédibilité qui accable Omar Bongo, manque de crédibilité que lui-même confirme sur RFI en parlant de la nécessité de ne pas rester trop longtemps au pouvoir. Si cette assertion est vraie, Myboto doit également se l'appliquer à lui-même car être au pouvoir trop longtemps n'est pas une tare qui s'applique uniquement au poste de président de la république; cette tare s'applique à tout poste politique dans lequel on s'éterniserait. Rester trop longtemps au pouvoir veut dire, dans le cas du Gabon, incompétence et manque d'idées concrètes et de convictions nouvelles capables de transformer et moderniser le Gabon, quelque soit le poste auquel on aura servi. Myboto doit donc, honnêtement, reconnaître qu'il n'a rien de nouveau à offrir aux Gabonais, s'étant trop investi comme il l'a fait dans l'édification du bongoïsme criminel. A ce titre, sa meilleure contribution, en tant qu'opposant, aurait été de rejoindre des opposants plus crédibles qui n'ont jamais touché au pouvoir et qui sont restés loin du régime Bongo. A ces opposants, il aurait offert non seulement un soutien public, mais aussi tout l'argent qu'il a accumulé au cours des années pour leur permettre de financer une campagne inédite qui aurait facilement mené à la fin du régime Bongo.

On voit, hélas, que Myboto est resté bongoïste jusqu'au bout. Il se voit déjà président juste parce qu'il se sera faussement déclaré opposant de six mois à l'occasion des élections présidentielles. En fait, il n'ose pas s'imaginer autrement que dans les cercles du pouvoir et dans le siège important d'un président de la république alors qu'il sait que Mamboundou a nettement plus de chance d'être élu que lui. Et comme il sait très bien qu'à cause de son manque de crédibilité, aucun Gabonais ne le porterait au pouvoir, son action politique doit tout simplement être vue comme une de ces gesticulations politiques auxquelles le régime Bongo a habitué les Gabonais depuis 1990. Le régime Bongo sait que pour brouiller les pistes et donner un semblant de crédibilité au processus de fraude, il est parfois bon de se fabriquer de faux opposants. Myboto est malheureusement de ceux-là. Un opposant qui attend que Bongo lui donne la permission de sortir du gouvernement, du parti et du régime est un opposant sans personnalité et ne peut donc convaincre les Gabonais quant à sa capacité à vaincre son adversaire.

Comme on peut donc le voir, il y a trop d'incohérences dans la démarche de Zacharie Myboto pour qu'il soit crédible comme opposant. C'est malheureux que l'on veuille ainsi abuser de la naïveté des Gabonais. Des gens comme Myboto croient les Gabonais si désireux de changement qu'ils seraient prêts à accorder crédit au moindre marchand de tapis qui s'annonce, même quand le fond du discours de machinateurs invétérés comme Zacharie Myboto sonne faux comme une guitare mal accordée.

La conclusion est donc simple: Ce n'est pas d'un Zacharie Myboto dont le Gabon a besoin en ce moment. Il n'y aucune différence entre Zacharie Myboto et Omar Bongo. Un Zacharie Myboto serait pour le Gabon exactement comme le serait un Ali Bongo. Il sauvegarderait tout simplement les intérêts de l'alliance bongoïste en place, prolongeant ainsi l'agonie des Gabonais pour les 100 ans qui viennent. Ni Bongo, ni Myboto ne méritent le moindre respect de la part des Gabonais. Et comme le plan machiavélique concocté par Myboto et Omar Bongo consiste tout simplement à faire élire Omar Bongo de manière à mieux se partager le pouvoir en janvier 2006, la machination Bongo-Myboto doit être comprise comme un plan de prise en otage du Gabon pendant les 50 ans qui viennent car tout ce que cela prépare, c'est la continuité du régime Bongo.

C. QUELLE CREDIBILITE, DONC, POUR ZACHARIE MYBOTO?

D'aucuns diront sans doute que le BDP-Gabon Nouveau fait un mauvais procès d'intention à Zacharie Myboto. Que Myboto, comme tout Gabonais a le droit de faire valoir ses convictions politiques là où cela lui plaît, que cela soit dans l'opposition ou au sein du régime Bongo. Certains ajouteront même qu'il existe des moments de culpabilité où la conscience d'un homme, au dernier moment, peut le ronger et lui faire changer de camp. Ils citeraient en exemple le cas de Kérékou au Bénin qui, après avoir été reconverti en frère en Christ par la grâce divine, devint l'un des présidents les plus démocrates d'Afrique, montrant ainsi qu'il n'est jamais trop tard pour changer. Et patati patata?

Soit!

Admettons un seul instant que Myboto ait été, dans l'enfer personnel qui tourmentait sa diabolique conscience, frappé par la grâce divine et soit devenu ce sincère reconverti recherchant le bien du Gabon et de son peuple. Supposons également un seul instant que le BDP se trompe dans son analyse de l'homme Myboto et des machinations secrètes entre Myboto et Bongo. Que doit faire Myboto pour mériter la confiance des Gabonais?

Myboto, chers amis, a plus que de simples paroles à offrir aux Gabonais s'il veut les rassurer sur sa crédibilité en tant qu'opposant. Il doit passer le test de confiance ultime du peuple, qui consiste en deux ou trois choses simples à faire:

- Se retirer de toute ambition présidentielle: son historique de près de 38 ans au sein du PDG comme complice de toutes les malversations bongoïstes lui enlève toute crédibilité et ne peut donc qu'avantager le candidat Bongo vu que l'on voit mal Myboto se retrouver devant Mamboundou, Mengara ou Bongo lors d'une élection transparente et crédible au Gabon. C'est dire que Myboto n'a aucune chance de gagner quoique ce soit et que sa candidature serait tout simplement une candidature distraction visant à diluer l'électorat de manière à favoriser le candidat ? Bongo.

- S'allier dans un front commun avec le BDP, l'UPG ou les deux, de manière à favoriser l'élection d'un vrai opposant ne s'étant jamais compromis dans la criminalité bongoïste. Seul un nouveau visage sera capable de rendre la crédibilité à une élection comme celle qui se prépare et si Myboto, pour se faire pardonner des Gabonais, déverse sa fortune malhonnêtement gagnée sur le dos des Gabonais dans les caisses de la colaition pour le candidat que la coalition aura décidé de soutenir, il rendra un meilleur service à la nation. Ceci montrera qu'il est non seulement capable de désintéressement et d'altruisme, mais qu'il est aussi prêt à utiliser sa fortune gagnée malhonnêtement à la libération du Gabon. Les Gabonais n'oublieront pas cela. Vu que Myboto ne sera jamais président au Gabon, il vaudrait mieux pour lui devenir ministre ou chef du parlement dans un gouvernement réformé et dirigé par l'opposition que dans un système pourri comme celui de Bongo qui risque à tout moment de sauter par un coup d'état, car rien ne dit que l'élection de décembre 2005 se passera sans violence ni coup d'état. 2005 est l'année de tous les dangers au Gabon.

- Demander pardon aux Gabonais en offrant au public l'étendue des fortunes accumulées non seulement par lui-même mais par tous les autres membres du régime. Myboto connaît certainement tous les secrets du régime Bongo et il aurait beaucoup plus à gagner en crédibilité auprès des Gabonais à révéler tout sans dissimuler ses propres fautes. Les Gabonais sauront lui pardonner. Car c'est véritablement trop facile de balancer ici ou là des mots ou des livres qui disent "J'Assume". Mais entre le mot "j'assume" et la vraie reconnaissance de ses fautes, il y a un gouffre que Myboto n'a pas encore franchi. Dans ce sens, le "j'assume" de Myboto est vide de sens et de substance tant que Myboto n'aura pas dit exactement ce qu'il assume. Une chose est de livrer aux Gabonais les vagues remarques que n'importe quel opposant au régime Bongo est capable de faire, une autre est de montrer aux Gabonais que l'on sait exactement toutes les manigances du régime et qu'on est prêt à s'en défaire. Or, une telle démarche doit commencer par Myboto lui-même, qui doit commencer à dire aux Gabonais à combien s'élève sa fortune malhonnêtement accumulée sur leurs dos, combien de Gabonais il a contribué à faire assassiner pour protéger le régime Bongo et sa fortune personnelle, combien d'argent Bongo a volé, qui fait quoi et qui est qui au sein du régime Bongo, et expliquer aux Gabonais pourquoi il demande leur pardon. De tout ceci, Myboto n'a encore rien fait. Il s'est contenté de déclarations vagues, d'assumer des choses non avouées et de rouler des grosses mécaniques sans remords aucun. Les Gabonais ne sont plus dupes et ils comprennent que le jeu de Myboto n'a aucune clarté. Ce manque de clarté est trop évident pour échapper aux yeux attentifs de ceux qui savent observer. En somme donc, Myboto n'est pas clair. Il est encore moins convainquant quand il veut faire croire aux Gabonais qu'il assume des choses qu'il n'a pas encore avouées. Le "J'assume" de Myboto est donc comme ce pêcheur qui irait chez le prêtre pour une confession, mais qui refuserait de citer chacun des crimes ou pêchés pour lesquels il recherche le pardon et la bénédiction de Dieu. Ceci revient à dire que Myboto n'a rien assumé du tout et s'amuse à vouloir détourner les Gabonais du vrai changement politique que le pays souhaite.

- Demander de manière publique et sans ambiguïté, comme le fait le BDP, le départ immédiat et inconditionnel d'Omar Bongo, tout en remettant en cause la légitimité des institutions nées du bongoïsme depuis 38 ans, y compris la légitimité d'Omar Bongo lui-même, premier responsable de la gabegie et autres tares de gestion de l'état que Myboto condamne actuellement du bout des lèvres, signe d'un manque évident de convictions anti-Bongo.

C'est là la vraie mesure de l'opposant Myboto s'il se veut crédible. Car on voit mal comment le candidat Myboto sera capable de mener une campagne électorale sans toucher directement à la personne d'Omar Bongo et sans remettre en cause la légitimité de ce que lui-même, Myboto, a contribué à construire. On ne peut pas à la fois condamner le régime Bongo et faire croire aux Gabonais que les vingt premières années du PDG au pouvoir furent bonnes pour le Gabon. C'est là une vision inadmissible et criminelle quand on sait le calvaire du peuple gabonais au cours des 38 dernières années de bongoïsme incompétent et assassin. Cela montrerait aussi que c'est du bout des lèvres que Myboto "assume" vu qu'il ne reproche en fait rien au régime.

Si Myboto veut prouver aux Gabonais qu'il a définitivement tourné la page de la gabegie, qu'il suive ces petites recommandations du BDP. A la limite, le BDP serait prêt à recevoir Myboto aux Etats-Unis si ce dernier est prêt à s'allier au BDP et tous les autres partis qui composent aujourd'hui la vraie opposition gabonaise sur la base de la plateforme du Bongo Doit partir, qui est une plateforme claire et nette qui reconnaît qu'Omar Bongo est à l'origine des maux du Gabon et que pour que des solutions soient trouvées à ces maux, Bongo Doit Partir, et avec lui tous ceux qui sont complices du pillage de notre pays.

Sans ce type de démarches, le reste n'est qu'enfantillages et gesticulations visant, encore une fois, à abuser de la confiance des Gabonais. Les Gabonais devront tout simplement faire preuve de clairvoyance en se posant les questions qu'il faut et en rejetant les alliances sataniques qui se font sur leur dos.  

En fin de compte, pour le BDP, Bongo et Myboto travaillent de concert dans le sens de la continuité du bongoïsme au Gabon. S'il y a, donc, à un moment où se prépare le renouvellement de la prise en otage du pays par les intérêts mafieux qui s'activent au sein de ce régime, une place à accorder au couple machiavélique Bongo-Myboto, cette place se trouve certainement dans les poubelles de l'histoire du Gabon.

 

BDP-Gabon Nouveau
P.O. Box 3216 TCB
West Orange, New Jersey 07052, USA
Tel: 973-447-9766 / 973-655-5143
Fax: 973-447-9766 / 973-655-7909
Site: http://www.bdpgabon.org

 

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent laisser un commentaire.
SVP, connectez vous ou enregistrez vous.



Total Actuel: 149 Réactions
1. http://www.newstylerolex.com/
Posté par: rolex le 22-01-2010 20:49
050With theof not aggressively Actor SamuwoxinRolex Dayton and overnight fame, Samuwoxin Gordon in the film  
 
wear Rolex Watches, may be Replica Rolex watches,  
 
Fake rolex is good and cheap. He is both Through performance capture technology, the embodiment of the Afan tat and  
 
Replica Watches image of endorsement on, he starred in humans really are in the film 
 
breitling watches
 
McGrady said the replica rolex is a cost-effective. Everyone loves  
Rolex watches. breitling watches.omega watches  
 
cartier watches chanel watches and other replica watches 
 
. McGrady himself with a replica watches. He is fond of replica rolex 
 
Suoerdana name and Rolex Watches list frequently appear in the beauty, she was wearing a sexy tight-fitting clothes  
 
and boots to wear Rolex boarded Complex magazine, filled with a sense of style just like science fiction is \"a new  
 
sci-fi film The Queen,\" panache. Replica Rolex is very important. Suoerdana said  
 
breitling watches
with breitling watches such as co-operation itself is recognition of  
omega watches
 
China news agency, Washington, January 16 (Reporter Wu Qingcai) - Haiti, four days after a major earthquake, replica  
 
Rolex
15 decided to Haiti to provide 30 million U.S. dollars worth of humanitarian emergency material assistance. 
 
replica Rolex
is good Replica Watches 
 
a luxury mobile phone Vertu, it is expensive, most people can not afford the expensive  
 
Vertu cell phone, but the Replica Vertu able to meet everyone,  
 
vertu replica is also a high quality and cheap. Vertu phone is noble. 
 
louis vitton handbags is a luxury bags, it is expensive, we all can not afford, but since there  
 
Replica handbags
, we can buy your favorite replica louis vitton handbags, louis vitton  
 
are high quality and cheap. 
 
Send or receive money to PayPay account, 外贸收款 master收款 网上支 
 
信用卡支付 visa收款 在线支付bank account worldwide,  
 
深圳收汇宝email and SMS either by internet or mobile phone 
 
Treatment of male erectile dysfunction. Generic Viagra advanced technology, modern pharmaceutical methods,  
 
refined concentrate aphrodisiac made of the Need for quick Viagra Online, for impotence, premature ejaculation,  
 
erectile capacity,viagra sales erectile rigidity and lasting ability to effect significant 
 
 
Rolex is pioneer in creating stylish and dazzlingReplica Rolex watches for women. The  
Rolex Lady-Datejust Pearlmaster pioneers the lady\'s collection produced by Rolex. The watch  
 
presents a symbol of status for fashion lovers as it  
sunglasshas a very authentic and convincing appeal. tiffanyThe Rolex Lady 
 
-Datejust Pearlmaster acquired a definite and distinct appeal because of the diamonds placed on the bezel. Montblanc pens 
 
has been innovative in creatingParker pens new technology and tiffany 
 
implementingcartier Jewelry the technology in thecartier Jewelry.  
050
2. http://www.newstylerolex.com/
Posté par: Replica Watches le 06-01-2010 20:30
050I soon found Rolex if I was willingReplica Watches to spend a Replica Rolex little bit that IRolex Watches could get Swiss Omega watchesceramic Chanel replica watchesbreitling watches that looked exactly chanel watcheslike the realFake rolex thing but I could breitlingpurchase it Rolex 2010 on my budget. I Rolex phone shopped around forRolex the replica thatReplica Rolex matched my style the Replica watchesbest and bought it.I havebreitling watches been wearing it fake rolexregularly ever since and even the omega watchespeople that have the real chanel watchesthings are complimenting  
Rolex me on my purchase, never the replica Rolexwiser that what I am wearing isReplica Watches not an authentic piece. IVertu 
Rolex have decided that IReplica vertu will keep on keeping upReplica handbags with the competition, butsunglass I'll do it wiselyRolex by buying replicas and pocketing  
Generic Viagrathe extra cash!Nowadays it is Viagra Onlinehard to find a man or a woman, who doescartier Jewelry not wish to look different网上支付 and to show the unique style. 信用卡支付Watches today become one of the most popularvisa收款 object of attention. That is why a lot of在线支付 middle-class people want to differ深圳收汇宝 their appearance by means of master收款good-looking watches or watches by the famous breitlingbrends. But only limited amount of people couldOmega afford the original Cartier or Breitling watches. 
050
3. Oui pour le changement
Posté par: OPIANGAH le 05-03-2008 11:14
Oui Zach Power comme nous t\'appelons à mousta ( mounana ) le changement n\'est pas seulement de personne mais aussi des comportement, la manière de vivre avec sa famille en politique, car depuis la création de ton partie nous remarquons tous qu\'à mounana c\'est du desordre alors Papa MYBOTO réuni tes parents et ami, frères pour l\'union. Klebert Donald OPIANGAH
4. pour mengara
Posté par: obama le 05-03-2008 09:45
sois un homme et rentre au gabon...
5. OKILI
Posté par: OKILI le 21-02-2008 06:42
Le président MYBOTO est un homme intègre, respectacle, honoré et digne de foi. Il n'est pas comme une certaine catégorie politicard de la racaille qui ne font que la politique du ventre. 
 
Avec MYBOTO, on ASSURE l'avenir du GABON, l'après BONGO. Pas que les grands discours pour après lècher les bottes de BONGO!
6.
Posté par: CHANAGEMENT AVEC UGDD le 20-02-2008 06:20
vive l'UGDD et le GABON pourra aspirer au changement
7. Mengara blagueur!!!
Posté par: Leonide le 20-02-2008 02:14
Si tu es vraiment opposant Mengara prends t couiiles et va changer l gabon sale chien! tu veux creer la zizanie entre les gabonais a distance l opposition c au pays pas sur le net ! Imposteur larbin de Bongo toi meme on vous connais! Quand on va t proposer un bon poste tu vas accourir comme un chien affamé court deriere un os ; Myboto c levé pour dire non et j estime que c un homme avec d couilles ! depuis qu il a fait qui l a suivi?????
8. a bas la Monarchie gabonaise.
Posté par: Gabonaise le 19-02-2008 07:47
Quelle honte pour mon pays. 
C\'est à croire que ts les cancres de la terre se sont débrouillés pour s\'y trouver. Je suis profondément décu à la lecture de ce article nn pas par le contenu de celui-ci mais par le caractère chocant des mots et expressions qui y sont utilisés. C\'est bien beau de critiquer , mais il me souvient qu\'en dehors de ce site je n\'ai encore jamais entendu parler du BDP ou d\'une quelconque action politique visant à destituer le pouvoir en place. ARRETEZ DE VOUS CACHER DERRIERE DES MOTS ET MONTREZ NOUS ENFIN QUE VOUS AVEZ LES COUILLES DONT VOUS PARLEZ SANS CESSE.  
Je suis une jeune gabonaise de 20 a je n\'ai jamais rien connu que Notre Nain de service. 
et je suis convaincu que ce n\'est pas ce qu\'il nous faut.  
 
Comme je suis sure que ce n\'est pas vous nn plus. Sinon on replongerai dans des incidents diplomatiques à la Gbabo et un Bongo et à de bases injures dignent de collégiens et non de soit disant Président de République ou devrais-je dire Monarchie. 
 
Présentez-vous au Gabonais et dites-nous ce que vous nous proposez concrètement.! 
 
merçi.
9. le gabonais censé
Posté par: doum a ye cou le 02-10-2007 09:40
nous jeunesse gabonaise vivons le pays au quotidien avec ses bons et mauvais coté.nous avons de ce fait la ferme conviction que le devenir de ce pays doit se construire de l\'intèrieur et non de l\'extèrieur, nous devons donc adjoindre nos enormes potentiels intellectuels présent à la sagesse de nos pères pour créer une alchymie bien dosée qui ne pourra qu\'être bénéfique pour notre pays. 
il ne s\'agit donc plus de diaboliser ou de briller en médisance mais plutôt d\'unir toutes nos compétences dont notre pays nous a fait don pour l\'hisser vers le haut.une intelligence qui n\'est pas au service du pays est une intelligence inerte pour le pays.ce n\'est qu\'en tavailant pour ce beau pays que nous parviendrons ensemble gabonais d\'origine ou d\'adobtion à le relever et à l\'imposer aux sur l\'échiquier international.nos pères sont en passe de nous laisser un pays entier et doter d\'intelligences de haute callibbre capables de nous amener à tirer les leçons des erreurs passées afin de construire le gabon de demain dès aujourd\'hui.et détromper vous ce n\'est aucunement dans une guerre armée que nous y parviendrons mais plutot dans une guerre idéologique et simplement idéologique.ceux qui malheureusement pensent que le fusil est plus fort que la plume n\'ont en réalité rien compris à la vraie nature gabonaise(passive?non,mais non violente?oui) c\'est cette nature qui nous a permmi aujourd\'hui d\'enterrer décemment nos parents et de ne pas les voirs joncher les rues comme dans cretains de nos pays africains. 
vous voulez tous construire notre pays? si oui c\'est maintenant que cela se fait et non pendant les joutes electives pendant lesquelles ne se soulèvent que ceux qui veulent avoir une part de l\'argent sale sde la politique
10. rien de nouveau
Posté par: BOUSSOUGOU le 26-05-2007 05:09
Vous fêtes trop du bruit. A la place de MYBOTO, vous feriez la même chose!!!!!!!!!!!!
11. visiteur du gabon
Posté par: Visiteur X le 23-03-2007 04:41
 
je voudrais dire à l'animateur d'Africa n°1, Patrick Nguema dong qu'il est en partie responsable de la dérive politiques des sorciers et vampireux BONGO-MAMBOUNDOU qui se croient plus malins que les gabonais. 
 
Je ne comprends pas que
12. j'ai! honte
Posté par: Visiteur X le 22-03-2007 11:44
Gabonaise et Fière de l'être, j'ai honte qu'un tel site (dont l'objectif principal était de nous informer et d'ouvrir les yeux au aveugles) puisse manquer de finess et de tact. En parlant de nos dirigeants sans aucun respects, en incitant les Gabonais à prendre les armes, votre site confirme ce que beaucoup pense à l'étranger: Nous ne sommes que des animaux, des sauvages, incapable de gouverner par l'intelligence et la finesse, la sagesse et savoir vivre. Être opposant ne veut pas dire être GROSSIER, on peut dire ce qu'on pense en utilisant l'humour tout en restant respectueux. Pour moi vous n'êtes pas différents de ceux qui nous dirigent. Eux dilapident les richesses du pays de façon grossières, vous vous dilapidez vos informations de façon grossières! QUE CROYEZ QUE PENSERAIT UN NON-GABONAIS VISITANT CE SITE sur lequel vou insultez le gouvernement de notre PAYS? Je pense que vous n'avez pas compris ce qu'est la DIPLOMATIE et ce qu'est la DEMOCRATIE. Cepedant je vous accorde le mérite de savoir de quoi vous parlez et je vous rejoins quand vous dite que BDP. Cependant la FAçON dont vous vous y prenez me couvre de HONTE(celle-ci n'égale cependant pas celle m'inspirent que nos dirigeants !). On attend tous du GABON qu'il brille par FINESSE et SAGESSE et TRAVAIL pas par SAUVAGERIE et GROSSIERETES. Alors SVP allez dans ce sens!
13. j'ai! honte
Posté par: Visiteur X le 11-02-2007 07:11
14. j'ai! honte
Posté par: Visiteur X le 18-01-2007 06:58
bonjour, je souhaiterai savoir le nom du l'embassadeur gabonais de France durant les annees 70-80. Est-ce que quelqu'un pourrait m'aider la dessus? je comprend que ma question n'est pas politique, neanmoins j'apprecierai votre aide. mille merci d'advance. 
 
15. reponse à omar bongo ondimba
Posté par: jacques le 16-03-2006 09:00
ehhh... toi qui traite mr Mengara de guinéeen, toi d'ou es-tu? tu sors d'ou, n'es ce pas du congo, voila pourquoi tu à pris ta pute congolaide avec toi pour profiter des bien de : comme tu dit.du minvoulois...n'ai pas la mémoire trop courte, te rapelle tu ton dernier sejour dans cette partie du gabon? continue à blaguer avec les minvoulois; apprend pour ta gouverne que ton réveil serra brutale, car les minvoulois vont te faire regréter d'voire été trop gourmand espèce de connard , malade mentale attarder, sache le bien tu finira comme tous les fous de ton espèce, balléyer par une révolte populaire, ceux pour qui tu penses être un dieu, vont te crusifier...non...plutôt te découper en petit paquets et donner ta chaire en pature aux chiens. tu n'as même pas honte de venir parler sur cette vitrine.. 
mais sache le bien tu partira de ton trône les pieds devant, tu n'auras pa s de sépulcre, et tous ce qui porte ton nom disparaitra à jamais... si tu n'a pas bien compris, on va te tuer d'une balle dans le crâne... violer tes filles, pédé tes fils st couper leurs bites, pour que nom ne soit plus à jamais prononcer dans notre pays là que tu a gaspiller, dès à présent pense y, la menace viendra la ou tu t'y attend le moins. petit nègre sans cervelle. 
 
reste la , sourtout ne bouge pas de là ou tu es, c'est pour notre plaisir, parceque si tu pars, on auras pas le plaisir te trainer ton cadavre mutilé dans les rue de libreville que tu 'as pas su entretenir 
con de ta mère ébory, et bangala de ton père ondimba. 
 
signé : Trop c'est trop 
BONGO DOIT MOURIR ( BDM)
16. encouragement
Posté par: jacques le 16-03-2006 06:59
c'est fou de constater que nombres de gabonais sont encore dupe a ce point: ne savez vous pas que Bongo et myboto sont des vieux combi et ce dernier quoi qu'on dise, à quand mème et ce largement contribuer à piller le pays de ses richèesses.. et plus le Roi dictateur n'est-il pas son beaux-fils, mais enfin vous aussi, croyer vous que mr myboto devait aller' au elections sans dabord revendiquer de reels conditions de transparence..? 
penser vous qu'après avoir voler le pain des Gabonais durant tous ce temps, le peuple à tout bonnement oublier les multiples détournement perpétrer au Ministère des traveaux publique..? 
et de plus qu'est ce qui ne nous dit pas que de se présenter au élections étais une stratégie pour le pouvoir pour mieux tuer l'opposition au Gabon, de mieux cibler les opposant de l'ombre ? et puis vous qui écriver pour faire de grande réflections au Dr Mengara, vous êtes bètes ou quoi ? nous on veux le changement radicale pour votre propre bien, et vous, vous ne trouvez mieux que de jouer les rabajoies... peu ètre avez des intérèts à voir ce régime de babillard et de pillard encore au pouvoir. 
Pour ma part, je sais que Dieu ne s'oppose pas une recherche de liberté, au mieux être, et au respect des droit des hommes qu'il à crée égaux; alors si je doit donner ma vie pour ma nation et pour le peuples, donner moi une arme d'assaut et je ferrais souter son cortège (manioc) depuis ma planque stratégique. 
 
Fuck ondimba, sa famille, ses ministres,son armé, et tous ce qu'il incarne, on en a marre... marre...et marre de lui.[THOMAS SANKARA disait qu'un esclave qui ne prend pas la décision de se libérer de ses chaines, mérite bel et bien ses chaînes...] [/QUOTE] 
 
fuck myboto, son argent voler, ses complices, car il se moque du peuple gabonais. :upset
17. bravo!!!!!
Posté par: serpent le 31-12-2005 04:05
sixth sense  
c'est bien parlé  
 
qu'il nous montre de quoi il est capable et cela au grand jour
18. vraiment!
Posté par: Sixth Sense le 05-12-2005 13:42
ça m'étonne que vous soyez IDIOT à ce point. imaginer une conspiration entre myboto et bongo? on voit vraimen que vous n'êtes pas au gabon! enfin, c'est aberrant! il suffit de regarder pour comprendre ke myboto et bongo n'on plus rien en commun! myboto les gêne énormément, ça se voit et ça se sait! Mr Mengara, les vrais opposants se trouvent au Gabon, et non a des milliers de kilomètres. Pierre Mamboundou est un opposant, il a toujours été au pays et se bat pour nous! malgré tout ce qu'on fait pour l'arrêter, malgré qu'ils essayent de le corrompre, c'est un homme, un vrai! Pas comme vous! c'est bien facile de dire des choses face à un écran, sans aucune pression. Vous n'êtes pas un opposant. Vous êtes un rigolo. Ne pensez pas que lorque bongo mourra vous aurez la moindre place ici. Vous dites que Myboto n'est pas crédible? Qu'est-ce qui nous prouve votre crédibilité? Pourqoi ne seriez vou pas un pantin de Bongo payé a coup de million pour simuler une "opposition" farouche? 
-Incohérence n°1 : Des membres du BDP on rencontré Bongo il y a quelque temps. 
-Incohérence n°2 : Vous êtes au Etats-Unis, personne ici ne vous connait. Vos millions sont peut-être bien gardé dan un compte à Citibank ou ailleurs. 
 
MOI, je ne vous crois pas et je ne crois pas en vous.  
 
Si vous voulez êtr un opposant au régime politique gabonais, venez au Gabon. 
 
Sinon, pour moi, vous n'ête qu'une espèce de petit idiot sans couilles (pour reprendre un de vos termes favoris, étonnant pour un universitaire) qui a la gueule grande ouverte parce qu'il est loin de toute menace. 
 
Vous savez quoi? Je suis un jeune homme de seize ans. Oui, 16 ans! Je suis encore jeune mais je sais tout ce qui se passe et je comprends certaines choses mieux que vous, cher peureux. Je fais partie de cette jeunesse sacrifiée de bongo et de son système. Vous entendrez parler de moi car c'est nous, jeunes gabonais, qui allons changer ce pays, et pas vous, pauvre taré à la bouche grande ouverte qui s'amuse à cracher sur tout ce qui se fait sans avoir jamais RIEN fait pour le Gabon. 
 
Taisez vous pour de bon et venez au Gabon, si vou voulez un minimum de confiance de notre part, car vous n'aurez jamais notre entière confiance, vous et votre staff ridicule.
19. BDP, entre aigreure et progressisme.
Posté par: Nzué le 01-12-2005 16:08
A propos du "pacte" Bongo-Myboto. 
De tous les articles que le "Dr" Mengara écrit sur la mauvaise gestion du Gabon par la bongolonie, on a des gènes, en tant que progressiste, de continuer à le suivre sur son chemin. Ce que le progressisme reprocherait au Bédépiste en chef, c'est de tourner résolument ses analyses vers les injures, les déclarations qui laissent tout lecteurs sur sa soif. Les articles n'ont pas de preuves pouvant soutenir les conclusions avancées. Le "progressisme" dont se revendique le "Dr" Mengara souffre d'une crise de lucidité. Nous devons donner les raisons aux gens d'adhérer à nos thèses. Ceci ne sera possible que si nous rompons avec les méthodes actuelles qui sont plus proches des injures que des analyses sérieuses et rigoureuses. Cette attitude cache, si je ne m'abuse, de l'aigreure. Est-ce Bongo qui est un problème pour le Gabon ou le système qui tue notre pays. Si nous combattons Bongo sans penser à ruiner le système qui lui a préexisté, alors, nous faisons fausse route.
20. Quelle conduite?
Posté par: mexounet le 29-11-2005 10:19
Maintenant que nous sommes convaincus qu'ils vont annoncer la victoire de OBO, qu'elle stragtégies allons nous adopter? 
Ils attendent que nous nous rendons dans les rues pour nous éliminer. Il serait préférable que nous restons chez nous et bloquons la vie économique du pays (Grève Générale). Les puits de pétroles devront arrêter leur production jusqu'à ce qu'il soient obligés à partir...
21. Quelle conduite?
Posté par: Visiteur le 29-11-2005 07:26
BONGO DOIT PARTIR CAR SON PROGRAMME POUR LE GABON, NE DATE PAS DORORDHUI, 40ANS AUPARAVANT CETAIT LE MEME PROGRAME. IL VA PAS RATRAPER L'ECHEC DU GABON EN 7 ANS. 
C 'EST UNE DICTATURE, ET BIEN SUR ON VOIT CA QUE DANS DES PAYS D'AFRIQUE CAR NOUS AVONS ENCORE LE CERVEAU DE SINGE, ON NE SAIT PAS REFLECHIR. 
JE PENSE QUE LIMITER LE MANDANT PRESIDENTIEL AU GABON, EVITERAIT LA DICTATURE DES POUVOIRS, EN CE QUI CONCERNE L'AFRIQUE. 
JE SUIS CONTRE BONGO CAR IL NA RIEN FAIT A PART CE REMPLIR LES POCHES, C'EST PAS SONT BOULO SE REMPLIR LES POCHES, MAIS IL EST EN MISSSION; IL DOIT RESPECTER SON PROGRAMME ELECTORALE, L'A T-IL FAIT DEPUIS 40ANS?????? 
BONGO DOIT PARTIR... POUR QUE LES JEUNES APORTENT LEUS IDEES, A 70ANS , IL NA PAS LA VISION D'UN GABON JEUNE. 
J'APPELE A TOUS LES OPPOSANTS DE MANIFESTER, DE FAIRE GREVE ET DE MONTRER LEURS RAS LE BOL DE 40ANS SANS AVENIR. LE GABON EST RICHE (MINIEREMENT) LE PETROLE, LE MANGANESE, URANIUM, BOIS... LES HABITANTS DU GABON DEVAIENTT VIVRES TRES BIENS, COMME COHAITE... MAIS LE CLAN BONGO VIE BIEN. 
mONTRONS NOTRE COLERE 
CHANGEONS LE GABON 
CHANGEONS BONGO
22. LES MEDIAS ET LES ELECTIONS
Posté par: koolman le 28-11-2005 14:12
Tout au long de cette campagne nous avons pu noter un net recul du rôle de la presse. En effet, nous avons eu droit à un traitement partial, partiel, partisan pour ne pas dire tendacieux de l'information. Nous avons pu relevé un dysfonctonnement sans pareil dans le temps d'antenne attribué à chaque candidat. 
De façon omniprésente l'image d'O.B.O était sur toutes les chaines de TV.  
 
les rares fois où les opposants apparaissaient à la T.V. on leur attribuaient des propos qui ne favorisaient pas la lisibilité de leur projet de socièté. Bien entendu cela était fait dans le dessein d'accréditer la thèse selon la quelle l'opposition prône la violence, l'éthnisme et que sais-je encore? 
 
Certains media comme TV+ se sont transformé en Tribune de propagande à la solde du pouvoir en place.  
 
Le principal enseignement que l'on tire de cette situation est le la démission d du cnc de son rôle de régulateur de la communication en tout temps, mais particulièrement pendant la période électorale. Cette Institution qui est passé maître dans l'art de sanctionnner tous azimuts les journaux qui écornent l'image d'OBO mériterait tout simplement un carton rouge. 
 
Si son président etait un homme courageux il quitterait la tête de cet organe sans qu'on le lui demande.
23. slt
Posté par: trichye le 28-11-2005 05:17
slt je ne veus plus de sa au ghabon je connais bongo a miboto donc il faus ue miboto arrette de parle de bongo partous je suis a100 pour 100 avec bongo :cry :upset
24. incarne la médiocrité
Posté par: murphi le 26-11-2005 07:20
Tous les présidents vénèrent MANDELA,car c'est 1 model(d'apres nos dirigeants tropicaux)cependant,ils ne veulent suivre son exemple.C'est le cas de ce sclérosé de bongo qui pense que le GABON appartient à lui et son batard de nigerian fils ali Obassanjo ben bongo ondimba.Je crois que bongo souffre de la boulimi du pouvoir il faut le soigner avant qu'il ne proclame officillement son village en royaume. Bongo est ce que tu sais que ton dédat tv a été nul?Nous avons besoin d1 nouveau président car l'opinion national et international ont constaté que non seulment tu souffrs d'une infirmité intellectuelle mais aussi la taille te fais défaut,c'est pourquoi le GABON est resté au stade primair du devlpemnt,en dépit de nombreuses richesses qui sont sous nos pieds,nous ne voulons plus de toi,on t'a assez vu on a besoin d'une nouvelle dynamique.Tu mens à tout 1peuple que tu es soutenu par 40 partis,lesquels?Tu es incapable de nous en citer 10,tu crois nous avoir?D'ailleurs toi meme tu as bien dit que tu étais seul au fron car tu ne les voyais pas.Cela prouve que ton règne est terminé.Sache que cetains partis dont tu nous pollus les oreilles ne comptent que 10 militants qui ne vont d'ailleurs pas voter pour toi tu vis l'illusion.Tu n'a jamais remporté 1 élection,triche encor,c'est la chose des pédégistes la mieuxpartagé.
25. obo et son clan
Posté par: murphi le 26-11-2005 06:31
Lisez moi bien,vous etes nullissimes,acours de votre compagne vous avez fait preuve de votre infirmité intellectuelle,vous avez brillés par une carence idéelle,raison pour la quelle le discours dominant étais basé sur l'usage d'obsénités à l'égar des autres:pédé(assele).Toi assele,tu n,a meme pas honte,de dire cela en présence des médias internationaux et nationaux,grace à vous que le GABON vient de perbre son prestige.Quant à toi obo,tu crois que en mourant au pouvoir tu ira présider en enfer,tu te trampe,c'est ton père satan quigouverne,c'est domage pour toi!
26. bongo est 1 attardé mental
Posté par: murphi le 26-11-2005 06:11
0.75/20,c'est la note qu'il a obtenue au débat t.v,il ne sait rien ,il n'a pu défendre son fameux proget de société,quelle hote!ASSELE?NGARI?BONGOetALI OBASSANJO ne sont que des ignorants dont la compétence n'a d'égale qu'avec la sauvagerie.Ils pensent que le pouvoire est 1 lieu de juissance ou on doit satisfaire ses besoins libidinaux et pecuniers,svp n'y songez plus car nous n'allons plus nous laisser fair.Nous avons compris que cet idiot de obo n'a rien de beau à donner augabon.En outre,sa présence nous régresse il entrave la sublimation des gabonais.
27. psychose a lbv
Posté par: Visiteur enriquè le 25-11-2005 05:39
apres les nombreuses injures sur notre 
candidat pierro la jeunesse consciente a repondu aux intimidations du pouvoir en place. demonstration de de force dans les rues d lbv une mareee de tuniques rouges. reponse au sabotage altogooveen. carton rouge a ce biafrè et au père des lesbienes . nous rendrons coups par coups!
28. A omar bongo ondima
Posté par: Visiteur le 23-11-2005 14:36
je connais tes plans c'est de mettre au pouvoir ton fils biafra nigeria (cheveux frisés) comme michael jackson . 
j'ai compris que au Gabon ne devrions arrachés le pouvoir Bongo a trop de plaintes qu'il a peur de lacher . 
Et toi chirac tu es le seul qui soutient encore tous les pdts bandits de l'afrique francophone gare à toi
29. A omar bongo ondima
Posté par: jabbar le 15-11-2005 12:45
je ss 1jeune citoyen de 27 ans et pense ke le probleme actuel, est de trouver le moyen de bord de quitter ce paysn de la merde causer par ONDIMBA? KE CE SOIT mYBOTY? manboundou, Dr.Mengare, nous voulond un gabon nouveau pur et simple. 
 
evitons de nous solidifies .....! 
 
merci
30. Reponse à Tu fais parti des VOLEURS ...
Posté par: John le 07-11-2005 13:56
Toi parcontre tu ne dis rien d'interressant, là où on a besoin des gens qui confrontent leurs points de vues tu te fait remarquer par ton impilitesse ? 
 
Le Docteur permet par le biais des nouvelles technologies un espace de discution sur la politique au Gabon par des Gabonais... 
 
je penses plutôt que plusieurs sites comme ça serait l'affirmation d'une Démocratie véritable. Toi ta place est sur le site [ Boncon!ondimba.com ...] 
 
Ne reviens plus Ici, manges ton Argent tranquilement et laisse les gabonais penser pour leur PAYS.. A DIEU.r 
 
Toi par contre tu ne dis rien d'interressant, là ou on a besoin des gens qui confrontent leurs points de vues tu viens parler des ecritures ?
31. tu fais parti des voleur aussi
Posté par: Visiteur le 07-11-2005 10:14
arrete de nous enculer aussi peti con. qui te paie pour ecrire de telle connerie tu vis tranquilement a paris sans connaitre la galere du mapane de loubeve. faittoi enculer :
32. ma position
Posté par: monsieur y le 27-10-2005 06:32
 
bonjour à tous les gabonais 
je ne suis pas politicien et je ne voudrais pas l'être.Mais étant gabonais, je ne peux m'empêcher de donner mon avis sur la politique au gabon, ce pays que j'aime tant mais est en état d'agonie à cause d'une minorité de personnes. 
D'abord le cas Myboto, je voudrais tout simplement rappeler à tous ceux qui croient à la bonne fois de ce dernier qu'on dit chez les Fang qu'on ne peut pas redresseer un vieux arbre tordu; c'est pour dire que quel que soit ce que Myboto peut chercher à nous expliquer aujoud'hui, cela est trop tard. Il aurait été un ancien opposant, on l'aurait compris, tous les gabonais ne pas dupent. 
Quant à mon cher président, vous auriez beau criée que vous aimez le Gabon, ce n'est ce les gabonais attendait de vous mais des preuves de cette amour, qui aurait du se manifester par des gestes; pas la distribution des billets de banque,non car c'est ce que nous voulons mais de véritables infrastructures.Vous êtes très mal entourés et comme c'est vous le premier responsable et qu'on ne peut héradiquer le mal que par le sommet,voicla pourquoi les gabonais pensent qu'il mieux de vous retirer.J'ai très peur que mon pays ne se retrouve dans la même situation que celle de la Côte-d'Ivoire car je pense que BOIGNY a mal préparé sa succession et ceux qui vous entourent n'ont qu'un seul but vous succédé pour piller pour leur famille et au détriment de toute la nation. 
J'aime mon pays, nous avons encore 99% de chances de le sauver de l'agonie.
33. Bongo est une merde!
Posté par: Visiteur le 24-10-2005 17:04
Bongo est une merde!  
Le constat est simple, Bongo se fout des gabonais. Cet idiot est allé récemment débiter des conneries devant la face du monde aux UN. A croire qu'en place d'être une merde de souche, il n'a plus toute sa tête.Il me répugne, Bongo, en s'inscrivant dans des stratégies de prise en otage du peuple gabonais. Son fils dirige l'armée et se prépare vraisemblablement à mater tout éventuel soulèvement du peuple.Bongo mérite une mort semblable à celle de Samuel Do ... que son corps soit traîné dans les rues de Libreville. Qu'il sache que s'il ne se retire pas tout seul, ce jour viendra où les gabonais ne voudront plus être humiliés.
34. de quoi on parle ici?
Posté par: xxx le 24-10-2005 06:53
premierement je soumet a l attention de tous les adeptes du changement du regime politique satanique du gabon que le vrai opposant n est pas celui qui s agite mais plutot celui qui a les idees les plus fondees faces aux problemes de notre pays qui ne cesse de sombrer.je ne fait pas de parti pris sur le fait que mamboundou soit un vrai opposant et que miboto soit le representant d hollywood au saint de l opoosition croyant que le gabon est un plateaux cinematographique ou n importe qui fais des entrees st sortis en fonction de son talent d acteur et pierre mamboundou qui ne vit que d une soif execive du pouvoir qu il n aura jamais tant que bongo sera chef du regime juridique qu il metrise parfaitement mais je ne suis d aucun de vos deux cotes je trouve normal l enervement du commentateur qui s enerve face a la naivete de l autre abruti qui ne cesse de soutenir bongo parcequ il est encore bebe et ne vois pas ce qui ce passe et je suis pas a 100% du cote de mamboundou parceque celui ci non plus ne comprend rien a rien et je ne demande a presonne de suivre mon raisonnement mais d etre realiste que mamboundou comme ogouliguende le lui prpose a chaque elections de ne pas se presenter pour que l oppinion internationnale vois a quel point le regime est trucque devrais le faire et cesser de mener une lutte inutile.je ne suis pas contre mamboundou bien au contraire et je n ai pas peur de le dire je suis un opposant plein etsoutien notement pierre mamboundou et jules bourdes ogouliguende dans leur actions mais je continue de penser qu aucun veritable opposant ne devrais se presenter au elections presidentielles et laisser cette mascarade se derouler entre deux enfants du diable accomplissant leur mission au gabon a dire abatre toute une population sans remors
35. ce que le peuple gabonais ne connait pas
Posté par: Visiteur le 22-10-2005 10:16
vous etes dans des discutions steriles et vous ne connaissez pas les realites de la polique gabonaise,il faut eviter le militantisme,la divertion.Myboto est postulant à la succession de bongo,un groupe rival a monte un coup,pour sa demition,il ne se laisse pas faire comme Ngari.c'est pas le probleme de bongo.mais il ya des opposants au gabon,la'avenir nous en diras avec ali ben.
36. laisser moi partir en paix
Posté par: omar bongo ondimba le 21-10-2005 06:57
je pense que si vous êtes vivant c'est parce que je le veux! mon nouveau mandat se terminera et je vous laisserez vous et vos amis diriger le gabon! Pour l'heure je suis le Dieu des Gabonnais/ O.B.O 8)
37. MON PAYS LE GABON
Posté par: Visiteur le 20-10-2005 15:35
Je vis au gabon,donc je connais les réalités de ce pays.Je voyage à travers celui-ci.Mais chaque fois quand je suis seul,la question qui me vient à l'esprit est de savoir pourquoi autant de maladresse de la part des gouvernants à gérer ce beau pays? 
Pourquoi dilapider de l'argent dans des oeuvres qui ne cadrent pas avec la demande? 
Diriger une nation c'est comme faire du marketing,mr bongo n'a jamais compris que l'argent on ne le distribue pas,mais on investi dans les infrastructures durables.Lui,excel ds l'art de la distribution.Dernièrement le PR Centrafricain,est venu prendre sa part. 
Dans le pays,se sont les pseudos associations de soutient qui amassent à leur tour. 
Cependant circuler dans les rues de Libreville,est un calvaire pourquoi,parceque les routes sont défoncées;mais personne ne prend garde.
38. Un mot pour Mr moungara
Posté par: UN Ministre Gabonai le 14-10-2005 12:41
Docteur, 
Votre position sur Mr Myboto est erronée.Votre choix est simple :ou vous faites la politique ou vous voulez vous amuser. 
Pour modifier votre position vis à vis de Myboto,je vous renvoie à quelques idées simples en guise de stratégie. 
 
1°)Bongo est le seul ennemi principal du 
peuple gabonnais.Les coups des patriotes ,des nombreux fidèles du changement et autres alliés patentés et 
nationnalistes gabonais doivent être portés principalement sur Bongo.Le reste fait la part belle à Bongo consciemment ou inconsciemment. 
3°) aujourdhui ,Mr Myboto jouit d'une popularité exemplaire.Sa rigueur, son efficacité et son sens de la liberté sont aujourdhui appreciés par le peuple Gabonais .Vous ne pouvez pas accepter de vous séparer de ce peuple en vous coupant d mr Myboto qui proclame sa foi au travail,à la justice et au progrès. 
3°) libre à vous dêtre ou ne pas être candidat en novembre prochain.Mais ne pas supporter Myboto serait une erreur politique de votre part. 
4°) Rappellez-vous de l'histoire de France.les monarques absolusont été détruits par les proche des Roi.Ansi ,sans sieyes ,Napoléon n'aurait jamais pris le pouvoir un certain 2 Décembre ............. 
 
Soyez un homme politique responsable car l'avenir du Gabon ne s'écrira sans vous.Courage,force et espoir. 
Fraternement à vous.
39. Un mot pour Mr moungara
Posté par: Visiteur le 14-10-2005 02:02
Dr Mengara, 
Le Gabon est un pays, contrairement aux autres nations africaines ou régis l`unité et la cohésion sociale, quoi qu`on en dise. Le President Bongo Ondimba a été, je pense, un élu des Dieux dans le cadre de la présidence de ce pays nanti, bien que durant ces 38 ans au pouvoir il y ait eu un laxisme de la part de son appareil gouvernemental. Mais quel état a reussi á s`inscrire sans faille dans l`optique du droit chemin, de la justice absolue, de l`application de toutes les lois fondamentales á une nation, des pricipes d`égalité, de prospérité économique, de jeunesse alertée par les bienfaits de l`alphabétisation, de citoyens entiérement heureux, des dirigeants totalement honnetes et integres? 
Meme les Etats-Unis échappent aux vertues d`un état de droit, avec déjá quatre de ses présidents assassinés, et l`existence d`une corruption á outrance qui ne dit pas son nom. Aussi, dans le meme ordre d`idée, n`en demeure-t-il pas moins que malgré le budget de 12 milliard de dollars dont bénéficie les USA, ce pays subit toujours un écart considérable entre la haute et la moyenne classe soit 34 millions de pauvres, or, les problemes de pauvreté ne devraient pas etre un souci pour cette nation, encore moins devraient-ils l`etre pour le Gabon; mais, certaines circonstances aléatoires font que tout état traverse ce genre de difficulté, et notre pays n`est point épargné de cette tradition. Est-ce la faute á entierement blamer sur Bongo Ondimba? Si vous le dites ... 
Toujours dans le meme sens, n`oublions pas que notre premiere puissance mondiale a beaucoup d`autres défauts quand il s`agit de décisions de guerre; elle n`a pas en effet hésiter d`entrer en guerre contre l`Iraq, pour ne citer que ce pays, pour des raisons obscures et inconnues sans l`approbation de l`ONU, et suscitant ainsi des milliers de morts dont parmi eux, des innocents. Malgré ces erreurs et ces actions injustifiées, cette patrie reste forte et solide toujours avec ce Bush au devant de la scene politique, comme le Gabon demeure fort et persévérant meme quand il est affaibli avec toujours ce Bongo en tete; non pas que notre pays n`a point connu de prospérité, prospérité que l`on refuse d`admettre pour salir et dénigrer un et un seul personnage. 
Le salissement et le dénigrement commencent quand vous, Dr Mengara, mettez en cause les activités sexuelles de notre Président, chose que je ne réfute guere mais que je comparerais á d`autres chefs d`états tels que Bill Clinton qui s`impliqua sexuellement avec sa sécrétaire particuliere Monica Lewinski, ou encore Francois Mitterand et le Prince de Monaco, lesquels eurent un enfant chacun hors marriage avec l`une de leurs nombreuses concubines. Ainsi donc, ces appetits sexuels seraient-ils alors traits á nombreux autres dirigeants que Bongo. Toutefois, je m`en vais d`accord avec vous que de tels actes ne sont point tolérables, ni justifiables, mais n`en faites pas un cas typiquement spécial contre Mr Ondimba, car je ne pense pas que vous meme etes un puceau saint et fidele. 
En outre, dans la meme lancée, je n`omettrai pas d`énoncer l`election de Bush á la presidence americaine en 2000 qui a relevé une fraude manigancée dans l`état de Floride, ou, comme par hasard son frere se trouvait etre le gouverneur des lieux, donc l`un des protagonistes de la magouille. Et que dirions-nous des talents d`orateurs de Bush, lequel n`est point capable de s`exprimer correctement sans son discours; on a été obligé, chaque jour avant son election en 2004, de le simuler á des interrogatoires de plus de 5 heures pour qu`il soit pret á confronter son adversaire Kerry, chose qui n`a meme pas été réussie d`apres les sondages. N`oublions pas d`ajouter que Georges Bush n`est meme pas ,officiellement, titulaire d`une Maitrise; il a juste profité de la renommée de son pere pour etre á cette place. N`effacons pas non plus Andrew Johnson du tableau des presidents limités scolairement, lequel est passé president des USA sans pour autant savoir ni lire, ni écrire et qui a appris plus tard les bases fondamentales de l`éducation de par sa femme. Alors pourquoi draconienement accuser Bongo d`analphabétisme et d`utiliser cette faiblesse- dans vos discours, dans le simple intéret de nuir á sa carure de Président- qui reste un attribut de la deuxieme génération gabonaise quand bien meme d`autres presidents que lui ont traversé cette carence et la traverse toujours partant de Léon Mba á Houphouet-Boigny en passant par Eyadema et Kabila pour arriver, par ricochet, á Bush ou á Andrew Johnson. 
Seulement, á défaut de ses lacunes, Bongo a su s`imposer et se faire entendre sur la scene internationale, valorisant ainsi le Gabon et ses richesses et suscitant l`esprit d`assimilation et d`exemple chez les autres, voila pourquoi on demeure aujourd`hui l`un des seuls pays africains accueillant autant d`étrangers. Il n`a pas eu besoin d`avoir un doctorat, encore moins une maitrise pour s`efforcer de diriger notre pays dans la convivialité et non dans un état de guerre, et de s`imposer majestueusement sur les instances internationales. Peu de ces intellectuels dont vous parlez, qui courent les rues aujourd`hui, ont reussi á avoir ce carisme. Pourquoi,Dr Mengara? 
Autant de choses que je pourrais énumérer sur la premiere puissance mondiale pour que vous réalisiez, Docteur, qu`aucun état, ni chef d`état ne parvient á la perfection car le monde ou la vérité absolue fonctionne comme un axiom, un horizon devant nous, vers lequel on tend et que l`on cherche á atteindre. c`est fou alors de constater qu`aux USA comme au Gabon, le "systeme" tend á se confondre dans un meme tourbillon. 
Ainsi, feriez-vous mieux alors d`inculquer á la jeunesse gabonaise d`autres valeurs que l`acharnement á la rebellion, au tribalisme, au non-respect du code de l`ethique, á la calomnie. 
Si, en effet, vous souhaitez mener un combat pour le bon devenir de notre tres cher Gabon, vous devez le faire dans la diplomatie, la paix et le strict respect d`autrui en tant que nous demeurons des etres pensants, et non des automates dépourvus de raison. Si vous souhaitez le départ de Bongo Ondimba, accomplissez ce dessein en utilisant des armes loyales et en favorisant le dialogue et la conscientisation, et non en promottant l`esprit de rage, de dénigrement, de gueriila, et en tenant des propos injurieux et calomnieux qui rabaissent votre image de Docteur, et electrifient vos chances d`etre un jour percu comme un candidat irreprochable et hostile. 
Nous, les gabonais, refusons d`avoir un Gbagbo á la tete de notre pays, en ce sens qu`on ne veut point d`un homme radical, décidé á plonger aveuglement notre Gabon dans la guerre, la famine, le desespoir et incitant un langage malsaint et inappropié. On souhaiterait avoir un homme répondant aux besoins pressants du public, celui-la meme qui se mettrait á l`échelle de James Monroe (President americain assassiné) en favorisant le consensus démocratique, les pourparlers et valorisant l`Etat de droit au détriment de la Raison d`Etat. On ne désir surtout pas, en aucun cas, vivre les atrocités du Rwanda ou Burundi. 
Par ailleurs, avant que de villipender des rumeurs ou des propos de mauvaises augures, soyez pragmatique et rationnel en montrant une demarche constructive quant á vos intentions.  
Primo, vous pourriez commencer á nous établir votre programme d`action pour le bon developpement de notre pays; en effet, comment comptez vous agir pour emmener notre nation á une autre dimension économique, technologique, democratique, educative plus avancée? Quel serait votre language aupres des instances internationales outre que les insultes et propos difammatoires? Comment traiteriez-vous avec la francafrique? Comment developperiez-vous nos relations nationales et internationales? Comment lutteriez-vous contre le tribalisme et le régionalisme? Quel serait votre action contre la corruption, la gabégie et l`enrichissement illicite? Quel meilleur systeme envisageriez-vous pour l`agriculture, la peche et l`élevage? Comment devolopperiez-vous notre systeme minier et pétrolier? Qui seraient vos opérateurs ou partenaires économiques? Enfin, pourquoi devrions-nous avoir confiance en vous; en quoi seriez vous différent? Votre parti politique est-il légal? Pourquoi tant de guerre dans le slogan "Bongo Doit Partir"? Pourqoui certains membres de votre parti se sont excusés publiquement des activités qu`ils menaient dans le BDP aupres de Bongo á New-York juste apres le Sommet des Chefs d`Etats á l`ONU? Qui vous informent,dans le gouvernement gabonais desdits activités ou stratégies bongoistes que vous répandez partout sans preuves fiables? Si c`est le cas, comprenez vous alors pourquoi Bongo s`entoure que des personnes de confiance, car il a compris qu`il faut garder ses amis proches de soi et ses ennemis encore plus proches de peur de se faire cogner par l`arriere? bref... 
Secondo, Dr Mengara, vous devez rentrer au Gabon et faire valoir vos droits en tant que citoyen gabonais réclamant un changement en posant votre candidature á la présidence et en faisant une campagne ouverte modéré ou vous expliqueriez passivement aux gabonais vos intentions sobres d`homme politique, et quitte á eux de vous élire par la voie des urnes. Alors, au lieu que de rester aux etats-unis et créer un climat de tension, de terreur, de déluge, de conflict et de spéculer sur cette histoire de passeport, pourquoi ne rentrez-vous pas au bercaille? Qu`est-ce qui vous empeche réellement, Dr Mengara, de repartir dans votre terre natale et faire entendre votre idéologie pacifiquement sans attirer ni haine, ni tribalisme? Si réellement votre passeport vous a été refusé, pourquoi n`allez-vous pas simplement le révendiquer á l`ambassade du Gabon á Washington,DC? 
Pour terminer, vous feriez mieux d`arreter toutes critiques désobligeantes envers les opposants gabonais á savoir Myboto et Mamboundou, car eux au moins ne se cachent pas derriere leurs idéaux. De plus, ce n`est pas parce que vous n`etes pas candidat á la presidentielle 2005, qu`une fraude est d`avance perpétrée comme vous l`insinuez. Pourquoi vous-permettriez-vous de crier et haut et fort que les candidats de l`opposition sont forcément de meche avec le PDG, serait-ce parce que eux au moins ne sont pas en exil comme vous? Mais faut-il reellement etre en exil pour etre un veritable fidele membre de l`opposition? En ce sens, pensez-vous réellement que vous etes plus opposant que ces candidats de l`opposition, en quoi différez-vous? A vous entendre, sans vous le Gabon n`ira jamais de l`avant. Mais, retenez ceci: si c`est á la tache que l`on reconnait l`ouvrier, c`est á la défense des idéaux de justice et de démocratie qu`on reconnait l`homme politique. Vous-y reconnaissez-vous? 
 
D`autre part, pour ceux-lá qui pronent la rebellion, l`etat de guerre, ont-ils déjá envisagé et accepté de voir leurs mamans se faire tuer, et meme parfois violer? ont-ils déja accepté de voir leurs freres et soeurs se faire horriblement massacrés? ont-ils déjá réellement digéré le fait d`assister au décapitage de tout un village? Ont-ils réellement evaluer les consequences d`une rebellion? Sachez que les changements durant ou apres la guerre ne prennent pas toujours les tournures escomptées. Comme certains disent on sait toujours ou et quand ca commence, mais on ne sait jamais ou et comment ca se termine. Vivre la guerre, c`est la vivre toute la vie car il y a toujours un sentiment de revenge qui renait; celui-ci ne se remettra jamais de la perte d`un proche et cherchera toujours á se venger. on a des exemples palpables aujourd`hui tels que la Cote d`Ivoire, le Burundi, Le Rwanda, La Somalie, Le Congo; Pensez-vous vraiment qu`ils sont satisfaits des changements et de la tournure de la guerre? 
Chers freres, changeons notre pays en se servant de la justice, la paix, la constitution et l`unité nationale. Ne divisons pas notre tres chere nation. Le moment viendra ou le Gabon sera gouvernés par d`autres personnes plus logiques car nul n`est eternel. Permettons á nos enfants et notre progeniture de vivre dans un cadre serrein et prospere, PAS DE REBELLION. 
Faites egalement attention aux propos du Dr Mengara, c`est un beau parleur mais en quoi est-il reellement différent? il se sert des erreurs de Bongo pour nous contrarier et nous pousser á la révolte pendant ce temps il est pénard remplis de dollars aux USA...Pendant la guerre ou sera-t-il, sera-t-il affecté par la mort de vos meres, freres et soeurs? 
N`oubliez pas non plus que c`est un docteur, donc il possede en quelque sorte des ustensiles pour nous laver les cerveaux avec ces phrases bourrés de haine et de guerre. Mais nous devons etre capable d`analyser ce qui serait bon pour la societe gabonaise et nos familles respectives. Le changement s`opere dans la discussion rationnelle car c`est le lieu ou nous noyons nos idées et nos erreurs. 
 
étudiant gabonais alerté par la démocratie, la paix et la stabilité. 
40. donner vs à JESUS
Posté par: makaya le 12-10-2005 20:31
MES FRERES DONNé vos vies à jesus vs aurais la vrais pais dans vos ceours tous ses b1 resterons sur terre 1exmple lew roi du maroc ou mobutu l1 d2 à améné les richaise sou terre?il sont née poussier et ilsont mort poussier, convertise vous et axeter JESUS comme sauver personnelle et confier vs en lui il va résoudre vos pbs que le seigneur JESUS soit avec vous .
41. Arretez vos discourt de merde
Posté par: Le Messi le 08-10-2005 07:00
:(  
 
Ne nous voillons pas la face, Bongo a tous mis en place pour gagner ces élections comme d'habitude. Il est le chez supreme des Armée, et c'est pas toi pauvre petit mandjango qui poura changer quelque chose. 
42. TROP C'EST ROP !
Posté par: LE GABONAIS le 06-10-2005 07:59
Chéres fréres et soeurs ,si le sérieux ,la sincérité, l'honnetéte et le réalisme nous habitent ,nous comprendrons sans bavures qu' il faut impérativement le changement.Depuis environs 40 ans de pouvoir ,la maison gabon a été à la merci d'une bande de voleurs dont le chef supreme est le général du bord de mer. Une seul stratégie: le bongoisme principe idéologie fondé sur un homme assoifé de pouvoir dont le mot démocratie serait pour lui un vain mot et une simple importation illusionniste . 
La preuve qu'il ne soit pas un vrais démocrate ,les véritables opposants sont privés de médias ,bloqués de toutes sorties du pays ,interdictions d' entreprendre d'actions personnelles sans faire obligatoirement mention de son nom.Cependant ,il yen a de plus courageux qui ont acceptés de vendre leur dignité au diable pour de l'argent à l'exemple des ministres NTOUTOUME EMANE et de MBOUMBOU MIYACKOU qui, meme pour des initiatives personnelles invoquent la toute puissance du nom du chef du village j'ai cité : sous la trés haute inspiration du chef de l'état bla! bla ! bla ! 
Durant toute ces années de pouvoir la dictature a été le lot quotidien des gabonais car les crimes politiques sont légons nous pensons notamment à: 
- DOUCKAKAS NZIENGUI ; 
- REDJAMBE ; 
- MVE ONDO Sam; 
-Alain DICKSON ; 
- leon MBA ;bref .etc..................... 
pour ne citez que cela ,car la liste est longue . En mot c'est un assassin ,en dépit de ses apparences d'homme sage qui pretend régler les problémes de l'Afrique alors que les gabonais souffrent et croupissent dans la pauvrété totale plongeant ainsi le pays stutairement dans un grand paradoxe social ,riche mais pauvre. 
L' opignon internationale doit savoir que les élections au gabon sont truquées d'avance car le president de cour constitutionnel est passé à la battoire ,en claire c'est la maitresse du president ou alors la mére de ses enfants ce qui justifie son célibat. 
Le president de la commission nationale électorale est encore de maniére flagrante le proche parent de ce dernier,aura t'il le courage de faire preuve de transparence sachant que si bongo part du pouvoir ,il aura aussi à repondre devant la justice de toutes les injustices qu'il a accompli sous son parapluie. 
IL a réussi à acheter quasiment tous les opposants mais un seul résiste encore,c'est le leader de l'Union Du Peuple gabonais sur qui les regards du GABON futur convergent sous forme d'espoir ! 
Au cas ou il n'yaura pas d'opposant crédible ,l'abstionisme sera élue président parceque les les gabonais en ont mares car trop ! ,c'est trop ! 
43. TROP C'EST ROP !
Posté par: Visiteur le 05-10-2005 06:42
Arrêtez. Myboto incarne jusqu'à la caricature les travers du système Bongo. Il a bâtit sa vie et sa carrière sur la négation de la morale et de la dignité humaine et personnelle. jamais famille ne s'est autant vendu à Bongo que la sienne. Alors que peut-il dire aujourd'hui ? Rien ! 
Comment comprendre que quelqu'un qui, lors de sa démission du gouvernement, avait affirmé demeurer fidèle à Bongo soit subitement devenu opposant ? Myboto et Bongo même combat : celui de la paupérisation du peuple et de la disuqlification de Pierre Mamboundou. Au-delà Myboto vise la place de Nzouba-Ndama. Son"retour" sera monnayé par cette position comme celui de Lemboumba l'a été. Qui vrivra verra...
44. message au docteur mangara
Posté par: Visiteur le 04-10-2005 20:07
 
Vous pensez etre qui vous?vous voulez soulever une rebellion au gabon vous n'etes meme pas la ba. Moi j'ai lu tous vos discours et une seule chose en sort vous ne dite s rien de concret oui bien sur vous critiquer sans cesse mais vous ne dite rien de concret concernant les solutions que vous proposez vous faites juste partis de ses froussards qui veulent monter les gabonnais les un contre les autres et s'emparer du pouvoir mais si vous pensez qu'on va se laisser faire on vera bien on connait votre visage n'est-ce pas? attendez voir y'en a assez de vous tous les politiciens a la noix la. Ce dont le gabon a besoin c'est d'un vrai homme du peuple qui verait le peuple comme un, plus d'ethnies, juste un peuple avec la volontee de construire une nation qui survivra l'epreuve du temps, de passiones qui dirigeront pour l'avenir pas pour le besoin personnel present de leurs poches. 
C'est triste le genre de message s que vous mettez sur ce site mais sachez qu'on ne se laissera pas faire et si il faut utilisez la violence alors que violence soit mais sachez qu'en tant que personne vous ne serez pas epargne dans le bain de sang que vous aurez crees
45. j'en ai mare de vos égarements
Posté par: le gringo le 01-10-2005 12:07
je viens par l'entremise dir à tous que j'en ai mare de vos interventions steriles emprunt de conories et sans solutions aucunes, alors que personnellement au moment où j'interviens j'ai bougrement faim, ya pas de boulo tout est confisqué par une bande de PEDé framaço-rosichritienne et qui ont pour seul but d la promotion de la dégradation des moeurs dans notre beau pays pris en otage par ces femmes devergondé appellée des tuées tuées bref... Une chance car si j'etais encore argneux comme avant j'aurai invoqué le feu pour votre consumation totale et complete .
46. Et Mamboundou Pierre?
Posté par: grmeguy le 30-09-2005 17:19
Je suis tres heureux d'intervenir sur ce site que je ne cesse de visiter. Aujourd'hui tout le monde reconnais le ras le bol des gabonais et leur resignation face a un regime! Et pourtant un homme, Pierre Mamboundou, fait office de LUTTEUR INCONDITIONNELLE. Et ma question est celle de savoir pourquoi tous les gabonais ne s'unirai pas derriere cet Homme! et particulierement pourquoi tout ceux qui se reclament de l'opposition aujourd'hui ne se regroupent pas derriere cette icone de l'opposition gabonaise. Et cela consiste a reunir aussi bien les moyens financiers humains et intellectuels afin de barrrer definitivement la route a Omar Bongo. 
Pour moi la sincerite de MYBOTO residera dans son soutien inconditionnel a PIERRE MAMBOUNDOU sinon cela signifie clairement qu'il ne combat pas le regime actuel et serait la pour faire diversion. LE PEUPLE GABONAIS EST MALADE, VICTIME DE 40 ANS DE CONDITIONNEMENT ET A BESOIN DE TOUTE LA MOBILISATION DE TOUTES SES FORCES VIVES POUR POUVOIR COMBATTRE UN REGIME AUSSI PUISSAMENT ETABLIES DANS DES STRATEGIES MACHIAVELIQUES QUE CELUI DE BONGO.  
 
pour contact:
47. Avis sur le "clan BONGO"
Posté par: Ovono ze mengong le 30-09-2005 10:47
C'est désolant, vraiment désolant que le gabon, reserve d'une infinité de potentialités, soit la risée de toute la planète. 
Je suis personnellement afecté par l'organisation de l'appareil bongo. 
Aujourd'hui, nous devons reconnaître que nous n'avons plus de président, c'est plutôt un automate de première génération qui se doit de faire place à un autre de génération plus récente que lui. 
Ce n'est pas, sans nul doute, un vendu comme Myboto qui mériterai cette place. 
Nous avons déjà connu des individus de sa race; sans pudeur aucune, je prendrai pour exemple, un confus comme Maganga Moussavou, mieux encore Mba Abessole qui, autrefois, n'a pas cessé de nous berner en laissant croire qu'il était l'homme de la situation alors que ce n'étais qu'un simple affamé, à la recherche d'une place sous le soleil. 
Les résultats aujourd'hui sont patent:le chômage ne cesse de nous frapper pendant certains fêtent leur milliard de fortune; nous sommes un pays à revenu intermédiaire et pourtant on n'arrête pas de compter à Libreville le nombre de familles sans abri, le nombre d'enfants non scolarisés ou encore des femmes qui accouchent à même le sol à l'hôpital général de Libreville. 
Le Gabon est une illustration parfaite de cette citation de Karl Marx qui disait que 80% des richesses étaient détenues par 20% de la population pendant que 80% de la population se partageaient les 20% de richesses restantes. 
Cette vision des choses aurait été digne de nous avant les indépendances; nous remarquons malheureusement que plus d'un siècle après, ces propos de Karl Marx continuent de nous coller à la peau, que c'est dommage! 
On n'a tendance à croire que nos dirigeants n'en sont pas conscients; bien au contraire, ils le savent, mais c'est plutôt leur côté égoïste qui prend le dessus. 
Le scénario est toujours le même à l'approche des élections présidentielles. 
On a comme l'impression la solution à tous les problèmes que peuvent avoir le peuple gabonais, il répond à toute sollicitation de son peuple à ce moment, il est même prêt à réaliser l'impossible juste pour qu'en décembre tout le monde soit derrière lui. Le dernier joker qu'il aurait sorti serait la supension du paiement des frais de scolarité pour les enfants du cycle primaire et secondaire, tout ça dès son retour des Etats-Unis, juste après que la tristement célèbre Chritiane Bitouga soit intervenu à ce sujet. 
Personnellement je ne me suis pas fait inscrire sur les listes éléctorales parce que pour moi ça ne sert à rien! 
Tant que bongo sera président, moi je n'irai jamais aux urnes; parce que d'une certaine façon, voter contre Bongo est une autre façon de voter pour lui car refuser de voter c'est par contre augmenter le taux d'abstention, une autre façon pour nous de faire comprendre à l'opinion internationale que nous avaons marre de la dictature bongo ô ndimba! 
Ce n'est que mon point de vu. 
 
Pour toute réaction, contacter moi sur :cry :cry
48. Avis sur le "clan BONGO"
Posté par: Visiteur le 24-09-2005 08:16
Shalom alecha,  
 
Je suis peut-être pas très politique, mais bon je sais une chose, un marin a besoin d'une boussole pour trouver son chemin, ses repères, alors pour se retrouver dans ce bas monde, nous avions tous besoin de la Bible pour nous guider. 
Ça fait pas longtemps que je parcours ce site, mais c'est désolant d'entendre toutes ces choses. Je ne suis pas pour le parti de Mr Bongo et ni du votre.  
Mais je voudrai vous dire une chose à vous tous qui écriviez ici pour réagir et surtout à vous monsieur Mengara, vous n'êtes pas sage. Si un homme se croit sage dans ce monde alors, qu'il devienne fou afin de devenir sage/....  
Et enfin, monsieur Mengara, vous avez besoin de Jésus... Il n'est pas exclu que le scandale arrive, mais malheur par qui il arrive !!!  
Heureuse la nation dont l'Eternel est Dieu. Tous les gabonais doivent recourir à Jésus.  
Pourquoi chercher tant de haine dans le coin de votre coeur et le faire subir au peuple? Ce n’est pas déjà trop ce que nous endurons ici ? A vous qui lisez ce message sachez que vous avez besoin de recourir à la prière car seul Jésus détient la clé de secours pour ce pays. L'homme est mauvais dans sa nature, et je ne crois pas en vos motivations monsieur Mengara et à votre système, arrêtez de distraire les gens pour des fins personnels, vous aurez des comptes à rendre à Dieu. Et je suis également désolé pour tous ceux là qui réagissent de façon mal poli sur ce site, pas besoin de sortir des injures comme vous le faite ici. Bien qu'Il soit( Monsieur Bongo) à vos yeux rien du tout, Il reste le président et votre président que vous le vouliez ou pas! respectez les autorités et à Dieu la vengeance, si vous voulez un changement je vous supplie de vous tournez vers Jésus, et Il mettra l'homme qu'il faut à la place qu’il faut. Vos propos provoque la haine dans les coeurs, c'est ce que vous voulez? C'est ça votre sagesse? Vous n'êtes pas au Gabon et vous voulez provoquer des troubles depuis votre écran comme un pirate Inter, s'il vous plaît, je vous respect, mais quand même!!! 
Il y a des familles ici qui souffrent énormément et si cela s'ajoutait à une guerre, vous ne quitterez pas votre aisance pour venir au secours de ceux qui chercheront à se frayer un chemin pour sauver leurs vies.  
Votre sagesse est une folie pour Dieu. Vous avez fait des propositions à monsieur Myboto pour prouver sa crédibilité et ben moi également je vous fais une proposition Recevez Jésus dans votre vie maintenant et vous serez sauvé. Quelque soit vos débats politique, je sais que c’est important pour le pays, mais sachez une chose, celui qui bâti sans l’aide de Dieu, bâti en vain….. Celui qui s'imagine connaître quelque chose ne connaît pas encore comme il devrait connaître. 
 
 
« Eternel, tu es celui qui règne dans les cieux et sur la terre, le seul créateur du souffle humain, je te présente maintenant toute cette organisation BDP, si cela ne vient point de toi, toi qui EST un feu dévorant et une tempête déchaînée, renverse par ton souffle toute cette organisation afin qu’ils sachent que tu es Dieu, que la confusion soit leur partage au nom de Jésus. Je crois en ta Toute puissance, et que tu es celui qui détient le cœur du roi entre tes mains, et tu peux l’incliner comme un courant d’eau selon ton bon plaisir. Maintenant Adonaï, vient au secours de ce peuple sans berger, sans connaissance et sauve-le, tu as dit dans ta parole, si mon peuple s’humilie, prie et se détourne de ses mauvaises voies, je l’exaucerai des cieux, je pardonnerai son péché et je guérirai son pays ; Alors Seigneur, que ta parole ne retourne pas à toi sans avoir accomplit ce pourquoi elle a été libérée au nom de Jésus-Christ. Change maintenant ces cœurs assoiffés de haine, et renverse toutes œuvres démoniaques orchestrés au nom de Jésus. Je déprogramme maintenant tout ce que l’ennemi aurait programmé contre ce pays le Gabon au travers ce site au nom de Jésus. Je scelle maintenant cette prière sur la terre et dans les cieux au nom de Jésus. QU’IL EN SOIT AINSI…. » 
Jésus vous aime, et le commencement de la sagesse, c'est la crainte de Dieu... 
Que Dieu vous bénisse... 
 
 
- Pour information, je suis gabonais âgé de 24 ans.- 
49. Evitez l'invective quelque soit votre b
Posté par: Visiteur le 22-09-2005 10:06
Bonjour à tous, 
je suis un jeune étudiant gabonais de France qui y poursuit ses études mais qui suit de très près l'actualité politique de notre pays. 
Je voudrais simplement rappeler à tous mes aînés sur ce site que la colère (que je lis dans certaines de vos réponses), la délation, injures et autres invectives n'aideront pas à construire ce Gabon que vous semblez tous défendre et aimer pour en arriver là. Cela constitue non seulement un très mauvais exemple pour nous, vos cadets, aujourd'hui fidèles spectateurs du combat politique au gabon ( les études tiennent encore toute la place et tout notre temps) mais probables futurs acteurs politiques. 
Aussi, que nous aspirions tous au changement (comme c'est mon cas) ou que certains s'imaginent mourrir avec les faveurs du système actuels, restons toujours Zen dans nos interventions. Le contraire n'augure que d'un manque de maturité de part et d'autres et c'est là toute la problématique que connait notre pays depuis 1990. 
 
Très cordialement, un cadet.
50. je reclame mes droit
Posté par: l'enfant souffre le 22-09-2005 07:01
liberer le pays de tous ces maux et faites en sorte que l'enfant puisse s'exprimer :(



Sections Actualités: BDP | Dossiers | Gabon | Monde
spacer
RECHERCHE
Visiteurs
We have 2674 guests online
Actus Gabon
A La Une
Dossiers
A La Une
Françafrique
Libre Tribune
A la Une
Actus Monde
A La Une
CALENDRIER
Août 2014
L M M J V S D
282930311 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Activités Courantes
No Latest Events
Sondages
Que veut dire pour vous le mot "Opposition"?
  
REACTIONS
Sur: Gabon : Daniel Mengara, pr&eac...
Par cephas kouassa qui dit...
"message"
10/02/10 10:40
rappel
Lire cette réaction...
Sur: Gabon : La FIFA finance un cen...
Par FIDIECK Célestin qui dit...
"Président d'un club de footbal au Cameroun"
09/02/10 09:36
Ceci est à encourager. J'amairais sav...
Lire cette réaction...
Sur: Gabon : La FIFA finance un cen...
Par mika qui dit...
"football"
05/02/10 14:27
salut mon c'est mika je cherch 1 centre ...
Lire cette réaction...
Sur: Patrick Nguema Ndong journalis...
Par wane qui dit...
"contact"
02/02/10 10:08
bonjour Mr NDONG Voila aujourdui 5ans q...
Lire cette réaction...
Sur: Patrick Nguema Ndong journalis...
Par wane qui dit...
"RECHERCHE"
02/02/10 10:00
bonjour j'aimerai savoir ou trouver les...
Lire cette réaction...
Sur: Patrick Nguema Ndong journalis...
Par ROMEO E. KONU qui dit...
"JE CHERCHE LE CONTACT PERSONNEL DE PATRICK"
01/02/10 12:47
C'EST MOI QUI AI AMENER Mr. DAOUDA DIALL...
Lire cette réaction...
Sur: Gabon : La FIFA finance un cen...
Par junior mabita qui dit...
"demande pour le texte"
29/01/10 12:55
je suis dejà joueur je vien de l\"ecole ...
Lire cette réaction...
Sur: Gabon : La FIFA finance un cen...
Par junior mabita qui dit...
"demande pour le texte"
29/01/10 12:52
je suis dejà joueur je vien de l\"ecole ...
Lire cette réaction...
Sur: Gabon : La FIFA finance un cen...
Par Martin Franky qui dit...
"Je peu apporté un plus a l'équipe"
26/01/10 10:42
Au fait je repond au +237 94 47 48 90 m...
Lire cette réaction...
Sur: Gabon : La FIFA finance un cen...
Par Martin Franky qui dit...
"Je peu apporté un plus a l'équipe"
26/01/10 10:28
Salut et bonne année a tous moi c\'est M...
Lire cette réaction...
Sur: Du Bongo sans "couilles" au Bo...
Par mombouele qui dit...
"reaction"
23/01/10 08:42
si li la fait c'est parce que surement i...
Lire cette réaction...
Sur: Du Bongo sans "couilles" au Bo...
Par rolex qui dit...
"http://www.newstylerolex.com/"
22/01/10 20:51
050With theof not aggressively Actor Sam...
Lire cette réaction...
Sur: Alliance secrète Myboto-Bongo:...
Par rolex qui dit...
"http://www.newstylerolex.com/"
22/01/10 20:49
050With theof not aggressively Actor Sam...
Lire cette réaction...
Sur: Patrick Nguema Ndong journalis...
Par rolex qui dit...
"http://www.newstylerolex.com/"
22/01/10 20:43
050With theof not aggressively Actor Sam...
Lire cette réaction...
Sur: Législatives: Le Premie...
Par rolex qui dit...
"http://www.newstylerolex.com/"
22/01/10 19:51
050With theof not aggressively Actor Sam...
Lire cette réaction...
Sur: Communiqué: René...
Par rolex qui dit...
"http://www.newstylerolex.com/"
22/01/10 19:42
050With theof not aggressively Actor Sam...
Lire cette réaction...
Sur: Omar Bongo, en français petit ...
Par rolex qui dit...
"http://www.newstylerolex.com/"
22/01/10 19:36
050With theof not aggressively Actor Sam...
Lire cette réaction...
Sur: Gabon : La FIFA finance un cen...
Par boussougou roger gael qui dit...
"je veux integrer le club"
22/01/10 05:00
bonjour je suis un jeune tres embisieux ...
Lire cette réaction...
Sur: Patrick Nguema Ndong journalis...
Par kobeyo qui dit...
"savoir"
21/01/10 15:37
salut jute pour savoir qu...
Lire cette réaction...
Sur: Gabon : La FIFA finance un cen...
Par diof qui dit...
"recherche de centre de formation de football au gabon"
19/01/10 08:00
bjr cher correspondant je suis un jeune ...
Lire cette réaction...
Sur: Gabon : La FIFA finance un cen...
Par agent de jouer qui dit...
"agent de jouer"
18/01/10 12:27
Je suis un agent de joueur je suis à Lon...
Lire cette réaction...
Sur: Mafia au Gabon: Les mauvais pa...
Par Atchoutchou atchoutchou kiki qui dit...
""
18/01/10 12:04
NO MAIS ! Moi je dis seulement : GABON P...
Lire cette réaction...
Récents articles BDP, Gabon, Monde
Eveille toi Gabon, une aurore se lève.
Encourage l'ardeur qui vibre et nous soulève !
C'est enfin notre essor vers la félicité.

Copyright©1998-2007 BDP-Gabon Nouveau.
Tous droits réservés.