spacer

ATTENTION - CE SITE EST VIEUX
NOUS AVONS CHANGE DE SITE!!!

NOUS AVONS CHANGE DE SITE EN AVRIL 2008.
CE SITE EST MAINTENANT UN SITE D'ARCHIVES CONTENANT TOUS NOS ARTICLES
PUBLIES AVANT AVRIL 2008. POUR ALLER SUR NOTRE NOUVEAU SITE, CLIQUEZ ICI

Bienvenue
Home
Accueil
Toute l'actualité
Forums
Ancien Site
Présentation
Historique
Charte
Appel à la Nation
Idéologie
Organes
Gouvernement
Comité Directeur
Le Mamba
Adhésion
Devenir Membre
Donations
Animer une Cellule
Actus BDP
A La Une
BDP Discours
BDP Communiqués
BDP@Médias
Vidéos BDP
Audios BDP
Galerie Images
Traîtres & Imposture
Publications
Livres
Articles
Films
Nous Contacter
Infos Contact
Home
Accès Membres
  Accès Site
  Inscription Site
  Newsletter
  Forum Email
  Réactions
Username

Password

Remember me
Password Reminder
No account yet? Create one
Syndication
Mettez nos news
sur votre site!
Favoris BDP
 
 

Top 20 des News
Allocution vidéo du Dr. Daniel Mengara, conférence de presse du BDP-Gabon Nouveau du samedi 17 novembre 2007 PDF Print E-mail
Vidéos
Written by BDP-Gabon Nouveau   
Jeudi 29 Novembre 2007 à 00:00

 

BDP-Gabon Nouveau, 22 novembre 2007) - Allocution vidéo du Dr. Daniel Mengara, conférence de presse du BDP-Gabon Nouveau du samedi 17 novembre 2007. Le Président du BDP-Gabon Nouveau s'explique sur  les faits relatifs au récent voyage des membres de la Coordination nationale du BDP à New York et sur son refus de rencontrer Omar Bongo lors de son dernier voyage à New York en septembre dernier. Voici l'allocution vidéo du Dr. Daniel Mengara, ainsi que le texte approximatif de l'allocution. Cette vidéo a été projetée devant journalistes et militants lors de la conférence de presse.


Allocution du Dr. Daniel Mengara, Conférence de presse, BDP (Partie 1)
Uploaded by BDPGN


 

Messieurs les journalistes

Chers Gabonais,

Je ne serai pas long. Je saisis tout simplement cette occasion pour vous transmettre mon salut patriotique et ainsi échanger quelques vues avec vous afin d'éclairer les uns et les autres sur les récents événements ayant émaillé la vie politique non seulement de notre pays le Gabon, mais aussi de notre mouvement, le BDP-Gabon Nouveau.

S'agissant de mon refus de rencontrer Omar Bongo à New York en septembre dernier, vous aurez sans doute de plus amples détails sur cette affaire par l'entremise du rapport que vous feront aujourd'hui même les membres de la Coordination Nationale.

Pour ceux qui accusent le BDP-Gabon Nouveau et moi-même, d'avoir voulu humilier Omar Bongo à New York en refusant de le rencontrer, je me contenterai de dire que le régime Bongo n'aura eu là que ce qu'il mérite. Ce n'est pas nous qui avons humilié Bongo, mais le régime Bongo lui-même.

Le régime Bongo a lui-même humilié Omar Bongo en confiant la mission de venir négocier une entrevue avec moi à un évêque malfrat qui, au lieu de remplir sa mission, s'est cru capable d'amener Daniel Mengara à Bongo tout en empochant au passage les cent mille dollars que le régime lui a donné pour cette mission. Cet évêque, qui se faisait passer pour un médiateur, s'est finalement révélé être un conseiller d'Omar Bongo venu aux Etats-Unis, non pas pour assurer la médiation tel qu'il aurait dû la faire, mais pour chanter les louanges de " papa Bongo " qu'il nous a présenté comme un démocrate. Quel drame pour le Gabon qu'un Monsieur qui se dit évêque supposé assurer la défense des opprimés pervertisse son sacerdoce en allant vendre son âme au représentant de satan sur terre. Quel déshonneur et quelle perversion !

Le régime Bongo a également humilié Omar Bongo en ne faisant pas attention à la lettre de conditionnalités que nous lui avions adressée par l'intermédiaire de notre Coordonnateur National, Monsieur Paskhal Nkoulou. C'est en effet le 17 septembre que nous avions reçu, au travers de Monsieur Nkoulou, et par l'entremise des Ministres Mba Obame et Ali Bongo, notification du désir de Monsieur Bongo de me rencontrer à New York en septembre à l'occasion de la 62ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies devant se tenir du 25 septembre au 3 octobre 2007.

Le 18 septembre, nous adressions, en réponse, une lettre qui fixait les conditions d'une possible rencontre, conditions qui présentaient des exigences de temps, de sérieux, de transparence publique et de définition de l'objectif de la rencontre. Malgré la stipulation de ces conditionnalités le 18 septembre, le régime a continué à s'entêter en faisant établir dare-dare, dès le 19 septembre, des passeports aux deux membres de la Coordination Nationale qui devaient venir aux USA dans le cadre d'une possible rencontre, en leur donnant des ordres de mission pour faciliter l'obtention des visas à l'ambassade des USA dès le 20 septembre, puis en leur remettant des billets d'avions et 15000 dollars de frais de mission le 21 septembre. Et tout ceci alors même que notre lettre leur indiquait que, vu le manque de temps, le flou, le secret et la précipitation avec lesquels cette rencontre était voulue et préparée par le régime, il serait pratiquement impossible de rencontrer Bongo à cette occasion. Pire, mes informations font état du fait que le régime aurait débloqué 100 000 dollars pour financer le voyage de l'évêque et des deux membres de la Coordination Nationale aux USA, mais que l'évêque n'aura remis aux membres de la Coordination que 15000 dollars (7 millions CFA), plus les billets, pour un maximum total de 20000 dollars (soit 9 à 10 millions de CFA). Le reste, soit 80000 dollars, l'équivalent de 40 millions de CFA), a été empoché par l'évêque lui-même. Résultat, au lieu d'assurer la médiation dans la respectabilité de son statut d'homme d'église, Monsieur l'évêque se pavanait partout aux Etats-Unis dans une grosse Lincoln noire avec un chauffeur personnel. Il vivait la grande vie, encore une fois, comme tous les parasites qui se sont donné pour tâche d'exploiter le nom du BDP-Gabon Nouveau à des fins personnelles.

Il ne faut donc pas s'étonner de mon refus de rencontrer Omar Bongo car, contrairement aux parasites politiques qui se précipitent à chaque fois que Bongo veut les rencontrer, Daniel Mengara ne vit pas des prébendes d'Omar Bongo. Mais pour qui le régime Bongo me prend-il ? Ils croient que Daniel Mengara vit en attendant qu'un beau jour Bongo l'invite à une rencontre ? Ils croient que Daniel Mengara vit de politique comme les incapables qui s'accrochent à l'état pour devenir ministres et conseillers à vie parce qu'ils sont incapables de s'assumer comme des hommes une fois éjectés de la mangeoire gouvernementale ? Alors que cela fait 5 fois que je refuse ces rencontres improvisées avec Bongo, ils n'ont pas encore appris leur leçon sur qui est vraiment Daniel Mengara ?

Alors, je le répète ici. Je ne suis pas radical comme les gens le pensent, mais un homme de principes. Je veux que les choses soient faites proprement et dans la transparence. Le BDP-Gabon Nouveau ne refuse pas de rencontrer qui que ce soit qui en ferait la demande. Cela inclut Monsieur Bongo. Cependant, nous refuserons de rencontrer qui que ce soit qui solliciterait, comme l'a fait Monsieur Bongo de par le passé, des rencontres improvisées, secrètes, floues, précipitées et sans objet précis. Le BDP-Gabon Nouveau veut que, quand on l'approche, on l'approche de manière officielle, publique et transparente. Cela suppose aussi des conditions de temps, c'est-à-dire au moins 30 à 60 jours à l'avance de manière à permettre au mouvement de se consulter et d'étudier la requête. Je ne suis pas un homme qui va prendre des décisions tout seul sans consulter le reste de mon mouvement politique. Quand il s'agit de discuter du Gabon, il faut prendre le temps de faire les choses de manière sérieuse. Que les plaisantins qui croient que Daniel Mengara vit sa vie en attendant l'occasion d'aller voir Bongo se détrompent donc. Daniel Mengara n'est pas un parasite politique et ne le sera jamais. Daniel Mengara ne recherche pas les rencontres avec Bongo, mais reste ouvert, dans le cadre de l'idéologie BDP, à une rencontre avec Bongo qui aurait pour objectif unique de discuter de l'intronisation immédiate et inconditionnelle de la démocratie au Gabon. Le Gabon n'est pas une démocratie et il n'y a que les mangeurs de manioc au gouvernement ou les évêques corrompus qui le pensent.

Voilà pourquoi le BDP-Gabon Nouveau a décidé de ne plus accéder à des requêtes de rencontre qui ne nous viendraient pas directement d'Omar Bongo lui-même. Les membres de la Coordination nationale ont reçu à ce sujet des instructions fermes visant à obtenir, à chaque fois, de la bouche de Bongo lui-même, la confirmation qu'il est demandeur de rencontre. Le BDP-Gabon Nouveau n'a jamais demandé à rencontrer Bongo et ne le fera jamais. Mais si Bongo veut une rencontre, il devra le confirmer directement à nos représentants aux Gabon et nous étudieront, à partir de là, si la rencontre est possible ou pas en fonction du sujet de discussion proposé. Fini les parasites et tous ceux qui se sont jusqu'à présent enrichis en allant demander de l'argent à Bongo pour soi-disant amener Daniel Mengara à lui comme un trophée de guerre.

Par ailleurs, nous n'accepterons plus de sollicitation de rencontre à l'étranger. Désormais, si rencontre il doit y avoir, elle se fera au Gabon même au vu et au su de tous les Gabonais. Ni le BDP-Gabon Nouveau ni Daniel Mengara ne se prêteront aux choses de l'ombre qui cultivent les compromissions sur le dos des Gabonais.

S'agissant du projet ulcéré de Belinga, le BDP-Gabon Nouveau condamne sans appel la duplicité et l'incompétence dont a fait preuve le régime Bongo dans ce dossier. Si vous ne le saviez pas, je vous le dis aujourd'hui. Le contrat que le régime Bongo a signé avec les Chinois équivaut à une vente pure et simple de la souveraineté nationale du Gabon.

Non seulement le régime Bongo a négocié d'obtenir des Chinois 1 600 milliards de F CFA, c'est-à-dire l'équivalent du budget de l'état Gabonais, sans expliquer à quoi servirait cet argent, mais il a aussi, en l'article 6.1.4 du contrat tel que rapporté par le Gri-Gri International du 25 octobre, accepté que les Chinois puissent faire venir de manière illimitée du personnel chinois de Chine pour réaliser le projet. Ce qu'il faut comprendre, donc, c'est que le fantasme que Bongo et son régime vendent aujourd'hui aux Gabonais sur le plein emploi grâce à Belinga est une illusion. Sur la base de l'accord sur Bélinga, les Chinois pourront faire venir 10 millions de leurs compatriotes au Gabon sans que le gouvernement puisse les en empêcher. Et ce sont ces Chinois qui auront des emplois, et non les Gabonais comme le régime Bongo le prétend. Par ailleurs, cet accord expose le Gabon à une invasion chinoise qui pourrait très rapidement, sur trois ans seulement, faire du Gabon un pays chinois et non plus un pays africain. Si seulement 800.000 Chinois entrent au Gabon, ils seront majoritaires et il n'y aura plus de Gabon en Afrique centrale, mais une colonie chinoise. A cette allure, il ne resterait plus qu'à élire un président chinois à la tête du Gabon ! Et comme dans la société qui doit réaliser le projet, la COMIBEL, les Chinois détiendront jusqu'à 90% des parts sur l'investissement sans payer de taxes au Gabon, vous voyez que le Gabon, avec ses maigres 10% de part, n'aura aucune voix ni la capacité de prévenir une mort du Gabon par l'invasion chinoise.

Le Projet de Bélinga est donc un vrai danger et une atteinte insupportable à la souveraineté nationale gabonaise. A une époque où le baril de pétrole se monte à pratiquement 100 dollars le baril, on ne comprend pas pourquoi le régime Bongo continue à emprunter de l'argent aux institutions internationales alors que les revenus pétroliers du Gabon ont triplé depuis l'an 2000, époque où le baril de pétrole se vendait à 25 dollars.

Non, mes chers compatriotes, le projet de Belinga est un projet ulcéré depuis le départ. Il n'apportera pas le plein emploi aux Gabonais et ne profitera pas aux Gabonais de l'Ogooué-Ivindo. En fait, il ouvrira la porte à une invasion chinoise qui fera disparaître le Gabon de la carte du monde. Il faut donc tout de suite arrêter ce projet et revoir cet accord dans le cadre d'une conférence nationale, de manière à faire comme le Congo-Kinshasa, où le parlement a imposé aux Chinois d'employer des Congolais et obtenu des arrangements qui ne remettent pas en cause la souveraineté de la RDC.

A Omar Bongo, nous disons d'arrêter les conneries. Le Gabon a assez souffert des incompétences du régime. Il y a assez d'argent au Gabon aujourd'hui pour faire les routes, créer des emplois, construire des hôpitaux et des écoles, sans que l'on ait à aller se prostituer chez les Chinois ou auprès des institutions financières internationales. Le Gabon n'a pas besoin d'emprunter de l'argent car il y en a assez chez nous pour tous les projets de développement. Il est donc important que le projet de Belinga soit gelé jusqu'à ce que des études de faisabilité réellement compétentes soient faites et la souveraineté du Gabon affirmée. Nous n'avons rien contre les Chinois ni les investissements chinois au Gabon. Ce qui nous révolte, c'est la légèreté chronique du régime Bongo.

Vive le Gabon.
Vive la nouvelle république.
Vive le BDP-Gabon Nouveau.

Fait à Montclair, New Jersey (USA), le 17 novembre 2007

Contacts aux USA

P.O. Box 3216 TCB
West Orange, New Jersey, 07052,
USA

Tel: 973-447-9763
Fax: 973-447-9763
Site: http://www.bdpgabon.org

Contacts au Gabon

Quartier Nzeng Ayong,
à côté du Quarrefour GP
Tel: +241. 07.23.39.01

ImageLe BDP-Gabon Nouveau ("Bongo Doit Partir, pour la Construction d'un Gabon Nouveau") est un mouvement politique gabonais de libération nationale en exil dont le siège se trouve dans le New Jersey aux Etats-Unis. Le BDP-Gabon Nouveau (http://www.bdpgabon.org) recherche la suppression du régime Bongo et le départ d'Omar Bongo du pouvoir par tous les moyens possibles. Le Mamba (http://www.lemamba.org) en est la branche armée.

 

 

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent laisser un commentaire.
SVP, connectez vous ou enregistrez vous.



Total Actuel: 5 Réactions
1. Bonne initiative
Posté par: kaalozz le 10-01-2008 22:28
NDJAVE FABRICE, donne un lien ou un mail où on pourra se tenir au courant de l'avancée de ton projet 
 
kaalozz 
( )
2. Bonne initiative
Posté par: ossendo youri le 05-01-2008 06:55
cinq comme vopus au Gabon et on et j'aurai été fier de dire que je suis gabonis
3. bongo envoi l évèque chez mengarra
Posté par: NDJAVE FABRICE le 25-12-2007 07:04
je suis très heureux du travail qui se fait par votre mouvement car il faut qu ' on arrète la plaie que ces usurpateurs du pouvoir ne cessent de provoquer car le gabon risque de connaitre ce que la cote d ' ivoire traversse aujourd' hui .En ce qui concernent les sois disant homme de Dieu du gabon ils n ' ont plus aucune crédibilité.je suis aujourd ' hui entrein d ' écrire un livre intitulé:gabon:la fin de la monarchie; c ' est un livre qui dénonce tous ce que bongo et ces malfaiteurs ont semé au gabon .je demande votre soutien pour la sortie de ce livre car il est tant que jamais de nous battre.mon nom n ' explique en rien mon appartenance ace régime pourri et macabre.je ne suis qu'un innocent qui porte le meme nom qu ' un idio qui fait parti de ce régime.cet homme qui est soi disant mon oncle pour qui je n 'ai jamais bénéficier d ' un service et qui ne m ' a jamais donné une pièce de cent franc
4. Tu as mal écouté
Posté par: Roland le 03-12-2007 20:46
Tu as mal écouté. Il n'a pas accepté de l'argent pour ses collaborateurs. C'est l'évêque qui avait reçu les budgets en question. La somme reçue par les collaborateurs du Dr. est une somme modique qui allait leur pemettre de vivre 10 jours aux Etats-Unis, sur tout dans la zone Newyork New jersey qui coûte très cher.
5. Réaction
Posté par: TA KING le 03-12-2007 20:09
je ne sais pas si je vous ai mal écouté mais je retenu une chose en vous l\'envie de se justifier alors que vous n\'etes pas encore coupable je ne sais pas honnetement de quelle médiation vous faites part ,plus le temps passe plus le rapprochement au palais se fait ressentir j\'étais un de vos lecteur car je pensais que la règle avait des exceptions mais le cas du gabon devient très délicat finalement tu accèptes de l\'argent pour tes coordinateurs c\'est participer à la meme gabegie qui a handicapé le pays pendant le règne de monsieur bongo merci d \'avoir parlé que de100000 $ car tout ça sort des caisses de l\'ETAT

Sections Actualités: BDP | Dossiers | Gabon | Monde
spacer
RECHERCHE
Visiteurs
We have 140 guests online
Actus Gabon
A La Une
Dossiers
A La Une
Françafrique
Libre Tribune
A la Une
Actus Monde
A La Une
CALENDRIER
Octobre 2014
L M M J V S D
29301 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2
Activités Courantes
No Latest Events
Sondages
Que veut dire pour vous le mot "Opposition"?
  
REACTIONS
Sur: Gabon : Daniel Mengara, pr&eac...
Par cephas kouassa qui dit...
"message"
10/02/10 10:40
rappel
Lire cette réaction...
Sur: Gabon : La FIFA finance un cen...
Par FIDIECK Célestin qui dit...
"Président d'un club de footbal au Cameroun"
09/02/10 09:36
Ceci est à encourager. J'amairais sav...
Lire cette réaction...
Sur: Gabon : La FIFA finance un cen...
Par mika qui dit...
"football"
05/02/10 14:27
salut mon c'est mika je cherch 1 centre ...
Lire cette réaction...
Sur: Patrick Nguema Ndong journalis...
Par wane qui dit...
"contact"
02/02/10 10:08
bonjour Mr NDONG Voila aujourdui 5ans q...
Lire cette réaction...
Sur: Patrick Nguema Ndong journalis...
Par wane qui dit...
"RECHERCHE"
02/02/10 10:00
bonjour j'aimerai savoir ou trouver les...
Lire cette réaction...
Sur: Patrick Nguema Ndong journalis...
Par ROMEO E. KONU qui dit...
"JE CHERCHE LE CONTACT PERSONNEL DE PATRICK"
01/02/10 12:47
C'EST MOI QUI AI AMENER Mr. DAOUDA DIALL...
Lire cette réaction...
Sur: Gabon : La FIFA finance un cen...
Par junior mabita qui dit...
"demande pour le texte"
29/01/10 12:55
je suis dejà joueur je vien de l\"ecole ...
Lire cette réaction...
Sur: Gabon : La FIFA finance un cen...
Par junior mabita qui dit...
"demande pour le texte"
29/01/10 12:52
je suis dejà joueur je vien de l\"ecole ...
Lire cette réaction...
Sur: Gabon : La FIFA finance un cen...
Par Martin Franky qui dit...
"Je peu apporté un plus a l'équipe"
26/01/10 10:42
Au fait je repond au +237 94 47 48 90 m...
Lire cette réaction...
Sur: Gabon : La FIFA finance un cen...
Par Martin Franky qui dit...
"Je peu apporté un plus a l'équipe"
26/01/10 10:28
Salut et bonne année a tous moi c\'est M...
Lire cette réaction...
Sur: Du Bongo sans "couilles" au Bo...
Par mombouele qui dit...
"reaction"
23/01/10 08:42
si li la fait c'est parce que surement i...
Lire cette réaction...
Sur: Du Bongo sans "couilles" au Bo...
Par rolex qui dit...
"http://www.newstylerolex.com/"
22/01/10 20:51
050With theof not aggressively Actor Sam...
Lire cette réaction...
Sur: Alliance secrète Myboto-Bongo:...
Par rolex qui dit...
"http://www.newstylerolex.com/"
22/01/10 20:49
050With theof not aggressively Actor Sam...
Lire cette réaction...
Sur: Patrick Nguema Ndong journalis...
Par rolex qui dit...
"http://www.newstylerolex.com/"
22/01/10 20:43
050With theof not aggressively Actor Sam...
Lire cette réaction...
Sur: Législatives: Le Premie...
Par rolex qui dit...
"http://www.newstylerolex.com/"
22/01/10 19:51
050With theof not aggressively Actor Sam...
Lire cette réaction...
Sur: Communiqué: René...
Par rolex qui dit...
"http://www.newstylerolex.com/"
22/01/10 19:42
050With theof not aggressively Actor Sam...
Lire cette réaction...
Sur: Omar Bongo, en français petit ...
Par rolex qui dit...
"http://www.newstylerolex.com/"
22/01/10 19:36
050With theof not aggressively Actor Sam...
Lire cette réaction...
Sur: Gabon : La FIFA finance un cen...
Par boussougou roger gael qui dit...
"je veux integrer le club"
22/01/10 05:00
bonjour je suis un jeune tres embisieux ...
Lire cette réaction...
Sur: Patrick Nguema Ndong journalis...
Par kobeyo qui dit...
"savoir"
21/01/10 15:37
salut jute pour savoir qu...
Lire cette réaction...
Sur: Gabon : La FIFA finance un cen...
Par diof qui dit...
"recherche de centre de formation de football au gabon"
19/01/10 08:00
bjr cher correspondant je suis un jeune ...
Lire cette réaction...
Sur: Gabon : La FIFA finance un cen...
Par agent de jouer qui dit...
"agent de jouer"
18/01/10 12:27
Je suis un agent de joueur je suis à Lon...
Lire cette réaction...
Sur: Mafia au Gabon: Les mauvais pa...
Par Atchoutchou atchoutchou kiki qui dit...
""
18/01/10 12:04
NO MAIS ! Moi je dis seulement : GABON P...
Lire cette réaction...
Récents articles BDP, Gabon, Monde
Eveille toi Gabon, une aurore se lève.
Encourage l'ardeur qui vibre et nous soulève !
C'est enfin notre essor vers la félicité.

Copyright©1998-2007 BDP-Gabon Nouveau.
Tous droits réservés.