spacer

ATTENTION - CE SITE EST VIEUX
NOUS AVONS CHANGE DE SITE!!!

NOUS AVONS CHANGE DE SITE EN AVRIL 2008.
CE SITE EST MAINTENANT UN SITE D'ARCHIVES CONTENANT TOUS NOS ARTICLES
PUBLIES AVANT AVRIL 2008. POUR ALLER SUR NOTRE NOUVEAU SITE, CLIQUEZ ICI

Bienvenue
Home
Accueil
Toute l'actualité
Forums
Ancien Site
Présentation
Historique
Charte
Appel à la Nation
Idéologie
Organes
Gouvernement
Comité Directeur
Le Mamba
Adhésion
Devenir Membre
Donations
Animer une Cellule
Actus BDP
A La Une
BDP Discours
BDP Communiqués
BDP@Médias
Vidéos BDP
Audios BDP
Galerie Images
Traîtres & Imposture
Publications
Livres
Articles
Films
Nous Contacter
Infos Contact
Home
Accès Membres
  Accès Site
  Inscription Site
  Newsletter
  Forum Email
  Réactions
Username

Password

Remember me
Password Reminder
No account yet? Create one
Syndication
Mettez nos news
sur votre site!
Favoris BDP
 
 

Top 20 des News
Barack Obama et Hillary Clinton à l'épreuve du "vote noir" PDF Print E-mail
Monde
Written by le monde   
Vendredi 25 Janvier 2008 à 15:21

Elle s'appelle Gloria Boyd. Elle porte un rang de perles et un chapeau noir. Et, pour tout dire, on la sent un peu agacée. Mme Boyd n'est pas de ces électrices qui se contentent d'histoires ou de biographies. Elle veut des réponses. Depuis que la campagne des élections primaires a commencé au Parti démocrate, les médias, et les candidats eux-mêmes, ne cessent de se gargariser des mêmes mots : "La première femme qui pourrait être présidente", "Le premier Africain-Américain qui pourrait accéder à la Maison Blanche".

Gloria Boyd commence à être saturée. "On est toujours le premier à faire quelque chose", dit-elle. Ce qui compte, "c'est le résultat". Elle, par exemple, Gloria Boyd, a été la première femme noire à diriger l'école Ronald McNair à Lake City. C'était en 1991. A la veille des primaires en Caroline du Sud, samedi 26 janvier, les premières dans un Etat à forte population africaine-américaine, les électeurs noirs sont sous le regard inquisiteur des médias. Comme Mme Boyd, beaucoup sont irrités d'être renvoyés à un vote "racial" en faveur de Barack Obama, comme si les questions d'identité dépassaient les questions de fond. "Il ne s'agit pas de race ou de sexe, mais de problèmes spécifiques, dit Mme Boyd. Le rôle de la Chine dans l'économie, la responsabilisation des parents dans l'éducation…" Depuis que Barack Obama s'est porté candidat, il y a un an, certaines perspectives se sont déplacées. La communauté africaine-américaine, absente des préoccupations depuis les attentats de 2001 et la polémique sur l'immigration, est revenue dans le débat national. Mais les perceptions sont différentes. "Les frontières nationales et les relations internationales sont devenues le centre de l'anxiété sur la nature et le futur de l'Amérique, écrit Jennifer Fuller, de l'université du Texas, dans un ouvrage sur la mémoire des droits civiques. La perception de menace à l'unité nationale a été formulée différemment." En 1988, le pasteur Jesse Jackson, ex- protégé de Martin Luther King, avait remporté 11 primaires et caucus démocrates dans les Etats du Sud mais aussi dans le Vermont ou le Michigan. Barack Obama a gagné, lui, dans un Etat du Midwest, et talonné Hillary Clinton dans le New Hamsphire. Les Africains-Américains, qui essayaient de concilier vote utile et vote historique, se sont mis à y croire. "Il traverse les barrières. Les lignes que nous avons normalement aux Etats-Unis s'effacent", dit Barbara Singleton. "Il ne monte pas les riches contre les pauvres", apprécie le policier Joseph Smith.

En même temps, des questions sont sorties. Pourquoi les Blancs votent-ils pour M.Obama? Les sondages sont-ils biaisés par la question raciale? Les éloges des républicains pour le jeune sénateur sont-ils sincères? En Caroline du Sud, certains se sentent offensés que l'on pense qu'ils vont voter Obama pour sa couleur. "Il est plus éduqué que tous les républicains qui l'ont précédé, de Reagan à Carter, sans parler de Bush", défend Johnny Cole. D'autres, se sentent une responsabilité historique. "On aime bien les Clinton, dit l'universitaire Greg Howell. Mais ceci est notre chance de marquer l'Histoire. Il faut la saisir." Il a quand même du mal à y croire. "Il y a encore des gens qui ont des vues racistes prononcées. Il leur est difficile d'imaginer qu'un Africain-Américain pourrait dormir à la Maison Blanche. Il est probable qu'il n'y arrivera pas mais il ne sera pas loin."

UNE CERTAINE EUPHORIE

La crainte que le candidat ne "se fasse descendre" comme Martin Luther King a laissé place à une certaine euphorie. Dans les églises baptistes, les fidèles "remercient le Seigneur pour cette occasion de voir le changement se produire aux Etats-Unis". Pour le professeur de sciences politiques Bruce Ransom, la campagne de M.Obama "a le potentiel de se transformer en un mouvement. Des jeunes, qui étaient totalement en dehors du système, s'inscrivent sur les listes électorales." "Il y a un rêve autour de sa campagne, ce qui est merveilleux", dit l'écrivain Beth Crawford. Du camp Obama, elle est passée chez MmeClinton, après avoir participé à des réunions où elle n'a pas aimé ce qu'elle a entendu : "Les attaques misogynes m'ont fait changer de côté." Si M. Obama s'adresse à toute l'Amérique, sa candidature arrive à point pour les jeunes. Le mouvement des droits civiques s'est essoufflé. "Les anciens piliers de l'intégration : l'éducation, le processus électoral, l'élite noire ne fonctionnent plus comme les chemins de la justice raciale", décrit Manning Marable, biographe de Malcom X, qui prône le hip-hop comme agent de changement social. La base est ravie mais l'establishment noir, divisé. L'ancien ambassadeur Andrew Young et le représentant John Lewis, compagnons de Martin Luther King, appuient MmeClinton. M. Obama a le soutien de Joseph Lowery, cofondateur de la Southern Christian Leadership Conference.

La famille de l'ancien candidat Jesse Jackson est à elle seule le reflet des sentiments contradictoires de la vieille garde. Son fils, Jesse Jackson Junior, a fait campagne pour Barack Obama. Son épouse, Jacqueline, soutien MmeClinton. Quant au révérend, il s'est tenu à l'écart. A moins que ce ne soit M. Obama lui-même qui ait souhaité cette distance avec un homme qui a des positions plus radicales. "Barack ne veut pas effrayer les électeurs blancs", affirme Kevin Gray, ex-directeur de campagne de M. Jackson.

Kevin Gray fait partie des sceptiques. Pour lui, le message de "transcender la race" est une illusion, dit-il, en citant le fait que 65% des hommes incarcérés en Caroline du Sud sont africains-américains, et que seuls 30% des jeunes noirs finissent le lycée. M. Gray ne croit pas non plus au remodelage de la carte politique prôné par M. Obama. "Il envoie des signaux aux républicains. Mais les républicains pensent qu'il sera le candidat le plus facile à battre."

sondage:

La question raciale : Les opinions des différentes communautés sur la situation raciale aux Etats-Unis sont moins dissemblables qu'on ne pourrait le croire, selon un sondage CNN publié lundi : 43% des Blancs et 44% des Noirs pensent que les idéaux de Martin Luther King ont été largement atteints. 47% et 41% qu'ils l'ont été "moyennement".
En revanche, 52% des Noirs pensent que les relations raciales resteront un problème pour le pays (contre 43% des Blancs).
La présidence : 72% des Blancs pensent que le pays est prêt pour un président noir.  64% des hommes et 65% des femmes sondées estiment que l'Amérique est prête à élire une femme.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent laisser un commentaire.
SVP, connectez vous ou enregistrez vous.




Réagir à cet article

Sections Actualités: BDP | Dossiers | Gabon | Monde
spacer
RECHERCHE
Visiteurs
We have 2266 guests online
Actus Gabon
A La Une
Dossiers
A La Une
Françafrique
Libre Tribune
A la Une
Actus Monde
A La Une
CALENDRIER
Août 2022
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4
Activités Courantes
No Latest Events
Sondages
Que veut dire pour vous le mot "Opposition"?
  
REACTIONS
Sur: Gabon : Daniel Mengara, pr&eac...
Par cephas kouassa qui dit...
"message"
10/02/10 10:40
rappel
Lire cette réaction...
Sur: Gabon : La FIFA finance un cen...
Par FIDIECK Célestin qui dit...
"Président d'un club de footbal au Cameroun"
09/02/10 09:36
Ceci est à encourager. J'amairais sav...
Lire cette réaction...
Sur: Gabon : La FIFA finance un cen...
Par mika qui dit...
"football"
05/02/10 14:27
salut mon c'est mika je cherch 1 centre ...
Lire cette réaction...
Sur: Patrick Nguema Ndong journalis...
Par wane qui dit...
"contact"
02/02/10 10:08
bonjour Mr NDONG Voila aujourdui 5ans q...
Lire cette réaction...
Sur: Patrick Nguema Ndong journalis...
Par wane qui dit...
"RECHERCHE"
02/02/10 10:00
bonjour j'aimerai savoir ou trouver les...
Lire cette réaction...
Sur: Patrick Nguema Ndong journalis...
Par ROMEO E. KONU qui dit...
"JE CHERCHE LE CONTACT PERSONNEL DE PATRICK"
01/02/10 12:47
C'EST MOI QUI AI AMENER Mr. DAOUDA DIALL...
Lire cette réaction...
Sur: Gabon : La FIFA finance un cen...
Par junior mabita qui dit...
"demande pour le texte"
29/01/10 12:55
je suis dejà joueur je vien de l\"ecole ...
Lire cette réaction...
Sur: Gabon : La FIFA finance un cen...
Par junior mabita qui dit...
"demande pour le texte"
29/01/10 12:52
je suis dejà joueur je vien de l\"ecole ...
Lire cette réaction...
Sur: Gabon : La FIFA finance un cen...
Par Martin Franky qui dit...
"Je peu apporté un plus a l'équipe"
26/01/10 10:42
Au fait je repond au +237 94 47 48 90 m...
Lire cette réaction...
Sur: Gabon : La FIFA finance un cen...
Par Martin Franky qui dit...
"Je peu apporté un plus a l'équipe"
26/01/10 10:28
Salut et bonne année a tous moi c\'est M...
Lire cette réaction...
Sur: Du Bongo sans "couilles" au Bo...
Par mombouele qui dit...
"reaction"
23/01/10 08:42
si li la fait c'est parce que surement i...
Lire cette réaction...
Sur: Du Bongo sans "couilles" au Bo...
Par rolex qui dit...
"http://www.newstylerolex.com/"
22/01/10 20:51
050With theof not aggressively Actor Sam...
Lire cette réaction...
Sur: Alliance secrète Myboto-Bongo:...
Par rolex qui dit...
"http://www.newstylerolex.com/"
22/01/10 20:49
050With theof not aggressively Actor Sam...
Lire cette réaction...
Sur: Patrick Nguema Ndong journalis...
Par rolex qui dit...
"http://www.newstylerolex.com/"
22/01/10 20:43
050With theof not aggressively Actor Sam...
Lire cette réaction...
Sur: Législatives: Le Premie...
Par rolex qui dit...
"http://www.newstylerolex.com/"
22/01/10 19:51
050With theof not aggressively Actor Sam...
Lire cette réaction...
Sur: Communiqué: René...
Par rolex qui dit...
"http://www.newstylerolex.com/"
22/01/10 19:42
050With theof not aggressively Actor Sam...
Lire cette réaction...
Sur: Omar Bongo, en français petit ...
Par rolex qui dit...
"http://www.newstylerolex.com/"
22/01/10 19:36
050With theof not aggressively Actor Sam...
Lire cette réaction...
Sur: Gabon : La FIFA finance un cen...
Par boussougou roger gael qui dit...
"je veux integrer le club"
22/01/10 05:00
bonjour je suis un jeune tres embisieux ...
Lire cette réaction...
Sur: Patrick Nguema Ndong journalis...
Par kobeyo qui dit...
"savoir"
21/01/10 15:37
salut jute pour savoir qu...
Lire cette réaction...
Sur: Gabon : La FIFA finance un cen...
Par diof qui dit...
"recherche de centre de formation de football au gabon"
19/01/10 08:00
bjr cher correspondant je suis un jeune ...
Lire cette réaction...
Sur: Gabon : La FIFA finance un cen...
Par agent de jouer qui dit...
"agent de jouer"
18/01/10 12:27
Je suis un agent de joueur je suis à Lon...
Lire cette réaction...
Sur: Mafia au Gabon: Les mauvais pa...
Par Atchoutchou atchoutchou kiki qui dit...
""
18/01/10 12:04
NO MAIS ! Moi je dis seulement : GABON P...
Lire cette réaction...
Récents articles BDP, Gabon, Monde
Eveille toi Gabon, une aurore se lève.
Encourage l'ardeur qui vibre et nous soulève !
C'est enfin notre essor vers la félicité.

Copyright©1998-2007 BDP-Gabon Nouveau.
Tous droits réservés.