spacer

ATTENTION - CE SITE EST VIEUX
NOUS AVONS CHANGE DE SITE!!!

NOUS AVONS CHANGE DE SITE EN AVRIL 2008.
CE SITE EST MAINTENANT UN SITE D'ARCHIVES CONTENANT TOUS NOS ARTICLES
PUBLIES AVANT AVRIL 2008. POUR ALLER SUR NOTRE NOUVEAU SITE, CLIQUEZ ICI

Bienvenue
Home
Accueil
Toute l'actualité
Forums
Ancien Site
Présentation
Historique
Charte
Appel à la Nation
Idéologie
Organes
Gouvernement
Comité Directeur
Le Mamba
Adhésion
Devenir Membre
Donations
Animer une Cellule
Actus BDP
A La Une
BDP Discours
BDP Communiqués
BDP@Médias
Vidéos BDP
Audios BDP
Galerie Images
Traîtres & Imposture
Publications
Livres
Articles
Films
Nous Contacter
Infos Contact
Home
Accès Membres
  Accès Site
  Inscription Site
  Newsletter
  Forum Email
  Réactions
Username

Password

Remember me
Password Reminder
No account yet? Create one
Syndication
Mettez nos news
sur votre site!
Favoris BDP
 
 

Top 20 des News
L?Afrique a mangé son pain blanc, mangera-t-elle un pain différent ? PDF Print E-mail
Afrique
Written by Les Afriques   
Lundi 03 Mars 2008 à 17:32

L’augmentation du prix du blé se couple, en Afrique, avec l’explosion des coûts du fret et une hausse des coûts des transports sur place. La tonne de blé est passée ainsi de 120 à 340 euros.

Les stocks sont historiquement bas, la demande élevée et l’offre tendue, une alchimie qui pousse les cours du blé au plus haut. Dans le sillage des blés à forte teneur en protéine, cotés à Minneapolis, qui ont gagné plus de 65% depuis le début de l’année, les autres qualités suivent le rythme, tant sur les marchés américains qu’européens. Le 20 février, le blé cotait $ 10,29 le boisseau échéance mars (blé tendre) au CBOT de Chicago et $ 18,65 pour le blé de printemps sur le MGE. Sur Euronext, on est passé en un an de 110 euros la tonne à 270-280 euros aujourd’hui. Les prix, s’ils sont haussiers, sont aussi très volatils et connaissent des variations extrêmes. Ce qui a obligé les autorités des marchés américains de Chicago, Kansa City et Minneapolis, à modifier, le 11 février, la limite de hausse, la fixant à 60 cents le boisseau.

Les meuniers africains courbent le dos, attendant des jours meilleurs, ajustent leur coût et reçoivent des aides des Etats afin de ne pas répercuter entièrement la hausse du prix de la farine sur le consommateur.

Première nécessité
Une augmentation du prix du blé qui se couple en Afrique avec l’explosion des coûts du fret et une hausse des coûts des transports sur place. La tonne de blé rendue en Afrique est passée de 120 euros (avec un dollar à 1,20 euro) à 340 euros (1$ = 1,46). En face, des consommateurs qui n’ont généralement pas le pouvoir d’achat suffisant pour que l’on répercute ces hausses sur le prix du pain, aliment devenu de première nécessité. D’autant plus que le blé n’est pas le seul produit alimentaire à augmenter (riz, huile, maïs…). Des manifestations contre la vie chère se multiplient dans plusieurs pays. Et les productions africaines de céréales sont, cette année, aussi moindres avec la sécheresse, puis les fortes inondations qui ont frappé certains pays.
Les meuniers africains courbent le dos, attendant des jours meilleurs, ajustent leur coût et reçoivent des aides des Etats afin de ne pas répercuter entièrement la hausse du prix de la farine sur le consommateur. La situation est critique. Dans certains pays, comme le Nigeria, des minoteries ferment, car, fréquemment, les propriétaires possèdent plusieurs unités dans différents secteurs (ciment et sucre) et opèrent une péréquation entre les différents prix. Mais plus généralement, et bien sûr suivant l’orientation libérale ou non du pays, les Etats africains prennent des mesures pour amoindrir cette hausse des cours. Très souvent les droits de douanes sont abaissés, la TVA sur la farine supprimée… autant de mesures qui ponctionnent le budget de l’Etat. Et rend cette position difficilement tenable par les Etats, sauf pour ceux qui peuvent se le permettre, comme l’Algérie.
Quant à la farine importée, « elle rentre difficilement car les importateurs savent qu’à un tel prix, ils ne vont pas la vendre et lui préféreront le négoce du sucre, du riz ou toute autre denrée », souligne Guy Naccache, directeur exportation des Grands moulins de Strasbourg (GMS Meunerie). « Si le choix de favoriser la production locale est respectable, il faut lâcher du lest dans un telle situation, surtout que pour une majorité de pays africains la production locale n’est pas suffisante, et les importations de farine donc nécessaires », estime-t-il. Lâcher du lest, cela veut dire abaisser les droits de douanes sur les farines importées. Dans la zone UEMOA, elles sont taxées à 40% contre 5% pour le blé.


La hausse du prix du blé, une chance pour l’Afrique ?
Si à court terme, la hausse du blé, comme des autres matières premières destinées à l’alimentation, est critique, elle permet de replacer l’agriculture et les producteurs au centre de la problématique de développement. « On revient à de vraies valeurs pour les produits de la terre », souligne Benoît Coquelet, directeur général de Somdiaa. Et, à terme, d’avoir une plus juste rémunération des agriculteurs du Sud. Car, pour l’instant, la hausse profite surtout aux agriculteurs du Nord et au négoce, qui peut tirer son épingle du jeu grâce au marché à terme.
La hausse des cours du blé permet aussi d’expérimenter l’utilisation de céréales locales dans la fabrication du pain, même si, très souvent, c’est le poids du pain qui diminue. Ainsi au Mali est expérimenté le pain « Burunafama », fabriqué avec de la farine de blé mélangée avec des céréales locales comme le sorgho, le mil et le maïs.
« C’est en période de crise que la « chimie verte fait des miracles », souligne aussi Jacques Schil, président de la Compagnie française des ingrédients et adjuvants (CFIA), spécialisée dans les améliorants et correcteurs pour les minoteries et boulangeries. Les correcteurs permettent d’obtenir une farine standardisée quel que soit le besoin qualitatif local de la farine et l’origine du blé. C’est ainsi que le Nigeria, qui importait du blé « hard » (blé de force) comme les autres pays anglophones, peut aujourd’hui importer du blé tendre, à l’instar des pays africains francophones. De leur côté, les adjuvants permettent, entre autres, d’améliorer les rendements, ce qui, dans la conjoncture actuelle des boulangeries, est un moyen d’amoindrir la hausse des cours.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent laisser un commentaire.
SVP, connectez vous ou enregistrez vous.



Total Actuel: 1 Réactions
1. 25000
Posté par: khaled le 15-02-2009 14:20
slt sa va bien

Sections Actualités: BDP | Dossiers | Gabon | Monde
spacer
RECHERCHE
Visiteurs
We have 4217 guests online
Actus Gabon
A La Une
Dossiers
A La Une
Françafrique
Libre Tribune
A la Une
Actus Monde
A La Une
CALENDRIER
Mai 2022
L M M J V S D
2526272829301
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5
Activités Courantes
No Latest Events
Sondages
Que veut dire pour vous le mot "Opposition"?
  
REACTIONS
Sur: Gabon : Daniel Mengara, pr&eac...
Par cephas kouassa qui dit...
"message"
10/02/10 10:40
rappel
Lire cette réaction...
Sur: Gabon : La FIFA finance un cen...
Par FIDIECK Célestin qui dit...
"Président d'un club de footbal au Cameroun"
09/02/10 09:36
Ceci est à encourager. J'amairais sav...
Lire cette réaction...
Sur: Gabon : La FIFA finance un cen...
Par mika qui dit...
"football"
05/02/10 14:27
salut mon c'est mika je cherch 1 centre ...
Lire cette réaction...
Sur: Patrick Nguema Ndong journalis...
Par wane qui dit...
"contact"
02/02/10 10:08
bonjour Mr NDONG Voila aujourdui 5ans q...
Lire cette réaction...
Sur: Patrick Nguema Ndong journalis...
Par wane qui dit...
"RECHERCHE"
02/02/10 10:00
bonjour j'aimerai savoir ou trouver les...
Lire cette réaction...
Sur: Patrick Nguema Ndong journalis...
Par ROMEO E. KONU qui dit...
"JE CHERCHE LE CONTACT PERSONNEL DE PATRICK"
01/02/10 12:47
C'EST MOI QUI AI AMENER Mr. DAOUDA DIALL...
Lire cette réaction...
Sur: Gabon : La FIFA finance un cen...
Par junior mabita qui dit...
"demande pour le texte"
29/01/10 12:55
je suis dejà joueur je vien de l\"ecole ...
Lire cette réaction...
Sur: Gabon : La FIFA finance un cen...
Par junior mabita qui dit...
"demande pour le texte"
29/01/10 12:52
je suis dejà joueur je vien de l\"ecole ...
Lire cette réaction...
Sur: Gabon : La FIFA finance un cen...
Par Martin Franky qui dit...
"Je peu apporté un plus a l'équipe"
26/01/10 10:42
Au fait je repond au +237 94 47 48 90 m...
Lire cette réaction...
Sur: Gabon : La FIFA finance un cen...
Par Martin Franky qui dit...
"Je peu apporté un plus a l'équipe"
26/01/10 10:28
Salut et bonne année a tous moi c\'est M...
Lire cette réaction...
Sur: Du Bongo sans "couilles" au Bo...
Par mombouele qui dit...
"reaction"
23/01/10 08:42
si li la fait c'est parce que surement i...
Lire cette réaction...
Sur: Du Bongo sans "couilles" au Bo...
Par rolex qui dit...
"http://www.newstylerolex.com/"
22/01/10 20:51
050With theof not aggressively Actor Sam...
Lire cette réaction...
Sur: Alliance secrète Myboto-Bongo:...
Par rolex qui dit...
"http://www.newstylerolex.com/"
22/01/10 20:49
050With theof not aggressively Actor Sam...
Lire cette réaction...
Sur: Patrick Nguema Ndong journalis...
Par rolex qui dit...
"http://www.newstylerolex.com/"
22/01/10 20:43
050With theof not aggressively Actor Sam...
Lire cette réaction...
Sur: Législatives: Le Premie...
Par rolex qui dit...
"http://www.newstylerolex.com/"
22/01/10 19:51
050With theof not aggressively Actor Sam...
Lire cette réaction...
Sur: Communiqué: René...
Par rolex qui dit...
"http://www.newstylerolex.com/"
22/01/10 19:42
050With theof not aggressively Actor Sam...
Lire cette réaction...
Sur: Omar Bongo, en français petit ...
Par rolex qui dit...
"http://www.newstylerolex.com/"
22/01/10 19:36
050With theof not aggressively Actor Sam...
Lire cette réaction...
Sur: Gabon : La FIFA finance un cen...
Par boussougou roger gael qui dit...
"je veux integrer le club"
22/01/10 05:00
bonjour je suis un jeune tres embisieux ...
Lire cette réaction...
Sur: Patrick Nguema Ndong journalis...
Par kobeyo qui dit...
"savoir"
21/01/10 15:37
salut jute pour savoir qu...
Lire cette réaction...
Sur: Gabon : La FIFA finance un cen...
Par diof qui dit...
"recherche de centre de formation de football au gabon"
19/01/10 08:00
bjr cher correspondant je suis un jeune ...
Lire cette réaction...
Sur: Gabon : La FIFA finance un cen...
Par agent de jouer qui dit...
"agent de jouer"
18/01/10 12:27
Je suis un agent de joueur je suis à Lon...
Lire cette réaction...
Sur: Mafia au Gabon: Les mauvais pa...
Par Atchoutchou atchoutchou kiki qui dit...
""
18/01/10 12:04
NO MAIS ! Moi je dis seulement : GABON P...
Lire cette réaction...
Récents articles BDP, Gabon, Monde
Eveille toi Gabon, une aurore se lève.
Encourage l'ardeur qui vibre et nous soulève !
C'est enfin notre essor vers la félicité.

Copyright©1998-2007 BDP-Gabon Nouveau.
Tous droits réservés.