Socialisez

FacebookTwitterRSS

Le BDP-Gabon Nouveau condamne la fraude électorale et la dérive autoritaire du régime Bongo au Gabon

Auteur/Source: · Date: 28 Nov 2001
Catégorie(s): Communiqués BDP

Mercredi 28 novembre 2001 – Communiqué de Presse, pour publication immédiate partout où besoin sera

Le BDP-Gabon Nouveau condamne la fraude électorale et la dérive autoritaire du régime Bongo au Gabon

Le BDP-Gabon Nouveau, mouvement d’opposition en exil, condamne de toutes ses forces la fraude électorale massive que le régime Bongo prépare actuellement au Gabon et averti le régime Bongo contre toute tentative de dérive autoritaire.

Le BDP-Gabon Nouveau constate que les conditions de la transparence électorale ne sont pas réunies au Gabon et que les manipulations et tripatouillages électoraux auxquels se livrent Bongo et son régime mettent en danger l’unité nationale et risquent de mener le Gabon à l’instabilité et à la guerre civile.

Le BDP-Gabon Nouveau déclare qu’Omar Bongo est un chef d’état imposteur qui s’est illégalement et illégitimement imposé à la tête du Gabon depuis 35 ans, qu’il a volé chaque élection au Gabon depuis 1990 par la fraude et que les élections législatives des 9 et 23 décembre 2001 prochains promettent de devenir la pire élection que le pays n’ait jamais organisée. La fraude massive qui se prépare sera sans pareil dans l’histoire politique de notre pays et frappe par son arrogance puisque le régime Bongo ne se cache même pas pour le faire. En effet, aucune des règles constitutionnelles ou électorales de notre pays n’a été respectée.

Nous notons, par exemple, que:

– Le code électoral gabonais dit que les médias d’état doivent être mis à la disposition des candidats de tous les partis de manière égale: rien n’en a été. Ni le journal d’état L’Union, ni les chaînes de télévision et de radio de l’état n’ont été mises à la disposition de l’opposition gabonaise jugée radicale.

– Le code électoral dit que les listes électorales doivent être closes 30 jours avant le vote. Aujourd’hui, il ne reste que 11 jours avant le vote et les listes électorales ne sont toujours pas prêtes. Pire, la CNE bongoïste a annoncé que les listes électorales finales ne seront pas prêtes avant le 3 décembre, soit 6 jours seulement avant le scrutin!

– Le code électoral dit que les cartes électorales doivent être distribuées aux électeurs au plus tard 15 jours avant le vote. Or, puisque la liste électorale ne sera pas prête avant le 3 décembre, par quel miracle est ce que le gouvernement Bongo compte-t-il, en une petite semaine, pouvoir réussir à distribuer à 700.000 électeurs les cartes qu’il faut entre le 4 décembre et le 9 décembre? Dans un pays comme le Gabon, où il n’existe aucune voie de communication décente, peut-on pouvoir, en 6 jours, distribuer à 700.000 électeurs éparpillés dans les hameaux et villages du pays 700.000 cartes’ Un peu de sérieux, Monsieur Bongo! Le Gabon n’est pas une foire pour enfants gâtés!

– Il est statistiquement impossible, avec une population gabonaise indigène n’atteignant même pas le million, d’avoir 778.000 électeurs d’inscrit sur les listes électorales. C’est presque là 100% de la population gabonaise en droit de voter!

– L’impréparation est à son comble au Gabon et le pays n’est pas du tout prêt à voter, tellement le désordre entretenu volontairement par le régime Bongo est grand.

Il s’ensuit donc que l’élection gabonaise qui se prépare est totalement illégale, illégitime et inacceptable. C’est une mascarade insupportable et inadmissible. Le BDP déclare illégal et inconstitutionnel tout parlement qui découlera des élections législatives des 9 et 23 décembre prochains.

Le BDP-Gabon Nouveau demande avec insistance le report inconditionnel et immédiat des élections législatives des 9 et 23 décembre prochains et la mise en place de réformes de fond en accord avec les propositions constitutionnelles du CIGASANA d’octobre dernier, réformes qui seules sont capables de sauver notre pays du chaos et lui assurer un avenir prospère (Voir notre site pour un détail de nos propositions: http://www.bdpgabon.org)

Le BDP-Gabon Nouveau appelle donc tous les partis de l’opposition radicale et non radicale à s’allier pour former un front commun qui seul pourra imposer au régime Bongo les réformes qui s’imposent pour une transparence électorale, politique et économique au Gabon.

Le BDP-Gabon Nouveau attire l’attention des gouvernements étrangers vers une possible instabilité qui découlerait de la dérive autoritaire actuelle du gouvernement Bongo et somme la France de prendre ses responsabilités devant l’histoire en refusant, pour une fois, d’apporter son soutien militaire et politique au régime Bongo. Il est urgent que la France s’allie au peuple gabonais et non à un régime qui a mis tout un pays sur ses genoux.

Le BDP-Gabon Nouveau a pendant toute l’année écoulée proposé le report et le boycott des élections législatives au Gabon et est heureux de constater que l’opposition gabonaise s’est ralliée à ces idées. Le BDP-Gabon Nouveau soutient l’action de boycott entreprise par les partis d’opposition dite radicale au Gabon et les appelle à une unité encore plus forte en vue de l’imposition de la transparence et de la réforme politique au Gabon.

Le BDP-Gabon Nouveau condamne fortement la trahison politique de Mba Abessole et le somme de rejoindre, immédiatement, les rangs de l’opposition radicale au régime Bongo s’il ne veut pas passer pour un traître devant la nation et devant l’histoire. Le BDP-Gabon Nouveau en appelle aux militants du RNB/RPG de Mba Abessole, en cas d’entêtement de ce dernier, de tenir une réunion urgente en vue de démettre Mba Abessole de ses fonctions de président du RNB/RPG et de le mettre en accusation devant le peuple pour trahison des idéaux de son parti et pour complicité génocidaire et association de malfaiteurs avec Omar Bongo et le régime en place.

Le BDP-Gabon Nouveau appelle la nation gabonaise à se soulever contre le dictateur Omar Bongo et à se ranger derrière l’opposition radicale pour une révolution qui libérera le pays de la sangsue bongoïste qui le vide de sa substance depuis maintenant 35 ans.

Le BDP-Gabon Nouveau renouvelle ses idéaux pour un Gabon Nouveau débarrassé du bongoïsme et se dit prêt à s’allier à toute action qui chassera du pouvoir le dictateur gabonais, par tous les moyens possibles.

Vive le Gabon libéré. Vive le peuple gabonais.

Résolutions du Congrès Inter-Gabonais de Salut Nation d’octobre 2001: http://www.bdpgabon.org/articles/viewnews.cgi?id=EppVAZyZZyxPIjUVHf.
Proposition de réforme et de Constitution du CIGASANA: http://www.bdpgabon.org/articles/viewnews.cgi?id=EppVAZyEkFMgDxDADQ.

Pour plus de renseignement ou pour toute interview, contactez-nous au:

——————————
BDP-Gabon Nouveau
P.O. Box 3216 TCB
West Orange, New Jersey 07052, USA
Tel: (973) 655-5143 (Jour)
Tel: (973) 233-1651 (nuit)
Fax: (973) 233-1652
Fax: (973) 655-7909
Email: bdp@bdpgabon.org
Site: http://www.bdpgabon.org
——————————
“BDP-Gabon Nouveau: Bongo Doit Parti, pour la construction d’un Gabon nouveau” 


SUR LE MÊME SUJET
Biafreries d’Ali: Sous Omar Bongo comme sous Ali Bongo, le Gabon reste dominé par un régime autoritaire
Le 27 janvier dernier, nous publiions un article sur le rapport 2012 de Freedom House sur la Liberté dans le monde qui depuis 2009, classe le Gabon parmi les pays du monde sous dictature puisque “pas libre” du tout. (voir ce lien: http://www.bdpgabon.org/articles/2012/01/27/le-gabon-classe-non-libre). Mais il existe une autre publication par le magazine britannique, The Economist, qui chaque année publie un "Indice de la Démocratie" dans le monde. Il se trouve justement que cet indice n'est pas non plus gentil avec le Gabon d'Ali Bongo puisque le Gabon y est classé parmi les régimes dits "autoritaires". Selon Wikipédia, The Economist calcule cet indice ...
Lire l'article
Le BDP-Gabon Nouveau condamne la violente « émergence » du régime Bongo
Ayant pris acte des énièmes attaques policières que le régime dynastique des Bongo a perpétrées contre le peuple gabonais le 11 février courant, notamment contre des étudiants en grève pour réclamer des bourses impayées, le mouvement « Bongo Doit Partir » (BDP-Gabon Nouveau) condamne cet acte de violence inqualifiable qui a fait 18 blessés innocents parmi les étudiants. Le BDP-Gabon Nouveau déplore que la fameuse « émergence » d’Ali Bongo ne reflète, en ses méthodes comme en ses manières, rien d’autre que la continuité des attitudes bongoïstes qui ont gangréné le développement économique, politique et culturel du pays, et compromis le devenir de toute une ...
Lire l'article
L'Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD) a tenu un meeting le 22 août aux Charbonnages, où les militants se sont massivement rassemblés malgré l'absence du candidat Zacharie Myboto. Menée par le directeur de campagne du parti pour Libreville et Owendo, la fille du candidat, Chantal Myboto, le meeting a notamment été l'occasion de dénoncer les fraudes constatées dans l'organisation de l'élection du 30 août, avec l'inscription sur les listes électorales à Paris «d'enfants de 7 à 10 ans». C'est la fille du candidat Zacharie Myboto, Chantal Myboto épouse Ngondjout, directrice de campagne pour Libreville et Owendo de l'Union ...
Lire l'article
Le quartier Nzeng-Ayong a accueilli le 17 août dernier le 4e meeting d'André Mba Obame où plus de cinq mille personnes sont venues soutenir l'ancien ministre de l'Intérieur, dissident du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) qui brigue le fauteuil présidentiel en indépendant. Dans son discours, celui qui a été la cheville ouvrière de la machine électorale ces trois dernières années a dévoilé les failles de ce système en appelant les électeurs à la vigilance pour prévenir les fraudes massives souvent dénoncées par l'opposition. Le rond-point de Nzeng-Ayong, un des quartiers les plus peuplés de Libreville, a été pris d'assaut le ...
Lire l'article
Des membres du congrès américain condamnent la dérive dictatoriale du régime Bongo au Gabon
Dans une lettre incendiaire adressée le 21 janvier 2009 à Omar Bongo Ondimba, cinq membres de la Tom Lantos Human Rights Commission (TLHRC — Commission Tom Lantos des Droits de l’Homme) de la Chambre des Représentants du Congrès des Etats-Unis d’Amérique ont sans détour condamné non seulement les arrestations et inculpations arbitraires dont des membres la société civile gabonaise ont fait l'objet depuis le 31 décembre 2008, mais également ce qu'ils constatent comme étant une dérive dictatoriale du régime Bongo au Gabon, régime qui, quoique membres signataire de plusieurs conventions inernationales dont celles des droits humains et de la gestion ...
Lire l'article
Le mouvement « Bongo Doit Partir » (BDP-Gabon Nouveau) exprime sa vive inquiétude face à la répression et aux inhumanités grandissantes du régime Bongo au Gabon. La mutinerie de prisonniers survenue ce matin à la prison centrale de Gros-Bouquet à Libreville, qui a été réprimée de manière meurtrière par le régime Bongo, entraînant ainsi la mort de deux à trois prisonniers tout en faisant sept blessés, est l’expression la plus flagrante de la banqueroute totale du régime Bongo au Gabon. Cette mutinerie expose non seulement la nature inhumaine des conditions de détention carcérale au Gabon, pays où les prisonniers sont souvent gardés ...
Lire l'article
Arrestation de Marc Ona Essangui: Le BDP-Gabon Nouveau condamne cet énième acte de forfaiture du régime Bongo
Il est parvenu au BDP-Gabon Nouveau ce jour même, à 15h25 heure côte Est des Etats-Unis (20h25 heure du Gabon), la nouvelle de l’arrestation de Marc Ona Essangui par le régime Bongo. Marc Ona et toute son équipe de la Coalition Publiez Ce Que Vous Payez auraient été pris par les services de la DGR et emportés vers une destination inconnue. Marc Ona a, selon nos informations, eu à peine le temps d’appeler l’étranger pour informer ses contacts de son arrestation imminente que nous confirmons comme effective à l’heure où nous publions cet article. Cette arrestation est sans aucun doute faite ...
Lire l'article
En deux décennies au pouvoir, il semblait en mesure de résister à tout. Avec sa mise en cause, lundi 14 juillet, par la Cour pénale internationale (CPI) pour les crimes commis au Darfour, voilà le président soudanais, Omar Al-Bachir, confronté à l'épreuve la plus difficile d'une existence sortie du rang. Quel chemin parcouru depuis sa naissance en 1944 dans une famille de paysans pauvres du nord de Khartoum ! En guise de capital, Omar Al-Bachir ne possède alors que son appartenance à l'une des trois tribus qui monopolisent le pouvoir au Soudan depuis l'indépendance. Il est entré tôt dans l'armée, ...
Lire l'article
le journal « Croissance Saine Environnement » suspendu vendredi dernier par le Conseil National de la Communication (CNC), a tenu une conférence de presse jeudi, au cours de laquelle, le directeur de publication, Nicaise Moulombi, a dénoncé la dérive autoritaire du CNC. Trois points étaient à l’ordre du jour, à savoir: la suspension du journal « Croissance Saine Environnement », les non dits du Conseil National de la Communication et l’analyse de la gouvernance des Politiques de Développement. Selon le Directeur de publication, Nicaise Moulombi: « Il plaît de rappeler que la procédure généralement suivie par le CNC en cas de suspension ...
Lire l'article
Biafreries d’Ali: Sous Omar Bongo comme sous Ali Bongo, le Gabon reste dominé par un régime autoritaire
Le BDP-Gabon Nouveau condamne la violente « émergence » du régime Bongo
Bongo Doit Partir
Gabon : Chantal Myboto dénonce la fraude électorale à Paris
Gabon : Mba Obame dévoile les dessous de la fraude électorale
Des membres du congrès américain condamnent la dérive dictatoriale du régime Bongo au Gabon
Le BDP-Gabon Nouveau condamne la répression meurtrière et les inhumanités du régime Bongo au Gabon
Arrestation de Marc Ona Essangui: Le BDP-Gabon Nouveau condamne cet énième acte de forfaiture du régime Bongo
Omar Al-Bachir, le symbole d’un régime sanglant et autoritaire
Gabon: Le journal Croissance Saine Environnement dénonce « la dérive autoritaire du CNC » quelques jours après sa suspension


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 28 Nov 2001
Catégorie(s): Communiqués BDP
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*