Socialisez

FacebookTwitterRSS

Le BDP condamne la suspension de journaux au Gabon

Auteur/Source: · Date: 9 Sep 2002
Catégorie(s): Communiqués BDP

(Montclair, 9 septembre 2002 ) – Le BDP-Gabon Nouveau condamne avec la plus énergique vigueur les atteintes aux libertés des médias par le régime moribond d’Omar Bongo.

La suspension de Misamu et de Gabaon par Omar Bongo vient encore une fois démontrer le désir de la mafia au pouvoir au Gabon de faire de notre pays un état sans foi ni loi dans lequel la dictature bongoïste se livrerait à des exactions répétées en toute impunité. Après avoir détruit la presse libre et muselé l’opposition par des pressions économiques et politiques diverses, Omar Bongo a maintenant décidé de faire taire les toutes dernières voix qui osaient encore dénoncer les malversations du régime.

Tout le monde sait que le régime Bongo vide chaque jour les caisses de l’état gabonais et dilapide sans retenue les quelques ressources du pays pour entretenir les appétits personnels de la famille Bongo et de leurs alliés nationaux et étrangers constitués en mafia au Gabon. La suspension des journaux pour avoir publié des vérités connues dans un contexte où le régime lui-même bafoue chaque jour la constitution et les lois gabonaises en toute impunité relève donc de l’hypocrisie la plus abjecte.

Ces stratégies de brimade de la part du régime Bongo sont connues. Les suspensions répétées, les privations de salaires et les menaces sont le moyen utilisé par Omar Bongo et son groupe de mafiosos pour réduire progressivement au silence non seulement les médias, mais aussi le citoyen gabonais. Il s’agit pour Omar Bongo d’instituer au Gabon un régime de la terreur sournois qui talibanise peu à peu le Gabon pour en faire une affaire privée de la famille Bongo et de ses alliés. Pour cela, Omar Bongo et son régime ont mis en place une stratégie de terrorisme national dont le but est de museler la nation gabonaise et la réduire au silence par la terreur.

Il serait temps qu’Omar Bongo se rende compte que le Gabon n’est ni sa propriété privée, ni son otage. Les suspensions de journaux et les assassinats de citoyens pour raisons politiques sont les signes avant coureurs d’un régime dictatorial aux abois qui ne supporte plus que la moindre critique soit formulée à son endroit. Cela traduit aussi le renforcement de la dictature bongolienne au Gabon.

Le BDP demande une révocation immédiate des suspensions et la libéralisation des médias au Gabon. Le BDP appelle également la population gabonaise à la résistance. Il faudra bientôt à notre nation s’engager sur la voie de la révolution pour en finir une bonne fois pour toutes avec le régime bestialisé d’Omar Bongo, et cela par tous les moyens possibles. 


SUR LE MÊME SUJET
Communiqué: Le BDP-Modwoam condamne la tentative d’enlèvement de l’évêque Mike Jocktane
Des sources variées proches de l'évêque Mike Jocktane rapportent la tentative faite ce jour par les autorités gabonaises soit d'arrêter, soit d'enlever incognito l'évêque Mike Jocktane. Mike Jocktane est en effet persécuté depuis novembre dernier par le régime des Bongo pour avoir confirmé, dans un livre récemment publié en France par les journalistes français Xavier Harel et Thomas Hofnun sous le titre Le scandale des biens mal acquis, le financement occulte de la campagne du président français Nicolas Sarkozy par le défunt dictateur du Gabon Omar Bongo. Suite aux déclarations de Mike Jocktane dans ledit livre, le régime avait décidé de ...
Lire l'article
Quelques jours après la suspension provisoire de 6 organes de presse par le Conseil national de la communication (CNC) le 10 novembre dernier, le collectif des éditeurs et des responsables des Association de presse du Gabon est monté au créneau pour dénoncer ces mesures. Au cours d’un point presse tenu à Libreville ce 13 novembre, le collectif a également déclaré qu’il introduirait une plainte au Conseil d’État contre le CNC, dont les décisions de suspension sont qualifiées d’«arbitraires» Suite à la décision du Conseil national de la communication (CNC) du 10 novembre dernier, de suspendre provisoirement six organes de presse locaux ...
Lire l'article
Des organisations internationales de défense de la liberté de la presse ont critiqué vendredi la décision des autorités gabonaises de suspendre de manière temporaire six journaux pour "manque d'éthique". "Alors que le climat est déjà difficile pour la presse gabonaise -certains journalistes se plaignant de pressions et de menaces-", la décision du Conseil national de la communication (CNC) gabonais est "navrante car elle ne fait que punir des formes d'expression pluraliste", a déclaré l'ONG Reporters sans frontières (RSF) dans un communiqué reçu vendredi par l'AFP. Le CNC avait annoncé mardi qu'il suspendait pour une durée d'un à trois mois six journaux, en ...
Lire l'article
LIBREVILLE, 5 sept. (AGP) - Les compagnies aériennes desservant Port-Gentil (sud-ouest) ont suspendu leurs vols à destination de cette ville en proie depuis jeudi dernier à des violences post-électorales, a-t-on appris ce samedi de source autorisée. Selon la source, les compagnies aériennes ne desservent plus Port-Gentil depuis jeudi, date à laquelle le ministre de l'Intérieur a proclamé les résultats du scrutin présidentiel de dimanche. Depuis lors, les voyageurs sont contraints de ne prendre que le bateau parce que la ville est inaccessible par voie terrestre, a poursuivi la même source. Air Service, l'une des compagnies les plus régulières à destination de Port-gentil a ...
Lire l'article
Le Conseil national de la Communication (CNC) gabonais s'est "indigné" samedi du traitement de l'information par les médias français sur l'hospitalisation du président Omar Bongo Ondimba et suspendu deux journaux pour des articles sur la succession du président. Réuni en "séance plénière extraordinaire", le CNC a "constaté avec indignation l'acharnement (...) des médias internationaux (...) contre la personne du Président (...) en diffusant des informations non officielles et alarmistes sur son état de santé. Il s'agit notamment des chaînes relayées par Canal Sat que sont France 24, LCI, i-telé et Radio France internationale", selon le communiqué parvenu à l'AFP. "Le CNC met ...
Lire l'article
Pour imprimer le PDF de la pétition et nous envoyer la pétition par Courrier postal ou par fax, cliquez ici. (et prière de faire circuler partout dans le monde): Lisez la pétition, ensuite pour signer la pétition directement sur ce site, remplissez les informations dans le formulaire ci-dessous. PETITION INTERNATIONALE POUR L'HONNEUR DU GABON ET LA DIGNITE DE L'AFRIQUE La Coalition Gabonaise du Refus et de Salut National vous invite à signer la pétition ci-après. La raison principale de la présente pétition est la suivante : Le régime Bongo, au pouvoir depuis 41 ans, a perverti l'imaginaire et compromis le devenir de générations ...
Lire l'article
La presse gabonaise s’inquiète cette semaine du manque de « visibilité sur le terrain » à 32 mois de la CAN, Coupe d’Afrique des nations de football 2012, que le Gabon doit co-abriter avec la Guinée Equatoriale, l’harmonisation du prix du gaz butane tout en revenant longuement, dans la quasi-totalité des journaux, sur le « lynchage médiatique en France » contre le président Bongo Ondimba. Gabon- France: « Le Gabon menace de divorcer », titre à « La Une ». « LE NGANGA », hebdomadaire satirique d’investigations, devant ce que « LE SCRIBOUILLARD », autre journal satirique qualifie, également ...
Lire l'article
Sanction de Jean-Marie Bockel, biens immobiliers, Françafrique... Tous les médias français critiquent le président gabonais Omar Bongo. Tous' Non. Vaillamment, le grand patron breton Vincent Bolloré résiste et offre à son ami et client une tribune en forme d'interview, aujourd'hui dans les colonnes de son Direct Matin, dont le Monde possède également 30%. Dans cette interview, recueillie par on ne sait qui (les journalistes ne signent pas dans ce journal), pas de mention claire de la mésaventure de Jean-Marie Bockel, qui a perdu son portefeuille de secrétaire d'Etat à la Coopération pour avoir eu l'outrecuidance de souhaiter "l'acte de décès de ...
Lire l'article
Pourquoi les journaux du groupe Bolloré écrivent-ils des articles élogieux sur des chefs d’État africains en oubliant dictatures et violations des droits de l’Homme ? « Bakchich » a posé la question à des journalistes du groupe du meilleur ami industriel de Nicolas Sarkozy… Lagardère, Bouygues, Dassault, Arnaud, Bolloré : tous grands patrons français, et tous propriétaires de grands journaux français… Nos hommes d’affaires, nos bâtisseurs d’empires industriels seraient-ils pris au piège d’une nouvelle ambition : la rage d’informer ? D’enquêter ? D’éclairer le citoyen sur le monde ? Jean-Luc Lagardère, qui avait la rare qualité de ne pas intervenir sur le ...
Lire l'article
Gabon – France: Dans ses journaux, Bolloré caresse Bongo dans le sens de l’ego
Sanction de Jean-Marie Bockel, biens immobiliers, Françafrique... Tous les médias français critiquent le président gabonais Omar Bongo. Tous' Non. Vaillamment, le grand patron breton Vincent Bolloré résiste et offre à son ami et client une tribune en forme d'interview, aujourd'hui dans les colonnes de son Direct Matin, dont le Monde possède également 30%. Dans cette interview, recueillie par on ne sait qui (les journalistes ne signent pas dans ce journal), pas de mention claire de la mésaventure de Jean-Marie Bockel, qui a perdu son portefeuille de secrétaire d'Etat à la Coopération pour avoir eu l'outrecuidance de souhaiter "l'acte de décès de ...
Lire l'article
Communiqué: Le BDP-Modwoam condamne la tentative d’enlèvement de l’évêque Mike Jocktane
Gabon : Les journaux suspendus dénoncent un «véritable muselage»
Gabon: des organisations critiquent la suspension de plusieurs journaux
Gabon-vol-suspension: Suspension des vols à destination de Port-Gentil en raison des violences post-électorales
Gabon/Bongo: médias français avertis, deux journaux gabonais suspendus
Pétition Honneur et Dignité
Gabon: Revue de presse des Journaux gabonais parus cette semaine qui s’achève
Dans ses journaux, Bolloré caresse Bongo dans le sens de l’ego
L’éloge des présidents africains dans les journaux de Bolloré
Gabon – France: Dans ses journaux, Bolloré caresse Bongo dans le sens de l’ego


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 9 Sep 2002
Catégorie(s): Communiqués BDP
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*