Socialisez

FacebookTwitterRSS

Sit-in devant l’ambassade du Gabon à Washington le 16 décembre

Auteur/Source: · Date: 11 Déc 2002
Catégorie(s): Communiqués BDP

Pour diffusion immédiate
Montclair, 11 décembre 2002 ? Le BDP-Gabon Nouveau, mouvement gabonais d’opposition en exil invite les Gabonais de tous bords politiques résidents à Washington, DC, mais aussi ceux qui résident au Canada ou aux USA et qui peuvent se déplacer, à se joindre au sit-in de travail qui sera organisé devant l’ambassade du Gabon à Washington, DC le lundi 16 décembre 2002, à 11 heures.
Le Dr. Daniel Mengara, Coordinateur du mouvement et Premier ministre du gouvernement de salut national du Gabon en exil, prendra part à cette manifestation pour transmettre aux Gabonais présents le message d’espoir et de renouveau que tous attendent, et leur expliquer pourquoi il est nécessaire aujourd’hui, pour le bien le plus urgent du Gabon, qu’Omar Bongo quitte immédiatement le pouvoir, ou qu’il en soit chassé, par tous les moyens possibles.
L?objet du sit-in est de commencer, en préparation des actions de terrain qui se feront bientôt, des prises de contact avec les Gabonais de tous bords politiques, mais surtout de lancer un message fort au régime illégal d’Omar Bongo et de lui demander de :
– choisir, une bonne fois pour toutes, entre une réforme sincère dans un cadre de réconciliation nationale propice à la paix et le départ immédiat du pouvoir par tous les moyens possibles. A ce titre, les Gabonais exigent des réformes immédiates dans le cadre d’un grand débat national qui devra aboutir, entre autres, à un référendum sur la constitution, la réduction draconienne des pouvoirs du président de la république quel qu’il soit, et l’autonomie politique et financière des organes électoraux et judiciaires. Le référendum devra ainsi aboutir sur une dissolution totale des institutions actuelles et à la tenue d’élections générales immédiates devant signaler un nouveau départ pour le Gabon.
– arrêter d’organiser, sans réformes préalables entérinées par le peuple gabonais, des élections manioc au Gabon qui ne servent qu’à donner, par une corruption officielle et institutionnalisée, des postes aux requins politiques qui l’aident à survivre au pouvoir, sans préoccupation aucune pour le peuple gabonais qui est en passe de devenir aujourd’hui l’un des plus pauvres d’Afrique malgré les immenses richesses qu’a accumulées notre pays depuis les années 70.
– cesser la dérive autocratique dans laquelle son régime est actuellement lancé, dérive qui vise non seulement à ramener le monopartisme au Gabon, mais aussi à tout simplement prendre en otage toutes les institutions de la république, et donc le Gabon tout entier, en toute impunité. Au Gabon, les libertés des médias et les libertés politiques et civiles des Gabonais n’existent presque plus, à cause du retour du régime Bongo à une dictature similaire à celle d’avant 1989.
– s’ouvrir à un dialogue immédiat avec le peuple gabonais dans le cadre d’une réforme concertée non seulement pour éviter au Gabon l’expérience de la Côte d’Ivoire, mais aussi pour asseoir notre pays en exemple dans une Afrique où le pluralisme politique est devenu un simulacre de démocratie à cause de régimes corrompus comme celui d’Omar Bongo, qui s’intéressent plus à voir leurs ventres pousser qu’à servir leurs peuples.
– arrêter d’utiliser l’argent du Gabon pour financer les campagnes électorales et les salaires payés aux membres de son parti le PDG, un parti qui aujourd’hui confond ses caisses avec celles de l’état et qui, à cause de nominations politiques fantaisistes, ponctionne chaque année près de 40% de la masse salariale de la fonction publique gabonaise.
– de se rendre à l’évidence que 35 ans, c’est trop et ça suffit, surtout quand on sait que le régime Bongo est un régime essoufflé et sans idées, qui ne sait plus exactement ce qu’il fait à la tête de l’état, et ne fait que recycler les mêmes têtes vides de régime en régime, alors même qu’il faudrait à un gouvernement compétent 5 ans seulement pour accomplir ce que le régime d’Omar Bongo n’a pu faire en 35 ans.
Les Gabonais disent désormais que sans la satisfaction immédiate de ces exigences de réforme, le régime Bongo devra choisir entre le départ volontaire immédiat dans un contexte de réconciliation nationale et le risque de se voir chassé du pouvoir par les multiples rebellions qui ne manqueront pas de surgir si rien n’est fait dans l’immédiat pour à la fois libéraliser le contexte politique au Gabon pour désamorcer le blocage politique actuel du pays et alléger les souffrances socio-économiques des Gabonais par une politique économique ambitieuse porteuse d’espoir, de renouveau et de progrès.
Le BDP-Gabon Nouveau invite donc les Gabonais qui le peuvent à rejoindre leurs compatriotes devant l’ambassade du Gabon à Washington, DC le lundi 16 décembre 2002 à 11 heures, pour lancer haut et fort ce message de ras-le-bol au régime Bongo et pour amorcer un processus de changement au Gabon qui redonnera toute sa dignité à notre peuple par l’idéologie du Bongo Doit Partir, pour la construction d’un Gabon nouveau.
Pour tout contact :
BDP-Gabon Nouveau
P.O. Box 3216 TCB
West Orange, New Jersey 07052, USA
Tel: (973) 655-5143 (jour)
Tel: (973) 233-1651 (nuit et jour)
Fax: (973) 233-1652
Fax: (973) 655-7909
Email: bdp@bdpgabon.org 


SUR LE MÊME SUJET
Déclaration de la Société Civile sur  les Elections Législatives du  17 Décembre  2011 au Gabon
L’appel lancé par les forces démocratiques gabonaises opposition politique et la Société Civile libre autour du Mouvement Citoyen « ça suffit comme ça » à savoir « Pas de Biométrie, pas de Transparence, Pas d’Élection » a été largement et massivement suivi. Le Peuple Gabonais, dans une maturité sans précédent vient de rejeter et de désavouer le système PDG. À travers tout le pays, les bureaux de vote sont restés vides : plus de 95 % des Gabonais ne sont pas allés voter. Cet échec constaté par la presse ...
Lire l'article
Des Gabonais Manifestent devant la Villa des Kennedy à Washington
C'est ce lundi 22 août 2011 que des Gabonais se sont rassemblés au 2416 Tracy Place NW à Washington, DC aux Etats-Unis pour protester contre l'achat de la villa du défunt Ted Kennedy par le dictateur gabonais Ali Bongo Ondimba. http://www.dailymotion.com/video/xkot8w_sit-in-des-gabonais-a-washington-manifs-et-interviews_news L'annonce de cet achat avait en effet été faite le 21 juillet 2011 dans le Washington Post. Cette révélaiton avait en effet indigné la communauté gabonaise des Etats-Unis, qui trouvait choquant que le dictateur gabonais Ali Bongo Ondimba ait, une fois de plus, dilapidé l’argent du Gabon dans l’achat, à hauteur de 6,5 millions de dollars, de cette villa dont, ...
Lire l'article
Communauté Gabonaise des Etats-Unis: Rapport sur le Sit-In de Washington
Conformément au Communiqué de Presse du 2 février, c'est sous un froid de canard et un vent glacial que la Communauté Gabonaise des Etats-Unis a organisé un sit-in mardi 8 février 2011 à partir de 9h30 devant le Département d'Etat à Washington. Le sit-in avait deux objectifs principaux: 1) demander le limogeage d’Eric Benjaminson, Ambassadeur des Etats-Unis au Gabon. Les Gabonais reprochent à Monsieur Benjaminson d’avoir annoncé la reconnaissance par les Etats-Unis du régime d’Ali Bongo Ondimba qui, aux yeux des Gabonais, n’a pas de légitimité au vu de son élection frauduleuse à la tête du pays. 2) demander également par ailleurs la démission d’Ali Bongo, ...
Lire l'article
Devant l’urgence de la dictature montante au Gabon, le BDP invite l’UN à un « Sommet de la Libération Nationale » à Paris ou à Washington
Communiqué de Presse, pour diffusion immédiate Pour obtenir la version PDF de ce document: Cliquez ici. Au lendemain du meeting et de la marche organisés par l’Union Nationale (UN) le samedi 18 décembre 2010 à Libreville, le BDP-Gabon Nouveau se réjouit du changement de ton adopté par les dirigeants de cette formation politique face à Ali Bongo et son parti-état, le PDG. Le BDP-Gabon Nouveau constate notamment avec grande satisfaction que son slogan habituel, « Bongo Doit Partir », a été utilisé et repris de façon explicite par l’UN lors de ce rassemblement. Ce qui laisse penser que l’UN a enfin compris qu’il faut se montrer ...
Lire l'article
Communiqué : Grande Marche et Manifestation des Gabonais à Washington le vendredi 16 juillet 2010
Communiqué de Presse pour diffusion immédiate Pour obtenir le PDF du communiqué, Cliquez ici. Pour voir le programme de la marche, cliquez ici. Chers compatriotes gabonais et amis du Gabon : Lundi 8 mars 2010, en marge de la session du Conseil de Sécurité des Nations Unies dont le Gabon allait assurer la Présidence au mois de mars, Madame Hillary Clinton, Secrétaire d’Etat américain, scandalisait les Gabonais et observateurs du Gabon en déclarant : qu’elle soutient « les efforts entrepris par le Gabon pour diversifier son économie, élargir son cercle de prospérité et créer de nouvelles possibilités pour sa population » ; qu’elle voit en Ali Bongo quelqu’un qui, comme elle-même, ...
Lire l'article
POURQUOI MARCHONS-NOUS ? Pour dénoncer le coup de force électoral du 30.08.09 Pour exiger le recompte des votes sur la base des PV originaux signes par tous les représentants des candidats le jour du vote Pour exiger la mise en place d’une commission d’enquête internationale pour enquêter sur les conditions de la mort des manifestants à Port-Gentil et à Oyem. Pour rendre hommage a nos frères morts ces derniers jours pour le respect de la voix du peuple. Pour exiger la démission de Mme Mbouranstouo pour se conformer à la condition de l’article 89 de notre constitution. Exiger que le ...
Lire l'article
Communiqué de presse, pour diffusion immédiate BDP-Gabon Nouveau, 30 novembre 2007) - Le BDP-Gabon Nouveau a lancé dans la soirée de jeudi la deuxième phase de sa campagne appelant les Gabonais au boycott des festivités prévues dans le cadre de la célébration au Gabon des 40 ans de dictature d'Omar Bongo le 2 décembre. Dans sa deuxième campagne d'affichage depuis mardi, le mouvement a appelé les populations de Libreville à un grand meeting populaire de boycott qui se tiendra samedi 1er décembre au quartier de Kinguélé. Mouvement d'opposition radicale au régime Bongo actuellement en exil dont le siège se trouve aux Etats-Unis, ...
Lire l'article
-------------------------------------------------------------------------------- Communiqué de presse, pour diffusion immédiate Montclair, New Jersey, 30 août 2004 (BDP-Presse) - Dans une nouvelle vidéo de v?ux du 17 août à la nation rendue publique aujourd'hui sur le site du BDP-Gabon Nouveau (http://www.bdpgabon.org), le Dr. Daniel Mengara, sans ambages et sans détour, accuse Omar Bongo d'être un homme " sans couilles ", qui a peur non seulement du BDP, mais aussi de la possibilité d'une élection transparente au Gabon. C'est là, semble-t-il, la réponse du Dr. Daniel Mengara au défi que lui avait lancé Omar Bongo l'année dernière sur les ondes de RFI.  C'est en effet au cours d'une ...
Lire l'article
Le sit-in organisé par le BDP devant l'ambassade du Gabon aux USA à Washington lundi 16 décembre se voulait un message clair adressé au régime Bongo, lui signifiant ainsi sans détour que le temps de l'impunité avait sonné et que le peuple gabonais n'était plus disposé à se laisser brimer par ce régime corrompu. C'est vers 11 heures que des Gabonais courageux se sont pointés devant l'ambassade, tenant en mains des pancartes bilingues anglais-français dont les messages ne mâchaient pas les mots à l'encontre d'Omar Bongo et de son régime. L'une des pancartes les plus frappantes reprenait le thème de la politique ...
Lire l'article
Pour diffusion immédiate Toujours dans le cadre de sa stratégie de rapprochement et sa consolidation au sein de la diaspora gabonaise, le BDP-Gabon Nouveau continue à gagner du terrain au sein de la diaspora gabonaise. La direction de notre mouvement, par son Comité Directeur, vient de procéder à la nomination de deux responsables supplémentaires qui porteront auprès des Gabonais, où qu'ils soient, le nouveau  message d'espoir et de renouveau de notre mouvement. Monsieur Serge Bessacque sera donc le chef de la cellule BDP de Washington, DC et de ses environs, tandis que Monsieur Léon Obame sera le nouveau porte-parole, chargé des missions ...
Lire l'article
Déclaration de la Société Civile sur les Elections Législatives du 17 Décembre 2011 au Gabon
Des Gabonais Manifestent devant la Villa des Kennedy à Washington
Communauté Gabonaise des Etats-Unis: Rapport sur le Sit-In de Washington
Devant l’urgence de la dictature montante au Gabon, le BDP invite l’UN à un « Sommet de la Libération Nationale » à Paris ou à
Communiqué : Grande Marche et Manifestation des Gabonais à Washington le vendredi 16 juillet 2010
POURQUOI MARCHONS-NOUS A WASHINGTON LE 21 SEPTEMBRE 2009?
Communiqué : Boycott des festivités du 40ème anniversaire de la dictature d’Omar Bongo : Le BDP-Gabon Nouveau invite les Gabonais à un meeting populaire de
Défi du Dr. Daniel Mengara à Omar Bongo : ” Si Bongo a des couilles, il doit accepter que les élections présidentielles de décembre 2005
Sit-in de Washington: Un message clair au régime Bongo
Nominations: Le BDP nomme son porte parole et son chef de cellule à Washington


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 11 Déc 2002
Catégorie(s): Communiqués BDP
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*