Socialisez

FacebookTwitterRSS

Négociations BDP-PDG : Ce sera à qui dupe mieux !

Auteur/Source: · Date: 5 Oct 2005
Catégorie(s): BDP@Médias

Le pauvre Zacharie Myboto, qui peine comme un diable pour se faire accepter au sein de l’opposition locale, aurait jeté ses faveurs sur les ultras radicaux qui inondent le Net de leurs publications séditieuses. A l’UPG, en effet, on a un mal fou pour s’accommoder d’un allié qui a été à un haut niveau chevillé au système. Ce n’est certainement pas demain la veille que l’on verra Pierre Mamboundou, par exemple, discuter de l’avenir du pays avec le « Boa de Mounana ».

Pour rompre un isolement qui pourrait lui en coûter à l’approche de la grande saison des pluies, le N°1 de l’UGDD aurait déjà pris langue avec Daniel Mengara, le chef de l’opposition « virtuelle » – Plus rien ne saurait nous étonner !

Les deux hommes se seraient tout à coup découverts des atomes crochus ? La démarche de Mengara qui consiste à agonir Omar Bongo Ondimba et son régime via le Net s’étant révélée inopérante, on se demande bien quel obscur intérêt aurait un Zacharie Myboto à s’inviter à la campagne du Dr Folamour minvoulais. Sauf peut-être celui de conjuguer leurs efforts pour faire résonner les casseroles, histoire d’attirer l’attention d’OBO.

Or ce que le nouvel opposant ne sait peut-être pas, c’est que face à OBO, le leader du BDP a tellement « ramé » qu’il serait actuellement en train d’amorcer un mémorable virage à 90° – La preuve :

Il y a quelques semaines, le sieur Bertrand Zibi, n°2 du mouvement et missi dominici de l’ « exilé », a été reçu au Bord de mer, où il est allé remettre une lettre de Daniel Mengara à Omar Bongo Ondimba – N’y a-t-il pas la de quoi sonner le tocsin ? Le risque est grand, en effet, pour le régime d’engager des « négociations » avec ce champion de la surenchère sans ouvrir une sorte de boite de Pandore.

Imaginons seulement le nombre de Gabonais désoeuvrés, installés à l’étranger, qui pourraient s’inspirer de la démarche de Mengara. C’est ce qui explique les nombreuses tendances qui règnent dans ce mouvement. Entre le BDP-Mengara, le BDP-démocrate et le BDP-Gabon ? toutes les entourloupes sont permises.

De fait, si l’on en croit les bruits émanant de leurs « antennes » locales, les frères Bessacques (Serge et Hugues) auraient été aperçus du côté du Bord de mer. D’où leurs autres compagnons s’imaginent qu’ils ne sont pas ressortis les mains vides. Les frangins, qui se réclameraient d’un groupuscule baptisé « FRAP », auraient été reçus pour avoir menacé d’effectuer une descente au siège des Nations Unies à New York, où vient de se tenir la 60 ème Assemblée générale de l’organisation – L’objectif était de saboter la co-présidence du Gabon et écorner l’image de marque d’Omar Bongo Ondimba.

S’ils ont été si vite emmenés à revoir leur programme, c’est que les arguments du Bord de mer ont été particulièrement convaincants. On parle de 100 millions de FCFA, en tenant compte du taux de spéculation.

Du coup, lorsque le sieur Bertrand Zibi, venu négocier au nom de Mengara, a été informé de la fructueuse démarche des deux autres, il a tout de suite compris qu’on venait de lui couper l’herbe sous les pieds. Pour garder seul avec Mengara, les bénéfices du mouvement, l’émissaire a dû se résoudre à faire une déclaration selon laquelle lui seul maîtrisait les Gabonais des USA.

Pour casser l’opportunisme des autres, il aurait ensuite mis en place, avec l’aide des « bédépistes » locaux (Gervais Amogho et Nkoulou) un théâtral Comité de Vigilance de la République (CVR). Lequel a assuré, par des tracts dans la ville, la publicité du haut fait des frères Bessacques. Tout ceci pour dire que côté moralité, le BDP, n’est ni plus ni moins qu’un ramassis de personnes à la moralité douteuse. Qui n’ont rien à voir avec les problèmes des Gabonais.

Source : © Le Nganga N°104 


SUR LE MÊME SUJET
Le 19 novembre 2011, Eyeghe Ndong a parlé. Qui dit mieux?
Monsieur Jean Eyeghe Ndong, ancien premier ministre de la république bananière du Gabon, a délivré, le 19 novembre dernier, une adresse non seulement à l’endroit du peuple gabonais, mais aussi à l’endroit de tous ses détracteurs. C’est une adresse qui devrait, une bonne fois pour toutes, nous édifier sur le caractère de cet homme. Trois idées fortes ressortent de sa déclaration : 1. Il ne se dédiera pas : il n’est pas candidat à une élection législative organisée non pas pour l’avancement du pays, mais plutôt pour assouvir les lubies de pouvoir et les animalités d’un homme, d’une famille, d’un clan. Nous savons de ...
Lire l'article
Après ses déboires aux élections présidentielles anticipées de 2009, Daniel MENGARE va-t-il enfin se décider à se mettre au service de sa localité et du pays en siégeant à l’Assemblée Nationale ? Daniel Mengara, dont la candidature avait été rejetée par la Cour constitutionnelle gabonaise lors des élections présidentielles de 2009 viendra-t-il renforcer l’opposition qui s’organise déjà à Libreville, afin de remporter largement les élections législatives de 2011 ? Le paysage politique gabonais doit se renouveler c’est le vœu exprimé par le peuple lors des dernières élections présidentielles. C’est un impératif pour son rayonnement tant sur le plan national qu’international. L’arrivée ...
Lire l'article
Interview de l’opposant gabonais, secrétaire exécutif de l’Union Nationale Le mois dernier était créée, à Libreville, l’Union Nationale (UN), qui fédère trois partis d’opposition (UGDD, MAD et RNR) et cinq candidats à l’élection présidentielle de 2009. Parmi eux, celui qui officiellement est arrivé en seconde position à l’issue du scrutin : André Mba Obame, ancien ministre de l’Intérieur d’Omar Bongo Ondimba. Il dresse un bilan sévère des premiers mois de la mandature d’Ali Bongo Ondimba et présente les objectifs la nouvelle formation politique. A l’exception de Pierre Mamboundou (président de l’Union du Peuple Gabonais ), l’opposant historique de feu Omar Bongo Ondimba, ...
Lire l'article
Devant l’avalanche des candidatures et face au repli identitaire inévitable, les partis structurés, notamment le parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), sont mieux outillés pour gagner l’élection présidentielle anticipée du 30 août. Certes la mort, en juin, du président Bongo Ondimba annonçait un regain d’intérêt pour les gabonais aspirant au changement mais sans véritablement fixer de cap permettant une lecture positive des événements avenir (présidentielle, législative et locale). Dans cette ambiance capharnaüm, on a oublié qu’au Gabon pour gagner une élection il faut, comme une pieuvre, étendre ses tentacules sur toute l’étendue du territoire. Or à l’évidence, il n’y a que le ...
Lire l'article
Daniel Mengara sera à Libreville dimanche et animera une conférence de presse mercredi
Le Dr. Daniel Mengara, premier candidat gabonais déclaré à l’élection présidentielle anticipée depuis le 20 juin lors d’une conférence de presse à Paris, arrivera à l'aéroport de Libreville au Gabon ce dimanche 19 juillet à 23h35. Dans le cadre de ses activités lors de son séjour au Gabon, Daniel Mengara compte se rendre à Minvoul se receuillir sur la tombe de sa maman. Il animera également, mercredi 22 juillet à 15h00, une conférence de presse de déclaration solennelle de candidature à la Chambre de Commerce de Libreville. La mère de Daniel Mengara est décédée le 4 juillet dernier suite à des complications asthmatiques et ...
Lire l'article
Communiqué: URGENT : Gabon: Le Dr. Daniel Mengara sera candidat BDP à l’élection présidentielle anticipée de 2009
Pour diffusion immédiate Comme le BDP-Gabon Nouveau le disait à l’époque de Bongo (Dieu ait son âme), rien de bon ne pouvait se passer au Gabon tant qu’Omar Bongo et son régime seraient au pouvoir. Omar Bongo est mort, mais le système Bongo demeure. Parce que notre activisme de 10 ans pour la rupture et le changement véritable au Gabon n’a jamais été une lutte contre un seul homme, mais contre tout un système, le combat pour la fin du bongoïsme au Gabon reste le même. C’est conscient de cette réalité et motivé par l’urgence et l’impératif d’une alternance démocratique immediate ...
Lire l'article
Le Président du Syndicat du personnel de la chaîne1 (SPC), Olivier Bakenda Mbadinga et celui du Syndicat des professionnels de la communication (SYPROCOM), Simon Adolphe Evouna, ont quitté jeudi à Libreville, la salle de négociations du ministère gabonais de la Communication(...), a constaté l'AGP. Au cours d'une réunion présidée par le Secrétaire général du ministère de la Communication (...), Christophe Othamot, M. Evouna, qui s'exprimait au nom des deux syndicats, a demandé aux syndiqués de vider la salle, estimant que les agents de la Radiodiffusion Télévision gabonaise (RTG) sont des professionnels aguerris et connaissent leurs droits et devoirs, et par conséquent, ...
Lire l'article
Les négociations de sorties de crise à l’Education menées entre le gouvernement et la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (CONASYSED), vendredi dans l’après midi se sont achevées sans de véritables avancées. Interrompues par le gouvernement à la suite de l’annonce des enseignants de durcir le ton, les négociations ont repris vendredi sous la demande des enseignants, lesquels refusent toujours de reprendre les cours au sortir de cette énième rencontre avec les autorités du pays. Pour le premier ministre, Jean Eyeghe Ndong, la suspension de la grève permettrait de poursuivre les pourparlers dans la sérénité. Les ...
Lire l'article
Ses 468 pages se dévorent comme un roman. L'ordonnance de renvoi devant le tribunal correctionnel de Paris de la quarantaine de prévenus poursuivis dans le dossier de l'Angolagate évoque à bien des égards l'affaire Elf. On y hume le même parfum de soufre des relations franco-africaines, sur fond de corruption et de diplomatie parallèle. L'argent s'y compte en milliards - de francs -, voyage dans les paradis fiscaux, fait un détour par du financement politique occulte et se glisse dans les poches de personnalités. Une précaution, cependant. Ces pages, signées du juge d'instruction Philippe Courroye, reprennent largement le réquisitoire définitif ...
Lire l'article
Version audio du message vidéo de voeux de nouvel an à la nation du Dr. Mengara, du 28 janvier 2004. Ecouter (fichier MP3) Télécharger (fichier comprimé Zip) Voir la version Vidéo  
Lire l'article
Le 19 novembre 2011, Eyeghe Ndong a parlé. Qui dit mieux?
Gabon : Daniel Mengara sera-t-il Député de Minvoul?
André Mba Obame : « Les Gabonais méritent mieux »
Gabon: Election-présidentielle : Les partis structurés PDG, UGDD et RPG mieux outillés
Daniel Mengara sera à Libreville dimanche et animera une conférence de presse mercredi
Communiqué: URGENT : Gabon: Le Dr. Daniel Mengara sera candidat BDP à l’élection présidentielle anticipée de 2009
Gabon: Médias :Le SPC et le SYPROCOM quittent la salle de négociations du ministère de la communication
Gabon: Grève à l’Education: pas d’avancée au sortir des négociations entre la CONASYSED et le gouvernement
Mieux qu’un polar : l’Angolagate
Message Audio de voeux du nouvel an Dr. Daniel Mengara à la Nation gabonaise: “L’Année 2004 sera l’année de la désobéissance civile”


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 1,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 5 Oct 2005
Catégorie(s): BDP@Médias
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*