Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Bongo en campagne (suite)

Auteur/Source: · Date: 2 Nov 2005
Catégorie(s): BDP@Médias

« Le Gabon n’est pas une monarchie » déclarait Omar Bongo il y a quelques mois à Jeune Afrique (13/03). La preuve : c’est par un nouveau sacre électoral que ce dernier va pouvoir entamer sa 38ème année de règne.

Après avoir verrouillé le scrutin et demandé à la France de lui signaler les opposants trop turbulents [cf. Billets n°140], la date du scrutin (à un tour !) a été fixée au 27 novembre. Parmi les autres candidats en lice, les médias français n’ont d’yeux que pour un certain Zacharie Myboto, qui prétend avoir rejoint les rangs de l’opposition, après avoir été ministre sans discontinuer pendant 23 ans (jusqu’en 2001) et secrétaire général du parti présidentiel pendant 17 ans. Mieux vaut tard que jamais ! Inutile de préciser qu’il a largement profité de l’évaporation des richesses du pays lorsqu’il était au pouvoir, qu’il est fort bien logé dans les beaux quartiers parisiens, et qu’il bénéficie de gros moyens pour sa campagne. Au mieux, c’est donc un cacique qui veut devenir calife à la place du calife. Mais ayant lui-même déclaré que le fichier électoral était truqué – ce qui est un secret de polichinelle – on voit mal comment il peut entretenir l’espoir de l’emporter par les urnes, ce qui n’augure rien de bon pour la suite. Au pire, il s’agit d’un « tour de prestidigitation du régime Bongo », pour reprendre l’appréciation du mouvement « Bongo Doit Partir » (BDP) qui appelle au boycott du scrutin de novembre (…).

Certains ont fait valoir à l’appui de la “crédibilité” de la candidature Myboto qu’il avait été reçu par Villepin. Imagine-ton Villepin jouer contre le protégé de Chirac à l’heure actuelle ? Le scénario paraît peu crédible… C’est en tout cas au nom du gouvernement, et à la demande de l’Élysée selon la LdC [06/10] que Brigitte Girardin, en visite au Gabon du 6 au 8 octobre, a annoncé une rallonge de 17 millions d’euros de la France au Gabon, au motif qu’il « peut se sentir pénalisé » de n’avoir pas bénéficié des remises de dette du G8 [Cf. Billets n°141]. « Nous avons considéré qu’il fallait que le Gabon puisse bénéficier d’une compensation […] car il a la confiance de la communauté internationale » explique sans rire Mme Girardin, qui refuse qu’on prête la moindre interprétation politique à ce don pré-électoral… (AFP 8/10). Un bonheur n’arrivant jamais seul, Maurel et Prom, société pétrolière dont l’Élysée suit attentivement le développement, a signé un contrat d’exploration et de partage de production avec le ministère gabonais du Pétrole le 27 septembre dernier (site Afrique Centrale info, 01/10). Si tout ceci ne profite pas au budget de l’État gabonais, certains ne semblent plus savoir quoi faire de leur argent. Bongo a en effet annoncé sur la télévision nationale, qu’il prendrait à ses frais la consommation d’électricité et d’eau de novembre des Gabonais démunis. Sur 1 300 000 d’habitants (chiffre de la BM), un dixième seulement est abonné à l’électricité, et 80 000 à l’eau. Autant dire qu’il ne s’agit pas des Gabonais les plus « démunis ». En outre, les abonnés sont de deux types : les plus fortunés, qui bénéficient d’un abonnement classique, et les autres qui doivent payer avant consommation (système « cash power »). Ces derniers ne semblent pas concernés par les promesses électorales de Bongo : on peut donc se demander à qui vont profiter les largesses présidentielles… Une question que Mme Girardin ne manquera pas de lui poser… au prochain voyage.

Par Victor Sègre, Billets d’Afrique et d’ailleurs n° 141, novembre 2005. 


SUR LE MÊME SUJET
Les étudiants de l’université Omar Bongo (UOB) de Libreville ont érigé des barricades samedi à l’entrée de l’institution, pour exprimer leur colère suite au décès d’un des leurs, fauché par un véhicule, non loin de l’entrée principale de l’Université. Alors qu’il rentrait d’une promenade à bord de sa moto, l’étudiant Sérège Ditengou Maganga, inscrit en master professionnel en aménagement du territoire, au département de géographie, a été fauché, aux environs de 2H00 du matin (1h00 GMT), par un véhicule qui roulait à vive allure dans le sens "derrière la prison/carrefour ancien Sobraga". Le véhicule de marque Mitsubishi de ...
Lire l'article
Dès la première journée de sa tournée républicaine dans le Woleu-Ntem (nord) , le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, a annoncé, ce dimanche, à Oyem, une dotation globale d’un milliard de Francs CFA dans le cadre de l’œuvre de reconstruction à la suite aux catastrophes naturelles qui ont été enregistrées dans la province. Dans les détails, le président de la République a déclaré que le Gouvernement dégageait une enveloppe de 700 millions de FCFA et qu’au titre d’une contribution personnelle, il y ajoutait 300 millions. Le chef de l’Etat s’exprimait ainsi au ...
Lire l'article
Assécher l’«ethnisme» dans l’administration publique, promouvoir la compétence, favoriser une meilleure circulation de l’élite pour moderniser l’Etat afin qu’il soit plus ambitieux et puisse atteindre les rivages de l’émergence, tels sont grands axes du discours d’Ali Bongo, prononcé le 16 octobre à l’occasion du 1er anniversaire de son accession à la magistrature suprême. «Gabonaises, Gabonais, Mes chers compatriotes, Le 16 octobre 2009, en présence du parlement et de la Cour constitutionnelle, j’ai juré de consacrer toutes mes forces au bien du peuple gabonais. Ce serment en même temps qu’il consacrait mon entrée en fonction, mettait aussi un terme à la transition ouverte ...
Lire l'article
Le ministère gabonais des Transports dénonce une campagne de dénigrement et déstabilisation menée dans certains milieux suite à la mise en œuvre de la réforme de l’établissement du permis de conduire et de la carte grise approuvée par le conseil des ministres, indique un communiqué officiel dont l’AGP a reçu copie mercredi. Selon le communiqué, le ministère des Transports tient à éclairer l’opinion publique en faisant savoir que devant l’urgence du dossier en présence, une consultation restreinte mettant trois prétendants (SLIT/Gabon AUTOSUR, VLATACOM et GEMALTO) a abouti à la sélection de GEMALTO, qui avait présenté l’offre la plus satisfaisante en termes ...
Lire l'article
Gabon : Suite au décès confirmé d’Omar Bongo, visite de la délégation du BDP en Espagne annulée
Le gouvernement gabonais ayant finalement reconnu le décès d'Omar Bongo Ondimba, donc la vacance du pouvoir présidentiel au Gabon, le BDP-Gabon Nouveau, mouvement d'opposition en exil a annulé le voyage que sa délégation devait effectuer sur Barcelone en Espagne samedi 13 juin, en vue d'établir la vérité sur la maladie d'Omar Bongo. L'on se souviendra que le mouvement avait en effet, le 1er juin dernier, annoncé le déplacement de sa délégation sur Barcelone en vue d’y rencontrer les médecins traitants de Monsieur Bongo. L’annonce avait été suivie, le 4 juin, par une batterie de lettres adressées non seulement aux administrateurs de ...
Lire l'article
Dans le flot d'hommages à Omar Bongo, le doyen des chefs d’Etat africains mort lundi, deux voix discordantes : celles de Valéry Giscard d’Estaing et d'Eva Joly. Personnage clé de la "Françafrique", cette relation complexe entretenue entre Paris et ses anciennes colonies d'Afrique, Omar Bongo suscite de nombreuses réactions depuis sa mort lundi. Parmi tous les hommages, deux voix discordantes : celles d’Eva Joly et de Valéry Giscard d’Estaing. Omar Bongo a connu tous les présidents de la cinquième république. Pour la première fois, Valéry Giscard d'Estaing s'exprime à son sujet et il n'hésite pas à rouvrir de vieux dossiers. "Au début c’était ...
Lire l'article
Le parquet de Monaco a classé sans suite une enquête sur les comptes bancaires détenus dans la principauté par Edith Bongo, l'épouse décédée du président du Gabon, apprend-on de source proche du dossier. Deux comptes, sur lesquels étaient déposés au 27 avril environ 2,4 millions d'euros, ont été découverts après une enquête ouverte sur plainte de l'association Sherpa, qui lutte contre la corruption en Afrique, selon un courrier envoyé par le parquet monégasque le 15 mai dont Reuters a eu connaissance. Ces deux comptes ont été ouverts en mars 1998 à la Banque populaire de la Côte d'azur et à la banque ...
Lire l'article
Le chef de l'Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba a présenté jeudi ses condoléances à son homologue sénégalais Abdoulaye Wade, suite à la mort de l'ancien premier ministre Mamadou Dia. « Monsieur le président de la République et cher frère, c'est avec émotion que j'ai appris la mort de Mamadou Dia. La disparition de cet illustre fils du Sénégal nous plonge dans la tristesse, au regard du parcours de l'homme, dans son pays comme l'une des grandes figures politiques ayant marqué les luttes africaines pour l'accession à la souveraineté internationale », a écrit Omar Bongo. « Homme de conviction et d'action, auteur ...
Lire l'article
Omar Bongo, échaudé par la restitution symbolique de l’un de ses biens mal acquis à Marc Ona, leader de la société civile gabonaise, l’empêche désormais de voyager. Nouvel épisode de la "démocratie gabonaise" chère au président français. Le 3 et le 4 juin 2008, Marc Ona a eu la surprise de recevoir la visite du chef de cabinet du Ministre de l’Intérieur Annick Donga, envoyée par son patron, André Mba Obame, lui signifier son interdiction de sortie du territoire alors qu’il était invité à New York du 6 au 14 juin 2008 par Revenue Watch Institute (voir l’invitation en pièce jointe). Motif ...
Lire l'article
Colère des étudiants de l’université Omar Bongo suite au décès accidentel d’un des leurs
Ali Bongo Ondimba annonce une dotation d’un milliard de Francs CFA pour l’œuvre de reconstruction dans le Woleu-Ntem suite aux catastrophes naturelles
Gabon : Les ambitions d’Ali Bongo pour la suite du septennat
Le ministère des Transports s’insurge contre une campagne de dénigrement orchestrée suite à la réforme du permis de conduire et de la carte grise
Bongo Doit Partir
Gabon : Suite au décès confirmé d’Omar Bongo, visite de la délégation du BDP en Espagne annulée
VGE : “Bongo a financé la campagne de Chirac”
Monaco classe sans suite une enquête sur l’épouse d’Omar Bongo
Gabon: Bongo Ondimba présente ses condoléances à Abdoulaye Wade suite à la mort l’ancien premier ministre Mamadou Dia
Suite à la dernière action de la Cellule Françafrique Représailles de Bongo contre le militant Marc Ona


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 2 Nov 2005
Catégorie(s): BDP@Médias
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*