Socialisez

FacebookTwitterRSS

MANUEL DU BOYCOTTEUR: POUR UN GABON NOUVEAU, JE BOYCOTTE !

Auteur/Source: · Date: 17 Nov 2005
Catégorie(s): Idéologie

Distribuez ce manuel à vos amis:
Imprimez la version PDF ou la version Microsoft Word pour une copie propre du manuel.

 ——————————————————————————
MANUEL DU BOYCOTTEUR

POUR UN GABON NOUVEAU,
JE BOYCOTTE !

Vu qu’Omar Bongo, fils à retardement d’Ondimba, a refusé de réformer le Gabon AVANT l’élection pour me donner le droit d’exprimer avec confiance mon vote pour le candidat de mon choix,

Vu qu’Omar Bongo, fils par hésitation d’Ondimba, n’a pas les couilles nécessaires pour faire face à ses adversaires politiques comme un homme dans le fair-play de la transparence, obligé qu’il est de confectionner des élections préfabriquées comme un enfant gâté,
Vu qu’Omar Bongo, fils froussard d’Ondimba, refuse à ses adversaires politiques exilés le droit de rentrer au pays, obligé qu’il est de les écarter du débat électoral en confisquant leurs passeports comme un gamin capricieux,
Vu qu’Omar Bongo, fils perdu d’Ondimba, s’est déjà imposé à moi, citoyen(ne) du Gabon, pendant 38 ans, et que cela me dégoûte trop de devoir souffrir pendant 45 ans ce vieillard gâteux incapable de gagner les élections comme un homme dans la transparence,
Vu qu’Omar Bongo, fils gangster d’Ondimba, refuse de reporter le scrutin de trois mois pour laisser l’ONU prendre entièrement en main l’élection du 27 novembre, ce qui prouve à la nation que lui, Bongo, ne peut gagner une élection indépendamment organisée,
Vu qu’Omar Bongo, fils mafioso d’Ondimba, a peur de la réforme et que toute victoire par lui serait forcément le résultat de la fraude et du mensonge, ce qui serait totalement inacceptable pour moi,
Vu qu’Omar Bongo, fils maudit d’Ondimba, veut me condamner, moi et mes enfants, à la misère éternelle et m’imposer la dynastie incompétente des Bongo pendant 100 ans en préparant le terrain aux faux petits Ondimba importés du Biafra,
Et :
Vu que la déclaration française des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1793 me reconnaît, en ses articles 11 et 35, le droit de recourir à toutes les formes d’insurrections possibles pour me protéger légitimement contre un gouvernement dictatorial et assassin comme celui d’Omar Bongo,
Et que c’est Omar Bongo qui, pour cause de fraude, de dictature et d’entêtement, sera responsable de la guerre civile qui éclatera sans doute au Gabon s’il m’empêche, en tant que peuple souverain, de l’envoyer librement à la retraite planter tranquillement les choux dans son village,
Et je décide, par conséquent, de suivre la consigne du BDP-Gabon Nouveau me demandant de boycotter activement cette élection par les actions suivantes :

– J?exige un report immédiat de trois mois des élections, pour que les conditions de la transparence soient, AU PREALABLE, établies ; je veux que mon vote compte et il n’y a que la réforme constitutionnelle et la réforme de l’état qui peuvent garantir que mon vote ira bien au candidat de mon choix, sous supervision de l’ONU ;
– Je reste chez moi le 27 Novembre : car sans transparence AVANT l’élection, un vote pour l’opposition est un vote pour Bongo ; je ne veux pas valider l’élection frauduleuse de Bongo par mon vote ; voilà pourquoi il est préférable que l’élection ne se tienne pas tant qu’il n’y a pas eu réforme pour la transparence ;
– Je dois créer le blocus du pays pour empêcher l’élection : je ne veux pas rester assis(e) passivement et laisser Omar Bongo organiser une élection qui va me tourmenter la vie pendant 7 ans encore ; je suis prêt(e) à gâter et à rendre le pays ingouvernable car c’est un devoir national que me redevront mes enfants ; sans transparence AVANT l’élection, mon vote condamnerait mes enfants à 45 ans de bongoïsme, et à 100 ans de dynastie Bongo ; le Gabon n’est ni une dynastie ni une monarchie ; ça je ne peux pas l’accepter ;
– Je suis prêt(e) à m’organiser en réseaux secrets avec les partisans du changement pour des actions clandestines visant à rendre le Gabon ingouvernable avant, pendant et après l’élection pour chasser Bongo du pouvoir par la force s’il le faut ; l’ANC de Mandela l’a fait en Afrique du Sud et les petits français brimés par le racisme l’ont fait récemment en France ; pourquoi pas moi au Gabon pour réclamer mes droits ? Une élection sans transparence n’est pas une élection ; s’il faut gâter, je gâte ! Mais je ne me laisserai plus faire ;
– Je refuse de reconnaître Omar Bongo comme président du Gabon avant, pendant et après l’élection (si elle se tient) ; Omar Bongo ne peut gagner une élection transparente au Gabon et toute victoire par lui est une victoire volée; sans transparence AVANT l’élection, Omar Bongo doit être vu comme un voyou de quartier, un gangster autoproclamé, donc ennemi du peuple; je dis donc BDP !
– Si on me force à voter par une contrainte ou une intimidation quelconque, je ne donnerai pas mon vote au diable; je cracherai au visage du diable dans l’isoloir et il ne verra pas un seul bulletin pour lui dans l’urne!
– Je dis non aux cuisses de dindon : Si on essaie de me corrompre pour acheter ma conscience par quelques billets de CFA et des cuisses de dindon, je refuse de vendre mon âme au diable, je chasse les suppôts de Satan de chez moi à coup de machette et je montre au diable que je ne suis pas à vendre ; quand on me dit que je suis un chien et qu’on va m’écraser avec sa caravane, alors là je gâte tout!
Moi, Gabonais(e) patriotique, m’engage à distribuer ce Manuel du Boycotteur à tous mes parents et amis au Gabon et ailleurs, car 38 ans d’Omar Bongo c’est la maladie, 45 ans c’est la crise cardiaque. Je refuse de tuer mon pays 7 ans de plus pour le ventre de Bongo.

——————————————————————————–

Distribuez ce manuel à vos amis: Imprimez la version PDF ou la version Microsoft Word pour une copie propre du manuel. 


SUR LE MÊME SUJET
L’opposition gabonaise boycotte les législatives
L'opposition a boycotté les élections législatives de samedi au Gabon qui devraient renforcer la main du Parti démocratique gabonais du président Ali Bongo. Le PDG, fondé par feu Omar Bongo, décédé en juin 2009 après 31 ans de pouvoir sans partage dans cet "émirat" pétrolier d'Afrique centrale, jouit d'une majorité confortable dans l'assemblée sortante. Quelque 475 candidats briguent les 120 sièges du Parlement, dont 90 pour le PDG et plus de 150 pour d'autres petites formations membres d'une coalition le soutenant. Mais les partis d'opposition et certains groupes issus de la société civile ont décidé de ne pas participer à ...
Lire l'article
L’étau se resserre déjà sur Joël Birinda, deux semaines après son élection à la tête de la Ligue nationale de football (LINAF), l’instance chargée d'organiser le championnat national de football (National Foot). Quatre clubs sur les quatorze qui disputent le championnat de 1re division, menacent de boycotter la compétition. Quatre clubs sur quatorze menacent de boycotter le championnat national de première division de football (National Foot), suite à l'élection controversée de Joël Birinda à la tête de la Ligue nationale de football (LINAF). Les clubs frondeurs sont : En Avant Estuaire (EVE), Union Sportive de Bitam (USB), Sogéa FC et ...
Lire l'article
La nouvelle coalition formée par l’Union du peuple gabonais (UPG) et l’Alliance nationale des bâtisseurs (ANB), majoritaire dans le Conseil municipal de Port-Gentil avec 40 sièges sur 63, a finalement mis à exécution le 11 décembre dernier sa menace de boycott du budget primitif 2010 de la commune proposé par le maire PDG, André Jules Ndjambé. Fixé à 9,1 milliards de francs CFA, le budget a été refusé par la coalition de l'opposition pour sanctionner la «mauvaise gestion des ressources humaines et des moyens de la municipalité par le maire». A l'ouverture du Conseil municipal, André Jules Ndjambé avait commencé par présenter ...
Lire l'article
Le recompte des procès verbaux de l'élection présidentielle du 30 août se poursuit derrière les portes de la Cour Constitutionnelle, où seul un huissier commis d'office a finalement été admis pour valider cette opération déjà déjugée par l'opposition. Les résultats qui seront peut-être annoncés ce weekend risquent encore une fois de ne pas trouver le consensus tant attendu pour couronner la «transition démocratique». Annoncé pour le 1e octobre dernier, les résultats du recompte des voix de l’élection présidentielle du 30 août se font toujours attendre, alors que leur légitimité a déjà été tuée dans l'œuf par le boycott de l'opposition. Certaines sources ...
Lire l'article
Afin de permettre à l’opinion nationale et internationale de disposer de l’ensemble des éléments lui permettant de comprendre et d’apprécier la position des requérants sur la question du recomptage des suffrages, la coalition des candidats et partis politiques de l’opposition, régulièrement informée des actions des requérants auprès de la Cour Constitutionnelle, dont elle réaffirme la totale solidarité et le total accord de chacun de ses membres, voudrait d’abord restituer les faits. 1.Le recomptage des suffrages est une demande clairement exprimée dans les requêtes en annulation de l’élection présidentielle du 30 août 2009 présentées par plusieurs requérants, afin de permettre, sur ...
Lire l'article
Lex ministre de lintérieur et l un des candidats favori à la présidentielle gabonaise André Mba Obame a répondu aux questions de Voxafrica. Retiré dans un endroit secret, il sest dit vainqueur de lélection présidentielle et victime dune manipulation électorale. Il affirme également avoir été exposé à lintoxication d un gaz non identifié mais qui nétait pas lacrymogène.
Lire l'article
Le ministre gabonais de l'Economie forestière, des Eaux et de la Pêche, Emile Doumba a ouvert, lundi à Libreville les travaux de l'atelier régional sur l'utilisation du manuel de l'Organisation Internationale des Bois Tropicaux (OIBT). Selon M. Doumba, cet atelier a pour objectif de renforcer les capacités des experts forestiers des pays membres de l'OIBT d'Afrique francophone, de l'Ouest et du Centre sur l'utilisation du manuel de l'OIBT pour la formulation des projets conformément à la décision 5 du Conseil international des Bois Tropicaux. Pour lui, ce manuel présente un intérêt particulier pour l'OIBT en ce qu'il constitue une ressource précieuse pour ...
Lire l'article
Le président du Parti social démocrate (PSD, majorité), Pierre Claver Maganga Moussavou, a boycotté le vote du maire de la commune de Mouila et a qualifié le maire élu d’ « inexpérimenté » pour gérer la capitale provinciale de la Ngounié. Cette élection a faillie ne pas se tenir suite au retrait, à deux reprises de Pierre Claver Maganga Moussavou et des partisans du PSD en vue de contester les six procurations présentées par l’alliance PDG, ADERE et UPG ainsi que le président de séance, Frédéric Mounanga, qu’il a qualifié d’ « incompétent». Le choix de Frédéric Mounanga à la tête ...
Lire l'article
Le syndicat de l'Education nationale (SENA), se réserve désormais le droit de reconduire sa grève suspendue dernièrement et envisage par ailleurs de boycotter les examens de fin d'année 2008; cette déclaration a été faite mardi au cours d'un point de presse tenu au siège social de Libreville par le secrétaire général de cette institution, Fridolin Mvey Messa, a constaté GABONEWS. Ces enseignants réclament entre autres l’octroi de 1107 postes pour les promotions 2001-2005, l’aboutissement intégral des situations administratives, le paiement des rappels dont la demande croît sans cesse… On rappelle que le SENA avait décidé de suspendre leur mouvement de ...
Lire l'article
Montclair, le 25 juillet 2004 (BDP-Presse) - Le BDP-Gabon Nouveau annonce la publication de la composition de son nouveau gouvernement de salut national en exil pour le 17 août 2004. La nomination de ce nouveau gouvernement fera suite au communiqué de remaniement du 12 juin dernier, remaniement survenu dans le cadre de la restructuration globale du mouvement. Ladite restructuration permettra au BDP-Gabon Nouveau de mieux s'atteler, avec des personnes dignes de foi et par ses propositions et ses actions, au travail de réforme globale de l'état au Gabon, avec comme but ultime l'évincement du régime actuel du pouvoir et la ...
Lire l'article
L’opposition gabonaise boycotte les législatives
Gabon : Le National Foot boycotté ?
Gabon : L’opposition boycotte le budget 2010 à la mairie de Port-Gentil
Gabon : La Cour recompte, l’opposition boycotte et le peuple attend
Gabon : Pourquoi l’opposition a boycotté le recompte de Mborantsuo
Rétire dans un endroit secret, Andre Mba Obame appelle à la résistance
Gabon: Ouverture à Libreville de l’atelier régional sur l’utilisation du manuel de l’OIBT
Gabon: Politique: le président du PSD boycotte l’élection et qualifie le nouveau maire « d’inexpérimenté »
Gabon: Le SENA envisage le boycotte des examens de fin d’année
Le BDP-Gabon Nouveau annonce son nouveau gouvernement pour le 17 août 2004


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 17 Nov 2005
Catégorie(s): Idéologie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*