Socialisez

FacebookTwitterRSS

Le BDP-Gabon Nouveau ne reconnaît pas Omar Bongo comme président du Gabon

Auteur/Source: · Date: 5 Déc 2005
Catégorie(s): Communiqués BDP

Communiqué de Presse, pour diffusion immédiate
Montclair, 5 décembre 2005 (BDP Presse)

C’est ce qui ressort des résolutions de la réunion du Comité Directeur du BDP-Gabon Nouveau, tenue de toute urgence et à titre extraordinaire le samedi 3 décembre 2005.

Le texte des résolutions, publié aujourd’hui même sur le site du BDP-Gabon Nouveau, clarifie la position du BDP-Gabon Nouveau suite à la mascarade électorale qui a vu Omar Bongo frauduleusement reconduit à la tête de l’état Gabonais. Ainsi, note le Comité Directeur, “les élections présidentielles des 25 et 27 novembre 2005 au Gabon furent frauduleuses et soutenues par un processus truqué, non transparent et corrompu, donc illégales et illégitimes”. A ce titre, “Omar Bongo est un imposteur et le BDP-Gabon Nouveau ne reconnaît pas Omar Bongo comme président de la république gabonaise”.

Le Comité Directeur charge ainsi le Dr. Daniel Mengara, nommé par la même occasion Président du BDP-Gabon Nouveau, de créer, dans un délai de deux semaines au maximum, “une structure militaire parallèle à la structure politique existante, c’est-à-dire d’une branche armée autonome du BDP-Gabon Nouveau inspirée de l’Umkhonto we Sizwe (” fer de lance de la nation “), branche armée de l’ANC de Nelson Mandela au moment de l’apartheid en Afrique du Sud ; le but de cette structure sera de rechercher le changement au Gabon par des moyens militaires et paramilitaires pour répondre de manière appropriée à l’agression bongoïste”.

Vu le fait que le BDP-Gabon Nouveau, depuis sa création en 1998, s’est primordialement activé dans le  cadre d’une lutte purement politique avec des moyens pacifiques dans l’espoir d’insuffler à la nation gabonaise, et notamment au régime Bongo, l’idée de la nécessité d’une réforme démocratique et économique immédiate au Gabon pour éviter à notre pays de sombrer dans la guerre civile et vu le refus du régime Bongo de réformer le Gabon dans le sens démocratique souhaité par le BDP-Gabon Nouveau et l’écrasante majorité des Gabonais, le Comité Directeur a conclut que la seule réponse valable aujourd’hui réside dans la poursuite du combat politique par l’insurrection armée.

Conclut le document, “fini donc, le temps où Omar Bongo pouvait gifler impunément les opposants et exiger que l’on tende l’autre joue à plus d’humiliation; fini le temps de l’impunité d’un régime qui a fait de la corruption, des brimades et de la répression policière et économique les instruments de sa dictature”.

Pour lire le texte des résolutions, cliquez ici.
BDP-Gabon Nouveau
P.O. Box 3216 TCB
West Orange, New Jersey 07052
USA
Tel: 973-447-9766 / 973-655-5143
Fax: 973-447-9766 / 973-655-7909
Site: http://www.bdpgabon.org   


SUR LE MÊME SUJET
Biafreries d’Ali: Sous Omar Bongo comme sous Ali Bongo, le Gabon reste dominé par un régime autoritaire
Le 27 janvier dernier, nous publiions un article sur le rapport 2012 de Freedom House sur la Liberté dans le monde qui depuis 2009, classe le Gabon parmi les pays du monde sous dictature puisque “pas libre” du tout. (voir ce lien: http://www.bdpgabon.org/articles/2012/01/27/le-gabon-classe-non-libre). Mais il existe une autre publication par le magazine britannique, The Economist, qui chaque année publie un "Indice de la Démocratie" dans le monde. Il se trouve justement que cet indice n'est pas non plus gentil avec le Gabon d'Ali Bongo puisque le Gabon y est classé parmi les régimes dits "autoritaires". Selon Wikipédia, The Economist calcule cet indice ...
Lire l'article
Chers compatriotes, Du Gabon où je me trouve, je voudrais, au nom du BDP-Gabon Nouveau et du peuple gabonais, dire que notre mouvement ne reconnaît pas et ne reconnaîtra jamais Ali Bongo Ondimba comme président du Gabon. Ali Bongo Ondimba, comme jadis son père, a démontré qu'il est non seulement disposé à frauder pour gagner, mais aussi à créer au Gabon un état policier et répressif. Mais plus que son père, Ali Bongo sera forcément la personne qui finira de jeter le Gabon dans le gouffre de la guerre civile, de la pauvreté et de la violence. Les 300 milliards tirés du ...
Lire l'article
Le président gabonais, Omar Bongo Ondimba a condamné ce mercredi, l’assassinat du chef de l’Etat bissau-guinéen, Joao Bernardo Vieira ainsi que celui du chef d’état-major de l’armée, le général Batista Tagma Na Waié à travers une note publiée dans le quotidien national « L’Union » paru ce jour. « Pour cet attentat qui porte un nouveau coup à la démocratie dans votre pays et suscite l’émotion et l’indignation de tous, le Gabon condamne avec vigueur et fermeté, tout comme il condamne l'assassinat du chef d'état-major de l'armée le général Tagmé Na Waié », a écrit Bongo Ondimba. « Je souhaite que l'ordre ...
Lire l'article
Sur habilitation du président de la République Omar Bongo Ondimba, le vice président de la République, M. Didjob Divungi Di Nding a présidé un conseil des ministres ce jeudi à Libreville, a annoncé le porte parole du gouvernement par intérim, Josué Mbadinga. Un seul point était à l’ordre du jour, le projet de loi instituant le médiateur de la République. Cette institution, créée par décret N° 001133/07/PR du 16 juillet 1992, a pour mission de faciliter la résolution de certaines réclamations des personnes physiques et morales à l’encontre des services publics et des collectivités territoriales. Après quinze années d’existence, il apparaît ...
Lire l'article
Communiqué de presse, pour diffusion immédiate Agrandir Image Mengara vs. Bongo (BDP-Gabon Nouveau, 25 septembre 2007) - C'est le 17 septembre 2007 que la représentation nationale du BDP-Gabon Nouveau au Gabon a reçu, de la part des ministres Ali Bongo et André Mba Obame, une invitation du régime au Dr. Daniel Mengara à rencontrer au sommet Omar Bongo lors de son séjour à New York à l'occasion de la 62ème session de l'Assemblée générale de des Nations Unies du 25 septembre au 3 octobre 2007. Le Comité Directeur ansi que les membres et organes du mouvement sont en train d'étudier l'invitation afin de décider ...
Lire l'article
Libreville, le 31 juillet 2007 (BDP-Gabon Nouveau) - Le BDP-Gabon Nouveau a tenu, ce mardi 31 juillet 2007, une conférence de presse inédite au cours de laquelle les membres de l'ancien BDP-Démocrate ont décidé de dissoudre le BDP-Démocrate pour rejoindre le BDP-Gabon Nouveau. Mais la conférence de presse ne s'est pas passée sans accrochages avec le pouvoir. Comme lors de la Tournée du Patriote du BDP-Gabon Nouveau en France en 2005, le régime Bongo a tout fait pour empêcher la tenue de la conférence de presse. Des pressions insurmontables ont été faites par le régime Bongo sur les propriétaires de quatre ...
Lire l'article
Non! Monsieur Albert Bernard Bongo,   La France qui est une démocratie mûre de plusieurs siècles ne veut plus se faire manipuler par les mensonges d'une dictature fossilisée comme la vôtre. Vous êtes devenu pour les nouvelles générations africaines un embarrassant fossile d'un autre temps. Et la France ne veut plus traîner à ses pieds le boulet encombrant que vous représentez. Vous aurez donc beau vous baigner dans la boue mensongère de vos gris-gris et aligner vos tours de prestidigitation mal pensés, les Français ne sont plus dupes; ils ont la liste des dictatures d'Afrique à faire choir et vous en faites partie. ...
Lire l'article
La fonction de Coordonnateur n'existe plus au BDP-Gabon Nouveau. Le mouvement va désormais avoir un président. C'est ce qui ressort des résolutions de la réunion du Comité Directeur du BDP-Gabon Nouveau, tenue de toute urgence samedi 3 décembre 2005. Le texte des résolutions, publié aujourd'hui même sur le site du BDP-Gabon Nouveau, précise que cette nomination donne les pleins pouvoirs au Dr. Mengara pour totalement restructurer le BDP Gabon Nouveau dans le cadre de sa transformation en mouvement de libération nationale. Le Comité Directeur charge ainsi le Dr. Daniel Mengara de créer, dans un délai de deux semaines au maximum, "une structure ...
Lire l'article
Le Comité Directeur du BDP-Gabon Nouveau a, ce samedi à 16h45 précises (heure américaine, côte Est USA), terminé sa réunion d'urgence convoquée le 30 novembre dernier et prévu ce samedi à partir de 10 heures du matin. Le mouvement va donc se charger, durant le week-end, de rédiger les procès verbaux de réunion et les résolutions qui en découlent. Le BDP-Gabon Nouveau invite donc les Gabonais à revenir sur le site du BDP-Gabon Nouveau lundi 5 décembre pour prendre connaissance des résolutions du Comité Directeur du BDP-Gabon Nouveau. Le Comité Directeur du BDP-Gabon Nouveau informe les militants et gabonais acquis à la cause ...
Lire l'article
La Direction du BDP-Gabon Nouveau a appris avec surprise et indignation que des faussaires, cascadeurs et aventuriers politiques répondant aux noms de Siméon Ekoga, Paul Okili-Boyer, Corneille Ollomo, Engone Akoughey et autres auraient été reçus par le dictateur gabonais Omar Bongo, qui le 17 juillet à 20h00 les a honteusement pavanés à la télévision nationale et présentés à la nation gabonaise comme des membres responsables du BDP se ralliant à sa cause. Nous assistons là au plus gros mensonge télévisé de l'histoire du régime Bongo, qui a désormais recours à des subterfuges théâtraux pour espérer confondre le peuple Gabonais. Mais ...
Lire l'article
Biafreries d’Ali: Sous Omar Bongo comme sous Ali Bongo, le Gabon reste dominé par un régime autoritaire
Le BDP-Gabon Nouveau ne reconnaît pas Ali Bongo Ondimba comme président du Gabon
Gabon: Le président Omar Bongo Ondimba condamne avec « vigueur et fermeté » l’assassinat du président Viéira
Gabon: Conseil des ministres sur habilitation expresse du président Omar Bongo Ondimba
Communiqué: Omar Bongo invite le Dr. Daniel Mengara à une rencontre au sommet à New York
Omar Bongo essaie de saboter la conférence de Presse du BDP-Gabon Nouveau à Libreville
Réaction du Porte parole politique du BDP-Gabon Nouveau: Un roitelêt négrillon comme Omar Bongo n’a pas la capacité de diriger un pays comme le Gabon
Le Comité Directeur nomme Daniel Mengara Président du BDP-Gabon Nouveau
Communiqué: Fin des la réunion d’urgence du Comité Directeur du BDP-Gabon Nouveau
Communiqué : Clarifications : Il n’y a eu aucun ralliement du BDP-Gabon Nouveau à Omar Bongo


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 5 Déc 2005
Catégorie(s): Communiqués BDP
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*