Socialisez

FacebookTwitterRSS

Message à la nation du Dr. Daniel Mengara: “Fini le temps de l’impunité”

Auteur/Source: · Date: 5 Déc 2005
Catégorie(s): Discours

Pour écouter la version audio (fichier .WAV), cliquez ici
Gabonaises, Gabonais.

Chers compatriotes.

C’est avec gravité que je m’adresse aujourd’hui à vous, non plus en tant que Coordonnateur général, mais bel et bien en tant que Président du BDP-Gabon Nouveau, poste auquel vient de me nommer le Comité Directeur en vue des grands défis révolutionnaires qui nous attendent.

Le BDP-Gabon Nouveau vient en effet de se muer en mouvement de libération nationale qui va rechercher le changement au Gabon par des voies insurrectionnelles militaires et paramilitaires.

A ce titre, le Comité Directeur du BDP-Gabon Nouveau m’a donné les pleins pouvoirs en tant que président du BDP-Gabon Nouveau pour, dans un délai de deux semaines, effectuer toutes les réformes nécessaires en vue de la transformation du BDP-Gabon Nouveau en mouvement de libération nationale. Je dois ainsi créer une branche armée parallèle à la structure politique existante et organiser la résistance au travers de réseaux insurrectionnels clandestins.

C’est-là une lourde tache, chers compatriotes. Mais c’est aussi une tache noble et patriote. J’attends donc de vous tous, sans distinction de sexe, d’ethnie, d’origine ou de religion, une collaboration sans faille car il s’agit aujourd’hui pour notre pays de se défaire de la gangrène bongoïste qui le ronge depuis près de 40 ans.

Le nom du BDP-Gabon Nouveau ne change pas. Ce qui change c’est l’idéologie et la méthode.

Cette transformation était en effet devenue très nécessaire car depuis sa création en décembre 1998, le BDP-Gabon Nouveau s’est évertué à rechercher le changement au Gabon par des voies primordialement politiques et pacifiques. Le mouvement s’est activé non seulement pour faire comprendre aux Gabonais la nécessité du changement, mais aussi pour montrer au régime Bongo la voie à suivre pour mener à bien les réformes dont le pays avait besoin pour non seulement assurer le développement durable de la nation, mais aussi garantir une vraie stabilité basée sur des institutions réellement démocratiques. Le BDP-Gabon Nouveau a ainsi répétitivement insisté sur l’urgente nécessité de réformes à la fois constitutionnelles et étatiques, sans lesquelles le Gabon ne pourrait fonctionner de manière viable.

Au discours pacifique et constructif du BDP-Gabon Nouveau, le régime Bongo n’a répondu que par l’arrogance, les brimades et la fraude. Depuis 1998, le régime Bongo a essayé de déstabiliser le BDP-Gabon Nouveau, dépensant ainsi des sommes faramineuses pour corrompre des gens autour de moi, créant des mouvements clones, des BDP et des BDR à touts vents; depuis 1998, le régime a brimé nos membres, en emprisonnant certains et en menaçant plusieurs autres de représailles physiques ou économiques, y compris le refus de me délivrer mon passeport pour m’empêcher de venir au Gabon en période électorale vous présenter les idées du BDP-Gabon Nouveau; Bongo savait que si le BDP-Gabon Nouveau s’était rendu au Gabon au cours de cette période électorale, les choses ne se seraient pas passées comme elles viennent de se passer au cours de cette élection ; alors il m’a privé illégalement du droit de retourner au Gabon, me condamnant ainsi à l’exil politique forcé; depuis 1998, chers compatriotes, le régime a fait courir tous types de rumeurs sur le BDP-Gabon Nouveau pour nous discréditer ;

Mais nous sommes toujours là.

Chers compatriotes,

Beaucoup plus que les brimades à l’encontre du BDP-Gabon Nouveau, ce qui nous inquiète et inquiète tous les Gabonais, c’est la dérive autocratique désormais avérée du régime Bongo. Omar Bongo, depuis 1990, n’a fait que ronger les quelques libertés que le peuple a acquises au cours de la conférence nationale de 1990. Aujourd’hui, après maintes manipulations constitutionnelles, maintes corruptions de la classe politique et maintes répressions politiques et économiques, le Gabon est quasiment revenu au temps du parti unique.

Au passage, la mafia au pouvoir a appauvri la nation de façon honteuse, vu que 85% d’entre vous aujourd’hui sont pauvres et plus de 60% d’entre vous vivent en dessous du seuil de pauvreté. Je ne vous décrirai pas votre enfer. Vous le connaissez mieux que moi puisque vous le vivez chaque jour de votre vie, et tout le monde vous en a parlé en long et en large au cours de cette campagne électorale. C’est tout simplement inhumain et intolérable. Et toutes ces misères à cause d’un seul homme qui préfère s’entêter à se fabriquer une présidence à vie, alors qu’on s’évertue à lui dire que chaque année qu’il passe au pouvoir cause inutilement la mort de milliers de Gabonais crevant de misères à cause de la gestion désastreuse du pays par Omar Bongo. Savez-vous, par exemple, qu’au Gabon, un bébé sur 10 meurt avant d’atteindre l’âge d’un an ? C’est un scandale pour notre pays, alors que le Gabon jouit de richesses immenses dont les Gabonais ne voient même pas la couleur.

Tout cela, chers compatriotes, constitue une grave agression de l’état bongoïste à l’encontre de la souveraineté de notre peuple.

Si on ne le savait donc pas encore, l’élection présidentielle des 25 et 27 novembre vient de le démontrer à suffisance :

Il n’y a plus de changement possible au Gabon par les voies démocratiques et pacifiques. Autrement dit, rien de bon ne peut plus se passer au Gabon tant qu’Omar Bongo sera au pouvoir.

Face donc à cette agression contre notre peuple par les forces du mal, une réponse vigoureuse s’impose.

Voilà pourquoi, fort des nouveaux pouvoirs discrétionnaires qui m’ont été autorisés par le Comité Directeur de notre mouvement, je déclare que le BDP-Gabon Nouveau est dès aujourd’hui, et officiellement, un mouvement de libération nationale et son idéologie celle d’un mouvement de résistance visant à la libération du pays par des moyens insurrectionnels militaires et paramilitaires.

En outre, je prononce :

– La dissolution des structures politiques existantes du BDP-Gabon Nouveau, qui seront remplacées très prochainement par des structures plus appropriées au regard de la nouvelle idéologie révolutionnaire de notre mouvement ;

– La suspension, jusqu’à nouvel ordre, de toutes les actions à base purement politique et pacifique en cours ; ceci inclut tout autant les réunions et causeries publiques précédemment planifiées que les possibles pourparlers ou négociations qui auraient pu s’établir ici ou là avec le régime Bongo ;

Dans les deux semaines qui viennent, je communiquerai au Comité Directeur d’une part et aux Gabonais d’autre part, le résultat des travaux que j’aurai entrepris dans le cadre de la noble tache qui m’a été confiée.

Commence donc aujourd’hui une période de l’histoire de notre pays où face aux humiliations du régime Bongo, nous ne prêterons plus les deux joues aux gifles du régime.

Fini le temps de l’impunité d’un régime qui a fait de la corruption, des brimades et de la répression policière et économique les instruments de sa dictature.

Nous réclamons aujourd’hui donc, la démission immédiate d’Omar Bongo du pouvoir s’il veut éviter de passer dans l’histoire de notre pays comme le dictateur qui, pour son intérêt personnel, a plongé le Gabon dans la guerre civile et le chaos.

Organisons-nous donc ensemble, chers Gabonais, pour faire du nouveau septennat volé d’Omar Bongo un enfer ; cela prendra le temps que cela prendra mais plus jamais aucun membre du régime Bongo ne pourra dormir ou passer la nuit à dormir tranquillement sans se demander s’ils seront encore au pouvoir le jour suivant ;

Ensemble, rendons tout simplement le Gabon ingouvernable.

Vive la résistance !
Vive la nouvelle république !
Pour que vive le Gabon !

Pour écouter la version audio (fichier .WAV), cliquez ici.
  


SUR LE MÊME SUJET
Message du Dr. Daniel Mengara aux Gabonais : « Au pays des sauvages, il faut parler le langage de la sauvagerie »
Message du Dr. Daniel Mengara aux Gabonais : « Au pays des sauvages, il faut parler le langage de la sauvagerie » URGENT: Communiqué de presse, pour diffusion immédiate. (Imprimer la Version PDF de ce document) Chers compatriotes, La situation du Gabon est grave. Elle demande redressement. Notre pays ne peut plus continuer à vivre le viol des Bongo Ondimba en toute impunité. Cela fait 44 ans que cela dure. Et, au vu de la consolidation récente du pouvoir désormais quasi monarchique d’Ali Bongo sur le Gabon, notamment avec une Assemblée nationale mal élue lui désormais acquise à près de 100% et une Cour constitutionnelle toujours fortement tenue ...
Lire l'article
Pour imprimer le PDF de la pétition et nous envoyer la pétition par Courrier postal ou par fax, cliquez ici. (et prière de faire circuler partout dans le monde): Lisez la pétition, ensuite pour signer la pétition directement sur ce site, remplissez les informations dans le formulaire ci-dessous. PETITION INTERNATIONALE POUR L'HONNEUR DU GABON ET LA DIGNITE DE L'AFRIQUE La Coalition Gabonaise du Refus et de Salut National vous invite à signer la pétition ci-après. La raison principale de la présente pétition est la suivante : Le régime Bongo, au pouvoir depuis 41 ans, a perverti l'imaginaire et compromis le devenir de générations ...
Lire l'article
Forums "Palabres" du BDP-Gabon Nouveau Nos forums "Palabres" vous permettent de vous exprimer en toute liberté et de "palabrer" avec d'autres compatriotes sur des sujets d'intérêt national, régional, international ou multinational. Vous avez trois choix de discussions: - Articles "Palabres": Vous pouvez vous exprimer sur chaque article publié sur notre site. Il suffit de cliquer sur le titre de l'article et d'aller au bas de la page pour poster un commentaire auquel d'autres pourront répondre de manière interactive. Tous les grands débats sur le Gabon, en toute franchise et sans langue de bois, directement sur ce site. Pour voir les articles avec les commentaires les plus ...
Lire l'article
Le BDP-Gabon Nouveau a changé plusieurs fois de sites. Malheureusement, des milliers d'articles sont souvent restés sur les anciens sites que nous n'avons pas pu transférer, mais que vous pouvez encore consulter sur les anciens sites. La version actuelle de notre site a été lancée par soucis de modernisation et de meilleure gestion de l'information. Par ailleurs, le Gabon étant en deuil depuis 40 ans, notre site conservera sa couleur de fond noire--signe de deuil--tant que le dictateur nommé Bongo s'imposera au pouvoir. Tôt ou tard, l'heure de la libération sonnera. Pour accéder au contenu resté sur les anciens sites, cliquez sur ...
Lire l'article
Le formulaire de contact ci-dessous vous permet de contacter le BDP-Modwoam par courrier électronique. Vous avez la possibilité d'y attacher des pièces jointes de documents ou d'images que vous souhaitez nous transmettre.
Lire l'article
Vous pouvez contacter le BDP-Gabon Nouveau de la manière suivante: Courrier Electronique: Pour nous contacter par email, cliquez ici.
Lire l'article
Vous pouvez, si vous êtes un patriote ou une patriote qui croit en la nécessité de démanteler immédiatement le régime Bongo, participer à l'effort collectif en animant une cellule ou un Comité BDP dans la ville où vous vivez. Pour animer une cellule, vous devez devenir membre du BDP-Gabon Nouveau en remplissant notre formulaire d'adhésion. Et si vous êtes déjà membre, contactez-nous pour nous parler de votre projet de cellule. L'adhésion est entièrement libre et gratuite. Cependant, vous êtes libre de faire des donations volontaires pour soutenir financièrement notre combat, qui est également le vôtre. Pour plus d’informations sur les modalités d’adhésion au BDP-Gabon ...
Lire l'article
Comment Adhérer au BDP-Gabon Nouveau Vous pouvez adhérer au BDP-Gabon Nouveau en soumettant le formulaire d'adhésion ci-dessous. L’adhésion au BDP-Gabon Nouveau est libre et volontaire. Devenir membre donne lieu à paiement des frais d’adhésion (cotisation annuelle). Après avoir soumis le formulaire d'adhésion ci-dessous, les adhérents doivent régler leurs cotisation sur la page des paiements, où les différents tarifs et modalités de paiement sont expliqués. On n'acquiert la qualité de membre qu'après paiement de la cotisation. Les différents types de membres responsables sont définis dans les statuts du BDP-Gabon Nouveau. Le formulaire d'adhésion ci-dessous vous permet de spécifier clairement non seulement le statut de membre que ...
Lire l'article
Le BDP-Gabon Nouveau fonctionne avec un Comité Directeur organisé sous le modèle d'un gouvernement parallèle. Ce comité est fait de membres qui occupent des postes de réflexion bien définis, avec des conseillers pour les assister. Ces postes de réflexion sont au nombre de 12. Pour des raisons stratégiques, seul le Président du BDP-Gabon Nouveau est habilité à révéler son identité (pour le moment). Le Comité Directeur Dr. Daniel Mengara Président et Membre Fondateur du BDP-Gabon Nouveau Chargé des Affaires étrangères et de la coopération internationale Intérieur, défense nationale et protection du citoyen Santé, bien-être de la population et recherche médicale Sports, loisirs, environnement, promotion et conservation du patrimoine ...
Lire l'article
Appel à la Nation du 9 décembre 1998 par le Dr. Daniel Mengara New Jersey, USA Gabonais, Gabonaises, chers compatriotes. Le temps des bilans est arrivé. Le temps d'un bilan médiocrement négatif que l’animal Bongo a décidé d’imposer à un peuple désormais moribond après plus de trente années d’un pouvoir corrompu, cleptocrate, assassin et despote. La parodie d’élection présidentielle qui vient de se dérouler dans notre pays (6 décembre 1998) ne peut laisser indifférents les Gabonais assoiffés de vraie liberté. Cette élection impose à ces Gabonais—exilés externes ou internes—de s’organiser pour obtenir par TOUS LES MOYENS POSSIBLES le départ du roitelet Bongo. Il convient ...
Lire l'article
Message du Dr. Daniel Mengara aux Gabonais : « Au pays des sauvages, il faut parler le langage de la sauvagerie »
Pétition Honneur et Dignité
Forums
Anciens Sites
Nous Contacter
Contact
Animer une Cellule
Devenir Membre
Le Comité Directeur
Appel à la Nation


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 5 Déc 2005
Catégorie(s): Discours
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*