Socialisez

FacebookTwitterRSS

Communiqué du Mamba: Pour le régime Bongo, c’est la tête de Bongo ou l’enfer

Auteur/Source: · Date: 16 Jan 2006
Catégorie(s): Communiqués BDP

Montclair, le 17 janvier 2006 (Le Mamba) – Comme l’avait indiqué le BDP-Gabon Nouveau lors de sa transformation en mouvement de libération nationale, le nouveau septennat volé d’Omar Bongo sera un enfer.

Cet enfer que va traverser le régime Bongo pendant les sept années qui viennent a déjà commencé à annoncer ses couleurs au Gabon par-ci par-là au Gabon. Pour emprunter la phrase même de Bongo et de son entourage, Le Mamba dit au régime Bongo que non, “demain ne sera pas meilleur qu’aujourd’hui”, “demain sera pire qu’aujourd’hui”.

Nous n’en dirons pas plus pour le moment.

Cependant, que ceux qui doutent de la détermination des Gabonais regardent bien autour d’eux. L’insurrection gabonaise prendra bientôt une tournure appocalyptique. Elle sera une insurrection entièrement gabonaise faite par des Gabonais pour le bien du Gabon. Sa seule condition: Le départ immédiat d’Omar Bongo. Nous ne voulons pas au Gabon d’un vampire suçant le sang des Gabonais pendant 45 ans. 38 ans c’est assez!

La paix au Gabon va donc se résumer à une seule maxime: pour les membres du régime Bongo qui voudront sauver leur situation dans le Gabon de demain, il va falloir faire un choix simple: c’est la tête de Bongo ou l’enfer. Si vous choisissez de défendre Bongo, vous vivrez l’enfer avec lui et vous ne dormirez plus jamais tranquille dans le nouveau Gabon qui commence. Par contre, si vous nous livrez vous-même la tête d’Omar Bongo et de son entourage le plus immédiat au sein de la famille maudite, le BDP-Gabon Nouveau pourra travailler avec vous pour sauver le Gabon.
La question devient donc: allez-vous mettre en danger votre propre situation et tout le Gabon à cause d’un seul homme qui a déjà prouvé qu’il n’aime pas son pays’ Comprenez-vous au moins que sa soif de pouvoir risque de vous entraîner tous dans l’enfer alors que Bongo a déjà préparé sa fuite vers le Congo? Va-t-il vous emporter avec lui au Congo quand il partira? Comprenez que Bongo ne vous aime pas non plus car un homme qui se préoccupe de la survie de son propre régime ne peut pas s’éterniser au pouvoir quand il sait que sa présence peut provoquer la chute du régime? Allez-vous accepter de tout perdre pour un seul homme?

Le BDP-Gabon Nouveau le répète: notre mouvement sait que même dans sa révolution, il sera obligé de travailler avec tous les Gabonais pour le bien de tous les Gabonais, anciens membres du régime Bongo ou non. Mais la seule personne avec laquelle le BDP-Gabon Nouveau ne peut travailler au Gabon est Omar Bongo. Nous estimons que les malheurs du Gabon viennent de lui et de lui tout seul. L’entourage de Bongo est mauvais, certes, mais il est mauvais parce qu’Omar Bongo est mauvais. Si Bongo avait été un homme bon, il aurait, avec tous les pouvoirs qu’il a, redressé le Gabon à lui tout seul et en aurait fait un état de droit en un mois s’il le voulait. Mais c’est lui qui n’a pas su punir ses ministres voleurs parce que lui-même était voleur. Quelles leçons morales pouvait-il donner à ses ministres si lui-même montrait à tous la voie du vol’ C’est lui qui n’a pas su punir la fraude électorale parce que lui-même vit et respire la fraude: il en a fait toute une religion au Gabon, malheureusement au détriment des Gabonais. Voilà pourquoi nous demandons uniquement la tête de Bongo car c’est lui qui amènera la guerre au Gabon par son entêtement à vouloir mourir au pouvoir: 38 ans, c’était déjà trop. Imaginez 45 ans d’Omar Bongo: c’est le désastre!

Encore une fois, c’est la tête de Bongo uniquement que nous voulons. Nous pourrons travailler avec les autres membres du régime, du moins la tranche progressiste de ce régime qui soutiendra le BDP-Gabon Nouveau pour chasser Bongo ou l’obliger à réformer. Pour le BDP-Gabon Nouveau, c’est la réforme qui sauvera le Gabon et le soignera des maux du bongoïsme. Il faut donc réformer le Gabon car cette réforme est de l’intérêt de tous et permet la préservation de la vraie paix dans notre pays, celle-là même qui découle du patriotisme et de l’intérêt du plus grand nombre.

Parce qu’il est inéluctable que le BDP-Gabon Nouveau, au travers du Mamba sa branche armée, se lancera bientôt dans des opérations militaires, paramilitaires et insurrectionnelles au Gabon pour libérer le pays d’Omar Bongo, nous lancerons bientôt un ultimatum au dictateur gabonais pour l’inviter soit à quitter le pouvoir par la force, soit à négocier pour lui-même une voie de sortie honorable. Ce sera là notre dernier appel pour la paix négociée au Gabon. Passé le délai de l’ultimatum, le pays sera en situation de guerre.

Aux jeunes, chômeurs, étudiants, lycéens, hommes, femmes, militaires, policiers et gendarmes qui soutiennent la lutte armée du BDP-Gabon Nouveau, nous disons donc, “boycottez, sabotez, détruisez”. Faisons du septennat volé d’Omar Bongo un enfer. Rejoignez donc plus nombreux Le Mamba, rejoignez la résistance. Que vous soyez membre du Mamba ou non, boycottez, sabotez, détruisez. Que de toutes les provinces, de Libreville à Franceville, d’Oyem à Port-Gentil, de Makokou à Mouila, les patriotes avides de renouveau se lèvent pour mettre fin à la dictature d’Omar Bongo.

Le Mamba montrera toujours la voie. Que ceux qui veulent la libération rapide de notre pays se joignent au Mamba pour préparer ensemble les actions qui demain embraseront le Gabon tout entier pour pousser à la porte Omar Bongo et sa famille maudite. Ensemble, préparons la plus grosse insurrection que le Gabon n’ait jamais connu, jusqu’à l’écroulement total du régime Bongo.

Bientôt, la période de tests du Mamba sera terminée. Comme l’avait dit le Porte-Parole dans sa dernière interview, une fois la phase de tests terminée, le BDP-Gabon Nouveau lancera un ultimatum au régime Bongo, signalant ainsi la phase insurrectionelle et armée à proprement parler.

Pour le régime Bongo donc, c’est la tête de Bongo ou l’enfer.

Notre combat est justifié.

Notre révolte, naturelle.
Le Comité Révolutionnaire du Mamba

BDP-Gabon Nouveau
P.O. Box 3216 TCB
West Orange, New Jersey 07052
USA
Tel: 973-447-9766 / 973-655-5143
Fax: 973-447-9766 / 973-655-7909
Site: http://www.bdpgabon.org

La paix au Gabon va donc se résumer à une seule maxime: pour les membres du régime Bongo qui voudront sauver leur situation dans le Gabon de demain, il va falloir faire un choix simple: c’est la tête de Bongo ou l’enfer. Si vous choisissez de défendre Bongo, vous vivrez l’enfer avec lui et vous ne dormirez plus jamais tranquille dans le nouveau Gabon qui commence. Par contre, si vous nous livrez vous-même la tête d’Omar Bongo et de son entourage le plus immédiat au sein de la famille maudite, le BDP-Gabon Nouveau pourra travailler avec vous pour sauver le Gabon. 


SUR LE MÊME SUJET
Mesdames et messieurs les journalistes Chers compatriotes Dans tout ce que vous avez entendu ces dernières 48 heures, il y a du vrai et du faux. Et comme je n’ai jamais été un homme de mensonges, mais plutôt de vérité, je vais ici dire toute la vérité comme à mon habitude. Le faux, c’est que nous ayons été incapables de payer la caution requise pour la validation de notre candidature. Il faut comprendre que quand on vient des Etats-Unis et que les délais sont aussi courts, il y a un certain nombre de tracasseries administratives auxquelles nous avons été confrontés, notamment la nécessité ...
Lire l'article
Pour imprimer le PDF de la pétition et nous envoyer la pétition par Courrier postal ou par fax, cliquez ici. (et prière de faire circuler partout dans le monde): Lisez la pétition, ensuite pour signer la pétition directement sur ce site, remplissez les informations dans le formulaire ci-dessous. PETITION INTERNATIONALE POUR L'HONNEUR DU GABON ET LA DIGNITE DE L'AFRIQUE La Coalition Gabonaise du Refus et de Salut National vous invite à signer la pétition ci-après. La raison principale de la présente pétition est la suivante : Le régime Bongo, au pouvoir depuis 41 ans, a perverti l'imaginaire et compromis le devenir de générations ...
Lire l'article
Le mouvement « Bongo Doit Partir » (BDP-Gabon Nouveau) exprime sa vive inquiétude face à la répression et aux inhumanités grandissantes du régime Bongo au Gabon. La mutinerie de prisonniers survenue ce matin à la prison centrale de Gros-Bouquet à Libreville, qui a été réprimée de manière meurtrière par le régime Bongo, entraînant ainsi la mort de deux à trois prisonniers tout en faisant sept blessés, est l’expression la plus flagrante de la banqueroute totale du régime Bongo au Gabon. Cette mutinerie expose non seulement la nature inhumaine des conditions de détention carcérale au Gabon, pays où les prisonniers sont souvent gardés ...
Lire l'article
Forums "Palabres" du BDP-Gabon Nouveau Nos forums "Palabres" vous permettent de vous exprimer en toute liberté et de "palabrer" avec d'autres compatriotes sur des sujets d'intérêt national, régional, international ou multinational. Vous avez trois choix de discussions: - Articles "Palabres": Vous pouvez vous exprimer sur chaque article publié sur notre site. Il suffit de cliquer sur le titre de l'article et d'aller au bas de la page pour poster un commentaire auquel d'autres pourront répondre de manière interactive. Tous les grands débats sur le Gabon, en toute franchise et sans langue de bois, directement sur ce site. Pour voir les articles avec les commentaires les plus ...
Lire l'article
Arrestation de Marc Ona Essangui: Le BDP-Gabon Nouveau condamne cet énième acte de forfaiture du régime Bongo
Il est parvenu au BDP-Gabon Nouveau ce jour même, à 15h25 heure côte Est des Etats-Unis (20h25 heure du Gabon), la nouvelle de l’arrestation de Marc Ona Essangui par le régime Bongo. Marc Ona et toute son équipe de la Coalition Publiez Ce Que Vous Payez auraient été pris par les services de la DGR et emportés vers une destination inconnue. Marc Ona a, selon nos informations, eu à peine le temps d’appeler l’étranger pour informer ses contacts de son arrestation imminente que nous confirmons comme effective à l’heure où nous publions cet article. Cette arrestation est sans aucun doute faite ...
Lire l'article
Présent à la quatrième Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD IV), le président de la République, Omar Bongo Ondimba a été le premier chef d’Etat africain à être reçu, mardi, en matinée, en tête-à-tête par le Premier ministre japonais, Yasuo Fukuda, soit le lendemain de son arrivée au Japon, pour évoquer en profondeur, la veille de l’ouverture de ce grand rendez vous, les enjeux et perspectives de cette échéance diplomatique cruciale pour l’essor global du continent, tant du point de vue l’accélération de la croissance économique, de l’accomplissement des Objectifs du millénaire, de la consolidation de ...
Lire l'article
Le BDP-Gabon Nouveau a changé plusieurs fois de sites. Malheureusement, des milliers d'articles sont souvent restés sur les anciens sites que nous n'avons pas pu transférer, mais que vous pouvez encore consulter sur les anciens sites. La version actuelle de notre site a été lancée par soucis de modernisation et de meilleure gestion de l'information. Par ailleurs, le Gabon étant en deuil depuis 40 ans, notre site conservera sa couleur de fond noire--signe de deuil--tant que le dictateur nommé Bongo s'imposera au pouvoir. Tôt ou tard, l'heure de la libération sonnera. Pour accéder au contenu resté sur les anciens sites, cliquez sur ...
Lire l'article
Le formulaire de contact ci-dessous vous permet de contacter le BDP-Modwoam par courrier électronique. Vous avez la possibilité d'y attacher des pièces jointes de documents ou d'images que vous souhaitez nous transmettre.
Lire l'article
Vous pouvez contacter le BDP-Gabon Nouveau de la manière suivante: Courrier Electronique: Pour nous contacter par email, cliquez ici.
Lire l'article
Bongo Doit Partir
Communiqué: Déclaration de Presse de Daniel Mengara depuis Libreville: “Monsieur Ali Bongo, il n’était pas nécessaire pour vous de me kidnapper pour me rencontrer”
Pétition Honneur et Dignité
Le BDP-Gabon Nouveau condamne la répression meurtrière et les inhumanités du régime Bongo au Gabon
Forums
Arrestation de Marc Ona Essangui: Le BDP-Gabon Nouveau condamne cet énième acte de forfaiture du régime Bongo
Gabon: Ticad IV au Japon/ Le président Bongo Ondimba s’entretient en tête-à-tête avec le Premier ministre Yasuo Fukuda à Yokohama
Anciens Sites
Nous Contacter
Contact


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 16 Jan 2006
Catégorie(s): Communiqués BDP
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*