- Bongo Doit Partir - http://www.bdpgabon.org -

Communiqué : Boycott des festivités du 40ème anniversaire de la dictature d’Omar Bongo : Le BDP-Gabon Nouveau invite les Gabonais à un meeting populaire de boycott samedi 1er décembre à Kinguélé

Communiqué de presse, pour diffusion immédiate

BDP-Gabon Nouveau, 30 novembre 2007) – Le BDP-Gabon Nouveau a lancé dans la soirée de jeudi la deuxième phase de sa campagne appelant les Gabonais au boycott des festivités prévues dans le cadre de la célébration au Gabon des 40 ans de dictature d’Omar Bongo le 2 décembre. Dans sa deuxième campagne d’affichage depuis mardi, le mouvement a appelé les populations de Libreville à un grand meeting populaire de boycott qui se tiendra samedi 1er décembre au quartier de Kinguélé.

Mouvement d’opposition radicale au régime Bongo actuellement en exil dont le siège se trouve aux Etats-Unis, le BDP-Gabon Nouveau (Bongo Doit Partir pour la Construction d’un Gabon nouveau) a lancé la première phase de sa campagne mardi par la distribution de prospectus dans la ville de Libreville, capitale du Gabon. Des équipes du mouvement pouvaient être vues à pied d’œuvre mardi et mercredi sur les grands axes de Libreville distribuant des prospectus aux populations.

Jeudi dans la soirée, de nouvelles équipes se sont lancées à l’assaut de Libreville, marquant ainsi la deuxième phase d’une vaste campagne d’affichage qui aura touché les points les plus sensibles de la capitale gabonaise. L’affichage devait coninuer ce vendredi pour toucher des endroits supplémentaires de Libreville.
Agrandir Image
Le poster affiché et distribué à Libreville en phase 2 de la campagne pour le boycott
Sur la nouvelle affiche distribuée et placardée sur les murs de Libreville, on pouvait lire les mots suivants : ” Pendant 40 ans Omar Bongo a transformé le Gabon en cimetière. Fêter 40 ans de criminalité et d’incompétence, c’est danser sur la tombe du Gabon. Alors, on fête quoi? École zéro? Santé zéro? Routes zéro? Bongo zéro? ”

Et l’affiche de surenchérir : ” Viens au meeting, pour mettre fin à l’insulte. Viens au meeting, pour le retour des valeurs. Viens au meeting, pour la fin de la dictature. Bongo doit partir “.

Cette campagne de prospectus du BDP-Gabon Nouveau fait suite à l’annonce par le régime du projet de célébration des 40 ans de pouvoir du dictateur Omar Bongo, qui s’impose à son peuple depuis quatre décennies. Omar Bongo est aujourd’hui considéré comme le doyen des chefs d’état du monde, étant de loin celui qui est resté le plus longtemps au pouvoir. Seul Fidel Castro détenait un record plus long de 45 ans au pouvoir, jusqu’à sa cessation d’activité au profit de son frère Raoul il y a près deux ans.

Sur les prospectus distribués mardi et mercredi aux populations de Libreville, on pouvait lire des slogans tels : “Je jure devant ma famille, devant les hommes, devant mes ancêtres, devant Dieu que je ne porterai pas les tee-shirts et les pagnes des 40 ans de la honte”, “Bongo a bradé le patrimoine national – Air Gabon, Oprag, SEEG, OPT, OCTRA, Ciments du Gabon, Hévégab, Agrogabon, Okoumé Palace, Bélinga, la forêt, le pétrole – tout est vendu. Tu fêtes quoi, le 2-12 ?” ou encore “Citoyennes, Citoyens le Gabon ton pays, mon pays, souffre de 40 ans de bongoïsme – éducation zéro, santé zéro, habitat zéro, les routes zéro, le travail zéro, Bongo a tout zéro”.

Le BDP-Gabon Nouveau, mouvement d’opposition radicale au régime Bongo entend ainsi faire entendre une voix discordante face à la kermesse politique gabonaise actuelle, dans laquelle les partis de la majorité présidentielle et ceux de l’ancienne opposition gabonaise sont enlisés dans un mutisme complice qui consacre plus que jamais le dépeçage du Gabon sur le dos du peuple.

“Cette campagne de distribution de prospectus marque le début d’un processus politique qui va peu à peu pousser le BDP-Gabon Nouveau à un activisme de terrain visant à la fin de la dictature bongoïste au Gabon”, a déclaré Monsieur Paskhal Nkoulou, Coordonnateur national du BDP-Gabon Nouveau.
Agrandir Image
Le Dr. Daniel Mengara, Président du BDP-Gabon Nouveau, sur le campus de Montclair State University où il enseigne depuis 11 ans, en compagnie de Messieurs Edgar Moussavot et Paskhal Nkoulou, respectivement Secrétaire Général et Coordonnateur de la Coordination nationale du mouvement lors de leur voyage au New Jersey (USA) en septembre 2007
“Il s’agit aussi de dire aux Gabonais de ne pas avoir peur du combat politique pour le départ vde Bongo vu qu’il s’agit pour eux d’affirmer dès aujourd’hui leur droit à la libre expression. Le BDP-Gabon Nouveau n’est pas un mouvement illégal ni hors-la-loi. Le seul groupe hors-la-loi au Gabon est le régime Bongo, un régime qui traite arbitrairement le BDP-Gabon Nouveau de mouvement illégal alors que la loi autorise ce mouvement à exister et à exercer son activité politique au Gabon, même sans être légalisé car, selon la loi, la légalisation d’un mouvement politique n’a rien à voir avec son droit à l’existence. Ce sont deux aspects différents de la loi gabonaise que le régime Bongo ne cesse d’amalgamer. En voulant empêcher notre mouvement d’exister, le régime foule la loi aux pieds et baigne dans l’arbitraire. Le BDP-Gabon Nouveau a donc décidé de ne plus se laisser faire et d’affirmer sans plus tarder son droit à l’existence tel que le garantit la Constitution gabonaise. Le mouvement va donc désormais continuer sur le terrain même la promotion de son idéologie, y compris la recherche de la fin immédiate de la dictature du régime Bongo par tous les moyens possibles “, a ajouté le Coordonnateur national.

L’on se souviendra que le BDP-Gabon Nouveau a, le 17 novembre dernier, tenu une conférence de presse à Libreville visant à éclairer la nation sur les raisons du refus par le Dr. Daniel Mengara de rencontrer Omar Bongo lors du séjour de ce dernier à New York en septembre 2007. Le BDP-Gabon Nouveau avait également à cette occasion annoncé son projet de “Tournée du Patriote” nationale devant permettre au mouvement de lancer une campagne d’ “entretiens citoyens” auprès des Gabonais de la capitale comme de ceux de l’intérieur.

La présente campagne annonce un activisme de terrain qui va progressivement s’affirmer de manière à mener à l’intronisation immédiate et inconditionnelle des valeurs démocratiques auxquelles le Gabon aspire depuis 40 ans. Le BDP-Gabon Nouveau, selon ses dirigeants, a décidé de ne plus se laisser intimider et s’engagera sans hésitation dans un bras de fer implacable avec le régime Bongo si le mouvement est de nouveau politiquement brimé ou interdit au Gabon.
Le Bureau du Porte Parole

BDP-Gabon Nouveau
P.O. Box 3216 TCB
West Orange, New Jersey, 07052, USA
Tel: 973-447-9763
Fax: 973-447-9763
Site: http://www.bdpgabon.org
——————————————————————————–
Le BDP-Gabon Nouveau (“Bongo Doit Partir, pour la Construction d’un Gabon Nouveau”) est un mouvement politique gabonais de libération nationale en exil dont le siège se trouve dans le New Jersey aux Etats-Unis. Le BDP-Gabon Nouveau (http://www.bdpgabon.org) recherche la suppression du régime Bongo et le départ d’Omar Bongo du pouvoir par tous les moyens possibles. Le Mamba (http://www.lemamba.org) en est la branche armée. 


SUR LE MÊME SUJET
Le Directeur, Représentant de l’OIF (Organisation internationale de la Francophonie), pour l’Afrique Centrale et l’Océan indien, Xavier Michel, a remémoré plusieurs souvenirs, vendredi en soirée, lors de la célébration anticipée de la Journée Internationale de la Francophonie, doublée du 40ème anniversaire de son organisation au siège de cette institution, situé au quartier résidentiel du Haut de Gué-Gué dans le premier arrondissement de la commune de Libreville, a constaté GABONEWS. L’Organisation Francophone est née le 20 mars 1970 à Niamey, au Niger sous l’appellation de l’Agence de Coopération Culturelle et Technique (ACCT), devenue aujourd’hui l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) regroupant ...
Lire l'article [1]
Libreville, 15 septembre (GABONEWS) – Le Secrétaire du bureau de la Grande Jamahiriya arabe Libyenne populaire et socialiste au Gabon, Abdel Hakim Al Mahdi Al Chérif, a, pour commémorer le 40ème anniversaire de la Révolution Libyenne ayant conduit au pouvoir, le 1er septembre 1969, le colonel Mouammar Kadhafi, donné une fête lundi soir dans une structure de la coopération Gabon-Lybie à Libreville, a constaté GABONEWS. Actualité du :15/09/2009 L’événement, célébré en différé au Gabon, a été rehaussé par la présence des Ambassadeurs, des membres du gouvernement gabonais, des présidents des institutions nationales et internationales et ...
Lire l'article [2]
Le premier vice - président du Parti démocratique gabonais (PDG au pouvoir), a invité vendredi dernier, l'ensemble des cadres du parti, originaire de la province de l'Estuaire à s'investir financièrement et matériellement en vue de la commémoration et de la réussite du 40ème anniversaire de leur formation politique, créée le 12 mars 1968 à Koulamoutou (Chef lieu de la province de l'Ogooué - Lolo, sud -est). En appel à une mobilisation sans faille des militants, Jean Eyeghe Ndong par ailleurs premier ministre, a souhaité que la tradition soit respectée: « Nous devons tous contribuer à la réussite de cette manifestation », ...
Lire l'article [3]
Gabon: Meeting du BDP-Gabon Nouveau à Kinguélé: De justesse, ça a failli péter la gueule
On se serait cru en pleine scène de violence des années 90! A peine commencé, le meeting du BDP au petit marché de Kinguélé (1/12), une jeune homme fonce d'un pas décidé sous le public assis sous une tente. Vociférant, il donne des coups de pieds aux chaises en tentant de les briser. Grâce aux riverains de Kinguélé, formant un cordon de sécurité autour des Bédépistes, le meeting s'est tenu. Article publié par le journal La Une du 20 décembre 2007 Pour lire tout l'article en format PDF, cliquez ici. Pour lire tout l'article comme image, cliquez ici. Pour lire le rapport du BDP-Gabon ...
Lire l'article [4]
Communiqué de presse, pour diffusion immédiate (BDP-Gabon Nouveau, 29 novembre 2007) - Le mouvement politique " Bongo Doit Partir pour la Construction d'un Gabon nouveau (BDP-Gabon Nouveau) " a lancé depuis mardi une campagne de distribution de prospectus dans la ville de Libreville, capitale du Gabon, visant à appeler les Gabonais au boycott des festivités pour les 40 ans de dictature du régime Bongo. Des équipes du mouvement ont été vues à pied d'œuvre mardi et mercredi sur les grands axes de Libreville distribuant des prospectus aux populations. La campagne de prospectus fait suite à l'annonce par le régime du projet de ...
Lire l'article [5]
Tous les membres du Comité Directeur du BDP-Gabon Nouveau sont conviés à une réunion urgente et obligatoire ce samedi 3 décembre 2005 à Montclair dans le New Jersey. La réunion se tiendra dans la salle habituelle à 10h00 du matin précises. Aucune absence ne sera tolérée. L'ordre du jour est évident. Fait à Montclair, le 30 novembre 2005 Dr. Daniel Mengara Coordonnateur BDP-Gabon Nouveau
Lire l'article [6]
Communiqué de presse, pour diffusion immédiate. Montclair, New Jersey, Etats-Unis (BDP-Gabon Nouveau, 24 novembre 2005) - Dans des lettres adressées aujourd'hui aux leaders de l'opposition, notamment à Pierre Mamboundou (UPG) (Voir ce lien: http://www.bdpgabon.org/content/view/2624/9/) et Zacharie Myboto (UGDD, voir ce lien: http://www.bdpgabon.org/content/view/2625/9/), le Dr. Daniel Mengara appelle à une urgente et immédiate union des forces de l'opposition pour un boycott systématique de l'élection, au sein d'un organe dont le nom proposé est le FORAD (Front de l'Opposition Radicale pour l'Alternance Démocratique). Le Dr. Daniel Mengara, leader du BDP-Gabon Nouveau, mouvement d'opposition en exil, demande à cet effet que les leaders candidats à ...
Lire l'article [7]
Communiqué de presse, pour diffusion immédiate Montclair, 2 novembre 2005 - Le BDP-Gabon Nouveau, mouvement gabonais d'opposition en exil, a cette semaine commencé sa campagne de sensibilisation pour le boycott général de la mascarade électorale actuellement organisée au Gabon par le régime quadragénaire d'Omar Bongo. C'est d'abord en France depuis la semaine dernière qu'a commencé la campagne de distribution de son Manifeste de Résistance non seulement auprès des Français, mais aussi des amis du Gabon et Gabonais résidant en France. Le Manifeste de la Résistance est un puissant document qui résume de manière succincte, pour les Français, Gabonais et amis du Gabon, ...
Lire l'article [8]
Communiqué de presse du BDP-Gabon Nouveau, pour diffusion immédiate Ayant constaté la fraude systématique -- listes électorales préfabriquées, faux observateurs internationaux, censure et contrôle des médias, corruption politique, importation d'électeurs congolais, bureaux de vote fantaisistes, interdiction de séjour d'opposants, etc. -- orchestrée par le régime Bongo en vue de maintenir le dictateur Omar Bongo au pouvoir pendant 7 ans de plus, pour un scandaleux total de 45 ans au moins ; Ayant constaté la dérive dictatoriale et les manipulations constitutionnelles -- institution de la présidence à vie, limites d'âge arbitraires, révisions abusives, etc. -- visant à priver les Gabonais du droit de ...
Lire l'article [9]
Le BDP-Gabon Nouveau, toujours dans la perspective qui consiste à consolider l'opinion politique gabonaise autour des grandes idées qui entourent son combat politique, invite les Gabonais à se rallier à ce que l'on appellera désormais les « dix commandements du BDP », dans le cadre d'un « pacte de salut national ». Pour le mouvement, la nécessité d'établir un tel pacte se fait de plus en plus ressentir au vu des derniers développements politiques au Gabon : arrestation de membres du BDP toujours en prison, modification unilatérale de la constitution en vue de maintenir indéfiniment le régime dictatorial d'Omar Bongo au ...
Lire l'article [10]
Célébration anticipée de la Journée internationale de la Francophonie et du 40ème anniversaire de l’ACCT sur fond de souvenir à Libreville
Gabon: La Lybie commémore, en différé à Libreville, le 40ème anniversaire de la Grande Jamahiriya arabe
Gabon: Les dirigeants du Parti démocratique gabonais (Majorité) préoccupés par les manifestations du 40ème anniversaire du parti
Gabon: Meeting du BDP-Gabon Nouveau à Kinguélé: De justesse, ça a failli péter la gueule
Communiqué : Gabon : Le BDP-Gabon Nouveau lance la campagne pour le boycott des festivités pour les 40 ans de dictature d’Omar Bongo
Réunion d’urgence du Comité Directeur du BDP-Gabon Nouveau ce samedi 3 décembre 2005
Communiqué: Le Dr. Daniel Mengara écrit aux leaders de l’opposition, les invite à l’unité et au boycott
Présidentielles 2005: Le BDP-Gabon Nouveau lance sa campagne pour le boycott et la résistance
Présidentielles 2005 : Le BDP-Gabon Nouveau ne présentera aucun candidat aux élections, lance un appel au boycott et à la résistance
Communiqué: Le BDP-Gabon Nouveau invite les Gabonais à un « pacte de salut national »