Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: une proche du pouvoir poursuivie pour corruption nommée ambassadrice

Auteur/Source: · Date: 11 Jan 2008
Catégorie(s): Politique

Une ancienne administratrice d’un fonds gouvernemental gabonais, Jeanne Ngoleine Ossouka, poursuivie depuis 2006 pour détournement de deniers publics, a été nommée ambassadrice du Gabon auprès de l’ONU à Genève, selon un communiqué du conseil des ministres publié vendredi. 
Cette nomination intervient alors que le 1er décembre, à la veille du 40e anniversaire de son arrivée au pouvoir, le président gabonais Omar Bongo Ondimba avait promis de lutter contre “l’impunité ambiante”, accusant l’administration d’avoir fait “main basse” sur les fonds destinés au développement.

“Mme Ngoleine Ossouka est toujours sous le coup d’une inculpation pour détournement de fonds publics, corruption, faux et usage de faux”, a déclaré à l’AFP une source judiciaire à Libreville.

“Il n’y a encore eu aucune décision judiciaire dans cette affaire”, a-t-elle ajouté.

Ancienne administratrice générale du Fonds d’expansion et de développement des petites et moyennes entreprises (Fodex), la nouvelle ambassadrice avait été inculpée le 12 mai 2006 et incarcérée pendant dix jours, avant d’être remise en liberté sous caution.

Des sources proches du dossier avaient alors expliqué à l’AFP que Mme Ngoleine Ossouka était soupçonnée d’avoir détourné des centaines de millions de francs CFA du Fodex, un organisme de micro-crédit dépendant du Premier ministre et alimenté par le budget de l’Etat ou des bailleurs de fonds internationaux.

Cette affaire avait été considérée par la presse gabonaise comme emblématique de la corruption généralisée au Gabon, et de l’incapacité du pouvoir à y mettre un terme. 


SUR LE MÊME SUJET
La Compagnie minière de l’Ogooué (COMILOG), filiale du groupe français ERAMET, est poursuivie en justice pour pollution sur son site d’exploitation de manganèse de Moanda, dans le sud-est du Gabon, a appris l'AGP. Vendredi dernier, quatre ONG dont Brainforest, le député de l’opposition Jean Valentin Leyama et un collectif d’habitants de Moanda ont déposé une plainte au tribunal de Libreville contre la COMILOG. L’avocat de la défense, Me Paulette Oyane Ondo, réclame une indemnisation de 490 milliards de FCFA au titre des préjudices subis par les populations depuis 49 ans que dure l’exploitation de manganèse à Moanda. ‘’Des telles violations portant atteinte ...
Lire l'article
La ministre gabonaise de la Communication, Laure Olga Gondjout, a été nommée, vendredi soir, secrétaire général de la présidence de la République en remplacement de François Engonga Owono, selon un décret présidentiel lu à la télévision nationale par le directeur général de la presse présidentielle. Mme Gondjout regagne ainsi le palais présidentiel où elle a servi pendant plus de 23 ans auprès du défunt président Omar Bongo Ondimba. Hiérarque du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), Mme Gondjout a intégré pour la première fois le gouvernement en janvier 2006 en qualité de ministre délégué aux Affaires étrangères, avant ...
Lire l'article
Une ancienne administratrice d'un fonds d'aide aux entreprises, Jeanne Ngoleine Ossouka, a été blanchie par la justice, a appris l'AFP auprès de son avocat. Elle avait vu sa nomination d'ambassadeur à l'ONU à Genève annulée en raison d'accusations de corruption. "Sur le plan des détournements de deniers publics, les fameux 4 milliards (6 millions d'euros), la Cour a pu vérifier que toutes les sorties d'argent ont été justifiées. Ma cliente n'a jamais pris le moindre sou au Fodex" (Fonds d'expansion et de développement des petites et moyennes entreprises), a affirmé l'avocat de Jeanne Ngoleine Ossouka.
Lire l'article
Les employés de la télévision privée gabonaise TéléAfrica, dirigée par des proches du pouvoir, ont déclenché mercredi une "grève illimitée" pour, selon eux, réclamer des arriérés de salaires et une améliorations de leurs conditions de travail. Le mouvement perturbait mercredi le programme de la chaîne, membre du groupe TVsat-TéléAfrica dont le Conseil d'administration est présidé par Pascaline Mferri Bongo Ondimba, soeur aînée du président gabonais Ali Bongo Ondimba, a-t-on constaté à Libreville. porte-parole des grévistes qui ont remis à la presse une liste de 27 points de revendications. "Il y a près de quatre mois que nous ne sommes pas payés", a déclaré ...
Lire l'article
Le président gabonais Ali Bongo a annoncé jeudi une série de "mesures d'urgence" visant à lutter contre la corruption, favoriser l'industrialisation avec la création d'une société nationale du pétrole et défendre l'environnement. "Il y a urgence. Ainsi, ai-je décidé de prendre les mesures ci-après qui concernent la vie publique nationale (...), des mesures d'urgence", a affirmé le président gabonais dans une déclaration prononcée à l'issue d'un Conseil des ministres exceptionnellement tenu à Port-Gentil (sud). Un premier lot de mesures concerne la "lutte contre la corruption", avec la "réaffirmation de la suppression de la parafiscalité sur le territoire national", a-t-il déclaré sur un ...
Lire l'article
Le Premier ministre gabonais Jean Eyeghe Ndong a présidé mercredi, à Libreville, la réunion annuelle du comité de direction du Fonds d’Expansion et de Développement des petites et moyennes entreprises ou industries (FODEX), dans le cadre de la grande restructuration prévue pour cet organisme de micro-crédit. Pour restructurer le FODEX, le rapport intérimaire d’un audit effectué par un consultant français, Bred Gestion, a été présenté lors de la séance. « A l’issue de cet examen, la création d’une commission ad hoc a été proposée comme instrument de cette restructuration, que nous espérons voir aboutir au mois de janvier prochain », a indiqué ...
Lire l'article
Le tribunal de Libreville a reporté à octobre prochain le procès de l'ancienne administratrice du Fond d'expansion de développement des PMI PME (FODEX), Jeanne Ngoleine Ossouka, qui était prévu pour ce lundi pour des raisons de forme administrative. Selon les avocats de la défense, la convocation ne respectait pas les procédures administratives et judiciaires. Rappelons que Ngoleine Ossouka est accusé pour corruption et détournement de fonds publics dans le cadre de sa fonction au FODEX.
Lire l'article
Pressé par la justice, le gouvernement gabonais, a nommé jeudi dernier à l’issue du Conseil des ministres, Guy Blaise Nambo Ouezé au poste de nouvel ambassadeur de la République gabonaise auprès de l’Organisation des Nations Unies (ONU) avec résidence à Genève (Suisse) en remplacement de Mme Jeanne Ngoleine Ossouka, ex- administrateur général du Fonds d’Expansion et de Développement de la Petite et Moyenne Entreprise (FODEX), poursuivie en justice pour détournement de fonds publics. On rappelle que la nomination de Jeanne Ngoleine Ossouka au poste d’ambassadeur auprès de l’ONU avec résidence à Genève avait suscité de vives réactions au sein de la ...
Lire l'article
L’ex administrateur directeur général de Gabon Télécom, Hervé Fulgence Ossamy, a été mis en liberté provisoire le 24 janvier, après avoir passé un mois et deux semaines à la maison d’arrêt de Libreville. Ses avocats, maîtres Justin Taty et Jean Paul Moubembé ont indiqué que leur client et gendre du chef de l’Etat, a été élargi contre le paiement d’une caution de 50 millions de FCFA. La libération de M. Ossamy a été ordonnée par la chambre d’accusation après qu’elle eut examiné l’appel interjeté par la défense contre le refus de mise en liberté opposé par l’instruction ...
Lire l'article
L'ancienne administratrice générale du Fonds d'expansion et de développement de la petite et moyenne entreprise (Fodex), Jeanne Ngoleine Ossouka, nommée à la mi-janvier ambassadrice du Gabon auprès des Nations unies à Genève, devra probablement attendre quelques semaines avant de rejoindre son poste. Le président Omar Bongo Ondimba souhaite que les poursuites judiciaires engagées contre elle pour malversations aillent jusqu'à leur terme avant de la laisser partir. Ngoleine Ossouka a été incarcérée en mai 2006 puis remise en liberté une dizaine de jours plus tard après paiement d'une caution. Depuis, l'instruction suivait son cours et les autorités judiciaires, surprises de cette nomination, ...
Lire l'article
La COMILOG poursuivie en justice pour pollution
La ministre de la Communication nommée secrétaire général de la présidence de la République
Gabon-Corruption: Une ex-dirigeante blanchie
Gabon: “grève illimitée” d’employés de TéléAfrica, proche du pouvoir
Gabon: mesures d’urgence contre la corruption, pour l’environnement et l’industrie
Gabon : Le FODEX se restructure pour relancer ses activités
Gabon: Le procès de l’ancienne administratrice du FODEX reporté à octobre prochain
Gabon: Diplomatie: Guy Blaise Nambo Ouezé remplace Jeanne Ngoleine Ossouka au poste d’Ambassadeur du Gabon auprès de l’ONU
Gabon : La justice libère H.F. Ossamy, l’ex patron de Gabon Télécom
Gabon: Le juge et l’ambassadrice


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 11 Jan 2008
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*