Socialisez

FacebookTwitterRSS

Combien l’élection de Jean Ping à la tête de la commission africaine a-t-elle coûté au contribuable gabonais’

Auteur/Source: · Date: 6 Fév 2008
Catégorie(s): Afrique

PingNous avons tous applaudi l’élection de Jean Ping à la tête de la commission Africaine. Il remplace à ce prestigieux poste le charismatique Alpha Oumar Konaré.

“Le chinois de Bongo” comme on le surnomme dans certains milieux diplomatiques brille par sa connaissance des arcanes de la diplomatie africaine. C’est lui qui était au four et au moulin au Darfour, en Centrafrique, en Angola, aux deux Congo, c’est encore lui qui a été victime il y a quelques année d’un vol d’une importante somme d’argent dans un hôtel parisien, pour quelle mission’ Personne ne l’a su.

Au delà de sa valeur intrinsèque et de ses qualités d’homme politique expérimenté, le rôle joué par cet homme dans certaines dossiers qui relèvent de la très haute diplomatie, que le Gabon a connu, comme nous l’avons déjà signalé, Jean Ping a manqué de nous convaincre.

La diplomatie gabonaise a brillament échoué toutes les fois que les intérêts du peuple gabonais étaient en jeu. L’Affaire Mbanié en est une parfaite illustation, avec cette fameuse convention signée en 1974, et dont la copie originale est réclamée par la partie guinéenne, mais dont le Gabon dit détenir, en tout cas loin du ministère des affaires étangères.

Nous pouvons également relever l’échec cuisant de sa diplomatie quand il fallait aborder l’épineux problème du contrat inique signé entre le Gabon et une compagnie chinoise, la CMEC pour l’exploitation du fer de Belinga. Là aussi la voix de Jean Ping n’a pas suffisamment raisonné. Nous pouvons même affirmer qu’il est resté presque aphone en dehors de ce publi reportage à Téléafrica où il a presque méconnu le rôle des ONG dans ce débat sur le contrat. Dans ce dossier il aurait joué un rôle clé dans l’ombre pour que les choses se passent telles qu’un petit groupe de responsable politiques les auraient fiscellé avec la partie chinoise.

La preuve, il a fallu la montée au créneau des organisations non gouvernementales pour que les gabonais sachent la vérité sur ce contrat truffé de clauses de confidentialité et de se rendre enfin compte que le Gabon est bien floué dans ce marché de dupe.

Pour concretiser cette machination aux allures de lunchage, marches et invectives à la radio et la télévision contre les acteurs de la société civile ont largement constitué les actions des membres du gouvernement afin de brouiller les pistes et étouffer dans l’oeuf les actions de dénonciation des acteurs non étatiques.

Face à la détermination des ONG à rendre public le fameux contrat, le gouvernement décide de le renégocier et revoit ainsi à la hausse la part du Gabon dans la COMIBEL (de 10 à 25%).

Ainsi l’action citoyenne des ONG aurait eu raison de la diplomatie gabonaise incarnée depuis 9 ans par un homme, Jean Ping.

Sans toutefois remettre en cause l’expérience du Président gabonais au pouvoir depuis 40 ans, l’on peut s’interroger sur les pratiques qui entourent parfois ce type d’élection que nous venons de vivre à la tête de la commission de l’Union Africaine.

Certains candidats se sont retirés de la course au profit de Jean Ping, à quel prix? Lui même a déclaré que le Chef de l’Etat lui a remis tous les moyens nécessaire pour battre campagne. Les montants ne nous parviennent pas.

Après son élection, les chiffres circulent sur ce que l’élection de Ping à l’Union Africaine aurait couté au contribuable gabonais. Ce sont des dizaines de milliards qui sont avancés.

Pour plus de transparence, messieurs et dames du gouvernement, dites nous combien l’élection de Ping à l’Union Africaine a coûté à l’Etat’

Source: Coalition Publiez Ce Que Vous Payez – Gabon 


SUR LE MÊME SUJET
Le Gabonais Jean Ping va briguer un nouveau mandat à la tête de la commission de l’UA
Le Gabonais Jean Ping va briguer lundi un nouveau mandat à la tête de la Commission de l’Union Africaine (UA) mais devra faire face à la candidature de la candidate sud-africaine Nkosazana Dlamini Zuma. A Libreville, le quotidien L’Union titre à sa une : " Le duel Ping Dlamini-Zuma" et écrit que Jean Ping à la tête de la Commission de l’Union africaine joue une partie pas simple dimanche 29 et lundi 30 janvier à Addis-Abeba, face à la sud-africaine. L’Union rappelle une déclaration de Phil Clark, professeur à la London School of Oriental and African Studies : « Jean Ping n’a ...
Lire l'article
Union africaine : oui, le Gabon soutient Jean Ping !
Candidat à sa propre succession à la tête de la Commission de l'Union africaine (UA), Jean Ping pourra bien compter sur le soutien du Gabon. Malgré les doutes émis par certains... Parce que certains doutaient de la réalité de leur soutien à Jean Ping, président de la Commission de l’Union africaine (UA) et candidat à un deuxième mandat, les autorités gabonaises se sont fendues, fin décembre, d’un communiqué pour appuyer sa candidature. Il semble que, dès le mois d’août, elles aient adressé un courrier à la Guinée équatoriale pour l’informer de leur position. Depuis, des émissaires ont été dépêchés dans plusieurs ...
Lire l'article
Politique africaine - Le Gabon a exprimé son soutien sans faille à son ancien ministre des Affaires étrangères, Jean Ping, pour obtenir un second mandat à la tête de la Commission de l'Union africaine (UA). 'La candidature de M. Ping, telle que soumise par le Gabon, bénéficie de l'appui des autorités gabonaises, au plus haut niveau', a déclaré à la presse l'ambassadeur du Gabon en Ethiopie et auprès de l'UA, André William Anguile. Il dément ainsi des informations selon lesquelles M. Ping ne pourrait pas être candidat à sa propre succession faute de soutien de son pays. «Je n'accuse aucun pays d'avoir ...
Lire l'article
Depuis un certain temps, des informations erronées font écho dans la presse africaine et internationale du retrait de la candidature de SE Dr Jean PING de la course à la présidence de la Commission de l’Union Africaine (CUA). Les mêmes informations relayées par les mêmes canaux prétendent que le candidat-président ne bénéficie pas du soutien de son pays le Gabon. Le Gouvernement gabonais, à travers son Ambassade, Mission Permanente à Addis Abeba en Ethiopie en concertation avec le candidat a, par Note Verbale n° 1146/AMBAGAB/ADDIS/MP-UA, CEA&PNUE du 8 septembre 2011, déposé officiellement auprès du Bureau du Conseiller Juridique de la CUA, ...
Lire l'article
Le président de la Commission de l'Union africaine (UA), le Docteur Jean Ping, fera le bilan du mandat 2008 - 2011 de l'institution dont il à la charge, au cours d'une conférence de presse sur le thème « Union africaine : les défis de l'avenir », ce mercredi après-midi au Grand Palais Cours la Reine-Perron Alexandra III, dans le 8è arrondissement de Paris, indique un communiqué dont une copie est parvenue à GABONEWS - Paris. Selon le communiqué, l'ex ministre gabonais des Affaires étrangères fera également le point sur la place de l'Afrique sur la scène internationale (revendication des sièges permanents ...
Lire l'article
L’actuel président de la commission de l’Union africaine (UA), le Gabonais Jean Ping, va briguer un second mandat à la tête de l’institution continentale, a appris l’AGP de source proche de la présidence gabonaise. M. Ping a été reçu mercredi par le président Ali Bongo ondimba qui a réaffirmé le soutien du Gabon à sa candidature. Selon la source, le chef de l’Etat gabonais a envoyé des émissaires dans des capitales africaines pour inviter ses pairs à soutenir la candidature de son compatriote. Ancien ministre des Affaires étrangères, Jean Ping (69 ans) a été élu à la présidence de la commission de ...
Lire l'article
Elu à la tête de la Commission de l'Union africaine (UA) le 1er février dernier, le gabonais Jean Ping enregistre son baptême de feu : Le problème zimbabwéen pour lequel il revient d'une mission en Afrique australe et à propos duquel il a déclaré, le 7 mai à Arusha (Tanzanie), que le devoir du gouvernement zimbabwéen est d’assurer la sécurité de ses citoyens. Ouverte le mardi 6 mai dernier à Arusha en Tanzanie, la 11è session extraordinaire du Conseil exécutif de l’UA était essentiellement consacrée à au projet d'intégration africaine. La crise zimbabwéenne y a également été évoquée, même si ...
Lire l'article
Porté à la présidence de la Commission de l’Union Africaine le 2 février dernier à Addis-Abeba, en Ethiopie, à l’occasion du dixième sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’organisation continentale, le Gabonais Jean Ping a pris ses fonctions ce 28 avril dans la capitale éthiopienne. Presque trois mois après son élection, le gabonais Jean Ping a officiellement pris ses ses de président de la Commission de l’Union Africaine, ce 28 avril à Addis-Abeba, lors d’une cérémonie co-présidée par le chef de l’Etat tanzanien et président de l’Union Africaine, Jakaya Morisho Kikwete, et le Premier ministre éthiopien, Meles Zenawi. L’ancien ...
Lire l'article
Le Gabonais Jean Ping élu le 2 février à la présidence de l’Union africaine (UA) prendra ses fonction ce lundi, a-t-on appris de source officielle. La passation de pouvoir entre le président sortant de la Commission de l’Union africaine (UA), le Malien Alpha Oumar Konaré et son successeur, Jean Ping, aura lieu au siège de l’organisation, à Addis-Abeba, la capitale de l’Ethiopie. La cérémonie sera co-présidée par le chef de l’Etat tanzanien et président de l’UA, Jakaya Morisho Kikwete et le Premier ministre éthiopien, Meles Zenawi. M. Konaré remettra les symboles de l’UA (le drapeau et l’Acte constitutif) à M. Ping, élu ...
Lire l'article
La cérémonie de passation de service entre le président sortant de la Commission de l'Union africaine (UA), Alpha Oumar Konaré et le président entrant, Jean Ping, aura lieu lundi, au siége de l'UA, à Addis Abeba, la capitale de l'Ethiopie, annonce un communiqué parvenu jeudi à APA, à Dakar. La cérémonie sera présidée par le président de l'Union africaine, Jakaya Morisho Kikwete, président de la République Unie de Tanzanie, en compagnie du Premier ministre de la République fédérale démocratique d'Ethiopie, Meles Zenawi, précise la même source. Elle sera marquée notamment par une remise des Symboles de l'Union, à savoir le ...
Lire l'article
Le Gabonais Jean Ping va briguer un nouveau mandat à la tête de la commission de l’UA
Union africaine : oui, le Gabon soutient Jean Ping !
Union Africaine: Le Gabon soutient Jean Ping pour un 2nd mandat
Le Gabon réaffirme son soutien à la candidature du Dr Jean PING à la présidence de la Commission de l’Union Africaine
Jean Ping fait le bilan du mandat de la Commission de l’UA ce mercredi à Paris
Le Gabonais Jean Ping brigue un second mandat à la présidence de la Commission de l’UA
Union africaine : Le Gabonais Jean Ping prend son baptême de feu sur la crise zimbabwéenne
Gabon : Jean Ping prend les rennes de la Commission de l’Union Africaine
Le président élu de la Commission de l’UA Jean Ping prend ses fonctions lundi
Jean Ping prend service à la commission de l’UA lundi


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 6 Fév 2008
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*