Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Les commerçants de Libreville expriment leur soulagement après la suspension des contrôles dans les marchés

Auteur/Source: · Date: 15 Fév 2008
Catégorie(s): Divers

Le Collectif des commerçants du marché Mont Bouët, l’un des plus grands du Gabon, réuni au sein du Syndicat national des commerçants du Gabon (SYNACOGA) et l’Association des consommateurs du Gabon, ont donné un point de presse conjoint, samedi dans les jardins de la Peyrie à Libreville, en vue d’exprimer leur soulagement après l’annonce de la mesure de suspension jusqu’à nouvel ordre, des contrôles au sein des marchés de la capitale gabonaise. Mesure prise par les responsables de la Délégation spéciale de la Commune de Libreville, arrivés à la tête de la mairie après la fin du mandat des élus locaux.

Lors de cette sortie, les défenseurs des intérêts des consommateurs et des commerçants, au-delà de la réjouissance éprouvée, ont exprimé leur indignation par rapport au caractère arbitraire de certains contrôles que des personnes véreuses n’hésitaient pas à appliquer en vue de la spoliation des commerçants expatriés et même locaux au motif qu’ils ne respectaient pas la législation en vigueur.

Pour le président du syndicat autonome des commerçants du Gabon (SYNACOGA), Mohamed Dieudonné Koumba, « la législation dont faisaient allusion ses pseudo contrôleurs ne reposait que sur des allégations fallacieuses ».

Aussi, le président du SYNACOGA qui souhaite un assouplissement dans la procédure d’obtention des documents afférents à l’exercice du commerce, interpelle les pouvoirs publics à mettre en place une Commission tripartite qui pourra être constituée des représentants des Syndicats des commerçants, de l’administration municipale et des organisations de défense des consommateurs. 


SUR LE MÊME SUJET
CAN 2012 : les 1ers recalés de Rohr expriment leur déception dans la presse
Après la publication de la liste des 26 joueurs gabonais qui vont prendre part au match amical contre le Burkina Faso le 19 janvier prochain à Bitam (nord), deux des quatre joueurs non retenus par le coach gabonais, Gernot Rohr, ont manifesté vendredi leurs mécontentements dans la presse. "Je repars mécontent et le cœur amer en inde", a déclaré au quotidien L’Union, Henri Antchouet attaquant de 36 ans sociétaire de "Churchill Brothers SC" (Inde). Antchouet dit "s’être préparé pendant deux ans pour cette Can". Pour sa part, Cédric Mvé Mitsa (en tête des butteurs avec 8 buts cette années et meilleurs ...
Lire l'article
La saison des pluies est très défavorable à l’activité des commerçants installés dans certains marchés à ciel ouvert de Libreville du fait du déficit en structures adéquates leur permettant d’écouler leurs marchandises dans les meilleures conditions. Les vendeuses du ‘marché bananes’ du PK8 qui installent leurs marchandises (banane plantain) à même le sol, parce que n’ayant pas un marché digne de ce nom, font partie de ces commerçants confrontés à d’énormes difficultés à cette période de l’année. Il y a également celles nouvellement installées au marché de Nzeng-Ayong, ainsi que ceux exerçant dans le prolongement du marché de Mont-bouët ( le plus ...
Lire l'article
Le syndicat national des commerçants indépendants (SNCI), conduit par son président, André Boukosso, dénonce les contrôles intempestifs dont les opérateurs économiques exerçant au marché Mont-bouët de Libreville et ses environs sont l’objet auprès des différentes administrations concernées. C’est ainsi qu’André Boukosso reçu par Fidèle Ewangou, délégué provincial du commerce de l’Estuaire, a vivement exprimé son mécontentement face aux multiples contrôles que subissent au quotidien les opérateurs économiques sur les marchés. Lors de cette rencontre, M. Boukosso a dénoncé le mauvais comportement des contrôleurs ainsi que le chevauchement des contrôles des différentes administrations. Notamment : la Mairie ...
Lire l'article
La problématique de la mercuriale au marché municipale Mouandza Barata de Lébamba, dans le département de Louétsi-Wano, se pose encore avec acuité, laissant perplexe les consommateurs qui ne savent à quel saint se vouer. Selon de nombreux consommateurs habitant Lébamba, la hausse des prix des denrées alimentaires au marché Mouandza Barata est entretenue par les commerçantes véreuses qui n’en font qu’à leur guise, au mépris de la règlementation de la mercuriale par la municipalité de cette ville. Pour ces consommateurs, les prix du taro, manioc, banane, voire des légumes est passé du simple au double, lorsque ce ne sont pas les quantités ...
Lire l'article
Les jeunes du quartier « Manguier » à Oyem ont exprimé leur ras le bol jeudi pour contester contre l’insalubrité grandissante dans la commune où les ordures placées dans des bacs depuis plusieurs semaines n’ont pas été évacuées, a constaté le correspondant de l’AGP. Pour attirer l’attention des maires respectifs de la commune d’Oyem et du premier arrondissement de cette même ville, les jeunes de ce quartier, situé entre deux autres quartiers, Tsougou-Tsougou et Akouakam, ont déversé sur la chaussée les bacs et les ordures qui ont obstrué la voie, rendant difficile la circulation. Interrogés par rapport à cet acte, ...
Lire l'article
La direction générale des marchés a entamé depuis mercredi dernier, plusieurs opérations parmi lesquelles on note l’identification des commerçants exerçant dans les différents marchés de la capitale gabonaise. Cette initiative de la direction générale des marchés qui rentre dans ses prérogatives selon l’arrêté 00042/PE/CL/SG/SPCM, portant réorganisation, à titre transitoire, des services municipaux de Libreville, vise à identifier les commerçants qui exercent dans les différents marchés, dont l’objectif est de déterminer la valeur budgétaire que pourraient générer ses marchés en terme de fiscalité. Selon le directeur général de ladite structure, Germain Boumah, ‘’cette première opération qui concerne les marchés publics, s’étendra également ...
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) - Le retour des commerçants Nigérians sur le site abritant l'ancienne Gare routière de Libreville a provoqué mercredi un tollé chez leurs collègues Gabonais, rapporte l'AGP. L'organisation du commerce sur ce site, situé près de Mont-Bouët, principal marché de la capitale gabonaise, avait été interdite, selon une décision municipale mardi. Plusieurs commerçants (Nigérians, Gabonais, Ghanéens) ont été appelés à quitter les lieux pour s'installer à l'intérieur du marché. Cette mesure qui concernait tous les commerçants n'a pas été respectée par les vendeurs Nigérians, lesquels ont réinvesti le site, provoquant un tollé chez les commerçants gabonais, selon des journalistes de l'AGP. ...
Lire l'article
Le Maire de Libreville, Jean-François Ntoutoume Emane, a visité samedi les marchés provisoires de la capitale gabonaise, Libreville, où ont été installé de nombreux commerçants déguerpis après l’opération de destruction des marchés spontanés, initiée en octobre 2008. « Je voulais avoir une idée de ces marchés provisoires », a dit le Maire de Libreville qui a assuré les commerçantes de la construction de nouveaux marchés, dont les travaux seraient en cours d’exécution. « Nous voulons absolument construire des marchés municipaux à Libreville », a déclaré le Maire déterminé. Cinq nouveaux marchés et des centres commerciaux verront le jour, dont celui de la ...
Lire l'article
Les commerçants de Libreville, qui ont organisé lundi dans la capitale gabonaise une marche de protestation contre la destruction des « marchés spontanés » par la Mairie, ont exigé des pouvoirs publics un dédommagement de leurs marchandises détruites lors des opérations. Les commerçants affirment avoir perdu toutes leurs marchandises au cours de ces actions de destruction, et ajoutent qu’ils ont également enregistré des blessés graves dans leur camp. « Nous avons tout perdu, nous n'avons plus rien à vendre, qu'allons nous devenir ?», s'est interrogée la présidente du Syndicat des commerçants (SYNACOM), Jeanne Lemandou. « Nous voulons tout simplement être dédommagés par ...
Lire l'article
Les commerçants du Marché central Mont Bouet de Libreville, réuni au sein du syndicat national des commerçants du Gabon (SYNACOGA) et l'Association des commerçants du Gabon, ont exprimé, au cours d'un point de presse lundi à Libreville, leur soulagement après l'annonce de la suspension des contrôles des taxes au sein des marchés de la capitale gabonaise. Cette mesure a été prise par les responsables de la Délégation spéciale de la ville de Libreville, arrivés à la tête de la mairie après la fin du mandat des élus locaux. A cette occasion, les défenseurs des intérêts des consommateurs et des commerçants, ...
Lire l'article
CAN 2012 : les 1ers recalés de Rohr expriment leur déception dans la presse
L’arrivée des grandes pluies, un frein pour les commerçants des marchés à ciel ouvert de Libreville
Mécontentement des commerçants du marché de Mont-bouët pour contrôles intempestifs : le syndicat s’insurge auprès des administrations concernées
Les commerçants de Lébamba dictent leur loi sur les prix des denrées alimentaires
Woleu-Ntem : Les jeunes du quartier « Manguier » à Oyem expriment leur ras-le-bol face l’insalubrité dans la ville
Gabon: Les commerçants exerçant dans les marchés de Libreville bientôt identifiés
Société : Tollé chez des commerçants de la gare routière de Libreville
Gabon: Le Maire de Libreville visite les marchés provisoires et promet de nouveaux marchés
Gabon: Les commerçants déguerpis des marchés spontanés exigent leur dédommagement
Les commerçants de Libreville soulagés par la suspension des contrôles des taxes


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 15 Fév 2008
Catégorie(s): Divers
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*