Socialisez

FacebookTwitterRSS

40 millions de dollars pour préserver les forêts du Bassin du Congo

Auteur/Source: · Date: 27 Fév 2008
Catégorie(s): Divers

La présidente et directrice générale du Fonds pour l’environnement mondial (FEM), Monique Barbut a annoncé mardi à Libreville que son institution projette de débloquer une enveloppe de 40 millions de dollars pour appuyer un programme de gestion des écosystèmes forestiers dans les pays membres du Bassin du Congo.

Mme Barbut a fait cette annonce à la veille de l’ouverture mercredi à Libreville des travaux d’une rencontre des ministres des Forêts des pays membres du Bassin du Congo. La réunion qui se tiendra dans la capitale gabonaise prendra fin vendredi.

Selon Mme Barbut, arrivée mardi soir à Libreville, l’enveloppe du FEM participera à la protection et la gestion durable des 204 millions d’hectares de forêts du bassin du Congo.

Deuxième massif forestier de la planète après l’Amazonie, les forêts du Bassin du Congo couvrent le Cameroun, le Congo, le Gabon, la Guinée équatoriale, la Centrafrique et la République Démocratique du Congo (RDC). La gestion de ces forêts riches en écosystème est devenue un véritable enjeu planétaire.  


SUR LE MÊME SUJET
Les forêts du Bassin du Congo jouent un rôle primordial dans la régulation climatique, selon un haut responsable de l’Institut de recherche en écologie tropicale (IRET), basé à Makokou, chef-lieu de la province de l’Ogooué-Ivindo, dans le nord -est du Gabon. ‘’A l’échelle planétaire, nos forêts jouent un rôle primordial dans la régulation climatique’’, a affirmé, mardi à Libreville, le directeur de l’IRET, Alfred Ngomanda, à l’ouverture du 4ème séminaire-atelier ACP-Forenet/Afrique centrale sur la ‘’conservation et la gestion durable des forêts tropicales’’. ‘’La gestion durable des écosystèmes du Bassin du Congo impose désormais aux scientifiques africains d’acquérir une ...
Lire l'article
Les responsables du comité multidisciplinaire national du projet de conservation de la Biodiversité transfrontalière dans l’interzone de Dja (Cameroun), Odzala (Congo) et Minkébé (Gabon) ont convenu d’élaborer une carte d’utilisation de cet espace transfrontalier. Cette carte devrait situer les points d’occupation et de zones d’intérêt pour chaque pays concerné. Dans cette optique, chaque pays devrait mettre en place un comité multidisciplinaire national avec pour objectif de coordonner et de contribuer à l’élaboration des plans d’affectation des terres dans l’espace des aires protégées jouxtant les frontières de trois pays. L’élaboration de cette carte vise la conservation de la biodiversité dans ...
Lire l'article
Les pays d’Afrique centrale sont à la recherche d’un cadre légal et institutionnel susceptible d'optimiser les retombées des produits forestiers non ligneux dans le renforcement de la sécurité alimentaire et la lutte contre la pauvreté dans la sous-région. Plus de 100 millions de personnes vivent des produits forestiers non ligneux dans les pays du bassin du Congo, second massif forestier de la planète, après l’Amazonie. Les spécialistes estiment sous-estimées l’importance et la contribution, à la sécurité alimentaire, des PFNL qui procurent aux populations des aliments, des plantes médicinales, de l’énergie, des équipements de pêche et des matériaux de ...
Lire l'article
Assurer le suivi des forêts, étudier leur évolution sont des enjeux stratégiques dans la lutte contre les changements climatiques. La déforestation est à l'origine de 18 % environ des émissions mondiales de CO2. Dans ce contexte, l'accord qui lie, depuis le 1er juillet, les instituts de recherche pour le développement français (IRD), de recherche spatiale brésilien (INPE) et l'Agence gabonaise d'études et d'observation spatiale (Ageos) est inédit. "Exemplaire, assure Michel Laurent, président de l'IRD, car nous nous associons avec des puissances émergentes pour échanger nos connaissances issues de technologies de pointe." Cet accord tripartite permettra de surveiller les forêts tropicales du bassin ...
Lire l'article
Ouverture depuis ce lundi à Libreville d’un atelier d’évaluation à mi-parcours de planification et de formation des techniciens du système d’information géographique (SIG) du projet de cartographie participative dans le bassin du Congo qui tient ses travaux du 1er au 6 du mois courant dans la capitale gabonaise, a constaté GABONEWS. Initié par l’Organisation non gouvernementale (Ong) Brainforest, l’atelier dont les travaux ont été ouverts par le ministre des Eaux et Forêts, de l’environnement et développement durable, Martin Mabala, durera près d'une semaine. L’objectif étant la promotion des droits des communautés forestières afin d’avoir un meilleur accès ...
Lire l'article
La Banque africaine de développement (BAD) a octroyé le 30 avril dernier un don de 23,6 milliards de F.CFA à la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale (CEEAC) pour la conservation des écosystèmes des forêts du bassin du Congo. Ces fonds doivent permettre de renforcer la gestion durable de ce bassin forestier, le deuxième plus grand de la planète, qui joue un rôle de premier plan dans la lutte contre le changement climatique. Face à l'importance de la préservation des forêts du Bassin du Congo au regard des impératifs du réchauffement climatique, la Banque africaine de développement (BAD) a ...
Lire l'article
Avec les trois dernières concessions forestières récemment certifiées Forest Stewardship Council (FSC) au Cameroun et au Gabon, le secteur forestier privé de la région marque son engagement à faire progresser la certification forestière dans le Bassin du Congo, avec aujourd'hui près de 3 millions d'hectares certifiés FSC en Afrique occidentale. Cette certification reconnue par les ONG environnementales atteste d’efforts probants des sociétés d’exploitation pour l’optimisation et la préservation des ressources, la protection de la biodiversité et le développement socio économique des populations des populations locales. La préservation et la gestion durable des forêts du Bassin du Congo se renforce ...
Lire l'article
Le Groupe de la Banque Africaine de développement et la RDC ont signé, jeudi à Tunis, un accord de don de 58 millions de dollars pour la réhabilitation de la centrale électrique d'Inga et des réseaux de distribution d’électricité de la ville de Kinshasa et de ses environs, a appris GABONEWS. Le vice-président de la BAD chargé de l'Infrastructure, du secteur privé et de l'intégration régionale, Mandla Gantsho, a signé l'accord pour le Groupe de la Banque, et la chargée d'affaires de la RDC en Tunisie, Geneviève Lukusa Kayembe Nkaya, a signé le document pour son pays. Lors de la ...
Lire l'article
Au terme de la conférence internationale sur les mécanismes de financement de la gestion durable des écosystèmes forestiers du bassin du Congo, au cours de laquelle, plusieurs questions ont pu être abordées, notamment, l’harmonisation des politiques forestières et fiscales, la connaissance de la ressource, organisée en Tunisie, à laquelle le Ministre d’Etat en charge de l’Economie, des finances, du budget et de la privatisation, Paul Toungui et le Ministre délégué auprès du Ministre de l’Economie forestière, des Eaux et de la pêche, chargé des Eaux et de la Pêche, Hugues Alexandre Barro Chambrier, les délégations du Burundi, du Cameroun, de ...
Lire l'article
Jean Eyegue Ndong Le chef du gouvernement gabonais, Jean Eyeghé Ndong, a souligné mercredi lors du séminaire consacré au Programme d’appui du fonds pour l’Environnement mondial à la gestion des Ecosystèmes Forestière du Bassin du Congo, en présence du corps diplomatique accrédité au Gabon, des organisations de coopération internationale et les experts de l’environnement, « le rôle éminemment positif de nos forêts dans la régulation et l’équilibre du climat mondial ». La succession des conférences sur les écosystèmes forestières du bassin du Congo a pu traduire l’intérêt croissant des partenaires au développement aux problématiques de conservation et de gestion durable de ...
Lire l'article
Les forêts du Bassin du Congo jouent un rôle primordial dans la régulation climatique
Le Gabon, le Cameroun et le Congo élaborent une carte commune d’utilisation pour trois aires protégées transfrontalières
Un cadre légal et institutionnel pour la gestion des produits forestiers non ligneux dans le bassin du Congo
Le Brésil et la France vont aider les pays du bassin du Congo à surveiller leurs forêts
Un atelier d’évaluation du projet de cartographie participative dans le bassin du Congo se tient à Libreville du 1er au 6 février
CEEAC : 23,6 milliards de F.CFA de la BAD pour les forêts du Bassin du Congo
Environnement : 3 millions d’hectares de forêts certifiés FSC en Afrique occidentale
RD-Congo – BAD: Accord de don de 58 millions de dollars pour les centrales éclectiques d’Inga
Environnement: 65 millions de dollars pour la conservation des écosystèmes forestiers de la sous région d’Afrique centrale
Gabon: Environnement/ Jean Eyeghé Ndong souligne le rôle éminemment positif des forêts gabonaises dans la régulation climatique mondiale


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 27 Fév 2008
Catégorie(s): Divers
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*