Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Environnement/ Jean Eyeghé Ndong souligne le rôle éminemment positif des forêts gabonaises dans la régulation climatique mondiale

Auteur/Source: · Date: 28 Fév 2008
Catégorie(s): Divers

Jean Eyegue Ndong
Le chef du gouvernement gabonais, Jean Eyeghé Ndong, a souligné mercredi lors du séminaire consacré au Programme d’appui du fonds pour l’Environnement mondial à la gestion des Ecosystèmes Forestière du Bassin du Congo, en présence du corps diplomatique accrédité au Gabon, des organisations de coopération internationale et les experts de l’environnement, « le rôle éminemment positif de nos forêts dans la régulation et l’équilibre du climat mondial ».

La succession des conférences sur les écosystèmes forestières du bassin du Congo a pu traduire l’intérêt croissant des partenaires au développement aux problématiques de conservation et de gestion durable de ces écosystèmes.

En effet, la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC), s’est réjouit de l’adhésion croissante des bailleurs de fonds en général et du Fonds pour l’Environnement mondial (FEM) en particulier aux idéaux des chefs d’Etats d’Afrique Centrale qui se sont clairement engagés à œuvrer pour la conservation et la gestion durable de leurs écosystèmes forestiers lors de la signature de la déclaration de Yaoundé en mars 1999.

Aussi, la communauté internationale accorde un intérêt particulier aux trois dernières régions à forte concentration de forêt tropicale à savoir : le Bassin du Congo, l’Amazonie et la partie Bornéo et Papouasie nouvelle Guinée.

Selon la président Directrice générale du FEM, Monique Barbut « les forêts tropicales influencent le climat en jouant un rôle de puits de carbone essentiel pour absorber une grande partie du CO2 atmosphérique »

La déforestation tropicale représente jusqu’à 25% des émissions de gaz à effet de serre. C’est donc cette raison qu’en décembre à Bali, a été annoncé le lancement d’une nouvelle initiative du FEM à savoir: le portefeuille forêts tropicales, qui a pour but d’aider à faire face aux défis posés par le gestion des plus grands ensembles d’écosystèmes forestiers tropicaux restant du monde, souligne -t-elle.

Rappelons que quatre grands axes sont proposés tout au long de ce séminaire soit: la prise en compte de la gestion de la forêt dans un contexte de sauvegarde de la biodiversité et de changement climatique, une plus grande efficacité et de changement climatique accru, une plus grande efficacité dans l’utilisation des terres et des forêts, le renforcement de mécanismes de financement durables pour la gestion des écosystèmes du basin du Congo et l’opérationnalisation du concept de paiement pour les services des écosystèmes.
 


SUR LE MÊME SUJET
Les forêts du Bassin du Congo jouent un rôle primordial dans la régulation climatique, selon un haut responsable de l’Institut de recherche en écologie tropicale (IRET), basé à Makokou, chef-lieu de la province de l’Ogooué-Ivindo, dans le nord -est du Gabon. ‘’A l’échelle planétaire, nos forêts jouent un rôle primordial dans la régulation climatique’’, a affirmé, mardi à Libreville, le directeur de l’IRET, Alfred Ngomanda, à l’ouverture du 4ème séminaire-atelier ACP-Forenet/Afrique centrale sur la ‘’conservation et la gestion durable des forêts tropicales’’. ‘’La gestion durable des écosystèmes du Bassin du Congo impose désormais aux scientifiques africains d’acquérir une ...
Lire l'article
Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba s’est félicité, dans son une allocation prononcée à l’occasion du sommet sur le climat et les forêts tenu à Oslo en Norvège, du pas accompli dans la réalisation de ce partenariat mondial global destiné à faciliter la mise en place d’un arrangement pour la réduction des effets de serre (REDD-plus). Il n’a pas manqué de mettre en lumière l’attention particulière qu’il porte sur l’évolution de cette question importante pour le Gabon et pour l’ensemble des pays du Bassin du Congo, au regard de la place qu’occupe la forêt pour le développement de nos pays et ...
Lire l'article
La France associée à quelques pays africains dont le Gabon, le Congo et de grands pays forestiers se sont opposés lors du Sommet européen du 10 décembre 2009, au sujet de la prise en compte des forêts des pays développés dans le futur accord. Le protocole de Kyoto établit deux comptabilités des émissions de CO2, une mesure des émissions liées aux énergies fossiles et les règles LULUCF (utilisation des terres, changements d’affectation des terres et foresterie) pour le CO2 absorbé ou émis via la gestion des terres. Les défenseurs de l’inclusion de LULUCF dans le protocole jugent qu’il est cohérent ...
Lire l'article
La Banque africaine de développement (BAD) a octroyé le 30 avril dernier un don de 23,6 milliards de F.CFA à la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale (CEEAC) pour la conservation des écosystèmes des forêts du bassin du Congo. Ces fonds doivent permettre de renforcer la gestion durable de ce bassin forestier, le deuxième plus grand de la planète, qui joue un rôle de premier plan dans la lutte contre le changement climatique. Face à l'importance de la préservation des forêts du Bassin du Congo au regard des impératifs du réchauffement climatique, la Banque africaine de développement (BAD) a ...
Lire l'article
Le nouveau Gouvernement de Jean Eyeghé Ndong, mise en place mercredi soir, est marqué par une nouvelle présence féminine avec l’entrée de Pierrette Djouassa, Procureur général qui hérite du ministère de la Justice, Garde des Sceaux Madame Djouassa rejoint notamment dans cette équipe Honorine Dossou Naki reconduite au poste de Vice - Premier Ministre, Ministre du Contrôle d’Etat, des Inspections, de la Lutte contre la Corruption et l’Enrichissement illicite et Georgette Koko qui conserve le fauteuil de Vice premier Ministre, Ministre de l’Environnement, de la Protection de la nature. Laure Olga Gondjout quant à elle, demeure dans ses fonctions ...
Lire l'article
Avec les trois dernières concessions forestières récemment certifiées Forest Stewardship Council (FSC) au Cameroun et au Gabon, le secteur forestier privé de la région marque son engagement à faire progresser la certification forestière dans le Bassin du Congo, avec aujourd'hui près de 3 millions d'hectares certifiés FSC en Afrique occidentale. Cette certification reconnue par les ONG environnementales atteste d’efforts probants des sociétés d’exploitation pour l’optimisation et la préservation des ressources, la protection de la biodiversité et le développement socio économique des populations des populations locales. La préservation et la gestion durable des forêts du Bassin du Congo se renforce ...
Lire l'article
L'Agence française de développement (AFD) a octroyé mercredi à Libreville une somme de 130,2 millions de FCFA (198.550 euros) à trois ONG gabonaises qui oeuvrent dans l’environnement, rapporte un journaliste de l’AGP. Ce financement destiné à renforcer le projet d'aménagement des petits permis forestiers gabonais (PAPPFG) lancé en 2007 va à l’endroit des ONG Mogheso du parc de la Lopez(58.550 euros), ''Ibonga'' du parc national de Loango sud (85000 euros) et ''Edzengui'' de la réserve de Minkebe (55000 euros). L’AFD compte par cette initiative contribuer à la réduction du “désordre environnemental“ sur plus de 2 millions d'hectares livrés à une exploitation ...
Lire l'article
Dans la deuxième plus vaste étendue de forêts ombrophiles du monde située en Afrique centrale, les pygmées recourent aux technologies modernes pour sauver des arbres sacrés, grâce aux fonds du concours du Marché du développement de la Banque mondiale. Ce concours est organisé à l’échelle planétaire et fournit aux entrepreneurs sociaux des ressources financières leur permettant d’utiliser le pouvoir des idées pour promouvoir le développement durable. Grâce à des appareils portatifs du système mondial de localisation (GPS), les pygmées Mbendjele de la République du Congo aident une société forestière à éviter d’abattre des arbres auxquels les communautés forestières attachent une ...
Lire l'article
Au terme de la conférence internationale sur les mécanismes de financement de la gestion durable des écosystèmes forestiers du bassin du Congo, au cours de laquelle, plusieurs questions ont pu être abordées, notamment, l’harmonisation des politiques forestières et fiscales, la connaissance de la ressource, organisée en Tunisie, à laquelle le Ministre d’Etat en charge de l’Economie, des finances, du budget et de la privatisation, Paul Toungui et le Ministre délégué auprès du Ministre de l’Economie forestière, des Eaux et de la pêche, chargé des Eaux et de la Pêche, Hugues Alexandre Barro Chambrier, les délégations du Burundi, du Cameroun, de ...
Lire l'article
La présidente et directrice générale du Fonds pour l'environnement mondial (FEM), Monique Barbut a annoncé mardi à Libreville que son institution projette de débloquer une enveloppe de 40 millions de dollars pour appuyer un programme de gestion des écosystèmes forestiers dans les pays membres du Bassin du Congo. Mme Barbut a fait cette annonce à la veille de l'ouverture mercredi à Libreville des travaux d'une rencontre des ministres des Forêts des pays membres du Bassin du Congo. La réunion qui se tiendra dans la capitale gabonaise prendra fin vendredi. Selon Mme Barbut, arrivée mardi soir à Libreville, l'enveloppe du FEM ...
Lire l'article
Les forêts du Bassin du Congo jouent un rôle primordial dans la régulation climatique
Environnement : Le président Ali Bongo Ondimba se félicite du pas accompli à Oslo sur le réchauffement climatique
Gabon-Europe-Environnement-Le protocole de KyotoQue deviendront les forêts des pays développés dans l’accord post-Kyoto ?
CEEAC : 23,6 milliards de F.CFA de la BAD pour les forêts du Bassin du Congo
Gabon: Une femme de plus dans le nouveau gouvernement de Jean Eyeghé Ndong
Environnement : 3 millions d’hectares de forêts certifiés FSC en Afrique occidentale
Environnement : L’AFD octroi plus de 130 millions de FCFA à trois ONG gabonaises
Environnement : Les pygmées se servent de la technologie des satellites pour protéger les forêts congolaises
Environnement: 65 millions de dollars pour la conservation des écosystèmes forestiers de la sous région d’Afrique centrale
40 millions de dollars pour préserver les forêts du Bassin du Congo


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 28 Fév 2008
Catégorie(s): Divers
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*