Socialisez

FacebookTwitterRSS

Afrique centrale : la pauvreté malgré les matières premières

Auteur/Source: · Date: 13 Mar 2008
Catégorie(s): Afrique

Le faible impact des produits de base sur le développement des pays de la sous-région est au centre d’une série de réunions depuis mardi à Yaoundé.

«Comment peut-on mourir de famine, alors qu’on est assis sur une grosse fortune ? » La question a retentit, lancinante de pertinence. Cette préoccupation est au centre du Comité d’experts de la Commission économique pour l’Afrique (CAE), qui s’ouvre aujourd’hui à l’hôtel Hilton de Yaoundé, en prélude à la Conférence des ministres en charge du Développement économique de la sous-Région. Le problème, tel que posé, met en évidence un hiatus entre le potentiel naturel des pays de l’Afrique centrale et leur santé économique.

Le premier constat qui en découle est que les économies des pays de la sous-région dépendent trop largement des exportations de leurs produits de base. En fait, avec 85% d’exportation de ses produits de base, cette partie du Continent noir est celle au monde qui dépend le plus des ventes sous forme de brut de ses matières premières… Le deuxième constat relève en même temps une sorte de fatalisme, au sujet d’une potentielle « malédiction » qui planerait sur la tête des pays au potentiel naturel riche, et les effets pervers de cette situation sur les mécanismes socio-économiques de pays concernés.

Le découragement, l’abandon des autres secteurs d’exportation en dehors des filières de rente traditionnelles (café, cacao, coton, hévéa, et dans une certaine mesure thé et sucre) ; le recours très insuffisant au secteur manufacturier ; la fragilisation des institutions, etc., sont certaines des conséquences du quasi monopole des exportations des produits de rente dans le système commercial des pays d’Afrique centrale.

Les difficultés qui en résultent, prosaïques et concrètes, se font ressentir aussi bien au niveau macro-économique que dans les ménages. La faiblesse du secteur de la transformation locale ; la dépendance exacerbée des économies de la sous-région des cours dictés par les marchés internationaux ; le recul de la productivité, due au découragement des acteurs du monde rural, etc., en font partie. Selon les spécialistes, une tentative de redressement de cette situation passerait par deux étapes incontournables. La relance des filières traditionnelles et la promotion de la transformation locale des produits de rente en produits semi-finis ou finis.

En amont, le renforcement de la recherche, qui doit pouvoir mettre à la disposition des acteurs du monde rural de semences performantes, l’approvisionnement des planteurs en pesticides, engrais et autres intrants, la formation des planteurs, etc., sont les préalables à cette démarche. Et puis, certainement le chantier le plus costaud, la promotion du petit entreprenariat. A ce sujet, la mutualisation des activités du secteur rural, la facilitation de l’accès au crédit bancaire, y compris pour les acteurs du monde rural, sont des chantiers sur lesquels certains pays de la sous-région sont déjà engagés.


SUR LE MÊME SUJET
La crise économique aura un impact sur le financement des programmes de lutte contre le VIH/ Sida dans la région d'Afrique occidentale et centrale, a averti jeudi à Genève un responsable de l'Onusida. "Des pays ont adoptés de nouvelles stratégies qui ont produits des résultats remarquables, d'autres doivent tenter d'inverser la situation par la décentralisation des services de santé", le Dr Emmanuel Gnaoré, directeur de l'équipe Onusida d'appui aux pays d' Afrique occidentale et centrale , lors d'une conférence de presse tenue à Genève. En 2010, on estimait que 68% des personnes vivant avec le Sida dans le monde, résidaient en Afrique ...
Lire l'article
Des experts du Cameroun, du Gabon et du Tchad, trois pays membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) ont entamé jeudi à Libreville, une réflexion sur l’élaboration d’une stratégie de sécurité sociale dans la sous région de l’Afrique centrale. Ce séminaire mené dans le cadre de l’Association internationale de la sécurité sociale (AISS) a pour but de proposer des stratégies en matière politique de sécurité sociale, s’inspirant des expériences de chaque pays membres de l’association. A travers cette démarche, les pays de l’Afrique centrale comptent développer de nouvelles pratiques afin de s’adapter aux différentes évolutions économiques sociales ...
Lire l'article
L’Inde importe de plus en plus de matières premières d’Afrique
Par Claire Fages C'est le dernier jour du deuxième sommet Inde-Afrique à Addis-Abeba (24-25 mai 2011). Comme la Chine, l'Inde convoite les matières premières du continent africain, mais elle a ses priorités et ses méthodes. Les échanges de l’Afrique avec l’Inde (46 milliards de dollars) n’ont pas progressé au même rythme qu’avec la Chine (110 milliards de dollars). Mais l'Inde n’en compte pas moins de façon croissante sur les ressources de l’Afrique pour poursuivre sa croissance économique. En premier lieu sur son charbon. Contrairement à la Chine, qui produit beaucoup de ce combustible et donc en importe très peu, l'Inde est de plus ...
Lire l'article
La composante civile dans les opérations de maintien de la paix de la Force multinationale de l'Afrique centrale (FOMAC) en attente était au centre d'un séminaire de deux jours de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) qui s'est achevé mercredi à Libreville. ’’La sous-région d’Afrique centrale a connu pendant longtemps des crises, des tensions et des soubresauts récurrents qui sont apparus comme de véritables entraves à l’épanouissement des nations’’, a noté, à l’ouverture du séminaire, mardi, le ministre délégué auprès du ministre gabonais des Affaires Etrangères et de la Coopération, Paul Bunduku Latha. ‘’Afin d’y ...
Lire l'article
Les Nations unies vont ouvrir en janvier prochain à Libreville un bureau régional pour l'Afrique centrale dans le but d'aider la sous-région à prévenir les confits, a annoncé lundi une représentante de l'ONU dans la capitale gabonaise. Une délégation de l'ONU est actuellement au Gabon "pour que le bureau puisse démarrer en janvier 2011", a affirmé Angèle Makombo-Eboum, conseillère politique de l'ONU et chef de la mission. "L'objectif de ce bureau, c'est aider notre sous-région d'Afrique centrale à traiter des problèmes de paix et de sécurité. Ce bureau aura un rôle de prévention des conflits. Il devra travailler en partenariat, coopérer et ...
Lire l'article
Le classement Forbes 2010 vient de rendre publique la liste des plus grosses fortunes africaines, avec en tête l’éthiopien Mohammed Al Amoudi, et quatre membres de la famille égyptienne Sawiris dans le top 10. Malgré la présence de 6 pays producteurs de pétrole et d’énormes ressources naturelles, la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale (CEEAC) ne compte aucun représentant dans ce classement. Pas un francophone dans le classement 2010 des africains les plus riches du continent publié récemment par le magazine Forbes qui répertorie les milliardaires les plus riches du monde. En tête du classement, on retrouve l’homme d’affaires éthiopien Mohammed Al-Amoudi, ...
Lire l'article
La BGFI Bank, second groupe bancaire de la sous région, semble vouloir surfer sur la belle croissance de la Guinée Equatoriale, devenue il y a quelques années le troisième producteur africain de pétrole. Troisième banque du pays en terme de bilan, la filiale équato-guinéenne de la BGFI vient d’annoncer le renforcement de son capital social à hauteur de 5 milliards de francs CFA. La Guinée Equatoriale revient sur le devant de la scène économique sous régionale et la BGFI Bank, second groupe bancaire d’Afrique centrale, n’y reste pas insensible. Troisième banque du pays par son total de bilan, ...
Lire l'article
La Société monétique d'Afrique centrale (SMAC) a officiellement lancé ses activités le 11 mai dernier à Libreville et Yaoundé avec la Banque internationale de commerce et d'industrie du Gabon (BICIG), la Banque gabonaise et française d'investissement (BGFIBank) ainsi que l'Afriland First Bank. Cette société en gestation depuis trois ans doit développer les moyens de paiement électronique dans la sous-région, à travers notamment la vulgarisation des cartes bancaires, des guichets automatiques ou encore des terminaux de paiement électronique (TPE) dans les magasins.Mise en place en 2005 par la Banque des Etats d'Afrique centrale (BEAC), la Société monétique d'Afrique centrale (SMAC) a ...
Lire l'article
Les pays d’Afrique centrale sont réunis à Douala, au Cameroun, depuis le 15 octobre pour un atelier sous-régional de prévention contre la grippe aviaire suite à la détection de plusieurs foyers d'infection sur le continent. Placée sous l’égide de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), ces assises visent à coordonner les dispositifs nationaux de prévention et de lutte contre cette pandémie par la mise en place d'une stratégie sous-régionale commune à tous les niveaux, de l'élevage à la commercialisation, afin de juguler la contamination des volailles dans les pays membres.L'Etat d'urgence a été décrété dans la sous-région ...
Lire l'article
Le monde comptait moins de pauvres en 2005 qu'en 1981, a indiqué hier la Banque mondiale, avec 1,4 milliard de personnes disposant de moins de 1,25 $US par jour (contre 1,9 milliard), sauf en Afrique subsaharienne où leur nombre continue à monter. L'institution a relevé son seuil de pauvreté à 1,25 $US par personne et par jour aux prix de 2005, contre 1 $US en 1981. Cette limite correspond à la moyenne du seuil de pauvreté dans les 10 à 20 pays les plus pauvres du monde, pris comme références. Sans cette révision qui prend en compte la montée du coût ...
Lire l'article
La crise économique aura un impact sur la lutte contre le Sida en Afrique occidentale et centrale
Elaboration d’une stratégie de sécurité sociale en Afrique centrale au centre d’un séminaire au Gabon
L’Inde importe de plus en plus de matières premières d’Afrique
La composante civile dans les opérations de maintien de la paix en Afrique centrale
Gabon: futur bureau de l’ONU pour prévenir les conflits en Afrique centrale
Afrique centrale : Où sont les milliardaires de la CEEAC ?
Afrique centrale : BGFI double son capital social en Guinée Equatoriale
Gabon : La SMAC développe la culture monétique en Afrique centrale
Afrique centrale : Etat d’alerte contre la grippe aviaire
La pauvreté recule, sauf en Afrique

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 13 Mar 2008
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*