- Bongo Doit Partir - http://www.bdpgabon.org -

Gabon: Les quartiers du troisième arrondissement de Libreville frappés par la pénurie d’eau

Les quartiers: Peyrie, Mont Bouet, et Venez Voir situé dans le troisième arrondissement de Libreville sont confrontés à d’énormes difficultés liées à l’absence de l’eau potable dans les foyers et ce, depuis plusieurs semaines, une situation plus que pénible pour ces familles qui ne savent plus à quel saint se vouer, a constaté GABONEWS.

A l’origine de ce désagrément, la destruction du principal conduit d’eau de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) par un camion de type poids lourds, cherchant à faire une manœuvre compliquée, sur un chemin étroit, dans le but de livrer du gravier dans la concession d’un particulier.

La situation qui dure depuis plus de deux semaines, sans que personne s’émeuve, plonge les populations de cette partie de la capitale gabonaise dans le désarroi total.

En attendant qu’une solution ne soit trouvé, les riverains restent contraints à parcourir de longues distances pour s’approvisionner, dans des coins parfois douteux, de ce précieux liquide.


SUR LE MÊME SUJET
Le dispensaire du Cap Estérias, au nord de Libreville, n'a plus de médicaments, même pour soulager les maux les plus élémentaires, a constaté un journaliste de l'AGP. ‘’Nous n’avons plus de médicaments dans nos tiroirs, même pour soigner des pathologies bénignes’’, a confié un infirmier. La situation est d’autant plus préoccupante que les populations sont pour la plupart sans revenu et dépendent des médicaments gratuitement offerts par le dispensaire. Les malades, qui en ont les moyens, sont obligés de se rendre à Libreville, à une trentaine de km, pour acheter les médicaments dans les pharmacies de la capitale.
Lire l'article [1]
Les populations de certains quartiers de Libreville, la capitale gabonaise, sont victimes à une pénurie d’eau potable depuis plusieurs semaines, a constaté lundi un correspondant de Xinhua sur place. Les habitants de ces quartiers sont obligés de louer des voitures pour aller chercher de l’eau potable dans les quartiers ou de l’eau coule pour les uns et d’autres par contre sont contraints de parcourir des kilomètres. La pénurie est due à la rareté des pluies, ont indiqués certains agents de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG), filiale à 51% du groupe français Veolia chargée à la fois de la production, ...
Lire l'article [2]
Créée lors du dixième congrès extraordinaire du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), la 7ème fédération du 1er siège du troisième arrondissement de Libreville dont Vincent de Paul Gondjout en est l’élu à l’Assemblée nationale a été installée le week-end écoulé dans ses fonctions par le Secrétaire de ladite circonscription politique, Alex Bongo Ondimba. Le collège d’enseignement secondaire (CES) Mabignath a dû prêter son cadre à cette cérémonie présidée par le député Vincent de Paul Gondjout doublé de ses fonctions de Secrétaire communal de Libreville pour le compte du PDG. La 7ème fédération du 1er siège du 3ème arrondissement dite de l’« ...
Lire l'article [3]
Les responsables de la Mairie de Libreville, en tête desquelles l’édile de la commune, Jean François Ntoutoume Emane, ont marqué l’action de cette institution, cette année, comme il est désormais de tradition, par un diner gala, vendredi dernier, en l’honneur des chefs de quartiers, en vue de discuter avec eux sur la gestion quotidienne de la cité, a constaté GABONEWS. Entrant dans le cadre de la gestion participative de la mairie de Libreville, cette rencontre a permis à tous les collaborateurs du maire central de deviser avec lui sur les préoccupations qui sont les leurs, au quotidien. À l’entame de la ...
Lire l'article [4]
Plusieurs quartiers de Libreville, la capitale gabonaise subissent des délestages d’électricité depuis trois jours, sans aucune explication de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG), entreprise ayant le monopole de la distribution du courant et de l’eau au Gabon, a-t-on constaté. Depuis vendredi, le courant est interrompu pendant plusieurs heures, notamment dans les 6 arrondissements de la capitale. Dans une bonne partie de Nzeng-Ayong, le plus grand quartier de Libreville, l’électricité a été coupé dans la nuit de vendredi à samedi à partir de 2h (1h GMT) du matin pour être rétabli le samedi vers 20h (19h GMT). Ce rétablissement n’aura été ...
Lire l'article [5]
Une enquête d’évaluation du nombre de personnes résidant dans les quartiers sous intégrés de la capitale gabonaise, Libreville, démarre ce vendredi, a annoncé jeudi le directeur de la ville, André Ognagne Obame, à la télévision nationale (RTG1). Il s'agit d'une étude en vue de l’évaluation des personnes vivant dans ces zones et dont l'objectif est de réaliser, à terme, des investissements, notamment la construction de logements adéquats, a indiqué M. Ognagne Obame. A la fin de cette enquête, ces populations seront appelées à déguerpir et seront relogés dans de meilleurs conditions, a rassuré le directeur de la ville. L'enquête durera deux semaines, ...
Lire l'article [6]
Les populations du quartier Akébé Apostrophe, dans le 4ème arrondissement de Libreville, subissent une pénurie d’eau depuis cinq jours. Pas une goutte d'eau ne coule dans les différents robinets du quartier. Devant les fontaines publiques du quartier voisin, une longue file de femmes et d'adolescents, venus dès les premières lueurs de l'aube attendent pour s'approvisionner en eau. « Nous sommes là depuis les premières heures du matin et il y a tellement de gens qu’on se demande si on va arriver à avoir un peu d’eau », a déclaré une jeune femme. A Akébé comme à Dibadiba, quartier sous intégré de Libreville, soluigne ...
Lire l'article [7]
Les pêcheurs artisanaux qui alimentent le marché de la capitale en poissons, se plaignent de la pénurie constatée depuis un moment ; une situation qui devient de plus en plus préoccupante pour ces milliers d’hommes et femmes qui ont fait de cette activité, la principale source de revenus, a constaté GABONEWS. Selon Pocho, Nigérian, pêcheur depuis 10 ans, « cette pénurie est surtout due à la vétusté de nos matériels de pêche. Les contrôles incessants de la marine marchande nous empêchent aussi de pêcher normalement depuis l’arrivée de la nouvelle équipe », s’est-il indigné en précisant qu’elle leur demande ...
Lire l'article [8]
Les responsables de l'Association perspective d’Avenir à Libreville (APDAL) ont procédé le 6 avril dernier à la distribution de moustiquaires imprégnées dans les quartiers Nkembo-Arambo, Atong-Abè et Avéa 2 pour aider les populations de ces quartiers démunis à se prémunir contre le paludisme. Les femmes enceintes et les enfants ont été les premiers bénéficiaires visés par l’opération de distribution de moustiquaires imprégnées initiée le 6 avril dernier par les membres de l'Association perspective d'avenir de Libreville (APDAL). Cette opération menée aux quartiers Nkembo-Arambo, Atong-Abè et Avéa 2, trois quartiers sous intégrés de la capitale gabonaise, avait pour objectif d'aider les populations ...
Lire l'article [9]
Les responsables de l'Association perspective d’Avenir à Libreville (APDAL) ont procédé le 6 avril dernier à la distribution de moustiquaires imprégnées dans les quartiers Nkembo-Arambo, Atong-Abè et Avéa 2 pour aider les populations de ces quartiers démunis à se prémunir contre le paludisme. Les femmes enceintes et les enfants ont été les premiers bénéficiaires visés par l’opération de distribution de moustiquaires imprégnées initiée le 6 avril dernier par les membres de l'Association perspective d'avenir de Libreville (APDAL). Cette opération menée aux quartiers Nkembo-Arambo, Atong-Abè et Avéa 2, trois quartiers sous intégrés de la capitale gabonaise, avait pour objectif d'aider ...
Lire l'article [10]
Pénurie de médicaments dans un dispensaire au nord de Libreville
Gabon : pénurie d’eau potable dans certains quartiers de Libreville
Politique: La 7ème fédération PDG s’installe dans le troisième arrondissement de Libreville
Les responsables de la Mairie de Libreville communient avec les chefs de quartiers de Libreville
Gabon: Plusieurs quartiers de Libreville rationnés d’électricité depuis trois jours
Gabon: Une enquête sur les personnes résidant dans les quartiers sous intégrés de Libreville démarre vendredi
Gabon: Pénurie d’eau au quartier Akébé Apostrophe de Libreville
Gabon: La pénurie de poisson inquiète les pêcheurs artisanaux de Libreville et Port-gentil
Gabon : Des moustiquaires pour les quartiers sous intégrés de Libreville
Gabon : Des moustiquaires pour les quartiers sous intégrés de Libreville