Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Libreville et Paris enterrent la hache de guerre

Auteur/Source: · Date: 27 Mar 2008
Catégorie(s): Politique

Le diplomate français Jean Marc Simon a été reçu le 26 mars dernier au palais présidentiel du bord de mer à Libreville par le chef de l’Etat gabonais Bongo Ondimba pour faire le point sur les récentes tensions dans les relations entre les deux pays et confirmer un retour au calme des relations franco gabonaises.
Le représentant de la diplomatie française au Gabon, Son Excellence Jean Marc Simon, a été reçu en audience au palais présidentiel de Libreville le 26 mars dernier par le chef de l’Etat gabonais Bongo Ondimba pour aborder les récentes tensions observées dans les relations franco gabonaises et engager un retour au calme des relations entre les deux pays.

Cette rencontre initiée dans le cadre des échanges réguliers entre le chef de l’Etat gabonais et les diplomates en poste au Gabon a permis à SE Jean Marc Simon de confirmer le rétablissement de la stabilité des liens franco gabonais.

Pour rappel, les relations diplomatiques entre les deux pays avaient été troublées par les expulsions au mois de février dernier de deux étudiants gabonais en France en violation des accords d’immigration entre les deux pays et la diffusion sur les chaînes publiques françaises d’un reportage sur les biens immobiliers du président Bongo à Paris.

Au terme de l’audience avec le chef de l’Etat gabonais, le diplomate français a rapporté avoir “fait un tour d’horizon de l’actualité et évoqué les difficultés qui ont pu apparaître ces derniers temps en matière de circulation entre les deux pays. Je crois que ceci est en train de prendre une tournure normale et c’est d’autant plus nécessaire que nous allons examiner puis ratifier plus exactement dans les prochaines semaines les accords du 5 juillet dernier”.

Le diplomate français s’est félicité du retour de la sérénité et a estimé que “les choses devraient retrouver un rythme normal. Nous avons aussi évoqué quelques projets et la situation régionale. Je crois que les choses se sont remises, les difficultés s’aplanissent et il y a quelques piqûres qui doivent se cicatriser mais l’amitié franco gabonaise est au-dessus des difficultés passagères”.

La visite de SE Jean Marc Simon avait pour but d’informer le chef de l’Etat de la ratification imminente des accords de co-développement paraphés à Libreville le 5 juillet 2007 le ministre gabonais des Affaires étrangères Jean Ping et le ministre français de l’Immigration Brice Hortefeux; accords relatifs aux flux migratoires entre le Gabon et la France.
 


SUR LE MÊME SUJET
Suspendue depuis quelques mois pour des raisons techniques, l’opération d’abattage des chiens errants a repris le 13 juillet à Libreville dans le 2e arrondissement. Fini le temps de répit pour les chiens errants de la capitale gabonaise. La municipalité de Libreville a repris le 13 juillet dans le 2e arrondissement l’opération d’abattage de ces animaux, vecteurs de maladies contagieuses et dangereux pour la population, qui avait été suspendue depuis plusieurs mois. «Cette opération avait été suspendue pour des raisons techniques, et je pense cette fois-ci, que cela ne va plus se reproduire, car toutes les dispositions sont prises ...
Lire l'article
L’ambassadeur de France au Gabon, Jean Didier Roisin, a été reçu le 30 octobre dernier par le chef de l'Etat, Ali Bongo, pour une séance de travail sur le projet de partenariat de défense militaire entre les deux pays. Le chef de la diplomatie française au Gabon, Jean Didier Roisin, a été reçu le 30 octobre dernier, par le président de la République, Ali Bongo, pour discuter du projet de renforcement du partenariat militaire entre les deux pays. Cet accord de partenariat proposé par le président français, Nicolas Sarkozy, doit permettre de dynamiser les manœuvres défensives militaires du Gabon, mais aussi de ...
Lire l'article
La coopération militaire entre la France et le Gabon s’est enrichie de cinq nouvelles conventions signées le 14 avril dernier à Libreville entre le ministre gabonais de la Défense nationale, Ali Bongo Ondimba, et l’ambassadeur de France au Gabon, Jean Didier Roisin. Ces nouveaux accords renforcent la coopération militaire entre les deux pays dans les domaines de l’aviation légère, de la marine, de la formation ou encore de la santé. L’axe militaire Paris-Libreville se trouve renforcée de cinq nouvelles conventions de coopération depuis le 14 avril dernier, où le ministre gabonais de la Défense, Ali Bongo Ondimba, et l’ambassadeur de ...
Lire l'article
La France a souhaité lundi "poursuivre sereinement" ses relations avec le Gabon où le parti au pouvoir souhaite réexaminer les relations bilatérales en invoquant une campagne de "déstabilisation" française contre ce pays. "Nos relations avec le Gabon sont anciennes et couvrent un très large domaine de coopération. Notre dialogue et notre coopération sont favorables à nos deux pays", a déclaré à la presse le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Eric Chevallier. "Nous souhaitons les poursuivre sereinement", a ajouté M. Chevallier en réponse à une question. Le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) a appelé samedi à "réexaminer en profondeur les accords de ...
Lire l'article
Dans un communiqué rendu public le 4 mars dernier, le gouvernement gabonais a fermement condamné les campagnes médiatiques menées en France à l’encontre du président Bongo Ondimba, considérées comme une tentative de déstabilisation organisée avec la complicité de «certains acteurs». Rappelant les événements de 2008 qui avaient déjà jeté un froid sur les relations diplomatiques entre Paris et Libreville, le gouvernement a mis en garde les autorités françaises sur la dégradation des relations entre les deux pays que pourrait engendré la récurrence de ces attaques. Se dirige-t-on vers une nouvelle brouille entre Paris et Libreville, comme en mars 2008 où les ...
Lire l'article
Programme Meeting de Paris
PROGRAMME PROVISOIRE SOMMAIRE A partir de cette page, vous pouvez accéder à toutes les informations relatives aux activités de la Coalition du Refus, y compris le programme du meeting de Paris. Voir Communqué de presse de lancement. Voir Le Programme Meeting de Paris Principes et Préambule Charte du Refus Devenir membre signataire de la Charte Activités et News de la Coalition PROGRAMME PROVISOIRE SOMMAIRE PDF du Programme: Cliquez ici pour obtenir le programme provisoire en format PDF. COALITION GABONAISE DU REFUS ET DE SALUT NATIONAL Réunion du 20, 21 et 22 février 2009 HOTEL IBIS (Situation de l'établissement ) PARIS ALESIA MONTPARNASSE 49 ...
Lire l'article
Lancée le 12 avril dernier pour les deux semaines précédant le scrutin du 27 avril prochain, la campagne électorale fait place à Libreville à une véritable course aux électeurs. Les différents candidats de la majorité, de l’opposition comme les indépendants sillonnent leurs circonscriptions respectives pour rallier les électeurs à leur candidatures à coups d’arguments et de contre arguments. Les projets de société en lice au quatrième arrondissement de Libreville pour le compte du Rassemblement pour le Gabon (RPG), présenté par la tête de liste de ce parti, Alain Aléwina, a axé ses arguments les projets réalisés par son parti ...
Lire l'article
Le président gabonais Omar Bongo s'est dit "très heureux" que la "petite hache de guerre" entre son pays et la France soit enterrée après plusieurs semaines de tension, lors d'un entretien à la chaîne française Canal+ diffusé dimanche. L'entretien avait été réalisé à l'occasion de la visite jeudi à Libreville du secrétaire général de l'Elysée Claude Guéant et du secrétaire d'Etat français à la Coopération Alain Joyandet. "Je suis très heureux que le président Nicolas Sarkozy ait dépêché son secrétaire général et son ministre de la Coopération pour venir au Gabon et puis qu'on s'explique, qu'on enterre cette petite hache de guerre ...
Lire l'article
Gabon : Bongo enterre la petite hache de guerre avec la France
Le président gabonais a choisi le prétexte de la visite officielle au Gabon des deux émissaires du président Sarkozy, le Secrétaire Général de l’Elysée, Claude Guéant et le Secrétaire d’Etat français à la Coopération, Alain Joyandet, pour réagir sur la crispation des relations franco-gabonaises du mois de mars. Il a tenu à sensibiliser la presse et les autorités françaises sur la bonne gestion des relations de coopération post-coloniale, qui unissent les deux pays, au cours d’un entretien qu’il a accordé à la presse nationale et internationale ce dimanche 13 avril 2008, en présence de ses hôtes, des plus hautes autorités ...
Lire l'article
On ne parle pas encore, à l'heure qu'il est, du rappel des ambassadeurs des deux pays. Et il est à peu près certain, d'ailleurs, que la France et le Gabon ne franchiront pas le Rubicon en appelant à la rupture de liens diplomatiques qui les unissent depuis des décennies. Mais la levée de boucliers est bien réelle dans la capitale gabonaise où l'on dénonce « le manque de considération » à l'égard du chef de l'Etat gabonais après la diffusion par la chaîne de télévision française France 2, d'un reportage consacré au décompte des biens familiaux ou personnels du président ...
Lire l'article
Gabon : Libreville en guerre contre les chiens errants
Gabon : Paris et Libreville renforcent leur coopération militaire
Gabon : Paris et Libreville renforcent leur coopération militaire
Gabon: Paris veut des relations sereines
Gabon : Le gouvernement sur le pied de guerre face aux médias français
Programme Meeting de Paris
Gabon : Guerre ouverte pour les candidats à la mairie de Libreville
France-Gabon: Omar Bongo “heureux” que la “hache de guerre” soit enterrée
Gabon : Bongo enterre la petite hache de guerre avec la France
Paris et Libreville ne rompront pas, mais…


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 1,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 27 Mar 2008
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*