Socialisez

FacebookTwitterRSS

Au Zimbabwe, le parti au pouvoir s’apprête à contester le résultat officiel des législatives

Auteur/Source: · Date: 4 Avr 2008
Catégorie(s): Afrique

A l’issue d’une réunion de plus de cinq heures, vendredi 4 avril, l’Union nationale africaine du Zimbabwe-Front patriotique (ZANU-PF), parti au pouvoir au Zimbabwe, a affirmé qu’elle appuierait la candidature pour un sixième mandat du président sortant, Robert Mugabe, lors d’un éventuel second tour, si les autorités électorales estiment qu’aucun candidat n’a obtenu la majorité absolue.
Le secrétaire pour l’administration du ZANU-PF, Didymus Mutasa, a également affirmé que son parti conteste le résultat officiel des élections législatives, remportées par l’opposition du Mouvement pour le changement démocratique (MDC). Ayant perdu le contrôle de la Chambre basse de 12 sièges (97 sièges contre 109 pour le MDC et une autre formation de l’opposition), M. Mutasa a annoncé que son parti allait demander un recompte dans au moins seize circonscriptions.
Cette décision relance l’incertitude sur la suite des élections au Zimbabwe, tout en mettant un terme aux rumeurs qui affirmaient que Robert Mugabe était poussé par son parti à négocier son départ de la présidence. “Il est certain qu’il y aura un second tour. Nous sommes affaiblis, mais pas hors jeu”, a déclaré M. Mutasa, qui affirme que la date sera annoncée ultérieurement. Alors que la Commission électorale n’a toujours pas publié les résultats officiels du scrutin présidentiel, le parti au pouvoir a également accepté que des votes soient recomptés dans les régions où le résultat est contesté.
L’OPPOSITION MENACE DE SAISIR LA COUR SUPRÊME
Six jours après l’élection générale, le silence de la Commission pèse lourd sur le climat politique au Zimbabwe. Plusieurs sources indiquaient que les autorités étaient obligées de publier les résultats vendredi, mais des experts constitutionnels ont démenti cette affirmation, sans donner pour autant de date butoir. La victoire du MDC aux législatives a été avalisé, mais les résultats pour les sénatoriales, qui doivent obligatoirement précéder ceux de la présidentielle, n’ont commencé à être diffusés que jeudi soir et les résultats complets n’ont toujours pas été donnés.
L’opposition, qui affirme que son candidat, Morgan Tsvangirai, a remporté le scrutin dès le premier tour avec 50,3 % des voix, a menacé de saisir la Cour suprême pour obtenir une publication vendredi. Des associations de défense des droits civiques, regroupées sous la bannière de l’Assemblée nationale constitutionnelle (NCA), ont appelé à la diffusion “d’urgence de ces résultats afin de restaurer une certaine confiance publique dans le processus électoral”.
Dans un communiqué, l’Union européenne “salue le fait que les résultats des élections législatives aient été publiés, et appelle la Commission électorale à assurer que les résultats de l’élection présidentielle seront délivrés sans nouveau délai”.

source: AFP, AP et reuters 


SUR LE MÊME SUJET
Le secrétaire général du Parti démocratique gabonais (PDG-au pouvoir), Faustin Boukoubi, a commenté jeudi devant la presse la victoire de son parti qu’il a attribuée à la forte adhésion des populations à la politique prônée par le président Ali Bongo Ondimba. Cette victoire aux élections législatives est à la fois la reconnaissance de tout le travail accompli depuis 2009 et le renouvellement d’un mandat sans ambiguïté au chef de l’Etat, a commenté devant la presse M. Boukoubi. Il a ajouté que « la victoire du PDG ne constitue pas un recul de la démocratie". Certains candidats du PDG ont été accusés d’avoir fait ...
Lire l'article
Au Gabon, la coalition du président Ali Bongo au pouvoir a remporté 95% des sièges aux élections législatives de samedi dernier, renforçant sa mainmise sur ce pays producteur de pétrole et déclenchant des accusations de fraude de l'opposition. Le Parti démocratique gabonais (PDG), parti d’Ali Bongo, a remporté 113 des 120 sièges de l'assemblée, selon les résultats communiqués tard mercredi soir par le gouvernement. Son allié, le Parti gabonais du centre indépendant (PGCI), a obtenu un siège. Le taux de participation s'élève à 34%. Les partis d'opposition, qui ont remporté les six sièges restants, avaient appelé à un boycott des élections après ...
Lire l'article
Le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) s’est taillé la part du lion aux dernières élections législatives du 17 décembre dernier en récoltant 113 députés sur les 120 sièges mis en jeu sur l’ensemble du territoire national. Le processus électoral en vue du renouvellement de l’Assemblée Nationale qui a dévoilé dans la nuit de mercredi à jeudi les noms des heureux vainqueurs a connu une participation de 255 570 votants sur 745 645 inscrits. Le taux de participation au scrutin est de 34,28%. Selon le Président de la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP), René Aboghé Ella, ce taux est ...
Lire l'article
Le Président du Parti Social Démocrate (PSD, opposition), Pierre Claver Maganga Moussavou, a déclaré ce mercredi lors d’une conférence de presse tenue à son domicile du Bas de gué-gué dans le 1er arrondissement de la commune de Libreville qu’il ne déposera pas de recours auprès de la Cour constitutionnelle pour contester sa défaite aux élections législatives du 17 décembre dernier au premier siège de la commune de Mouila, chef lieu de la province de la Ngounié (sud). Le Président du PSD, qui était le député sortant de la commune de Mouila, a été battu à la dernière consultation électorale par le ...
Lire l'article
Le Parti Démocratique Gabonais (PDG), parti au pouvoir), s’active au tour de son Chef de fil, Ali Bongo Ondimba, dans le cadre des prochaines élections législatives à venir attendues par le peuple Gabonais. Deux grandes rencontres sont prévues dans l’agenda du PDG, ce mercredi, celle du comité permanent du bureau politique, programmée en matinée autour du premier responsable du parti, le Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba et la seconde réunion, réservée exclusivement aux membres du bureau politique, se tiendra cet après-midi à la Cité de la démocratie. Même si, l’ordre du jour n’a été révélé, il n’en demeure pas moins que ...
Lire l'article
Le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) a remporté les élections sénatoriales du 18 janvier dernier en obtenant la majorité absolue avec 75 sénateurs sur les 102 que compte le Sénat gabonais, selon le résultats officiels du scrutins publiés samedi par le ministre gabonais de l'Intérieur André Mba Obame. Six autres partis et des indépendants se partagent les 27 sièges restants. Très loin derrière le PDG vient le Rassemblement pour le Gabon (RPG, majorité présidentielle) dirigé par Paul Mba Abessole avec six sénateurs, et l'Union gabonaise pour ...
Lire l'article
Le parti au pouvoir en Angola, le mouvement populaire de libération de l'Angola (MPLA) a remporté une victoire écrasante aux élections législatives du 5 septembre, selon les premiers résultats publiés dimanche à Luanda par la Comission électorale nationale de l'Angola. Ces résultats basés sur 35% de voix dans 15 des 18 provinces de l'Angola montrent que la parti au Pouvoir (MPLA) a recueilli 1 407 628 voix, alors que le principal parti d'opposition l'Union pour l'indépendance totale de l'Angola en a eu 212 909 voix, représentant respectivement 81% et 10% des suffrages totaux. ...
Lire l'article
Zimbabwe: Tsvangirai reporte son retour au Zimbabwe évoquant un projet “d’assassinat”
Le chef de l'opposition zimbabwéenne Morgan Tsvangirai, absent du Zimbabwe depuis début avril, a retardé son retour au pays prévu samedi après l'annonce par son parti de la découverte d'une "tentative d'assassinat" contre lui. Tsvangirai doit affronter au second tour de la présidentielle le 27 juin le président Robert Mugabe, qu'il a battu au premier tour le 29 mars sans, selon les résultats officiels, obtenir la majorité absolue requise pour être élu. "Nous avons eu ce matin des informations émanant d'une source crédible sur une tentative d'assassinat planifiée contre le président Tsvangirai", a déclaré son porte-parole George Shibotshiwe dans un communiqué lu ...
Lire l'article
L'opposition et le pouvoir zimbabwéen se sont lancés dans une bataille de procédures autour des résultats des élections du 29 mars, dont la publication rapide a été demandée par les pays de la région lors d'un sommet extraordinaire qui s'est achevé dimanche matin à Lusaka. L'impasse est totale au Zimbabwe, quinze jours après les élections générales: le pays ne connaît toujours pas le nom de son futur président, et le résultat des législatives, officiellement remportées par l'opposition, est désormais remis en cause. La Commission électorale du Zimbabwe (ZEC) a annoncé dans la presse d'Etat dimanche qu'un recomptage des suffrages dans 23 ...
Lire l'article
Lors d'une conférence de presse, samedi 5 avril, le chef de l'opposition, Morgan Tsvangirai, s'est déclaré pour la première fois vainqueur de l'élection présidentielle du 29 mars alors que la Commission électorale n'a toujours pas publié les résultats officiels de cette élection. M. Tsvangirai, qui n'était pas apparu en public depuis mardi, a également estimé qu'un second tour contre le chef de l'Etat Robert Mugabe n'était "pas nécessaire". "Nous avons gagné l'élection sans qu'un second tour soit nécessaire", a affirmé devant la presse le leader du Mouvement pour le changement démocratique (MDC), principal parti d'opposition. "En cas de second tour, ...
Lire l'article
Gabon : Le secrétaire général du parti au pouvoir commente les élections legislatives
Gabon: Le parti de Bongo remporte largement les législatives, l’opposition conteste
Elections législatives / Le parti au pouvoir décroche 113 des 120 sièges
Législatives – PSD opposition / Maganga Moussavou déposera pas de recours pour contester les résultats
Politique / élections législatives : Le Parti Démocratique Gabonais s’active
Gabon : le parti au pouvoir remporte les élections sénatoriales
Angola: le parti au pouvoir remporte la vicoitre aux élections législatives
Zimbabwe: Tsvangirai reporte son retour au Zimbabwe évoquant un projet “d’assassinat”
Le Zimbabwe s’enlise dans une bataille de procédures sur l’issue du scrutin
Zimbabwe : le candidat de l’opposition se déclare vainqueur à la présidentielle


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 4 Avr 2008
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*