Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Les populations des Charbonnages réclament l’aménagement du quartier

Auteur/Source: · Date: 5 Avr 2008
Catégorie(s): Santé,Société

InsalubritéFace à la dégradation des infrastructures publiques du quartier Charbonnages, notamment les tronçons routiers, le réseau électrique et les établissements scolaires, les habitants du quartier surtout ceux de la zone Montallier ont barricadé la route principale, le 2 avril dernier, pour inciter les autorités à aménager le quartier.

Accéder à des conditions de vie descentes, c’est la revendication des populations de Charbonnages Montallier, un quartier de la capitale gabonaise, qui ont posé des barricades sur la voie publique le 2 avril dernier pour protester contre la dégradation des infrastructures routières, électriques et scolaires qui instaure un cadre de vie précaire.

L’absence de tronçons routiers bitumés, la vétusté des réseaux électricité et des infrastructures d’adduction d’eau potable et la dégradation des infrastructures scolaires du quartier sont les principales raisons qui ont poussé les populations du quartier à bloquer la circulation depuis le 2 avril dernier en posant des barricades sur la voie publique pour contraindre les autorités compétentes à engager les aménagements nécessaires.

La dégradation du réseau d’adduction d’eau oblige nombre d’habitants du quartier à se tourner vers des sources naturelles, dont la fiabilité sanitaire n’est pas assurée. Un riverain explique à cet effet que «l’eau est la première préoccupation ici. la route aussi, ici tout est dégradé. Ils emmènent le goudron depuis les Charbonnages et s’arrêtent au petit marché de Bel air, du côté gauche comme du côté droit la route n’a pas été réhabilitée. En ce qui concerne l’électricité, il faut parcourir des kilomètres pour aller prendre un compteur et faire passer les câbles dans les buses des marigots».

Les élèves inscrits au lycée Diba Diba ont apportés leur soutien au mouvement de protestation pour dénoncer les désagréments engendrés par la dégradation des infrastructures routières et scolaires. Face à l’état de dégradation avancé de la route menant au lycée, les transporteurs périurbains exigent aujourd’hui jusqu’à 300 francs CFA pour un trajet qui n’en vaudrait que 100 francs CFA si la route était convenablement aménagée.

Un élève du lycée de Diba Diba dénonce également la dégradation des infrastructures de l’établissement scolaire en expliquant qu’ «il n’y a pas de latrines appropriées, le lycée est dans la boue et pour y arriver il faut payer 200 francs CFA, par moment les chauffeurs vont même jusqu’à nous exiger 300 francs lorsqu’il n’y a pas assez de voiture ou lorsque nous sommes en retard. Chaque matin on arrive propre et nous retournons à la maison tout sale».

En plus des insuffisances répertoriées par les habitants s’ajoutent l’installation anarchique des tuyaux d’eau, l’absence de poteaux électrique et de lampadaires pour sécuriser les zones propices au développement de l’insécurité.

L’accès principal du quartier présente d’importantes dégradations qui engendre de nombreux bourbiers lors des intempéries. Les populations exigent la réhabilitation de la route et l’aménagement minimum de ces infrastructures pour lever les barricades et libérer le trafic. 


SUR LE MÊME SUJET
Les populations du village Ivinda, dans le département du Cap Estérias (25 km au nord de Libreville) ont réclamé de l’eau potable ce mercredi au cours d’une réunion dans cette bourgade, a constaté surplace un journaliste de l’AGP. L’adjoint du chef de ce village, François Tanian qui s’exprimait au nom des populations souhaite voir les nouvelles autorités du pays doter cette localité où vivent plus de 400 âmes, des bornes fontaines. Il estime que cela est possible, mais que les gouvernants, faute d’avoir un contact direct les villageois ignorent souvent les problèmes que rencontrent ces derniers au quotidien. C’est dans ce sens qu’il ...
Lire l'article
Les populations de la cité Massango à Mounana réclament depuis quelques semaines le rétablissement de l’éclairage public et domestique dans leurs habitations, constate un journaliste de l’AGP. Le transformateur électrique qui alimente cette partie de Mounana est tombé en défection, selon des propos rapportés par le chef de quartier, Polycarpe Nyamango. Saisi, le responsable de la SEEG aurait demandé aux populations lésées de prendre leur mal en patience jusqu’à ce que un nouveau soit transformateur soit disponible. Le cahier de charge déposé auprès du responsable de réseau de la SEEG à Moanda comprenait aussi la sempiternelle revendication de l’eau. A ce jour, les maisons ...
Lire l'article
Les populations du quartier Baléka (2ème arrondissement de la commune de Mouila) dans la province de la Ngounié (sud) éprouvent d’énormes difficultés pour s’approvisionner en eau potable. Pour s’alimenter en en eau potable dans cette zone, il faut aller dans un quartier voisin. Dans la zone, quelques rares personnes nanties ont pu faire acheminer de l'eau dans leurs concessions à côté de la majorité des habitants n'ont pas assez de ressources financières pour s’offrir un compteur d’eau. Face cette situation, les habitants de Baléka comptent sur la nouvelle équipe de la mairie de cet arrondissement pour leur implanter une borne fontaine. En attendant, ...
Lire l'article
Le député Vincent de Paul Gondjout était au contact des populations de sa circonscription politique ce dimanche au quartier « Etat Major des Pompiers », dans le 3ème arrondissement pour faire le compte rendu des activités à l’Assemblée nationale en cette période de vacance. Profitant de cette rencontre avec ces populations, le député Gondjout leur a remis du matériel de construction ainsi que d’assainissement. En termes de compte rendu, le député s’est attardé sur la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS), avant d’exhorter les populations d’aller s’inscrire à cette caisse. « Allez vous inscrire, la CNAMGS est une réalité, ...
Lire l'article
Les élèves du lycée public de Diba – Diba, situé dans le 1re arrondissement de la commune de Libreville, confrontés aux difficultés de voies d’accès, ont réclamé vendredi au gouvernement une route praticable en toutes saisons menant à leur établissement. L’unique voie d’accès non bitumée menant au lycée de Diba – Diba se trouve actuellement dans un état de dégradation très avancée. La route est boueuse avec de nombreuses crevasses aggravées par le retour des pluies depuis le mois de septembre. Les rares taxis « clando » qui l’empruntent, ont majoré leur tarif qui passe de 200 à 300F CFA en dépit des ...
Lire l'article
Les populations du regroupement de village « Abor », situé à 45 km de la commune de Makokou, chef lieu de la province de l’Ogooué – Ivindo (nord – ouest), réclament la réouverture de l’unique dispensaire de la contré fermé depuis près de 7ans. Depuis 2002, ce dispensaire situé à 45 km de la capitale de l’Ogooué -Ivondo sur le fleuve Ivindo, n’a plus, ni dispensaire ni de case de santé opérationnelle. Selon les habitants de Mvadi, les infirmiers affectés chez eux, ne restent pas longtemps à cause de la rareté des pirogues qui est le seul moyen de déplacement. « Pour nos ...
Lire l'article
Les habitants de Milong, un quartier situé au-delà de Mindoubé dans le 5ème arrodissement, par la voix de leur chef, se plaignent de vivre comme au Moyen-âge, époque où les dépouilles mortelles étaient transportées sur les épaules, faute de route et de véhicules, même les femmes enceintes, attaquées par les douleurs de l’enfantement, sont transportées dans les mêmes conditions; sur les épaules. Privés d’eau potable, de dispensaires, d’écoles, de courant électrique et d’autres infrastructures de première importance, les habitants de Milong interpellent le pouvoir public au sujet de leur sort, a constaté GABONEWS.
Lire l'article
Le ministère de l’Aménagement du Territoire, de l’Evaluation des politiques publiques et de la Politique de la ville a lancé une étude détaillée pour la reconstruction de la « Baie des Cochons », à Petit-Paris, quartier sous-intégré du 3ème arrondissement de Libreville, pour laquelle un Atelier de validation sera organisée dans les tous prochains jours, a annoncé le communiqué final du Conseil des ministres qui s’est tenu mercredi au Palais de la présidence de la République.
Lire l'article
« Chose promise, chose due », ainsi Laure Olga Gondjout, tête de liste PDG au 3ème arrondissement de Libreville, a confirmé ce vieil adage en obtenant de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) qu’elle tire enfin son programme d’électrification de la capitale gabonaise et ses environs, jusqu’au quartier Odéka, situé à la périphérie de la ville, difficile d’accès et longtemps demeuré sans courant ni eau potable pour ces habitants vivant dans les conditions précaires, avant cet acte de générosité et de solidarité agissante financé sur fond propre et à titre gracieux par cette personnalité politique qui incarne la ...
Lire l'article
Suite à la protestation des habitants de Diba Diba qui avaient barricadé la principale voie d'accès à ce quartier pour protester contre la dégradation de la route, le ministre de l'Education nationale, Michel Menga M'essone, a remis le 7 avril dernier au proviseur du lycée Dida Diba des Charbonnages, Salomon Cabinda, un autobus d'une vingtaine de places pour le transport des élèves et des enseignants dans cette zone où les infrastructures routières sont fortement dégradées. Face aux vives protestations des populations de Charbonnages qui réclament l'aménagement du quartier, notamment les élèves des établissements scolaires qui dénoncent l'état des infrastructures routières menant ...
Lire l'article
Estuaire-social : Les populations du village Ivinda réclament de l’eau potable
Les populations de la cité Massango à Mounana réclament l’eau et l’électricité
L’eau potable denrée rare pour les populations d’un quartier de Mouila
Gabon: Le député Vincent Gondjout devise avec les populations du quartier Etat Major des Pompiers
Gabon: Les élèves du lycée Diba – Diba réclament une route praticable pour désenclaver leur établissement
Gabon: Les populations d’Abor réclament la réouverture du dispensaire
Gabon: Quartier Milong: des femmes enceintes et les dépouilles mortelles transportées sur l’épaule faute de route
Gabon: Aménagement du territoire / Vers une reconstruction du quartier sous intégré la « Baie des Cochons »
Gabon: Locales 2008/ Laure Olga Gondjout dote le quartier Odéka de l’électricité: les populations s’engagent à voter massivement le PDG
Gabon : Un autobus pour le transport des élèves du lycée Diba Diba


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 1,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 5 Avr 2008
Catégorie(s): Santé,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*