Socialisez

FacebookTwitterRSS

Zimbabwe : le candidat de l’opposition se déclare vainqueur à la présidentielle

Auteur/Source: · Date: 5 Avr 2008
Catégorie(s): Afrique

Lors d’une conférence de presse, samedi 5 avril, le chef de l’opposition, Morgan Tsvangirai, s’est déclaré pour la première fois vainqueur de l’élection présidentielle du 29 mars alors que la Commission électorale n’a toujours pas publié les résultats officiels de cette élection.
M. Tsvangirai, qui n’était pas apparu en public depuis mardi, a également estimé qu’un second tour contre le chef de l’Etat Robert Mugabe n’était “pas nécessaire”. “Nous avons gagné l’élection sans qu’un second tour soit nécessaire”, a affirmé devant la presse le leader du Mouvement pour le changement démocratique (MDC), principal parti d’opposition. “En cas de second tour, la violence sera utilisée comme arme pour annuler la victoire du peuple”, a-t-il ajouté.”La Zanu-PF [parti de Robert Mugabe] est en train de préparer une guerre contre le peuple zimbabwéen comme en 2000″ après sa défaite à un référendum constitutionnel, a affirmé M. Tsvangirai.
APPEL AU DIALOGUE POUR ASSURER UNE “TRANSITION DÉMOCRATIQUE”
Le chef du MDC a appelé au dialogue le président sortant, qui briguait un sixième mandat, afin d’assurer une “transition pacifique, ordonnée et démocratique”. “Je veux dire au président Robert Mugabe : ‘S’il vous plaît, ayez l’esprit tranquille, le nouveau Zimbabwe garantit votre sécurité'”, a-t-il ajouté.
L’opposition zimbabwéenne a fait pression samedi pour obtenir l’examen dans la journée de son recours en justice demandant la publication des résultats de la présidentielle.”On ne nous a donné aucune raison pour expliquer que les résultats n’aient toujours pas été annoncés et nous commençons à douter de l’indépendance de la ZEC [Commission électorale du Zimbabwe]”, a expliqué l’avocat du MDC, Alec Muchadehama. “Le retard de publication crée une opportunité de manipulation du décompte des suffrages, suscitant le doute sur l’authenticité et la crédibilité des résultats une fois qu’ils seront annoncés”, explique le texte du recours dont l’AFP a obtenu copie.
En revanche, la commission électorale a publié samedi après-midi les résultats définitifs des élections sénatoriales, qui ont également eu lieu le 29 mars. La Zanu-P et le MDC sont à égalité : ils ont remporté chacun 30 des 60 sièges du Sénat, chambre haute essentiellement honorifique. Concernant les législatives, les résultats publiés dans la semaine par la commission électorale donnaient le MDC gagnant avec 109 sièges sur 210 contre 97 à la Zanu-PF. Le parti de Mugabe avait annoncé vendredi son intention de contester les résultats “pour 16 sièges ou plus” et s’est dit prêt à un second tour à la présidentielle.

source: le monde avec AFP et AP 


SUR LE MÊME SUJET
LIBREVILLE (AGP) - Le candidat malheureux à la présidentielle du 30 août dernier, le pasteur Georges Bruno Ngoussi, a appelé mercredi à Libreville les gabonais de quelque statut que ce soit, à la retenue, après les violences ayant suivi la proclamation des résultats de cette élection. ''J'interpelle tous les gabonais, civils et militaires, à la retenue, parce que j'estime que la confrontation doit se situer strictement au niveau des idées et non pas physique'', a dit M. Ngoussi, s'exprimant au cours d'une conférence de presse. Le 3 août dernier, des incidents ont éclaté à Libreville, où des manifestants se sont accrochés aux ...
Lire l'article
Libreville, 31 août (GABONEWS) – Le candidat du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), Ali Bongo Ondimba, dont la déclaration était attendue dimanche soir, vient d’annoncer ce lundi matin, dans une déclaration faite devant la presse nationale et internationale à son quartier général de Gabon Expo à Libreville, qu’il est vainqueur de l’élection présidentielle anticipée.
Lire l'article
Georges Bruno Ngoussi, homme d'église et candidat à l'élection présidentielle anticipée du 30 août, a réaffirmé, mercredi à Libreville, qu'il maintient sa candidature à ce scrutin, rejetant les allégations selon lesquelles il serait à la solde d'un ''super candidat'' également en course pour ce scrutin. ''Je le dis, je le répète, le révérend pasteur Georges Bruno Ngoussi n'est pas le candidat d'Ali Bongo Ondimba (candidat du parti au pouvoir, ndlr), je ne suis pas un suppositoire, je suis un homme avec grand H'', a affirmé M. Ngoussi dans une déclaration à la presse. ''Je suis candidat à l'élection présidentielle ( ) que ...
Lire l'article
Les Européens ont renforcé lundi 8 décembre leurs sanctions contre le régime zimbabwéen. Dix noms vont être ajoutés à une liste des personnes interdites d'entrée dans l'UE, qui comporte déjà 168 personnalités zimbabwéennes, dont le président Robert Mugabe et sa femme Grace. Ce renforcement des sanctions européennes intervient alors que la communauté internationale a durci le ton face au président du Zimbabwe, âgé de 84 ans et au pouvoir depuis plus de vingt ans. Plus tôt dans la journée, Nicolas Sarkozy a déclaré que M. Mugabe devait quitter ses fonctions. "Le Zimbabwe a suffisamment souffert. Toutes les discussions ont ...
Lire l'article
Une vidéo, filmée en caméra cachée, par un gardien de prison de Harare, au Zimbabwe et diffusée samedi 5 juillet, démontre les méthodes des partisans du président Robert Mugabe pour truquer la récente élection présidentielle. "IL SURVEILLAIT COMME UN FAUCON" A l'origine, Shepherd Yuda, 36 ans , devait simplement faire une chronique de la vie quotidienne en prison pour le quotidien britannique The Guardian, mais il s'est retrouvé être le témoin d'une fraude électorale opérée par des partisans du Zanu-PF, le parti présidentiel. Sur le film, le gardien de prison et ses collègues, recoivent, chacun à leur tour, des mains d'un ...
Lire l'article
Le chef de l'opposition au Zimbabwe, Morgan Tsvangirai, a imploré mercredi le continent africain d'agir "maintenant" pour favoriser une solution négociée dans son pays, et des dirigeants d'Afrique australe ont appelé au report du second tour de la présidentielle. Morgan Tsvangirai, réfugié depuis dimanche à l'ambassade des Pays-Bas, a fait une brève apparition dans sa demeure d'Harare, le temps d'une conférence de presse, avant de retourner dans la chancellerie occidentale. Le leader de l'opposition, arrivé en tête devant le président Robert Mugabe au premier tour mais qui a renoncé à participer au second prévu le 27 juin face à une "orgie ...
Lire l'article
Zimbabwe: Tsvangirai reporte son retour au Zimbabwe évoquant un projet “d’assassinat”
Le chef de l'opposition zimbabwéenne Morgan Tsvangirai, absent du Zimbabwe depuis début avril, a retardé son retour au pays prévu samedi après l'annonce par son parti de la découverte d'une "tentative d'assassinat" contre lui. Tsvangirai doit affronter au second tour de la présidentielle le 27 juin le président Robert Mugabe, qu'il a battu au premier tour le 29 mars sans, selon les résultats officiels, obtenir la majorité absolue requise pour être élu. "Nous avons eu ce matin des informations émanant d'une source crédible sur une tentative d'assassinat planifiée contre le président Tsvangirai", a déclaré son porte-parole George Shibotshiwe dans un communiqué lu ...
Lire l'article
Le gouvernement du Zimbabwe interdit tout rassemblement politique
Le gouvernement zimbabwéen a interdit tout rassemblement à caractère politique, pour des raisons de sécurité dans un pays au bord du gouffre depuis les élections générales contestées du 29 mars derniers, a annoncé vendredi, la radio d’Etat à Hararé. Citant le porte-parole du chef de la police, Wayne Bvudzijena, la ‘Zimbabwe Broadcasting Corporation’ a expliqué que la police n’avait pas assez d’effectifs pour veiller sur toutes les différentes manifestations politiques. Cette interdiction survient à un moment où le Zimbabwe peut à tout moment sombrer dans une crise politique aux conséquences incalculables, suite à la rétention des résultats du scrutin présidentiel du 29 ...
Lire l'article
A l'issue d'une réunion de plus de cinq heures, vendredi 4 avril, l'Union nationale africaine du Zimbabwe-Front patriotique (ZANU-PF), parti au pouvoir au Zimbabwe, a affirmé qu'elle appuierait la candidature pour un sixième mandat du président sortant, Robert Mugabe, lors d'un éventuel second tour, si les autorités électorales estiment qu'aucun candidat n'a obtenu la majorité absolue. Le secrétaire pour l'administration du ZANU-PF, Didymus Mutasa, a également affirmé que son parti conteste le résultat officiel des élections législatives, remportées par l'opposition du Mouvement pour le changement démocratique (MDC). Ayant perdu le contrôle de la Chambre basse de 12 sièges (97 sièges contre ...
Lire l'article
Depuis Harare, l'opposition zimbabwéenne du Mouvement pour le changement démocratique (MDC) a revendiqué, mercredi 2 avril, sa victoire finale, dès le premier tour, aux élections législatives et présidentielle de samedi, en s'appuyant sur ses propres résultats. La Commission électorale lui a donné raison en ce qui concerne les élections législatives. Quatre jours après le scrutin, elle a enfin publié des résultats quasi définitifs pour le scrutin législatif, confirmant que l'Union nationale africaine du Zimbabwe-Front patriotique (ZANU-PF) de Robert Mugabe a perdu sa majorité au Parlement. Selon la Commission, le MDC et ses factions dissidentes obtiendraient 105 des 210 sièges de ...
Lire l'article
Politique/Présidentielle : Un candidat à la présidentielle appelle les gabonais à la retenue
Gabon: Urgent / Ali Bongo Ondimba se déclare vainqueur de la présidentielle anticipée
Gabon: Un pasteur candidat à la présidentielle dément être à la solde d’un ”super candidat”
Zimbabwe : Sarkozy et l’UE poussent Mugabe au départ
Au Zimbabwe, une vidéo filmée en caméra cachée révèle des fraudes électorales
Zimbabwe: le chef de l’opposition implore l’Afrique d’agir “maintenant”
Zimbabwe: Tsvangirai reporte son retour au Zimbabwe évoquant un projet “d’assassinat”
Le gouvernement du Zimbabwe interdit tout rassemblement politique
Au Zimbabwe, le parti au pouvoir s’apprête à contester le résultat officiel des législatives
Au Zimbabwe, l’opposition proclame sa victoire finale à la présidentielle, selon ses propres résultats


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 5 Avr 2008
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Une Réponse à Zimbabwe : le candidat de l’opposition se déclare vainqueur à la présidentielle

  1. calvin

    7 Avr 2008 a 08:28

    Mon analyse a propos de l’Afrique et l’Occident : cas du Zimbabwe…

    Le role negatif de l’occident en Afrique aujourd’hui ne me laisse pas indifferent .Aussi ai-je decide aujourd’hui de donner mon point de vue la dessus et de proposer quelques directives pour une afrique avec un avenir. Mon intervention se focaliserait par exemple sur le cas du Zimbabwe.
    Le Zimbabwe ,pays situe au sud-est de l’Afrque a ete dans les annees 80 l’un des greniers de l’Afrique,grace a sa forte production de cereals. Son president ,Mugabe ,arrive en tete de ce grand etat en 1980 apres une longue bataille d’independance a ete accueilli comme un grand liberateur non seulement par son peuple mais par presque toute l’afrique entiere. Homme tres nationaliste et defenseur de la cause negre,Mugabe se voit deja par l’occident comme une menace pour les interets occidentaux ,des interets de l’angleterre en particulier .
    La prise de pouvoir par Mugabe,qui quelques annees apres a suscite le mecontentement de la grande bretagne ,notamment a cause de la resdistrution de terres aux zimbabweens au detriment de la communaute blanche de l’ancienne Rhodesie britanniques . Ce mecontentement occidental s’est suivi par un blocus et pressions pour contraindre Mugabe a se plier a la politique mafieuse de l’angleterre;ce que Mugabe a totalement rejete jusqu’aujourd’hui . Je demontrerais dans cette analyse qui sera courte ,le nationalisme positif mais aussi negatif de Robert Mugabe ,ensuite j’analyserais la responsabilite de l’occident dans la misere des zimbabweens ,pour enfin laissez les gevaziens porter des critiques sur mon analyses.

    Tout d’abord ,j’entends par nationalisme l’amour et le devouement pour sa patrie qui se traduit le desir du citoyen d’aimer et le defendre sa mere patrie . L’exemple du president Mugabe du Zimbabwe illustre bien ce que c’est que l’esprit nationaliste .Conscient de la misere qu’a subi son peuple au temps de la Rhodesie britannique ,Mugabe a mene une lutte sans merci pour un Zimbabwe ou une afrique libre .En prenant le pouvoir en 1980 ,ce dernier,contrairement a M.Luther King qui pronait l’egalite et le rapprochement avec les hommes dits” blancs” , Mugabe ,lui avait decide de mettre fin a toute collabortation avec l’occident et particulierement avec le gouvernement britannique. Il avait alors decide de reprendre les terres zimbabweennes aux mains des ” blancs” pour les redistribuer aux natifs du zimbabwe . De ce point de vue ,nous pouvons remarque Mugabe ,comme un lion , a voulu proteger son territoire et mettre hors d’etat de nuire ceux qui voulaient l’en deposseder.
    Mais le nationalisme de Mugabe n’a pas ete sans erreur . Erreur parceque Mugabe n’avait redistribue des terres qu’a des petits paysans demunis de moyens de mettre ces terres en valeur comme le faisait “les blancs” ,les consequences s’en sont suivis avec la chute de production des cereals,l’un des moteurs de l’economie zimbabweenne ,le zimbabwe connaitra une recession sans precedent qui se traduira par le blocage de la machine economique .Le pays connait aujourd’hui une inflation galopante qui atteigne les 100.000%.
    Mais nous pouvons nous demander si c’est le seul fait de la devalorisation des terres qui est la seule cause de l’effrondrement de l’economie zimbabweenne ? A cela je dirais non , l’occident a un principal role dans cet effondrement de l’economie du zimbabwe, notamment a cause du blocus impose par les etats-unis et l’angleterre (en tete) en tete . Blocus qui fera vivre la misere au peuple zimbabween par pendant plus de 20 ans . Les zimbabweens bien q’ayant leurs dollars ,sont meme incapables de se payer les produits de premiere necessite parcequ’ils sont meme incapables de les trouver(les boutiques sont vides ) .
    Alors moi je pense que l’Occident n’a jamais aime le zimbabwe ni l’Afrique . Aujourd’hui ces derniers accuse Mugabe d’etre a l’origine de la pauvrete de son pays , moi en tant que penseur je dirais non .Pourquoi la communaute internationale ne pointe-elle pas le doigt sur l’occident pour justifier la misere au Zimbabwe? Pourquoi l’Onu ne met-elle pas fin au blocus qui frappe le peuple zimbabween? Je pense que Mugabe est la bete noire aujourd’hui parcequ’il a toujours refuse de jouer au jeu des occidentaux .Alors moi je dis qu’il ya de problemes assez serieux sur lequel le gouvernement de Gordon brown peut mettre le ne . Que les occidentaux laissent les africains enterrer leurs morts ,qu’ils laissent les africains avec leurs problemes (De quoi je me mele? ).
    Enfin
    Pour clore mon analyse il ya un proverbe du Gabon qui dit ” le malheur de l’homme ne vient pas de loin” . Alors pourquoi certains pays africains assistent-ils impuissants aux malheurs du Zimbabwe? Pourquoi ne pas proner une cooperation sud-sud pour contrer les blocus occidentaux?
    L’Afrique ne devra son salut qu’a la fin de la dependance economique occidentale et une l’instauration d’une cooperation accrue sud-sud

    NB: Il se pourrait que mon analyse soit un peu limitee , que ceux qui ont plus de connaissances a propos du theme dont je viens de developper ci dessus nous livrent leurs pensees….. la balle est lancee pour les critiques et les apports…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*