Socialisez

FacebookTwitterRSS

Primaires USA – L’embarrassant stratège d’Hillary Clinton

Auteur/Source: · Date: 7 Avr 2008
Catégorie(s): Monde

Le principal responsable de l’équipe de la candidate démocrate gère une société dont les activités sont opposées aux positions défendues par sa chef.
L’entreprise de Mark Penn, qui a démissionné, a en effet collaboré avec le gouvernement colombien pour promouvoir l’accord de libre-échange avec les Etats-Unis. Un accord vilipendé par Hillary Clinton…
C’est ce qui s’appelle être rattrapé(e) par le “faites ce que je dis, pas ce que je fais”. Mark Penn, le stratège en chef d’Hillary Clinton, celui qui gère la campagne de A à Z, est aussi PDG de la société de relations publiques Burson-Marsteller Worldwide. Or cette société a été recrutée par la Colombie pour promouvoir un accord de libre-échange avec les Etats-Unis, un peu à la manière de l’Alena avec le Canada et le Mexique. A ce titre, Mark Penn, en tant que président de Burson-Marsteller Worldwide, a notamment rencontré le 31 mars l’ambassadeur de Colombie à Washington.

Problème : Hillary Clinton s’est vivement opposée à l’adoption de ce traité de libre-échange, affirmant qu’il menaçait des emplois américains. Le mois dernier, sa victoire dans l’Etat industriel de l’Ohio était d’ailleurs dû en partie à ses critiques de l’Alena. Et le 22 avril prochain, c’est la Pennsylvanie, un autre Etat industriel sinistré la crise économique, qui votera pour une primaire cruciale dans la lutte pour l’investiture démocrate face à Barack Obama. Or la victoire dépendra essentiellement du vote ouvrier. Bref, il y avait une réelle contradiction entre les activités privées de Mark Penn et son engagement public.

“Erreur de jugement”
Face à la polémique naissante, Mark Penn avait tout d’abord présenté ses excuses pour l'”erreur de jugement” qui lui avait fait rencontrer l’ambassadeur de Colombie à Washington. En représailles, le gouvernement colombien a rompu le contrat avec Burson-Marsteller Worlwide, indiquant que l’attitude de Mark Penn “était un manque de respect à l’égard des Colombiens”. Dans un second temps, afin de ne pas trop embarrasser l’ancienne Première dame, il a donc quitté son poste. L’équipe de campagne précise néanmoins qu’une autre de ses sociétés continuera à fournir des conseils.

Interrogée par les journalistes sur cette nouvelle affaire, Hillary Clinton est restée muette, renvoyant aux communiqués de son staff.
 


SUR LE MÊME SUJET
Clinton en visite surprise à Tripoli pour rencontrer les nouveaux dirigeants libyens
La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton est arrivée mardi à Tripoli pour une visite surprise auprès des nouveaux dirigeants de la Libye qui tentent de réduire les dernières poches tenues par les fidèles du dirigeant déchu Mouammar Kadhafi. Mme Clinton, premier responsable de ce rang à se rendre en Libye depuis 2008, lorsque Washington a voulu entamer de nouvelles relations avec Mouammar Kadhafi, cherche à renforcer ses liens avec les nouveaux dirigeants du pays et à promouvoir la transition de la Libye vers la démocratie. Au cours de cette visite éclair entourée de mesures de sécurité strictes, la chef de la diplomatie ...
Lire l'article
Le président élu Barack Obama présentera, lundi 1er décembre, son Conseil national de sécurité, avec notamment la nomination très attendue de son ancien rivale Hillary Clinton à la tête du département d'Etat. Les rumeurs faisant de Mme Clinton la nouvelle patronne de la diplomatie américaine se sont fait plus insistantes ces dernières semaines. Le choix de M. Obama d'inclure la sénatrice de New York dans son administration semble désormais quasiment acquis. Citant plusieurs sources au sein du Parti démocrate, le New York Times assure qu'Hillary Clinton sera bien nommée secrétaire d'Etat en remplacement Condoleeza Rice. Preuve supplémentaire, l'entourage de la sénatrice ...
Lire l'article
Comme cela avait été annoncé au cours des derniers jours, la sénatrice de New York, Hillary Clinton, a profité d'un rassemblement, jeudi 7 juin à Washington, pour mettre un terme à sa campagne pour l'investiture démocrate à l'élection présidentielle et apporter son "plein soutien" à son ancien rival Barack Obama en vue du scrutin de novembre. Devant ses partisans et amis rassemblés au National Building Museum de Washington, Mme Clinton a déclaré qu'il était désormais temps de "mettre notre énergie, notre passion et nos forces pour faire tout ce que nous pouvons pour faire élire Barack Obama, le futur président des ...
Lire l'article
La sénatrice démocrate Hillary Clinton va apporter son soutien à Barack Obama en vue de l'élection présidentielle de novembre et appeler à l'unité du Parti démocrate contre le républicain John McCain vendredi 6 juin, a annoncé, mercredi, son équipe de campagne, dans un communiqué. "La sénatrice Clinton organisera vendredi à Washington une réunion au cours de laquelle elle remerciera ses partisans et apportera son soutien au sénateur Barack Obama ainsi qu'à l'unité du parti", indique le texte. Cette déclaration ne précise pas si Mme Clinton mettra formellement un terme à sa campagne ou suspendra seulement ses activités, mais semble confirmer que ...
Lire l'article
"Cette nuit, après 54 difficiles consultations, notre saison de primaires arrive à son terme (...). Cette nuit, je peux dire devant vous que je serai le candidat démocrate à la présidence des Etats-Unis", a affirmé le sénateur de l'Illinois devant des milliers de partisans rassemblés dans le palais des expositions de Saint Paul (Minnesota). "La route sera longue. Je fais face à ce défi avec une grande humilité et en connaissant mes propres limites. Mais je fais aussi face à ce défi avec une foi sans limite dans les capacités du peuple américain", a ajouté M. Obama. DISCUSSION TÉLÉPHONIQUE Rendant un ...
Lire l'article
Forte de sa large victoire en Virginie Occidentale, Hillary Clinton a réaffirmé sa détermination à rester dans la course à l'investiture démocrate. Une grande part de ses espoirs repose désormais sur l'influence du Comité national démocrate (CND) qui doit se réunir le 31 mai à Washington pour décider, entre autres, si oui ou non les primaires en Floride et au Michigan peuvent être réhabilitées. Sanctionnés pour avoir avancé la date de leur scrutin avant le "Super Mardi" du 5 février, ces deux Etats ne peuvent envoyer aucun délégué à la Convention nationale démocrate le 3 juin. Une décision positive de la ...
Lire l'article
"Il y a un homme. Il y a un homme qui sait et comprend que le temps est venu pour une gestion audacieuse du pays. Il y a un homme qui sait comment générer le changement, le changement durable qu'il faut bâtir à partir de la base. Il y a un homme qui sait dans son coeur que le temps est venu de créer une Amérique et non deux. Et cet homme c'est Barack Obama", a dit M. Edwards au cours d'une réunion publique à Grand Rapids, dans le Michigan, au côté de M. Obama. Après la victoire remportée par ...
Lire l'article
Un cap peut-être décisif a été franchi ce week-end dans la course à l'investiture démocrate. En s'assurant, vendredi 9 mai, du soutien de sept "superdélégués", puis de trois autres samedi, Barack Obama a fait un pas de géant vers une victoire face à sa rivale Hillary Clinton. En tête dans la course aux délégués "simples", vainqueur des primaires dans un plus grand nombre d'Etats, plus populaire au plan national que Mme Clinton, le sénateur de l'Illinois est en passe de franchir le seul obstacle qui pouvait encore lui barrer la route de l'investiture : obtenir le ralliement d'une majorité de ...
Lire l'article
Tara Sydney et Teri Patterson se sont connues en faculté de droit. Deux jours avant la primaire démocrate du mardi 22 avril en Pennsylvanie, les deux amies sont venues de Washington faire du porte-à-porte pour Barack Obama à Philadelphie. "La campagne est devenue tellement mesquine que j'ai hésité à venir. J'étais désenchantée", dit Tara Sydney, avocate dans une association de protection de l'enfance. Teri Patterson, juriste dans une entreprise, a, au contraire, eu envie de s'engager. "Jusqu'à présent, je m'étais contentée d'envoyer de l'argent. Mais après les attaques sur le patriotisme d'Obama, je voulais montrer que nous sommes des gens ...
Lire l'article
Barack Obama a réaffirmé, lundi 10 mars, son intention d'être président, sans se contenter d'une éventuelle vice-présidence de Hillary Clinton, alors qu'il espère donner un nouveau souffle à sa campagne mardi lors d'une primaire dans le Mississippi. "J'ai gagné plus de voix que la sénatrice Clinton, j'ai plus de délégués, donc je ne comprends pas comment une personne qui est en seconde position peut proposer d'être vice-président à celui qui est en première position", a lancé Barack Obama pendant un rassemblement électoral. Le sénateur a relevé un paradoxe : l'équipe Clinton "vient de passer les deux, trois dernières semaines (...) à ...
Lire l'article
Clinton en visite surprise à Tripoli pour rencontrer les nouveaux dirigeants libyens
Barack Obama s’apprête à faire d’Hillary Clinton sa secrétaire d’Etat
Hillary Clinton met un terme à sa campagne et apporte son soutien à Barack Obama
Hillary Clinton va soutenir Barack Obama
Barack Obama revendique la victoire dans la bataille des primaires démocrates
Les espoirs de Hillary Clinton reposent désormais sur le Comité national démocrate
John Edwards, ex-candidat démocrate, se rallie à M. Obama face à Mme Clinton
Barack Obama passe devant Hillary Clinton dans la course aux superdélégués
Clinton-Obama : une primaire démocrate cruciale en Pennsylvanie
Barack Obama ne se voit pas en co-listier d’Hillary Clinton en novembre


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 7 Avr 2008
Catégorie(s): Monde
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*