Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Des moustiquaires pour les quartiers sous intégrés de Libreville

Auteur/Source: · Date: 8 Avr 2008
Catégorie(s): Santé

Les responsables de l’Association perspective d’Avenir à Libreville (APDAL) ont procédé le 6 avril dernier à la distribution de moustiquaires imprégnées dans les quartiers Nkembo-Arambo, Atong-Abè et Avéa 2 pour aider les populations de ces quartiers démunis à se prémunir contre le paludisme.
Les femmes enceintes et les enfants ont été les premiers bénéficiaires visés par l’opération de distribution de moustiquaires imprégnées initiée le 6 avril dernier par les membres de l’Association perspective d’avenir de Libreville (APDAL).

Cette opération menée aux quartiers Nkembo-Arambo, Atong-Abè et Avéa 2, trois quartiers sous intégrés de la capitale gabonaise, avait pour objectif d’aider les populations de se prendre en charge dans la lutte contre le paludisme, grâce à l’utilisation judicieuse de ces moustiquaires imprégnées.

Le secrétaire général de l’association, Crépin Ebe Mba, a précisé que «la distribution de moustiquaires imprégnées fait suite au recensement des principaux bénéficiaires qui a été faite dans le deuxième arrondissement de Libreville car l’APDAL a fait de la lutte contre l’insalubrité, notamment la lutte contre le paludisme, une priorité de son programme d’action».

Le chef de quartier de Nkembo-Arambo, Jean Léon Mba Minko, a salué l’initiative de l’APDAL et a inciter l’association à pérenniser l’opération.

L’APDAL est une association qui lutte contre les conditions de vie de précaires des populations, notamment l’insalubrité et le paludisme qui sévissent fortement dans les quartiers dits «d’habitation précaires», les quartiers sous intégrés de la capitale. L’ambition de cette association est de faire baisser le taux de mortalité du au paludisme qui comme on le sais cause chaque année 350 à 500 millions de morts à travers le monde.
 


SUR LE MÊME SUJET
Depuis peu, de nombreux quartiers, communément appelés sous - intégrés de Libreville, la capitale gabonaise, se dotent progressivement de cybercafés, littéralement pris d'assaut notamment par des jeunes qui profitent aussi bien de cette proximité géographique que des tarifs désormais pratiqués. De Bellevue II en passant par Avéa, derrière la Prison, Atsibé -Tsos, Akébé-Plaine, les PK- 7, 8, 9, 12 ou Beau-Séjour, la création des cybercafés connait une nette évolution dans ces zones pourtant mal-loties, exposées aux coupures récurrentes d'électricité et à tort ou à raison, infestées de ‘’crapules’’. CLIENTS DE PLUS EN PLUS JEUNES '' Le risque était à prendre pour y investir'', ...
Lire l'article
La Fondation Sylvia Bongo Ondimba a remis, mardi à Libreville, 18.000 moustiquaires imprégnées aux populations gabonaises, par le biais du Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP), à l’occasion de la journée mondiale de luttre contre cette maladie, célébrée en différé le même jour au Gabon. Chacune des neuf provinces du pays a reçu une dotation en fonction des besoins exprimés auprès de la Fondation de la Première Dame gabonaise qui a remis 1500 moustiquaires imprégnées à la province de l’Estuaire dont 700 seront distribuées dans la seule commune de Libreville, la capitale. La province du Haut-Ogooué ...
Lire l'article
La directrice régionale de la santé (DRS) pour la province de l'Ogooué-Lolo, Pauline Ngoubou, a procédé le week-end dernier à la distribution des moustiquaires imprégnées dans les départements de la Lolo Wagna et la Lombo Bouéguidi, rapporte mardi l'AGP. Mme Ngoubou était accompagnée, au cours de l'opération, par une équipe du programme élargi de vaccination (PEV) venue rattraper le retard dans la vaccination des enfants, accusé faute de véhicules. "Nous avons pu vérifier la couverture vaccinale dans les départements de la Lolo Wagna et de la Lombo Bouéguidi'', a déclaré le Dr. Ngoubou, au terme de la tournée de sensibilisation, remerciant le ...
Lire l'article
Une équipe de distributeurs de moustiquaires imprégnées aux enfants de 0 à 5 ans, aux femmes enceintes et aux vieillards, conduite par la responsable de l’ONG « cri de l’enfant », Georgette Angue Ndong et Sinclair Meye M’Ella, est en branle depuis dimanche au canton Woleu dans le département du Woleu et se poursuivra dans tous les villages sur les quatre axes dudit canton, a appris mardi le correspondant local de l’AGP. Selon Mme Angue Ndong, cette opération de lutte contre le paludisme qui a pour thème « Ensemble luttons contre le paludisme », choisi cette année par la direction générale ...
Lire l'article
Une enquête d’évaluation du nombre de personnes résidant dans les quartiers sous intégrés de la capitale gabonaise, Libreville, démarre ce vendredi, a annoncé jeudi le directeur de la ville, André Ognagne Obame, à la télévision nationale (RTG1). Il s'agit d'une étude en vue de l’évaluation des personnes vivant dans ces zones et dont l'objectif est de réaliser, à terme, des investissements, notamment la construction de logements adéquats, a indiqué M. Ognagne Obame. A la fin de cette enquête, ces populations seront appelées à déguerpir et seront relogés dans de meilleurs conditions, a rassuré le directeur de la ville. L'enquête durera deux semaines, ...
Lire l'article
La première pluie diluvienne qui s’est abattue dans la nuit de samedi à dimanche et toute la journée ont occasionné des crues et de nombreux dégâts dans les quartiers sous – intégrés de la capitale gabonaise. De Kinguélé en passant par les Akébé (3ème arrondissement), et Diba –diba (1er arrondissement), les habitants se sont réveillés les pieds dans l'eau ce dimanche. Selon certains Librevillois (habitants de Libreville), cette première pluie doit être un indicateur de prévention des catastrophes et sinistres auxquels les riverains doivent s’attendre tout au long de l’année. En effet, marlgré les efforts du gouvernement ces deniers temps pour le nettoyag ...
Lire l'article
Plusieurs chefs de quartiers de la commune de Libreville, à l’exemple des quartiers Nkembo et Cocotier, dans le deuxième arrondissement, multiplient des rencontres avec leurs administrés, dans le but de redonner à la fête du 17 août, son lustre d’antan. Au menu de ces échanges, les chefs de quartiers, de commun accord avec les populations, veulent renouer avec les anciennes pratiques, qui consistaient à faire vivre la fête de l’indépendance du Gabon à tout le monde, notamment dans les différents quartiers. Ainsi, au sortir des ces rencontres, plusieurs groupes sociaux culturels de Nkembo et Cocotier ont été retenus pour prester le 17 ...
Lire l'article
Les enfants, actuellement en vacances scolaires dans certains quartiers sous intégrés de Libreville, manquent crucialement d’aires de jeux appropriées, a constaté GABONEWS. Dans certaines «mapannes» ou bidonvilles de Libreville, tels à Cocotiers, Avéa, Venez-Voir, Kinguélé et autres quartiers sous intégrés de la capitale, les jeunes vacanciers ont substitué certaines voies publiques à des stades de football, s’exposant ainsi à des dangers à l’exemple des accidents de la circulation pouvant subvenir à tout moment. «On est obligé de jouer ici, parce que nous n’avons pas d’autres endroits où jouer. Au moins ici, personne ne viendra nous demander de payer», a répondu ...
Lire l'article
Le Gabon, à l'instar de la communauté internationale célèbre aujourd’hui la première journée mondiale de lutte contre le paludisme, qui vient cette année amplifier les engagements et les responsabilités de la journée africaine du paludisme, autour du thème « Paludisme une maladie sans frontières ». Plus de 565 372 moustiquaires imprégnées sont distribuées aux mères d’enfants de moins de 5 ans et les femmes enceintes, dans les centres de santé de Libreville et d’Owendo. Cet engagement s'accompagne d'une mobilisation et d'une synergie d'actions de tous les acteurs, pour garantir les chances de succès dans la lutte contre ce redoutable fléau qu'est le ...
Lire l'article
Les responsables de l'Association perspective d’Avenir à Libreville (APDAL) ont procédé le 6 avril dernier à la distribution de moustiquaires imprégnées dans les quartiers Nkembo-Arambo, Atong-Abè et Avéa 2 pour aider les populations de ces quartiers démunis à se prémunir contre le paludisme. Les femmes enceintes et les enfants ont été les premiers bénéficiaires visés par l’opération de distribution de moustiquaires imprégnées initiée le 6 avril dernier par les membres de l'Association perspective d'avenir de Libreville (APDAL). Cette opération menée aux quartiers Nkembo-Arambo, Atong-Abè et Avéa 2, trois quartiers sous intégrés de la capitale gabonaise, avait pour objectif d'aider ...
Lire l'article
Nette progression d’Internet dans les quartiers sous – intégrés de Libreville, la jeunesse en profite
La Fondation Sylvia Bongo Ondimba offre 18.000 moustiquaires imprégnées aux populations gabonaises
Distribution des moustiquaires imprégnées dans l’Ogooué-Lolo
Une équipe de distributeurs des moustiquaires imprégnées en branle dans le canton Woleu
Gabon: Une enquête sur les personnes résidant dans les quartiers sous intégrés de Libreville démarre vendredi
Gabon: La première pluie abattue sur Libreville occasionne des inondations dans les quartiers sous intégrés
Gabon: Fête de l’Indépendance 2008 / Les chefs de quartiers de Libreville à pied d’œuvre pour la réussite de l’événement
Gabon: Vacances scolaires: Les enfants des quartiers sous intégrés privés d’aires de jeux
Gabon: près de 565 300 moustiquaires imprégnées distribuées lors de la 1ère Journée mondiale de lutte contre le paludisme
Gabon : Des moustiquaires pour les quartiers sous intégrés de Libreville


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 8 Avr 2008
Catégorie(s): Santé
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*