Socialisez

FacebookTwitterRSS

RD-Congo – BAD: Accord de don de 58 millions de dollars pour les centrales éclectiques d’Inga

Auteur/Source: · Date: 11 Avr 2008
Catégorie(s): Afrique

Le Groupe de la Banque Africaine de développement et la RDC ont signé, jeudi à Tunis, un accord de don de 58 millions de dollars pour la réhabilitation de la centrale électrique d’Inga et des réseaux de distribution d’électricité de la ville de Kinshasa et de ses environs, a appris GABONEWS.

Le vice-président de la BAD chargé de l’Infrastructure, du secteur privé et de l’intégration régionale, Mandla Gantsho, a signé l’accord pour le Groupe de la Banque, et la chargée d’affaires de la RDC en Tunisie, Geneviève Lukusa Kayembe Nkaya, a signé le document pour son pays.

Lors de la cérémonie de la signature, M Gantsho a déclaré que le projet cofinancé avec les autres donateurs, notamment, la Banque mondiale, permettra de renforcer l’efficacité opérationnelle dans le sous-secteur de l’énergie, de stimuler les capacités de production et de transport, de satisfaire la demande intérieure et de soutenir l’intégration régionale.

« Je tiens à souligner la nécessité d’une mise en œuvre urgente de ce projet étant donné l’état de délabrement de l’infrastructure électrique et la nécessité d’améliorer l’approvisionnement en électricité dans le pays », a déclaré M. Gantsho, en exhortant les autorités à mobiliser toutes les parties prenantes nationales, afin de faciliter l’exécution du projet.

Pour sa part, Mme Nkaya a souligné l’importance de la centrale électrique d’Inga et le développement économique et social du pays et du bien-être de la population. Elle a salué l’engagement de la Banque et son soutien aux efforts de reconstruction du pays ; en assurant que le projet sera mis en œuvre dès que possible.

« L’importance de réhabilitation des centrales d’Inga n’est plus à démontrer compte tenu de l’impact de ce projet sur le développement socioéconomique du pays et sur le bien être de la population, » a-t’elle déclarée, ajoutant que « Mon pays est reconnaissant de l’engagement de la BAD pour soutenir l’effort de la reconstruction et de la relance économique de la République Démocratique du Congo ».

Le projet porte sur la réhabilitation de 10 des 14 groupes du complexe hydroélectrique d’Inga, la construction d’une ligne haute tension entre Inga et Kinshasa et la réhabilitation et l’extension du réseau de distribution de Kinshasa, dont la réalisation de quelque 50 000 branchements. Les composantes majeures du projet sont la production, le transport, la distribution, le renforcement des capacités et la gouvernance ainsi que l’appui à l’exécution du projet.

Malgré le considérable potentiel hydroélectrique de la RDC, les indicateurs de consommation d’énergie qui sont corrélés avec le niveau de développement, sont des plus bas de la région et du monde. L’arrêt des investissements dans le SSE, conjugué à la croissance de la population, a conduit à une baisse de la consommation d’électricité par habitant ,161 kWh en 1980 à 91 kWh en 2002. Le taux d’électrification est de 6% comparé à une moyenne africaine de 20%.

La zone d’intervention du projet couvre la province du Bas-Congo et la région de Kinshasa bien que la zone d’influence du projet se situe au-delà de ces limites compte tenu du fait que l’énergie qui sera produite dans les centrales réhabilitées servira à l’alimentation d’autres provinces et de plusieurs pays de la région. Les centrales hydroélectriques d’Inga 1 et 2 se trouvent à environ 150 km de l’embouchure du fleuve Congo dans une région peuplée de manière éparse et couverte par une savane et des forêts-galeries au fond des vallées.

Le coût total du projet est estimé à 301,36 millions d’UC. Le projet sera financé par le don du Fonds africaine de développement (FAD) de 35,70 millions d’UC, un don de l’Association internationale de développement (l’IDA) de la Banque mondiale, de 193,45 millions d’UC et une contribution du gouvernement de 9,35 millions d’UC. D’autres bailleurs contribueront au reliquat de 72,25 millions d’UC. 


SUR LE MÊME SUJET
Le Conseil d'administration de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé mercredi à Tunis un prêt de 230 millions d'Unités de Compte (MUC) soit 370,3 millions de dollars EU, pour financer la deuxième phase du Programme Routier (PR2) au Gabon, annonce l'institution dans un communiqué. Le programme porte sur l'aménagement des routes de Mouila-Ndendé et Ndendé-Tchibanga (sud ouest), dont les études ont été fiancées par la BAD. Il concerne également la réhabilitation de quais fluviaux et l'installation de balisages fixes et flottants sur le fleuve Ogooué, une liaison très utile pour le transport des produits pétroliers, marchandises et passagers entre ...
Lire l'article
La compagnie pétrolière Total Gabon a réalisé, pour son premier semestre 2011, un résultat net de 164 millions de dollars. Ce qui représente une hausse de 85% par rapport à la même période en 2010. Une performance consécutive à la hausse du prix du baril et à la diminution des dotations aux amortissements et aux provisions. A l’issue de son conseil d’administration tenu ce 26 août, Total Gabon a annoncé un résultat net de net de 164 millions de dollars pour son premier semestre 2011, en hausse de 85% par rapport à la même période l’année dernière. Le chiffre d’affaires ...
Lire l'article
La Banque africaine de développement (BAD) vient de faire un don de 300 millions de francs CFA au Gabon pour développer la culture du riz. Ce don entre dans le cadre du projet d’appui au développement des infrastructures agricoles pour la culture du riz de type Nerica (Nouveau riz pour l’Afrique). Dans le cadre du projet d’appui au développement des infrastructures agricoles pour la culture du riz de type Nerica (Nouveau riz pour l’Afrique) au Gabon, la Banque africaine de développement (BAD) vient de faire un don de 300 millions de francs CFA au pays au bénéfice de la riziculture. ...
Lire l'article
Le Gabon va emprunter environ 238 millions d'euros à divers organismes pour des projets de développement ou "l'amélioration" de l'enseignement, selon un communiqué du conseil des ministres publié vendredi dans la presse. Le pays va emprunter 110,5 millions d'euros auprès de la Banque Africaine de Développement (BAD) pour "l'amélioration de la qualité des services publics d'enseignement supérieur et de la formation professionnelle". Le Gabon va également emprunter 86,5 millions d'euros auprès de l'Agence Française de développement (AFD) pour quatre projets dont les plus importants sont des travaux d'assainissement de la capitale pétrolière de Port-Gentil (ouest) pour 55 millions d'euros et un projet ...
Lire l'article
La junior pétrolière montante au Gabon, Maurel&Prom, a récemment confirmé l'obtention auprès de quatre banques internationales d'une facilité bancaires de 255 millions de dollars sur la base de ses réserves pétrolières au Gabon. Ces fonds doivent permettre à la compagnie de mettre en production les gisements récemment découverts sur le champ d'Omoueyi, dans le Sud du pays. La dynamique junior pétrolière Maurel&Prom vient de confirmer l'obtention auprès de quatre banques internationales d'une facilité bancaire de 255 millions de dollars, sur la base de ses réserves pétrolières au Gabon. «Maurel & Prom s'est ainsi dotée de moyens financiers importants participant à sa dynamique ...
Lire l'article
La multinationale française Total Gabon, qui exploite le pétrole au Gabon depuis 80 ans, a annoncé, dans un communiqué publié à Libreville, avoir réalisé en 2008 un résultat net positif de 381 millions de dollars, en dépit d’un environnement très contrasté de l’industrie pétrolière. Après avoir atteint en milieu d’année le niveau record de près de 150 dollars Us le baril, le prix du brent a très fortement chuté durant le deuxième semestre pour terminer l’année à 35 dollars, son niveau le plus bas depuis plusieurs années, indique le communiqué. En moyenne, le prix du Brent s’est établi à 97,3 dollars le ...
Lire l'article
La Banque de financement et d'investissement du crédit agricole octroi un montant de 600 millions de dollars sur 8 ans en faveur de la société TotalGabon pour le développement d'un champ offshore au large du Gabon, appris GABONEWS.
Lire l'article
Total Gabon signe un accord de financement de 600 millions de dollars
La filiale gabonaise du géant pétrolier annonce ce jour la signature d'un accord de financement de premier plan. Cet accord, consenti par un syndicat de banques internationales, témoigne du soutien et de la confiance de la communauté financière envers Total Gabon. Dès lors, ce crédit contribuera à financer les activités du groupe tel que son plan d'investissements pluriannuel et notamment le projet de redéveloppement du champ d'Anguille. Par ailleurs, ce contrat, d'une durée de huit ans, marque une étape importante de la stratégie déjà annoncée par Total Gabon à ses actionnaires.
Lire l'article
Au terme de la conférence internationale sur les mécanismes de financement de la gestion durable des écosystèmes forestiers du bassin du Congo, au cours de laquelle, plusieurs questions ont pu être abordées, notamment, l’harmonisation des politiques forestières et fiscales, la connaissance de la ressource, organisée en Tunisie, à laquelle le Ministre d’Etat en charge de l’Economie, des finances, du budget et de la privatisation, Paul Toungui et le Ministre délégué auprès du Ministre de l’Economie forestière, des Eaux et de la pêche, chargé des Eaux et de la Pêche, Hugues Alexandre Barro Chambrier, les délégations du Burundi, du Cameroun, de ...
Lire l'article
La présidente et directrice générale du Fonds pour l'environnement mondial (FEM), Monique Barbut a annoncé mardi à Libreville que son institution projette de débloquer une enveloppe de 40 millions de dollars pour appuyer un programme de gestion des écosystèmes forestiers dans les pays membres du Bassin du Congo. Mme Barbut a fait cette annonce à la veille de l'ouverture mercredi à Libreville des travaux d'une rencontre des ministres des Forêts des pays membres du Bassin du Congo. La réunion qui se tiendra dans la capitale gabonaise prendra fin vendredi. Selon Mme Barbut, arrivée mardi soir à Libreville, l'enveloppe du FEM ...
Lire l'article
Gabon : la BAD accorde un prêt de 370,3 millions de dollars pour les routes
Gabon : Un premier semestre à 164 millions de dollars pour Total Gabon
Gabon : 300 millions de francs CFA pour développer la riziculture
Le Gabon va emprunter 240 millions d’euros pour des projets de développement
Gabon : 255 millions de dollars pour Maurel&Prom
Total Gabon réalise un résultat net de 381 millions de dollars en 2008
Gabon: 600 millions de dollars pour TotalGabon en vue du développement d’un champ offshore au large du Gabon
Total Gabon signe un accord de financement de 600 millions de dollars
Environnement: 65 millions de dollars pour la conservation des écosystèmes forestiers de la sous région d’Afrique centrale
40 millions de dollars pour préserver les forêts du Bassin du Congo


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 11 Avr 2008
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*