Socialisez

FacebookTwitterRSS

Nouvelle decouverte de pétrole au Gabon

Auteur/Source: · Date: 13 Avr 2008
Catégorie(s): Economie

La compagnie d’exploration et d’exploitation d’hydrocarbures Perenco Gabon SA, basée à Port-Gentil, a annoncé la découverte de pétrole brut sur le puits d’exploration « Loche East Marine-1, dans le permis d’exploration dénommé « Ebene » situé à 50 km au sud de Port-Gentil, a-t-on appris dimanche de source officielle.
La découverte de pétrole a été réalisée sur le puits d’exploration Loche East Marine-1, localisé dans le permis Ebene du réservoir de N’Tchengué Océan. Le puits a été foré le 21 mars et le 5 avril 2007 jusqu’à une profondeur de 1870 mètres.

Selon le directeur général de Perenco, Eric Josseron, « des études sont en cours pour apprécier les travaux à réaliser suite aux résultats de ce puits ». Opératrice du permis Ebène, Perenco est associée à Amarada Hess Production Gabon, et à la société MPDC Gabon CO LTD, filiale de Mitsubishi Corporation.

Dans un communiqué du Conseil des ministres publié vendredi, le ministère des Mines de l’Energie, du Pétrole et des Ressources hydrauliques a annoncé une découverte de pétrole par Perenco Gabon SA, une succursale de Perenco S.A. basée à Londres et à Paris.

Perenco produit environ 48 000 barils de pétrole brut par jour. C’est le troisième producteur de pétrole au Gabon derrière Total Gabon et Shell Gabon. La production cumulée des différentes succursales de Perenco en Afrique, en Amérique Latine, au Moyen Orient et en mer du Nord, est de 180 000 barils de pétrole par jour, souligne-t-on.

Le directeur général de Perenco, Eric Josseron, avait déclaré il y a quelques mois que « l’avenir de la société Perenco passe par l’exploration pétrolière, domaine dans lequel elle se positionne de manière très agressive et pour lequel elle fait beaucoup d’efforts ».

La production actuelle du Gabon est décroissante et culmine à 13,5 millions de tonnes et pourrait décroître à 7 millions de tonnes en 2007 si d’importantes découvertes ne sont pas mises à jour, rappelle-t-on au ministère du Pétrole.

Perenco avait signé en novembre 2005 un Contrat d’exploration et de partage de production (CEPP) sur le permis « Arouwé » situé au large de Port-Gentil. Depuis, Perenco a multiplié ses activités au Gabon pour devenir un des opérateurs majeurs en matière d’exploration.

La production pétrolière du Gabon est passée de 18,5 millions de tonnes en 1998 à 15,3 MT en 1999. Elle a encore chuté à 14 MT en 2000, et pourrait atteindre un volume négligeable à l’horizon 2010 sauf découverte majeure, selon les prévisions officielles.
 


SUR LE MÊME SUJET
La compagnie pétrolière Maurel & Prom a confirmé vendredi à Libreville dans un communiqué de presse, une nouvelle découverte de puits pétrolier sur son champ d'Onal situé au centre-ouest du Gabon, dans la région de Lambaréné. Le débit de ce puits est de 1600 barils/jour, selon le communiqué Le premier puits découvert sur ce même champ avait produit également 1600 barils/jour lors des tests effectués. Le communiqué Maurel & Prom précise que "ces puits pourraient être reliés au centre de production de la firme au cours du mois de décembre pour assurer une production complémentaire de 2500 barils/j en moyenne". Le Gabon a débuté ...
Lire l'article
L'ambassadeur gabonais accrédité en Angola, Emile Mandoukou-Ma-Nziengui, a déclaré vendredi, à Luanda, que le Gabon pourrait élever, dans les prochains jours, ses niveaux de croissance économique, au profit de la population, avec la découverte de plus de pétrole dans la région de Lambaréné, au centre du pays. Le diplomate parlait dans une interview exclusive à l'Angop, à l'occasion des 50 ans d'indépendance du Gabon, célébrés le 17 août dernier. "Cette découverte permettra, outre des traditionnelles entreprises françaises qui exploitent déjà le pétrole depuis l'indépendance, la participation d'autres compagnies, y compris multinationales américaines", a-t-il dit. Interrogé sur les cadres spécialisés pour le secteur, Emile ...
Lire l'article
La junior pétrolière Maurel&Prom poursuit ses explorations fructueuses au Gabon avec la découverte d’une nouvelle réserve sur le permis d’Onal, dont la capacité est estimée à 1700 barils par jour. Cette découverte a encore permis au titre de la société de faire un bond de près de 4% le 1er mars dernier à la Bourse de Paris. Maurel&Prom vient d’annoncer la découverte d’une nouvelle réserve sur le permis d’Onal, près de Lambaréné dans le centre du pays. La junior pétrolière française affirme que les tests auraient permis d’établir en pompage un débit de 1700 barils par jour. Situé sur le ...
Lire l'article
La junior pétrolière Maurel & Prom poursuit ses explorations fructueuses au Gabon avec la découverte d’une nouvelle réserve sur le permis d’Onal, dont la capacité est estimée à 1700 barils par jour. Cette découverte a encore permis au titre de la société de faire un bond de près de 4% le 1er mars dernier à la Bourse de Paris. Maurel&Prom vient d’annoncer la découverte d’une nouvelle réserve sur le permis d’Onal, près de Lambaréné dans le centre du pays. La junior pétrolière française affirme que les tests auraient permis d’établir en pompage un débit de 1700 barils par ...
Lire l'article
Maurel & Prom a annoncé hier soir la découverte d'un nouveau réservoir au Gabon. Le puits Onal 1002, dont la profondeur verticale est de 1.195 mètres, a rencontré 82 mètres de réservoirs imprégnés d'hydrocarbures dans les grès du Kissenda. Des tests sélectifs effectués sur une hauteur de 41 mètres permettent d'envisager un débit de 1.300 barils/jour. 'L'ampleur de ces résultats était inattendue', précise le groupe pétrolier. Le groupe ajoute que la production de ce puits pourrait se substituer à celle du puits Omko 301, 'dont le résultat est décevant.' Maurel & Prom indique aussi un échec sur le puits d'exploration OMSN-1, ou ...
Lire l'article
Maurel & Prom (MAUP.PA: Cotation) a annoncé la découverte d'un nouveau réservoir au Kissenda, au sud-est du puits Onal au Gabon, dont les tests sélectifs ont donné des résultats d'une ampleur "inattendue". Le groupe pétrolier, dont l'activité est centrée sur l'exploration, précise dans un communiqué publié jeudi soir que le puits Onal 1002, qui a atteint la "profondeur verticale" de 1.195 mètres, a rencontré 82 mètres de réservoirs imprégnés d'hydrocarbures dans les Grès du Kissenda. "Les tests sélectifs effectués sur une hauteur de 41 mètres ont donné un débit d'huile cumulé de 1.300 barils/jour. L'ampleur de ces résultats était inattendue", poursuit Maurel ...
Lire l'article
Chers compatriotes, Bienvenue sur la page de la Nouvelle Constitution Gabonaise Sur cette page, nous attendons, dès le 12 juin, vos réactions et propositions sur la mouture de nouvelle Constitution gabonaise que vos frères et sœurs de la Coalition Gabonaise du Refus et de Salut National ont produite à Bruxelles les 30 et 31 mai 2009. Nous voulons vos suggestions d’amélioration en amont de la Tournée Internationale de la Réforme que nous planifions, tournée au cours de laquelle nous nous rendrons dans vos villes et pays de résidences aux fins de venir discuter de la Réforme constitutionnelle que nous avons commencée avec vous. ...
Lire l'article
Après plus de sept années de tests et vérifications scientifiques, les scientifiques américains ont officiellement annoncé la découverte d’une nouvelle espèce d’oiseau, le rouge-gorge à dos olive, qui porte à 754 le nombre d’espèces d’oiseaux recensées au Gabon. Découverte en 2001 près de Gamba par des scientifiques de la Smithsonian Institution de Washington, cette nouvelle espèce d’oiseau vient enrichir le patrimoine naturel gabonais et ajoute au potentiel du pays pour la recherche scientifique et l’écotourisme. Paru en août dernier dans la revue scientifique américaine Zootaxa, ce n’est que cette semaine que les autorités scientifiques ont confirmé la découverte d’une nouvelle espèce ...
Lire l'article
Oiseau rare
Le rouge-gorge à dos olive, une espèce d’oiseau inconnue jusqu’à présent, vient d’enrichir la faune gabonaise, portant ainsi à 754 le nombre d’espèces d’oiseaux gabonais recensés à ce jour. L’information, qui a paru en août dernier dans la revue scientifique américaine, Zootaxa, vient seulement d’être connue cette semaine au Gabon. Le rouge gorge forestier à dos olive, de son nom scientifique stiphrornis pyrrholaemus, a été découvert en 2001 par des scientifiques de la Smithsonian Institution , un institut éducatif et de recherche américain basé à Washington. Ce n’est que cette année, après plusieurs contrôles scientifiques, que la découverte a été rendue ...
Lire l'article
Le rouge-gorge à dos olive, une espèce d’oiseau inconnue jusqu’à présent, vient d’enrichir la faune gabonaise, portant ainsi à 754 le nombre d’espèces d’oiseaux gabonais recensés à ce jour. L’information, qui a paru en août dernier dans la revue scientifique américaine, Zootaxa, vient seulement d’être connue cette semaine au Gabon. Le rouge gorge forestier à dos olive, de son nom scientifique stiphrornis pyrrholaemus, a été découvert en 2001 par des scientifiques de la Smithsonian Institution, un institut éducatif et de recherche américain basé à Washington. Ce n’est que cette année, après plusieurs contrôles scientifiques, que la découverte a été rendue publique. L’espèce ...
Lire l'article
Découverte d’un nouveau puits de pétrole au Gabon
Ambassadeur gabonais annonce une nouvelle découverte de pétrole dans le centre de son pays
Gabon : Encore du pétrole pour Maurel&Prom
Gabon : Encore du pétrole pour Maurel & Prom
Maurel & Prom: annonce une découverte au Gabon.
Maurel & Prom – Découverte d’un nouveau réservoir au Gabon
Nouvelle Constitution du Gabon
Gabon : Une nouvelle espèce d’oiseau découverte à Gamba
Environnement :Une nouvelle espèce d’oiseaux découverte au Gabon conforte la recherche scientifique mondiale
Gabon: Une nouvelle espèce d’oiseaux découverte au Gabon


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 13 Avr 2008
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*