Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon – France – Françafrique: Rue Monsieur, l’ombre de Bongo

Auteur/Source: · Date: 14 Avr 2008
Catégorie(s): Françafrique

En allant rendre visite l’autre jour au nouveau secrétaire d’Etat à la Coopération, je me suis amusé à compter le nombre de titulaires de ce poste qu’il m’a été donné de rencontrer, rue Monsieur, depuis mon arrivée à JA il y a des lustres.

Très exactement dix-sept ! De Robert Galley, sous Giscard, à Alain Joyandet, le deuxième de l’ère Sarkozy.

Certains m’ont laissé un souvenir fort : Jean-Pierre Cot et son idéalisme, Christian Nucci et ses frasques, Michel Roussin et sa dignité blessée, Edwige Avice et Brigitte Girardin, seules femmes dans ce monde de mâles, Jean-Marie Bockel tombé au front de la Françafrique…

La galerie de leurs portraits est là, comme il est de coutume, accrochée sur un mur. Mais il en est un qui manque, un grand, un énorme, au-dessus de tous les autres : celui d’Omar Bongo Ondimba, le président du Gabon.

Depuis qu’il est au pouvoir, Bongo n’en n’a pas connu dix-sept, comme moi, mais vingt-cinq et tous (ou presque) ont accompli à Libreville leur premier voyage, leur première visite d’initiation et d’adoubement ainsi que Joyandet, dernier titulaire du poste, vient tout juste de le faire ce 10 avril. Ceux qui ont dérogé à la règle en osant le contredire (Cot, Bockel…) n’ont pas fait de vieux os.

Pas de doute : le vrai, le seul ministre français de la Coopération est un Gabonais !

Par François Soudan
Source: Courriers Sud, Blog de François Soudan, Jeune Afrique
 


SUR LE MÊME SUJET
France-Côte d’Ivoire : Ouattara et Sarkozy signent le retour de la Françafrique
Huit mois après avoir été débarrassé de Laurent Gbagbo, le président ivoirien vient "remercier" son "ami" français à Paris. "La paix est revenue en Côte d'Ivoire." C'est par ces mots que le président ivoirien Alassane Ouattara a lancé vendredi, au siège du Medef, un vibrant appel aux chefs d'entreprise français afin qu'ils s'associent à ce qu'il nomme la "renaissance" de son pays. Au coeur de la crise ivoirienne, déclenchée en décembre 2010 par le refus du président sortant Laurent Gbagbo de reconnaître sa défaite à la présidentielle, nombreuses sont les PME françaises à avoir fui les violences entre les deux camps, ...
Lire l'article
Ouattara en France : comme au temps de la Françafrique ?
Cela faisait un petit moment que Nicolas Sarkozy n'avait pas accueilli un chef d'Etat avec un tel faste. De son arrivée à l'aéroport d'Orly mercredi 25 janvier à son diner d'Etat à l'Elysée le lendemain, le parcours du président ivoirien, Alassane Ouattara, lors de ces trois jours de visite, a été jalonné d'intentions toutes particulières. Le journal ivoirien "L'expression" rapporte avec fierté les honneurs rendus à leur président : "Cinq sections de l'armée française ont été mobilisées. Trois de l'armée de l'air, une de la marine nationale et une des forces paramilitaires." A son arrivée à l'aéroport, accueilli par le ministre de ...
Lire l'article
Les associations Survies et Transparency international / France viennent d'être déboutées par la justice française. Et de la manière la plus radicale. Ces ONG du Nord avaient esté en justice, après une enquête minutieuse, contre des chefs d'Etats africains qu'elles accusent d'avoir spolié leur peuple en amassant biens mobiliers et immobiliers sur le sol français. Une démarche sans doute généreuse, voir chevaleresque qui s'inspire des grands justiciers des temps passés. Mais c'est sans compter avec la françafrique. Une telle entreprise était raisonnablement vouée à l'échec. Et c'est ce qui est arrivé. Les deux ONG vont très probablement faire appel. Mais quelle ...
Lire l'article
Un reportage E-D-I-F-I-A-N-T sur la Françafrique diffusé sur Canal + le 13/04/2008. Autrefois, la Françafrique se cachait. A présent, tout se fait au grand jour sans que personne ne semble trouver à y redire. Reportage sur la visite à Libreville du secrétaire général de l'Elysée Claude Guéant et du secrétaire d'Etat français à la Coopération Alain Joyandet le 10 avril dernier. Voir article AFP.
Lire l'article
Avant de parler, il faut retourner sa langue 7 fois dans la bouche. Conseil du doyen des chefs d'Etat africains à ceux qui, à l'instar de Jean Marie-Bockel, ancien secrétaire d'Etat à la Coopération et à la Francophonie, ont la témérité de s'attaquer aux racines insondables de la Françafrique. Mieux, après avoir offert la tête de Bockel à son ami Bongo, Nicolas Sarkozy a vite fait de lui dépêcher son remplaçant Alain Joyandet pour lui présenter les excuses de Paris. La messe est donc dite, ce n'est pas la rupture qui viendra à bout de la Françafrique. Ce serait illusoire d'attendre ...
Lire l'article
Le président gabonais Omar Bongo s'est dit "très heureux" que la "petite hache de guerre" entre son pays et la France soit enterrée après plusieurs semaines de tension, lors d'un entretien à la chaîne française Canal+ diffusé dimanche. L'entretien avait été réalisé à l'occasion de la visite jeudi à Libreville du secrétaire général de l'Elysée Claude Guéant et du secrétaire d'Etat français à la Coopération Alain Joyandet. "Je suis très heureux que le président Nicolas Sarkozy ait dépêché son secrétaire général et son ministre de la Coopération pour venir au Gabon et puis qu'on s'explique, qu'on enterre cette petite hache de guerre ...
Lire l'article
L’intermédiaire françafricain Robert Bourgi a beau être honoré dans l’hebdomadaire « Le Point », il n’en est pas moins sur le déclin. Que ce soit à l’Élysée ou chez les potentats africains. On ne voit plus que lui ou presque depuis un an. Bruyamment présent à l’investiture de Sarkozy en mai 2007, décoré de la Légion d’honneur en septembre par le chef de l’État et désormais honoré par une double page du Point (dans le numéro du 27 mars 2008). Eh oui, à 60 ans passés, Robert Bourgi a son heure de gloire médiatique. Qui sonne un peu comme un déclin. ...
Lire l'article
"L’un des premiers freins au développement, c’est la mauvaise gouvernance, le gaspillage des fonds publics, l’incurie de structures administratives défaillantes, la prédation de certains dirigeants, la Françafrique est moribonde. Je veux signer son acte de décès". Paroles martelées le 15 janvier 2008 par Jean-Marie Bockel, alors secrétaire d’Etat à la Coopération de France. Et ce n’était pas tout : plusieurs semaines après, 2 étudiants gabonais étaient expulsés, et, surtout, France 2, l’une des chaînes publiques, diffusait une élément sur les biens immobiliers d’Omar Bongo Ondimba, un documentaire repris du reste par TV5. De même, Denis Sassou N’Guesso ne sera pas épargné, ...
Lire l'article
Lapsus au secreétariat à la Coopération jeudi: «On a eu quelques soucis avec le Bongo... Heu, pardon, le Gabon, il fallait rattraper cela». Paris est prêt à tout pour recoller les morceaux avec Omar Bongo, à la têe du Gabon depuis quarante et un ans. Au point, semble-t-il, d’incarner son pays pour les representants de notre Etat. Hier, Alain Joyandet, qui vient de remplacer Jean-Marie Bockel comme secretaire d’Etat à la Coopeération, s’est rendu, avec Claude Gueant, au Gabon. Pour une premiere visite en Afrique, le geste est symbolique. Surtout apres que Libreville eut salue le transfert de Bockel, le 18 ...
Lire l'article
France-Côte d’Ivoire : Ouattara et Sarkozy signent le retour de la Françafrique
Ouattara en France : comme au temps de la Françafrique ?
Bongo Doit Partir
BIENS DES CHEFS D’ETATS AFRICAINS EN FRANCE: la Françafrique veille au grain
Françafrique: La non rupture: La Françafrique a de beaux jours devant elle
FRANçAFRIQUE: aveux de Bongo, excuses de Paris
France-Gabon: Omar Bongo “heureux” que la “hache de guerre” soit enterrée
Gabon – France: Un vent de déclin souffle sur l’intermédiaire de la Françafrique
Françafrique: Joyandet est allé faire allégeance à Bongo
Gabon – France: Paris recolle les morceaux avec Bongo


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 14 Avr 2008
Catégorie(s): Françafrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*