Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Pierre Mamboundou prêt à entrer au gouvernement

Auteur/Source: · Date: 17 Avr 2008
Catégorie(s): Politique

Bongo et son ami Pierre Mamboundou

A l’occasion d’une conférence de presse donnée le 16 avril dernier au siège de l’Union du Peuple Gabonais (UPG), le principal parti de l’opposition, au quartier Awendjé, à Libreville, le président du parti, Pierre Mamboundou, a déclaré être prêt à prendre part au prochain gouvernement d’ouverture.
Le président de l’Union du Peuple Gabonais (UPG), l’un des principaux partis politiques de l’opposition radicale vient de briser le signe indien en annonçant sa probable entrée au prochain gouvernement. Le leader de l’UPG s’est prononcé sur cette question au cours d’une conférence de presse le 16 avril sur l’évolution des positions du parti et la teneur du dialogue politique entretenu avec le régime en place.

Répondant aux interrogations des membres et sympathisants de l’UPG sur l’évolution des positions du parti par rapport au pouvoir en place, Pierre Mamboundou, a déclaré qu’il pourrait accepter d’entrer dans le prochain gouvernement.

Le leader de l’UPG a expliqué que lors de la composition de l’actuel cabinet du premier ministre Jean Eyeghe Ndong, en décembre 2007, le pouvoir en place l’avait invité à intégrer le gouvernement d’ouverture à l’opposition sans exclusive, invitation qu’il avait à l’époque décliné.

«J’ai décliné l’offre d’entrer au gouvernement parce que nous (UPG) ne pouvons pas collaborer avec le PDG (Parti Démocratique Gabonais, au pouvoir) sans conditions. Nous aussi avons un programme de société et des idées claires à faire valoir pour le pays» a déclaré le président du principal parti de l’opposition gabonaise.

«C’est un programme de société auquel ont adhéré un nombre important de gabonais (…) au cours des deux dernières élections présidentielles où l’UPG était classée deuxième dans les résultats officiels».

Tout en acceptant le principe d’entrer au gouvernement, Pierre Mamboundou a soutenu que ses convictions d’opposant engagé sur le terrain demeuraient inchangées. «On ne peut pas aller au gouvernement pieds et points liés, sinon ce serait aller à la soupe, comme beaucoup l’ont fait !», a ajouté le président de l’UPG.

L’UPG se dessine de bonnes dispositions à l’égard de la politique d’ouverture du régime en place et se tient prudemment disposée à approfondir les discussions en vue de s’accorder sur son éventuelle participation à un gouvernement sous le règne de l’actuel chef de l’Etat.

Pour rappel, Pierre Mamboundou avait recueilli 16,54% des suffrages lors des présidentielles de 1998 et 13,57% à celles de 2005, arrivant à chaque fois en deuxième position derrière le président Bongo Ondimba, réélu tour à tour avec plus de 66% en 1998 et 79,21% en 2005.

Le 19 avril 2006, après vingt ans de «radicalisme» avec un refus de dialoguer directement avec le pouvoir, le leader de l’UPG s’est résolu à aller rencontrer le président de la République gabonaise au palais présidentiel pour la première fois, afin de désamorcer la tension sociale et politique née de la contestation par lui et ses partisans des résultats officiels de l’élection présidentielle de novembre 2005.


SUR LE MÊME SUJET
Après l’annonce du décès du leader de l’opposition gabonaise, Pierre Mamboundou dans la nuit du samedi 15 octobre à Libreville, l’agence de presse GABONEWS a sillonné les différents quartiers de la capitale gabonaise afin de recueillir les impressions du citoyen lambda. « Tout d’abord le président de l’UPG était réputé pour sa sagacité juridique, sa prolixité et bien évidemment pour sa rigueur morale et intellectuelle. Il était doté d’une culture politique et d’un sens de la dialectique qui en faisait un redoutable débatteur et un communiquant de bon niveau. La classe politique gabonaise perd là l’un des plus brillants de ses ...
Lire l'article
Pierre Mamboundou, visage de l'opposition gabonaise pendant 20 ans et ancien candidat à la présidentielle, est mort à l'âge de 65 ans, a annoncé le président Ali Bongo. Dans une déclaration lue à la radio d'Etat, le fils et successeur du défunt Omar Bongo a rendu lundi hommage à Pierre Mamboundou, un "patriote". Le communiqué lu par le porte-parole de la présidence parle d'une "énorme perte pour le Gabon". Selon un responsable de son parti Thomas Ibinga, la famille de Pierre Mamboundou a précisé qu'il avait succombé à une crise cardiaque. Fer de lance de l'opposition au Gabon pendant 20 ans, Pierre Mamboundou ...
Lire l'article
La Famille de Pierre Mamboundou Mamboundou, a officialisé, ce dimanche sur la télévision nationale (RTG1), son décès par un communiqué dont en voici l’intégralité : Les Clans Badjema et Dibamba , les familles de feu Mamboundou Jean et de Mboumba Elisabeth ont la profonde douleur d'annoncer aux parents, amis, connaissances, aux militants de l'Union du Peuple Gabonais, au Peuple gabonais, aux autorités gabonaises, aux autorités diplomatiques accréditées au Gabon, au peuple africain et au monde le décès de leur fils Pierre Mamboundou Mamboundou, Président de l'Union du peuple Gabonais et Député à l'assemblée nationale. Décès survenu dans la nuit du ...
Lire l'article
L’opposant gabonais, Pierre Mamboundou, par ailleurs président de l’Union du peuple gabonais (UPG) a déclaré jeudi à Libreville, que son parti ne pouvait pas entrer au gouvernement sans la réalisation d’un certain nombre des préalables. ‘’Nous ne pouvons pas entrer au gouvernement si nous ne sommes pas tombés d’accord sur un certain nombre des préalables’’, a lancé le leader de l’UPG, au cours d’un meeting au quartier Kinguélé dans le 3ème arrondissement de Libreville, réputée acquis à cause. M. Mamboundou qui n’a précisé la nature des préalables a toutefois affirmé que son parti est prêt à la participer à la ...
Lire l'article
Le président de l’Union du peuple gabonais (UPG -opposition), et président de l'Alliance pour le changement et la restauration (ACR), l’un des deux blocs de l’opposition, Pierre Mamboundou effectuera à partir du 10 février prochain une tournée politique dans les six arrondissements de Libreville. Pierre Mamboundou, président de l’Union du peuple gabonais (UPG opposition) et président en exercice de l’Alliance pour le changement et la restauration (ACR) effectuer une tournée politique dans les six arrondissements de la commune de Libreville. Cette tournée qui débute le 10 février prochaine, aura comme point de départ les Charbonnages, l’un des quartiers du premier arrondissement ...
Lire l'article
Le leader de l’Union du peuple gabonais (UPG, opposition), Pierre Mamboundou, a déclaré qu’il était ‘’prêt pour la bataille’’, dans une brève adresse à la presse, dimanche à Libreville, à son retour d’un séjour médical de plus de six mois en France. « Je suis désormais prêt pour la bataille », a affirmé M. Mamboundou sans pour autant préciser la nature de cette bataille. Par ailleurs, l’opposant gabonais a indiqué que ‘’tout ce qui se passera à partir de son retour aura le soutien du peuple, des militants de son parti et de ceux de l’Alliance pour le changement et la restauration’’ ...
Lire l'article
Le président de l’Union du peuple gabonais (UPG-opposition), Pierre Mamboundou, regagne Libreville dimanche prochain, au terme d’un séjour médical plus de six mois en France. Selon une source proche de l’UPG, M. Mamboundou est attendu à 17h00 (16h00 GMT) à l’aéroport international Léon Mba. Peu après son arrivée, il se rendra au siège du parti pour une conférence de presse. En septembre dernier, le leader de l’UPG s’est entretenu avec le président Ali Bongo Ondimba à Paris (France). Cette première rencontre entre le chef de l’Etat gabonais et M. Mamboundou, depuis l’élection présidentielle anticipée du 30 août 2009, remportée par Ali ...
Lire l'article
Reçu à la présidence de la République ce mercredi, Pierre Mamboundou a proposé au nom de son parti un report de l’élection présidentielle anticipée pour un délai de 6 mois. Pour Pierre Mamboundou, il faut que soit retenu un "délai qui tienne compte des réalités: la loi électorale donne déjà un certain nombre de délais qu'il faut respecter". Cette position tranche avec celle du parti au pouvoir qui ne souhaite qu’un report de 2 mois. Le Président de l’UPG a rappelé que la loi électorale a toujours prévu pour la ...
Lire l'article
Lors d’une conférence de presse qu’il a animée samedi soir à son siège d’Awendjé (4ème arrondissement de Libreville), le leader de l’Union du peuple gabonais (UPG/ opposition), Pierre Mamboundou a demandé au gouvernement de « recapitaliser la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG, filiale du groupe français VEOLIA) qui est un bras séculier de la politique sociale », a constaté GABONEWS. Relevant les difficultés auxquelles la SEEG reste confrontées (approvisionnement, production) d’une part et ceux des consommateurs (taxation du prix du KWh), Pierre Mamboundou s’est interrogé sur les termes de la convention de privatisation de la société, 12 ans après ...
Lire l'article
Gabon: Politique / A l’approche des locales, l’UPG et Pierre Mamboundou n’excluent pas une participation à un gouvernement d’ « ouverture » à l’opposition
Répondant à la question de savoir si oui ou non, l’Union du Peuple Gabonais (UPG) n’est plus un parti de l’opposition radicale et que conséquemment, le dialogue politique engagé avec le régime en place signifie l’acceptation prochaine de participer au gouvernement, Pierre Mamboundou n’a rien exclu quant à l’avenir, se contentant d’expliquer, pendant la conférence de presse, jeudi dernier, au siège du parti, à Libreville, qu’avant la composition de l’actuel cabinet Eyéghé Ndong, le pouvoir en place l’avait approché, en vue de faire son entrée dans ce gouvernement d’ouverture à l’opposition sans exclusive. « J’ai décliné l’offre d’entrer au gouvernement parce ...
Lire l'article
Décès Pierre Mamboundou/ Micro-trottoir: « Pierre Mamboundou laisse un grand vide dans le système politique gabonais » selon de nombreux Librevillois
Mort de l’opposant gabonais Pierre Mamboundou
La famille de Pierre Mamboundou Mamboundou annonce officiellement son décès
Pierre Mamboundou conditionne l’entrée de son parti au gouvernement à la réalisation de certains préalables
Gabon : Pierre Mamboundou tâte le pouls de l’électorat de Libreville
L’opposant gabonais Pierre Mamboundou se dit prêt pour ‘’la bataille’
Retour au bercail de Pierre Mamboundou dimanche prochain
Gabon-élection: Pierre Mamboundou propose un report de 6 mois
Gabon: Pierre Mamboundou demande au gouvernement de « recapitaliser la SEEG »
Gabon: Politique / A l’approche des locales, l’UPG et Pierre Mamboundou n’excluent pas une participation à un gouvernement d’ « ouverture » à l’opposition

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (3 votes, moyenne 2,33 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 17 Avr 2008
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

3 Réponses à Gabon : Pierre Mamboundou prêt à entrer au gouvernement

  1. emane etole

    18 Avr 2008 a 14:12

    chers frères combien de fois doit on vous dire que Mamboundou peut gesticuler comme il sait le faire, il n’est qu’un théoricien raté et un bouffeur comme tous les autres. cessons de penser á ces hommes car ils n’ont rien prévu pour nous sinon la pauvreté. le moment est venu de nous interesser á developper chacun une activité qui le rendrait independant des politiques. car s’ils continuent de nous avoir c’est parce que l’on accepte de dependre d’eux. le gabonais est un homme intelligent, il n’a pas besoin d’un Mamboundou ou Bongo ou Mayila pour le savoir.
    à cahacun son talent et le Gabon se portera mieux

  2. Guerriero

    18 Avr 2008 a 10:42

    C’est le destin des pseudo leaders gabonais. Des étudiants aux syndicalistes,en passant par les ONG,les hommes d’église,les intellectuels et les opposants;il faut prendre sa part avant d’être trop tard! Vive le royaume bongoiste!
    Le Gabon est béni par Dieu et maudit par le régime Bongo. Le peuple gabonais doit laver cette malédiction. Hasta la victoria siempre.
    Guerriero

  3. DIANGATEBE JOSEPH

    18 Avr 2008 a 10:14

    A MON AVIS JE PENSE QUE LE TEMPS N’EST PAS FAVORABLE A PIERRE MAMBOUNDOU D’ENTRER AU GOUVERNEMENT DE L’AUTRE.IL DOIT PATIENTER 2012,NOUS NE SOMMES PLUS LOIN.VOYONS ENSEMBLE TOUT LE BRUIT QUI SE FAIT AUTOUR DES 11 MILLIARDS DESTINES A LA CONSTRUCTION DE NDENDE ET S’IL SE PERMET D’ENTRER IMAGINONS QUE SON BILAN SOIT NEGATIF AU BOUT DES ANNEES QU’IL AURA A PASSE DANS LE GOUVERNEMENT DES ACTES OU DE MISSIONS(UN JEU DE MOTS FAIT LES PDGISTES POUR NOUS FAIRE REVER UN GABON MEILLEUR QUI N’EXISTE QUE DANS LA PENSEE)0U QU’IL SOIT VALCE APRES QUELQUES HEURES,JOURS,MOIS…MOI JE SAIS QUE CES PDGISTES SONT CAPABLES DE TOUT.DITES LUI DE S’ABSETENIR PARDON;CAR LA PATIENCE QUI EST UN FRUIT DE L’ESPRIT PAYE.J’AI CETTE ASSURANCE QU’EN 2012 IL SERA ELU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE CAR IL DEMEURE L’ESPOIR DE TOUT LE PEUPLE GABONAIS ET L’HOMME CAPABLE DE RELEVER, REDRESSER,CORRIGER TOUTES CES ERREURS…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*