- Bongo Doit Partir - http://www.bdpgabon.org -

Gabon: Locales 2008: la place de la femme dans la bataille politique

La journée nationale de la femme célébrée jeudi dernier, marque de plus en plus la forte présence des femmes au devant de la scène politique, avec toutefois un bémol, car la lecture des listes de candidatures retenues et publiées par la Commission Electorale Nationale Permanente Autonome (CENAP), laisse entrevoir la présence d’une minorité féminine en tête des listes.
En effet, sur près de 850 listes, à peine une centaine est conduite par des femmes, la majorité (20 environ) étant sous la bannière « indépendant(e) ». Le Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir) est celui qui a offert une visibilité importante aux femmes, avec 18 têtes de listes féminines.
Ensuite viennent, avec chacun 7 femmes, pour défendre les couleurs de leurs partis, le Cercle des libéraux réformateurs (CLR, majorité) de Jean Boniface Assélé, l’Union du Peuple Gabonais (UPG, opposition) de Pierre Mamboundou et l’Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD, opposition) de l’ancien baron du PDG, Zacharie Myboto.
L’Alliance démocratique et républicaine (ADERE, majorité) du vice – président de la République, Didjob Divungui Dinding en a investi 6, alors que le Centre pour la Démocratie et la Justice (CDJ, opposition) de Jules Aristide Ogoulinguendé a en retenu 5, soit 1 de plus que le Parti Social et Démocrate (PSD, majorité) de Pierre-Claver Maganga Moussavou. Trois femmes conduisent les listes du Parti Gabonais du Centre Indépendant (PGCI, majorité) de Jean-pierre Lemboumba Lepandou et du Monseigneur Jérôme Okinda, du Rassemblement National des Bûcherons (RNB, majorité) du Pr. Pierre-André Kombila.
Deux d’entres-elles sont issues des alliances signées dans la province du Haut-Ogoouée, par quelques partis de la majorité présidentielle (PDG, PGCI et CLR). C’est le même nombre de femmes qui ont reçu la bénédiction des instances dirigeantes du Rassemblement du Peuple Gabonais (RPG, majorité) de Paul Mba Abessolo, et celles du Mouvement de Redressement National (MORENA unioniste, opposition) d’Antoine Nguéma Ondo pour la bataille de ces locales du 27 avril prochain.
Le Forum Africain pour la Reconstruction (FAR, opposition) de Léon Mbou Yembit, l’Union Républicaine pour le Développement et le Progrès (URDP, opposition) de Jean Marcel Malolas, le Rassemblement National des Républicains (RNR, majorité) de Gerald Ella Nguema, le Mouvement d’Emancipation Socialiste du Peuple (MESP, opposition) de Mouang Mbading, le Rassemblement des Républicains Indépendants (RRI, majorité) du défunt Mboumba Mouyoli, le Rassemblement pour la Démocratie et le Progrès (RDP, majorité) de Pierre Emboni et enfin l’Union Socialiste Gabonaise (USG, majorité) de Serge Mba Békalé ont chacun positionné une femme en tête de leurs listes respectives.
Si le nombre de femmes à la tête des conseils municipaux et départementaux doit être déterminé par les résultats des urnes au soir du 27 avril prochain, date des élections, toutefois la représentativité des femmes dans le domaine politique au Gabon dans la globalité, paraît encore assez parcellaire. Elles sont à 6 dont deux vice-premiers ministres dans le gouvernement actuel qui compte 42 membres. A la haute chambre du parlement on en compte 12 sur 92 sénateurs et une quinzaine sur 120 députés à l’Assemblée nationale.
 


SUR LE MÊME SUJET
Les résultats des élections locales partielles de dimanche dernier dans les départements de l’Ogoulou et de la Boumi – Louétsi au sud du pays, ont confirmé les positions acquises par le PSD (57.68%) et l’UGDD (39.65%), selon le Gouverneur de la province de la Ngounié, Michel Mouguiama. La liste de l’Union gabonaise pour la démocratie et développement (UGDD, opposition), conduite par Mayombo Bertrand est arrivée en tête avec 113 voix soit 39.65%, suivie du Parti démocratique gabonais (PDG au pouvoir) avec 87 voix soit 30.53%, de l’indépendant Massala Tsamba (51 voix soit 17.89%). A Nzenzélé dans le département de la Boumi-Louétsi ...
Lire l'article [1]
La première chaîne de Radiodiffusion télévision Gabonaise (RTG 1), a donné ce lundi les premières tendances des résultats des élections locales partielles à un tour organisées dans certains départements et communes où le scrutin d’avril dernier avait été invalidé par la Cour Constitutionnelle. Dans la province du Haut – Ogooué (sud – est) notamment dans le département de la Lébombi – Leyou, les premiers résultats positionneraient en tête l’Union Gabonaise pour la démocratie et le développement(UGDD, opposition). Ce parti aurait obtenu 44 % suivi du Parti démocratique gabonais (PDG au pouvoir) avec 42 %. L’Alliance démocratique et républicain (ADERE, majorité), enregistrerait ...
Lire l'article [2]
Le contentieux électoral opposant, dans le 2ème arrondissement de Libreville, Paul Mba Abessole (vice-1er ministre) du Rassemblement pour le Gabon (RPG, majorité) à Jean Eyéghé Ndong (1er ministre) du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), a tourné à l’avantage du dernier cité . En effet, le recours demandant l’annulation du résultat des élections du 27 avril dernier dans cette circonscription, introduit par le leader du RPG « non conforme en la forme », est tombé sous le coup de l’article 72 de la loi organique de la Cour constitutionnelle qui l’a déclaré « irrecevable ». Il a été de même de la requête ...
Lire l'article [3]
Le candidat du Centre des libéraux réformateurs (CLR Majorité), serge william Akassaga, a été élu dimanche, maire du 3ème arrondissement de la commune de Libreville, au cours de la session extraordinaire du conseil municipal, a GABONEWS. M. Akassaga aura pour unique maire adjoint Garvais Oniane (CLR, majorité), tous deux élus avec 16 voix sur 18 et 2 bulletins nuls. Par ailleurs, cet arrondissement aura 18 conseiller, dont 8 pour CLR, 5 pour le Parti démocratique gabonais (PDG, pouvoir), 3 pour le Rassemblement pour le Gabon (RPG, majorité) et 2 pour l'Union du peuple gabonais (UPG- opposition).
Lire l'article [4]
Gabon: Locales 2008 : Le ministre de l’intérieur rend public les résultats des élections locales 2008
Selon les résultats annoncés vendredi soir au siège de la Commission électorale nationale autonome permanente (CENAP), par le ministre de l’Intérieur, André Mba Obame, le Parti démocratique gabonais (PDG au pouvoir), obtiendrait 1101 élus, soit plus de la moitié des sièges à pourvoir (1990), alors que du côté de l’opposition, c’est l’Union pour la démocratie et le développement (UGDD) de Zacharie Myboto, avec environ 160 élus, qui se positionne comme la première force, du moins au plan local, suivie de l’Union du peuple gabonais (UPG) de Pierre Mamboundou qui compterait environ 80 élus et le Congrès pour la Démocratie et ...
Lire l'article [5]
A jour –J moins quelques heures de l’ouverture officielle des bureaux et centres de vote pour les élections municipales, les candidats sont, pour la majorité, sur le terrain, en fin de campagne en vue de donner les dernieres consignes de vote, pendant que dans les Quartiers généraux (QG) de campagne, dans l’ensemble, l’atmosphère est sereine et les partisans de chacun des candidats, têtes de liste ou non, que ce soit au 1er, 2ème, 3ème 4ème ou 5ème et 6ème arrondissement de Libreville, estiment que leur candidat « est le mieux placé » pour remporter le scrutin. A travers les artères de ...
Lire l'article [6]
Après les recours introduits auprès de la Cour constitutionnelle qui a livré son rendu, la Commission Electorale nationale autonome permanente (CENAP), a publié samedi à Libreville, la liste additive des candidatures retenues pour les élections locales du 27 avril prochain, dont celle de Louis Gaston Mayila à Fougamou, dans le département de Tsamba-Magotsi, province de la Ngounié (sud). Toutefois, n’ayant pas encore obtenu du ministère de l’Intérieur la légalisation de son parti, l’Union pour la nouvelle république (UPNR) qu’il dit vouloir inscrire dans la majorité présidentielle, c’est en indépendant qu’il devra conduire sa liste. A noter aussi la présence sur cette liste ...
Lire l'article [7]
Le 3ème arrondissement de Libreville sera – t- il toujours aux mains du C.L.R ? telle est la question que se posent nombre d’observateurs de la vie politique du pays au lendemain de l’ouverture de la campagne électorale en vue des municipales du 27 avril prochain dans la mesure où une bataille électorale d’envergure est désormais ouverte dans cette circonscription qui enregistre les inscriptions des candidats de poids à l’instar de Jean Boniface Asselé et de Laure Olga Gondjout. En effet, pour beaucoup, cette circonscription électorale était devenue « l’acquis » sinon le bastion de Jean Boniface Assélé et de son ...
Lire l'article [8]
Le président de l'Union du peuple gabonais, souhaite déroulement la Cénap dispose de temps pour effectuer des correctifs indispensables au bon déroulement des opérations électorales. LE président de l'Union du peuple gabonais (UGP), Pierre Mamboundou a tenu jeudi dernier une conférence de presse pour donner sa position sur l'organisation des élections locales du 27 avril prochain, et auxquelles son parti prendra part avec une soixantaine des listes sur l'ensemble du territoire ainsi que sur d'autres questions d'actualité. D'emblée, Pierre Mamboundou a tordu le cou à une certaine presse de l'Hexagone, qui titrait dans l'une de ses éditions « le président Bongo Ondimba ...
Lire l'article [9]
Gabon: Locales 2008: vaste campagne de présentation des candidats de l’UPG dans les arrondissements de Libreville
L’Union du peuple gabonais, (UPG opposition) a amorcé le wee-end dernier, la 4ème sortie de présentation de ses candidats aux prochaines élections locales dans la commune de Libreville. A près le 3ème et le 1er arrondissement de la capitale gabonaise, qui seront respectivement défendus par Bonaventure Nzigou Manfoumbi et Fidèle Waura, les 2ème et 4ème arrondissement seront quant à eux, à la charge d’Adrien Adiahénot et de Mbang Angèle. Pour le leader de cette formation politique, Pierre Mamboundou, présidant ces cérémonies, le contrôle de la mairie de la mairie de Libreville est l’objectif majeur visé par son parti. En ce qui concerne ...
Lire l'article [10]
Gabon: Elections locales partielles 2008 : Le PSD et l’UGDD confirment leur percée dans les départements de l’Ogoulou et de la Boumi – Louétsi
Gabon: Elections locales partielles 2008 : Les premières tendances sont connues dans certaines localités
Gabon: Locales 2008/ Le Contentieux Mba Abessolo / Eyéghé Ndong a son verdict
Gabon: Locales 2008: Serge william Akassaga (CLR, majorité) élu maire du 3ème arrondissement de Libreville
Gabon: Locales 2008 : Le ministre de l’intérieur rend public les résultats des élections locales 2008
Gabon: Locales 2008: Veillée d’arme dans les états majors de campagne à quelques heures du scrutin
Gabon: Locales 2008: à Fougamou, Louis Gaston Mayila finalement dans la bataille
Gabon: Locales 2008: bataille ouverte au 3ème arrondissement de Libreville
Gabon Locales 2008: Pierre Mamboundou demande le report du scrutin
Gabon: Locales 2008: vaste campagne de présentation des candidats de l’UPG dans les arrondissements de Libreville