Socialisez

FacebookTwitterRSS

France: Des dizaines de milliers de Martiniquais disent adieu à Aimé Césaire

Auteur/Source: · Date: 19 Avr 2008
Catégorie(s): Monde

Aimé CésaireDes dizaines de milliers de Martiniquais ont dit adieu vendredi dans une ambiance chaleureuse au poète Aimé Césaire, dont la dépouille a été acheminée à travers Fort-de-France, principale ville de l’île française de la Martinique, jusqu’au stade de Dillon où doivent avoir lieu dimanche ses obsèques nationales.

Parti en milieu d’après-midi de la maison familiale des Césaire, le cortège était attendu dans la soirée à Dillon, dans le sud de la ville dont Aimé Césaire, décédé jeudi à 94 ans, a été le maire pendant 56 ans. Le transfert, qui devait initialement durer trois heures, s’est prolongé jusqu’à la tombée de la nuit, en raison de la densité de la foule massée le long du parcours.

Très émus, mais dans une ambiance sereine, souvent joyeuse, les habitants de Fort-de-France et des autres communes de l’île, tous âges confondus, ont applaudi le passage du fourgon transportant la dépouille de Césaire en chantant, en scandant son nom ou en brandissant des portraits du poète.

Des inscriptions “Merci Papa Aimé” ou “Merci Césaire”, avaient été tracées à la peinture sur les trottoirs et des portraits du poète collés aux murs.

Dès le départ du cortège, une foule ininterrompue s’est massée le long des rues et des avenues, pour saluer celui qui fut la personnalité symbolique et le principal représentant politique de l’île pendant plus d’un demi-siècle.

Accompagné de nombreux militants du Parti Progressiste Martiniquais (PPM) vêtus de blanc, le cortège a traversé plusieurs quartiers populaires, comme Trénelle ou Texaco, qu’il avait contribué à créer et à assainir.

Des arrêts plus politiques avaient également été programmés, au siège du PPM, qu’il a crée en 1958, où devant l’ancien Hôtel de Ville, où Aimé Césaire avait toujours son bureau.

Les grands axes de l’itinéraire avaient en effet été choisis pour leur relation avec son oeuvre et son combat pour l’émancipation des peuples et la justice, l’Avenue Jean Jaurès, la Rue Emile Zola ou l’Avenue Nelson Mandela.

Aimé CésaireA l’étape de l’Hôtel de Ville, l’ex-candidate PS à l’Elysée, Ségolène Royal, arrivée en fin d’après-midi, s’est entretenue avec le maire de Fort-de-France, Serge Letchimy, et Pierre Aliker, l’un des plus proches compagnons de Césaire, aujourd’hui âgé de 101 ans.

Ailleurs, des billets épinglés aux arbres témoignaient de l’émotion des Martiniquais : “Merci d’avoir contribué à l’émancipation du peuple noir”, “Papa Aimé, tu voyageras toujours avec nous”.

Après une veillée familiale jeudi soir, une veille à laquelle la population est conviée devait durer de vendredi soir à dimanche matin au stade de Dillon, avant les obsèques nationales, dimanche après-midi, en présence du président de la République Nicolas Sarkozy et de nombreuses personnalités.

Un hommage de la Nation extrêmement rare pour un écrivain, qui n’a été rendu depuis le XIXè siècle qu’à Victor Hugo, Paul Valéry (1945) et Colette (1954).

“La volonté du président de la République est que le format et le style de l’hommage répondent aux souhaits de la famille, avec la conscience qu’Aimé Césaire aurait voulu quelque chose d’extrêmement simple”, a indiqué vendredi à l’AFP le secrétaire d’Etat à l’Outre-mer, Yves Jégo, arrivé jeudi en Martinique.

Interrogé sur le souhait évoqué par plusieurs responsables politiques d’un transfert de la dépouille du poète au Panthéon, il a estimé que l’idée ne correspondait “pas du tout aux souhaits de la famille et des Martiniquais”.

Une importante délégation du Parti Socialiste conduite par François Hollande était notamment attendue à Fort-de-France, avec les anciens Premiers ministres Pierre Mauroy, Laurent Fabius et Lionel Jospin.
 


SUR LE MÊME SUJET
Les rebelles libyens se disent mal préparés
Les rebelles libyens, qui n'ont enregistré aucune avancée sur le front Est depuis plusieurs semaines, pointent du doigt le manque de préparation et d'équipement militaire de leurs troupes face aux forces de Mouammar Kadhafi. Conséquente au début des affrontements, la progression des insurgés vers l'ouest du pays a par la suite rencontré une forte résistance de la part de l'armée libyenne qui repousse les rebelles ville après ville. Les combats se concentrent désormais autour de la route stratégique qui relie Ajdabiah à la ville de Brega, située à 80km plus à l'Ouest. Sur le front, les combattants rebelles restent une grande partie de ...
Lire l'article
Monsieur Obame Ngomo, bonjour. Votre article intitulé "Barack Obama plus que jamais aux côtés d’Ali Bongo Ondimba" a attiré mon attention. En effet, vous affirmez qu'"en recevant Ali Bongo Ondimba à la maison blanche, en qualité de Président de la République gabonaise, Barack Obama, le président des Etats-Unis vient de valider et de clore une fois pour toute les débats qui tournaient autour de la légitimité du quatrième président de notre pays même si quelques langues mal rangées vont tenter de se cacher derrière la raison de la présidence du conseil de sécurité assurée par notre pays pour se voiler la ...
Lire l'article
Les forces de sécurité gabonaises ont tiré des grenades lacrymogènes sur des centaines de manifestants d'opposition jeudi à Libreville, faisant des dizaines de blessés, rapportent des témoins. Les manifestants entendaient manifester leur soutien au leader de l'Union nationale, André Mba Obame, qui s'est autoproclamé président légitime mardi, un an et demi après l'élection controversée d'Ali Bongo Ondimba. Celui-ci avait été déclaré vainqueur avec 41,79% des voix, devant l'opposant historique Pierre Mamboundou (25,66%) et l'ancien ministre Mba Obame (25,33%). Le scrutin, jugé truqué par les opposants au fils du défunt Omar Bongo, avait été suivi d'émeutes dans tout le pays. «Assumons nos ...
Lire l'article
La Françafrique sous Pression: Le 28 septembre, des Africains disent “Non” et Prennent d’Assaut la France
Faisant suite aux manifestations du 17 août 2010 par lesquelles des Gabonais et autres Africains ont symboliquement enterré, cercueil et corbillard à l'appui, la Françafrique devant l'ambassade de France à Washington à l'occasion du 50e anniversaire de l'indépendane du Gabon, voilà que d'autres Africains s'en mêlent, décidés, eux aussi, à porter un coup fatal à la Françafrique. Cette fois, c'est le 28 septembre, à l'occasion du 52e anniversaire du "Non" des Guinéens à la Communauté Française proposée par le Général Charles de Gaulle en 1958, que ces Africains, dans une manifestation unitairiste et internationale se déroulant simultanément dans plusieurs pays, ...
Lire l'article
Des milliers des militants du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), assistent depuis samedi au 10ème congrès extraordinaire du parti ouvert par son vice-président, Ali Bongo Ondimba, par ailleurs chef de l’Etat. Ce dimanche, les travaux se poursuivent en commission et en plénière avant la clôture prévue à 18h (17h GMT). Lors de la journée d’ouverture, le vice-président Ali Bongo Ondimba a exhorté les militants du parti à cultiver la cohésion et a appelé ceux qui sont partis à regagner ‘’la maison’’. ‘’La maison PDG est toujours belle et a encore un peu de place pour ceux qui sont partis, il y a ...
Lire l'article
« Césaire, le veilleur de consciences », livre-hommage et critique sur l’œuvre et la vie du père de la négritude, Aimé Césaire, décédé le 17 avril 2008, écrit sous la direction scientifique du sémioticien, Georice Berthin Madébé de l’Institut de recherche en Sciences humaines (IRSH) et du poéticien, Steeve Robert Renombo, chef du Département de Lettres Modernes de l’UOB a été présenté vendredi dernier au Centre culturel français Saint-Exupéry de Libreville (CCF). Présentant l’ouvrage, Georice Berthin Madébé, l’un des éditeurs et auteur du livre a déclaré que « le présent ouvrage est un livre-hommage à Césaire. Il est composé de quatre ...
Lire l'article
Sous l’égide du Coordonnateur volontaire, enseignant de français, Moua Kalgora, le Club Francophonie Nyanga (CFN), n’est pas resté en marge de toutes les manifestations organisées sur le plan national et international en guise d’hommage mérité, tant pour son combat politique que pour son amour pour les lettres, à l’un des chantres de la Négritude Aimé Césaire, en organisant des manifestations dont des communications débats autour du thème « Aimé Césaire, l’homme et l’œuvre » au Lycée Nazaire Boulingui de Tchibanga (Sud-est du Gabon). Parmi les activités de fin d’année organisées par le Club de Francophonie Nyanga (CFN), il y a eu ...
Lire l'article
Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté mercredi dans plusieurs villes du Burkina Faso à l'appel de la Coalition contre la vie chère, en marge d'une grève générale de 72 heures lancée mardi pour protester contre la hausse des prix des produits de base. Dans la capitale Ouagadougou, des dizaines de milliers de manifestants ont entamé leur marche tôt dans la matinée entre la Bourse du travail et le centre-ville, sous la surveillance d'un important dispositif policier. Ils devaient ensuite revenir à la Bourse pour un meeting prévu à la mi-journée par la Coalition, qui regroupe syndicats et associations de ...
Lire l'article
France: Emotion en Martinique avant l’hommage national à Aimé Césaire
Drapeaux tricolores en berne, écoles fermées, la Martinique s'apprêtait vendredi à rendre un hommage populaire à Aimé Césaire, le poète de la "négritude" et des opprimés, dont les obsèques nationales se dérouleront dimanche à Fort-de-France. "Merci d'avoir contribué à l'émancipation du peuple noir", "Papa Aimé, tu voyageras toujours avec nous": les billets épinglés aux arbres du centre ville témoignent de l'émotion des Martiniquais après la mort jeudi à 94 ans de la figure emblématique et principal dirigeant politique de l'île depuis plus d'un demi-siècle. Emotion et discrétion. Après une veillée familiale jeudi soir à son domicile, devant lequel quelques bouquets de ...
Lire l'article
Aimé Césaire, la figure la plus emblématique de la Martinique, est décédé le 17 avril 2008, à l’âge de 94 ans. L'écrivain et homme politique, fondateur du concept de «Négritude» était hospitalisé depuis le 9 avril. Des obsèques nationales seront organisées, a annoncé le cabnet de la ministre de l'Intérieur et de l'Outre-mer, Michèle Alliot-Marie. La date n'est pas encore connue. Retrouvez un entretien inédit d'Aimé Césaire et de Patrick Lozes du Cran, sur le racisme à la française, sa rencontre avec Léopold Sédar Senghor... Il naît le 26 juin 1913 à Basse-Pointe (Martinique), où il passe une partie de son enfance. ...
Lire l'article
Les rebelles libyens se disent mal préparés
Rencontre Ali Bongo – Barack Obama: Réponse du Dr. Jean Aimé Mouketou à Télesphore Obame Ngomo
Gabon: Des dizaines d’opposants blessés à Libreville
La Françafrique sous Pression: Le 28 septembre, des Africains disent “Non” et Prennent d’Assaut la France
Des milliers de militants au congrès du PDG
Gabon: Un hommage rendu à « Césaire, le veilleur de consciences » au Centre culture français Saint-Exupéry de Libreville
Gabon: A Tchibanga, le Club Francophonie Nyanga rend un hommage à Aimé Césaire
BURKINA FASO: Vie Chère: des dizaines de milliers de personnes marchent au Burkina
France: Emotion en Martinique avant l’hommage national à Aimé Césaire
Aimé Césaire, le chantre de la négritude est mort / Adieu Monsieur Césaire


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 19 Avr 2008
Catégorie(s): Monde
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*