Socialisez

FacebookTwitterRSS

L’Afrique reste “fortement marginalisée” dans le commerce global”

Auteur/Source: · Date: 21 Avr 2008
Catégorie(s): Afrique

Le président ghanéen John Agyekum Kufuor, s’exprimant dimanche à Accra lors de l’ouverture de la 12ème session de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED XII), a déploré le fait que l’Afrique continue à être marginalisée dans le commerce international.

Il a souhaité que cette conférence contribue à l’adoption de politiques et d’actions au niveau de la communauté internationale pour aider à améliorer les conditions du continent africain et lui donner une image plus positive.

“Il faut prendre des mesures d’urgence pour stopper la diminution de la part de l’Afrique dans le commerce international”, a-t-il déclaré, rappelant que les exportations africaines, qui représentaient 5,5% de celles du monde entier en 1960, étaient tombées à 2,1% en 1995, avant de remonter à 3% en 2006 grâce à la hausse des prix des produits de base.

Quant aux exportations des services de l’Afrique, elles ont glissé de 3,4% en 1980 à 2,4% en 2006, et l’investissement étranger direct (IED) en Afrique représentait seulement 0,8% du total mondial en 2007, a fait remarquer M. Kufuor.

“Sans aucune doute, l’Afrique reste fortement marginalisée dans le commerce global qui est pourtant en expansion”, a-t-il dit.

“La globalisation doit être tirée par une grande nécessité morale pour assurer qu’il n’y ait aucun perdant dans ce processus. Elle doit être bénéfique pour tous et ne doit être au détriment de personne”, a souligné le président ghanéen.

Il a espéré que la CNUCED XII renforce la lutte contre la pauvreté et modifie la stratégie de l’assistance à l’Afrique et à d’autres pays en développement pour les aider à sortir du sous- développement.

D’après lui, les objectifs de développement fixés par un pays et les politiques adotpées pour les réaliser sont fortement influencés par le situation économique mondiale.

“Les pays africains, par exemple, sont soumis aux caprices d’un système global sauvagement compétitif, avec lequel ils ne peuvent ni contrôler les prix de leurs produits ni protéger leurs agriculteurs et leurs jeunes industries”, a-t-il relevé.

“C’est pourquoi les politiques économiques tant nationales qu’internationales doivent être modifiées pour faire face aux défis émergeants”, a-t-il souligné.

Avec l’accélération de la globalisation, a-t-il poursuivi, on espère qu’un monde ouvert et plus interconnecté fournira davantage d’opportunités pour le commerce, la création de richesses, l’amélioration des conditions de vie des peuples et de la situation économique des pays.

“Les pays comme le Brésil, la Chine et l’Inde ont fait de grands progrès à cet égard. Ceci montre qu’avec des politiques appropriées, les circonstances des autres pays en développement pourraient aussi être améliorées”, a indiqué le président ghanéen.

“Il y a d’importantes leçons à tirer du grand impact que le Bréseil, la Chine, l’Inde et d’autres économies en transition ont porté sur le commerce et les investissements du monde”, a-t-il estimé.

Le président Kufuor a enfin souligné que la pleine intégration des pays en développement dans l’économie mondiale est bénéfique à tout le monde.

“Les perspectives pour des résultats gagnant-gagnant dans le commerce et les investissements sont réelles et nous ne devons pas nous ralentir dans nos efforts pour réaliser cet objectif”, a-t-il dit.

La CNUCED XII entamera son débat de haut-niveau lundi par le thème “Commerce et développement pour la prospérité de l’Afrique : actions et orientations”.

Selon la CNUCED, ce débat, qui devrait être présidé par le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon, et modéré par le secrétaire général de la CNUCED, Supachai Panitchpakdi, vise à renforcer les engagements de la communauté internationale envers la promotion d’une croissance économique et d’un commerce équilibré en Afrique.

En dépit d’une croissance économique relativement forte au cours des dernières années, l’Afrique est encore loin d’atteindre le plus important des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) : la réduction de la pauvreté de moitié d’ici 2015.

L’Afrique est aussi à l’honneur du Forum mondial de l’investissement, tenu parallèlement à la CNUCED XII, du 19 au 22 avril à Accra, au cours duquel des dirigeants d’entreprises, des ministres, des fonctionnaires de haut-rang et des experts débattent de l’Afrique en tant que nouveau marché pour les investissements.


SUR LE MÊME SUJET
Libreville abrite depuis le 28 novembre un atelier régional sur les négociations et réformes dans le domaine du commerce des services. Organisés en collaboration avec la Communauté économique et monétaire de l'Afrique Centrale (CEMAC) et l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), ces travaux s’achèveront le 1er décembre. Une trentaine d’experts nationaux, membres du Groupe de travail sur le commerce des services et l’investissement (GTSI) des neuf pays francophones d’Afrique centrale (Burundi, Cameroun, Centrafrique, Congo, Congo-RDC, Gabon, Guinée équatoriale, Sao Tomé et Principe, et Tchad) participent depuis le 28 novembre à la concertation régionale sur les négociations et réformes dans le ...
Lire l'article
Sous le haut patronage de la Première Dame du Gabon, Sylvia Bongo Ondimba, le ministère des Petites et Moyennes Entreprises et de l’Artisanat (MPEA), célèbre ce lundi en différé, sous le thème national « Le commerce équitable au service des populations gabonaises », la Journée mondiale du commerce équitable. Sur le plan international, cette journée est célébrée le 14 mai de chaque année. Pour un problème de calendrier, le Gabon a choisi de la commémorer en différé ce jour. Le commerce équitable est un partenariat commercial visant plus d’équité dans les échanges internationaux en se basant sur le dialogue, la transparence et ...
Lire l'article
Les travaux de la 3e conférence des ministres des Transports des Etats riverains de l’Atlantique organisé sous le thème « Développer les activités portuaires et maritimes en Afrique», se sont achevés, le 11 mai dernier à Libreville, après quarante huit heures d’intenses discussions. Tenue à Libreville du 10 au 11 mais dernier, la 3è Conférence des Etats africains riverains de l'Atlantique sous le thème «Développer les activités portuaires et maritimes en Afrique», s’est achevé sur des résolutions devant permettre d'élaborer un plan d'action concret, dans les domaines stratégiques, féconds pour la gestion et la protection des ressources ...
Lire l'article
115 candidats, dont 16 femmes, étaient en lice pour l’élection aux 56 postes de membres de l’Assemblée générale de la chambre de commerce, de l’Agriculture, de l’industrie et des mines du Gabon qui s’est déroulée, mardi dans les neuf provinces du pays, a appris l’AGP. Les résultats du scrutin, supervisé par l’administrateur de la chambre de commerce, de l’Agriculture, de l’industrie du Gabon, Roger Owono Mba, qui faisait office de président de la commission électorale, seront connus jeudi prochain alors que l’élection du président et du bureau de la chambre de commerce aura lieu samedi prochain. Selon M. ...
Lire l'article
La Chambre de Commerce a lancé le 8 octobre une campagne d’adhésion des opérateurs économiques dans le cadre de sa restructuration. Dans un communiqué publié ce 6 novembre, l’institution annonce le succès de l’opération et encourage l’adhésion massive des opérateurs expatriés notamment. Depuis le lancement le 8 octobre de l’opération des adhésions, près de 3000 fiches d’adhésion ont été retirées et/ou distribuées, a annoncé la Chambre de Commerce, de l’Agriculture, d’Industrie et des Mines du Gabon dans un communiqué publié ce 6 novembre. «La Chambre de Commerce remercie l’ensemble du secteur productif (opérateurs économiques, syndicats patronaux, associations professionnelles ...
Lire l'article
Dans le cadre de la restructuration de la Chambre de commerce, une campagne d’adhésion des opérateurs économiques a démarré depuis le 8 octobre à Libreville et à l’intérieur du pays. Une opération qui vise à rendre ses lettres de noblesse à cette structure afin de lui permettre de jouer pleinement son rôle d’outil de développement économique et d’épanouissement du secteur privé. La Chambre de Commerce, d’Agriculture, d’Industrie et des Mines du Gabon nourrit un rêve : sortir de sa léthargie et jouer enfin son rôle d’outil de développement économique et d’épanouissement du secteur privé. C’est dans ce cadre que ...
Lire l'article
L'Union européenne a accordé au Gabon deux financements d'un montant de près de 2,5 milliards de francs CFA pour la dynamisation du commerce et la gestion des Finances publiques, a appris mardi la PANA auprès de la représentation de l'UE à Libreville. Ces financements s'inscrivent dans le cadre du 10ème Fonds européen de développement (FED) et doivent permettre l'amélioration et la simplification des règles et des procédures applicables au commerce, notamment au secteur privé, a-t-on précisé. En d'autres termes, il s'agit d'améliorer le climat des affaires, de faciliter les procédures pour les entrepreneurs et de rendre le cadre réglementaire attractif pour les ...
Lire l'article
La 2e Conférence euro-africaine sur la migration et le développement a clos ses travaux le 24 novembre à Paris, en France, avec l’adoption d’un accord de principe global pour une immigration concertée au service du développement. Dans le prolongement du processus initié lors du premier conclave de Rabat en juillet 2006, ce partenariat étroit entre l'Union européenne et l'Afrique pour la période 2009-2011 suit une approche globale, équilibrée et opérationnelle pour la promotion de l’immigration circulaire, la lutte concertée contre l’immigration clandestine ou encore des facilitations administratives. Les délégations des 80 Etats, dont les 27 pays européens et 27 pays ...
Lire l'article
Profitant de la baisse des eaux du fleuve Ngounié en période de saison sèche, les jeunes de la commune de Mouila (plus de 425 km de Libreville) s’adonnent à l’exploitation et au commerce du sable pour, disent-ils, préparer la rentrée scolaire, a constaté GABONEWS. De manière générale, ils organisent en groupes de deux ou trois pour extraire le sable du fleuve avant de l’entasser sur les rives. Deux « carrières » sont le plus fréquentées : la rive à proximité de l’hôtel « Le Lac Bleu » et le lieu communément appelé « La pointe » situé derrière ...
Lire l'article
Initié fin 2007 par le gouvernement gabonais, le projet de Code de commerce qui sera présenté mardi prochain à Libreville par le ministère du Commerce et du Développement Industriel, chargé du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD), est un document élaboré dans le souci constant de créer un environnement des affaires sain, mais surtout « favorable au développement du secteur privé » au Gabon, en améliorant « le cadre réglementaire et institutionnel » qui intègre les actes des institutions internationales de Commerce (OHADA,…), mais aussi des Institutions régionales (CEMAC, CEEAC, CIMA, etc.) en vue de « permettre aux ...
Lire l'article
Gabon : Travaux sous-régionaux de l’OIF sur le commerce des services
La Journée mondiale du commerce équitable célébrée en différé au Gabon
Gabon : 3e conférence sur le commerce dans l’Atlantique
115 candidats en lice pour les 56 postes de l’assemblée générale de la chambre de commerce du Gabon
Gabon : La Chambre de Commerce attend les opérateurs expatriés
Gabon : Chambre de commerce cherche adhérents
Près de 2 milliards FCFA de l’UE au Gabon pour dynamiser le commerce
Immigration clandestine : Paris entérine un accord global euro africain
Gabon: Pour préparer la rentrée les jeunes de Mouila se lancent dans l’exploitation et le commerce du sable
Gabon: « Code de commerce »: présentation mardi prochain à Libreville pour améliorer « le cadre réglementaire et institutionnel » des affaires au Gabon

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 21 Avr 2008
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*