Socialisez

FacebookTwitterRSS

Le gouvernement gabonais cherche des importateurs de ciment

Auteur/Source: · Date: 21 Avr 2008
Catégorie(s): Economie

Le gouvernement gabonais a, dans un communiqué officiel en fin de semaine, lancé un appel aux Gabonais pour qu’ils s’investissent dans l’importation du ciment afin d’enrayer la pénurie actuelle et baisser les prix de ce produit.

Le gouvernement “encourage les opérateurs économiques et notamment locaux à se lancer dans l’activité d’importation de ciment”, indique un communiqué du Conseil des ministres.

Au-delà de l’importation du ciment, le gouvernement a indiqué être à la recherche d’investisseurs désirant s’implanter au Gabon.

Depuis plusieurs années, le Gabon connaît des pénuries récurrentes de ciment. Ces pénuries s’accompagnent d’une forte hausse du prix de ce produit dont l’offre est inférieure à la demande.

L’année dernière, le Gabon a dû importer d’urgence le ciment pour achever d’importants chantiers immobiliers et d’assainissement des voiries urbaines dans la capitale. L’Etat avait investi 50 milliards de FCFA pour la modernisation de certains bidonvilles de la capitale. La pénurie de ciment a failli faire capoter ce projet.

Au lieu de 4.300 FCFA, le prix d’un sac de ciment oscille entre 6.000 et 6.500 FCFA à Libreville et un peu plus à l’intérieur du pays.

Cimgabon, l’opérateur chargé de produire le ciment dans le pays ne parvient plus à satisfaire la demande locale.
 


SUR LE MÊME SUJET
Un navire baptisé « Swip Split » ayant à son bord un équipage composé de marins croates, chinois, ukrainiens, transportant 18.000 tonnes de ciment à Douala (Cameroun) est arraisonné au large de Libreville, rapporte lundi le quotidien de l’AGP Gabon Matin, citant de sources officielles. Selon le journal, le bateau est sous le coup d’une interdiction d’appareillage. Une affaire oppose l’armateur, de nationalité croate, à l’affréteur chinois, ayant conduit le propriétaire de la cargaison à saisir les tribunaux. Informé tardivement de l’affaire, le directeur général de la Marine Marchande, Marie Jeanne Mbazoghé, est allé dans le navire pour rencontrer l’équipage traumatisé par ...
Lire l'article
Depuis quelques mois, le prix du sac de ciment a sensiblement baissé à Makokou, à la grande satisfaction des consommateurs, a constaté l’AGP surplace. Interrogé, un grossiste revendeur de ce matériau de construction a indiqué que cette baisse ne découle pas d’une mesure gouvernementale mais elle dépend du volume des stocks disponibles à Libreville. « S’il y a beaucoup de ciment là bas, nous aussi nous baissons les prix ici. S’il n y en a pas assez, alors nous revenons à l’ancien prix », a-t-il expliqué. De 7.500 FCFA, le sac est désormais vendu, selon les grossistes, à 6.500, 6.300, jusqu’à 6.200 ...
Lire l'article
Les Ciments du Gabon (CIM Gabon) n'a pu écouler que 53% de sa production en janvier. Selon son directeur général, David Jamieson, sur une production de 28 000 tonnes de ciment, la société n'a pu vendre que 13 000 tonnes. « Cette chute des ventes est le prolongement des contre-performances enregistrées en 2009 », a ajouté Jamieson, qui attribue cette situation à la concurrence du ciment importé de Chine et du Cameroun. La part de marché de la CIM est passée de 70% à fin 2009 à 60% en janvier 2010. L'année dernière, la CIM n'a pu produire que 240 000 ...
Lire l'article
La société Les Ciments du Gabon (CIM Gabon), longtemps détentrice du monopole de la vente du ciment, s'est retrouvée avec un écoulement de sa production d'à peine 53 pour cent, a annoncé, jeudi, son administrateur directeur général, David Jamieson. Sur une production de 28.000 tonnes de ciment en janvier, la cimenterie n'a pu écouler que 13.000 tonnes, soit moins de la moitié. Ainsi, 15.000 tonnes de ciment sont invendues, représentant un peu plus de 53 pour cent de sa production. "Cette chute des ventes est le prolongement des contre-performances enregistrées en 2009", a expliqué M. Jamieson. Selon lui, l'importation du ciment fabriqué ...
Lire l'article
Le projet de loi de Finances rectificative 2009 a été adopté jeudi soir en Conseil des ministres, rapporte ce vendredi le communiqué final de cette réunion, essentiellement marquée par la poursuite du programme économique et financier entamé depuis avril 2007 et appuyé par le Fonds monétaire international (FMI). Selon le communiqué du gouvernement dont la PANA a obtenu une copie, "le présent projet de loi de finances rectificative s'inscrit dans un contexte de récession économique avec des effets négatifs sur l'économie gabonaise". Le projet de budget rectifié de l'année 2009 s'établirait au total à 1.541,6 milliards de FCFA (3.000 millions de dollars ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a adopté jeudi un projet de loi de finances rectificative 2009, selon le communiqué final ayant sanctionné cette réunion et dont l'AGP a reçu copie. Au terme de cette nouvelle loi, les ressources propres se chiffreraient à 1.238,6 milliards de Fcfa contre 1.703,2 milliards de Fcfa prévus dans la loi de finances initiale, soit une baisse de 464,6 milliards de Fcfa. Les ressources d'emprunt s'élèveraient à 303 milliards de Fcfa contre 70,6 milliards de Fcfa dans la loi initiale (...). Cette loi de finances rectificative est notamment marquée par la poursuite du programme économique et financier entamé depuis avril 2009 ...
Lire l'article
Le prix de la bouteille de gaz butane domestique de 12,5 kg, traditionnellement stable et vendu à Libreville à 5.625 francs CFA, est plus élevé dans les villes de l'intérieur du pays au grand mécontentement des ménages, a conStaté la PANA dans plusieurs points de vente. Dans la 2ème ville du pays, Port-Gentil, la bouteille de gaz coûte également 5.625 FCFA mais il n'en est pas de même à Lambaréné (7.025 FCFA), Mouila (8.025 FCFA), Tchibanga (8.500 FCFA), Makokou (8.775 FCFA), Koulamoutou (9.000 FCFA), Oyem (8.500 FCFA) et Franceville, dans le sud-est du pays, (9.500 FCFA). Les prix les plus élevés ont ...
Lire l'article
La privation en eau dont sont victimes, depuis deux mois, les populations de Tchibanga (sud), remet au goût du jour les raisons pour lesquelles le gouvernement gabonais a décidé de revoir certaines conventions de concession signées avec quelques entreprises. En effet, suite à « la situation préoccupante du service public de l’eau potable et de l’énergie électrique », caractérisée, d’une part, en 2007, par de nombreux délestages imputés, à tort ou à raison, au non renouvellement de l’outil de production et, d’autre, par les nombreuses difficultés qui jonchent le service de distribution de l’eau potable et l’accès à celle-ci dans ...
Lire l'article
Face aux pénuries fréquentes de ciment sur le marché local, le gouvernement gabonais, au sortir d’un Conseil de ministres, avait rappelé aux éventuels opérateurs et entrepreneurs la libéralisation de la vente du ciment depuis la privatisation de la société « Ciments du Gabon », autorisant ainsi l’importation de ce matériau de construction; quelque mois après, la mesure a été suivie, plusieurs tonnes, en provenance de l’étranger, particulièrement de Chine, sont vendues par différents grossistes et détaillants de la capitale, surtout en cette période de saison sèche favorable aux travaux de construction. Selon Ibrahim Sidibé, tenancier d’une maison de vente de matériaux ...
Lire l'article
Gabon: Le gouvernement gabonais met en place un comité ad hoc pour lutter contre la flambée des prix
Le gouvernement gabonais a décidé au cours du Conseil des ministres de mercredi, de mettre en place un comité interministériel ad hoc afin qu’il propose des solutions immédiates en vue de lutter contre la flambée des prix qui se généralise désormais. Conscient de cette situation de plus en plus préoccupante pour les populations, le gouvernement gabonais voudrait à travers la mise en place de ce comité ad hoc, proposer des solutions immédiates applicables dans les brefs délais pour parer au plus pressé à l’exemple des problèmes de production de ciment face à la montée régulière de la demande nationale ou ...
Lire l'article
Un navire transportant 18000 tonnes de ciment arraisonné au large de Libreville
Le prix du sac de ciment revu à la baisse à Makokou
Gabon : la CIM perd des parts de marché dans le ciment
Le Gabon peine à écouler sa production de ciment
Gabon: Le gouvernement gabonais rectifie la loi de finances 2009
Gabon: Economie : Le gouvernement gabonais adopte un projet de loi de finances rectificative 2009
Disparités dans le prix de vente du gaz domestique au Gabon
Gabon: Le gouvernement gabonais peu satisfait, boude la qualité des services privatisés
Gabon: Du ciment importé pour répondre à la forte demande en cette période de grands travaux
Gabon: Le gouvernement gabonais met en place un comité ad hoc pour lutter contre la flambée des prix


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 1,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 21 Avr 2008
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

5 Réponses à Le gouvernement gabonais cherche des importateurs de ciment

  1. Changement

    24 Mar 2009 a 12:51

    Bonjour,

    Excusez moi d’intervenir, mais je ne comprends pas pourquoi l’état gabonais au lieu de chercher à importer …

    ne cherche pas plutôt à developper la production…..je ne suis pas dans le domaine pour les questions techniques et côut mais ne serait-il pas judicieux de s’y interesser…..au moins au lieu d’importer… qui au final le prix au detail n’aura pas changé ….

    Je pense qu’il est preferable d’etudier cette possibilite pour reduire les côuts et surtout faire travailler la main d’oeuvre locale……

    Un citoyen bête…….

  2. BA Mouhamed

    23 Mar 2009 a 14:21

    Bonjour MESSIEURS

    JE SUIS SENEGALAIS ET TRAVAILLE A WIDE VISION INTERNATIONAL UNE SOCIETE A CARACTERE INTERNATIONAL ET NOUS AVONS LA POSSIBILITE DE LIVRER AVEC NOS PARTENAIRES ITALIENS 100 000 TONNES DE CIMENT PAR MOIS AU GABON ET DANS D’AUTRES PAYS AFRICAINS INTERESSES A DES PRIX DEFIANT TOUTE CONCURRENCE.NOS PRODUITS SONT DE NORMES EUROPEENNES ET DE PREMIERE QUALITE

    CONTACT 00221 77 532 22 78
    00221 77 557 17 56
    00221 33 284 82 66

  3. Kengué Péturin

    11 Sep 2008 a 19:51

    Je vous remercie de votre article très intéressant sur la pénurie du ciment au Gabon en particulier et en Afrique en général. Je souhaite trouver des partenaires commerciaux notamment les importateurs pour leur founrir du ciment de très grande qualité à prix abordable.
    Je vous saurais gré de me communiquer des informations sur importateurs sérieux avec qui nous aurons des opportunités d’affaires. Vous serait-il possible de m’indiquer où je devrait trouver les textes autorisant les importations du ciment au Gabon.

    Je vous souhaite une longue vie à voutre journal et votre cite.

    Cordialement.

    Péturin KENGUE

  4. Kengué Péturin

    11 Sep 2008 a 19:45

    Je vous remercie de votre article très intéresant sur la pénurie du ciment au Gabon en particulier et en Afrique en général. Je souhaite trouver des partenaires commerciaux notamment les importateurs pour leur founrir du ciment de très grande qualité à prix abordable.
    Je vous saurais gré de me communiquer des informations sur importateurs sérieux avec qui nous aurons des opportunités d’affaires. Vous serait-il possible de m’indiquer où je devrait trouver les textes autorisant les importations du ciment au Gabon.

    Je vous souhaite une longue vie à voutre journal et votre cite.

    Cordialement.

    Péturin KENGUE

  5. Charlotte Laurence

    1 Août 2008 a 06:41

    Bonjour,

    J’ai trouvé votre article très intéressant. Sur la question du ciment, la situation est semblable dans bon nombre de pays africains où l’on assiste à une flambée des prix du ciment. Pourriez vous m’indiquer un site où je pourrai trouver des informations les licences d’importation et la législation gabonaise dans le domaine.

    Merci par avance

    Charlotte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*