Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Bras de fer entre l’administration et les employés de SIFRIGAB

Auteur/Source: · Date: 22 Avr 2008
Catégorie(s): Economie

Les agents de la Société industrielle frigorifique du Gabon (SIFRIGAB), sont à nouveau en grève depuis le 19 avril dernier au siège d’Owendo pour réclamer le paiement des arriérés de salaires et l’application effective des acquis sociaux mais également pour dénoncer le licenciement jugé abusif de près de 270 employés.
Deux mois d’arriérés de salaires et la perspective d’un licenciement massif de près de 270 employés, ce sont les principales raisons qui à l’origine du mouvement de grève déclenché par les employés de la Société industrielle frigorifique du Gabon le 19 avril dernier au siège d’Owendo.

Les grévistes qui réclament le versement des salaires des mois de mars et avril, le paiement de l’indemnité de transport, l’application du SMIG, la régularisation des contrats de travail et la couverture médicale, ont posé des barricades devant l’entreprise où toute activité a été suspendue.

«Nous sommes fatigués par des négociations qui ne nous amènent nulle part avec nos dirigeants et nous exhortons le gouvernement, particulièrement le chef de l’Etat, à prendre des mesures afin de garantir nos emplois», a expliqué le délégué du personnel, Brice Koumba.

Le délégué du personnel a révélé que les contrats de 271 agents maintenus «abusivement» en Contrat à durée déterminée (CDD) pendant deux ans sont arrivés à terme le 18 avril dernier pour certains et le seront dans quelques mois pour les autre, échéances qui menacent ces employés de licenciement.

La direction affirme pour sa part que le non versement des salaires et la perspective du licenciement massif sont dûs au non versement de la subvention de l’Etat sur laquelle les dirigeants de l’entreprise dégagent les salaires des employés.

Le directeur des ressources humaines, Pierre Awakossa, affirme notamment que les employés étaient au courant de la situation puisque dans une note du 11 avril dernier aux délégués du personnel, la direction s’était engagée à maintenir l’ensemble des agents dont les contrats expiraient au 18 avril 2008, à la seule condition que l’entreprise ait perçu de l’Etat la subvention annuelle (comprise entre 300 et 700 millions de francs CFA).

Mais les grévistes dénoncent une gestion opaque des revenus des activités de pêche qui, selon les employés, devraient permettre de rémunérer les agents. Les employés dénoncent en outre la rupture du dialogue social au sein de l’entreprise et exigent le départ de certains de leurs responsables qui seraient impliqués dans le détournement des conteneurs de produits, ayant conduit à l’interpellation de leurs collègues à la direction générale de la contre ingérence et de la sécurité militaire.

Le délégué du personnel a indiqué que ce mouvement de grève qui avait été enclenché le 6 février dernier puis suspendu cinq jours plus tard, allait se poursuivre jusqu’à la satisfaction totale des revendications. «Cette fois-ci, tant qu’il n’y a pas satisfaction totale, nous demeurerons toujours en grève», a conclu Brice Koumba.

Créée le 27 octobre 2005, la SIFRIGAB est spécialisée dans la production de poisson, frais et fumé, mais son activité est fortement perturbée depuis plusieurs mois par les mouvements de grèves à répétition.


SUR LE MÊME SUJET
Le personnel de la Société industrielle et frigorifique du Gabon (SIFRIGAB), une usine de poisson située dans la banlieue sud de Libreville, a déclenché une grève mardi dernier pour réclamer le paiement du 13ème mois qui devait être échu en décembre dernier. Les grévistes dénoncent également le non reversement à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) depuis plus de quatre ans des retenues effectuées sur leurs salaires au titre des cotisations sociales. Aucune réaction n’a été enregistrée de la part de la direction générale à la suite du préavis de grève déposé le 7 mars dernier par ...
Lire l'article
Malgré une réunion de concertation tenue le 9 avril à Libreville avec leurs responsables, les employés de la Société industrielle frigorifique du Gabon (SIFRIGAB) n’ont pas pu trouver une entente commune pour enrayer la grève illimitée démarrée le 4 juin. Lancé le 4 juin, le mouvement de grève illimitée des employés de la Société industrielle frigorifique du Gabon (SIFRIGAB) n’est pas prêt de s’arrêter, en dépit d’une réunion de concertation employés-direction tenue le 9 juin à Libreville. Réclamant le paiement de deux mois d’arriérés de salaires, les employés de la Société industrielle frigorifique du Gabon (SIFRIGAB) n’ont pas obtenu gain de ...
Lire l'article
L’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP) s’est vivement insurgée le 10 mars pour dénoncer «l’autisme» de l’Union pétrolière gabonaise (UPEGA) dans la résolution de la crise interne qui frappe le secteur. Après le préavis de grève lancé le 8 mars par les employés du pétrole, l’UPEGA est pointée du doigt pour l’opacité et le mutisme entretenus sur les dossiers qui déstabilisent ce secteur clé de l’économie nationale. Après avoir lancé le 8 mars un préavis de grève illimitée face à la persistance de la violation du Droit du travail dans le secteur pétrolier, l’Organisation nationale des employés ...
Lire l'article
Les employés du conseil départemental de Mulundu boudent pour raison de réduction de salaire survenue à la fin du mois de février, a-t-on appris mercredi à Lastourville, de sources proches de cette collectivité locale. Selon ces sources, les employés dont les traitements avaient changé avec l'arrivée de la nouvelle équipe du conseil présidée par Théodore Massima, percevaient déjà depuis quatre mois des émoluments relatifs à cette embellie, et l'employé le moins payé en dessous du SMIG touchait au moins 65 000FCFA, or les salaires du mois de février sont revenus aux montants initiaux, pour raison de modicité du budget, d'après les ...
Lire l'article
Les employés de la Société industrielle frigorifique du Gabon (SIFRIGAB) ont levé ce mercredi matin la grève qu’ils ont engagée, il y a une semaine et demie. Les grévistes ont libéré le portail; une façon d'exprimer leur satisfaction après les négociations qui ont eu lieu avec la tutelle. Elles ont abouti, selon eux, au versement des rappels et de tous les arriérés de salaires aux employés. De même, une réduction de 10% sur les achats de poissons sera accordée aux personnels ainsi qu’ils bénéficieront de quelques bus de transport. Selon Pierre Mvé, le représentant des agents, « la reprise des activités a ...
Lire l'article
Les employés de la Société industrielle frigorifique du Gabon (SIFRIGAB), en colère, ont verrouillé depuis lundi toutes les entrées de leur complexe à Owendo (Banlieue de Libreville) pour réclamer le paiement des arriérés de salaires, a un constaté mercredi un reporter de GABONEWS. Ces agents ont dressé une banderole à l'entrée principale du complexe sur laquelle est inscrit: « Nous sommes en grève ». Ils y ont également brûlé des pneus tout en indiquant : « nous ne partirons d'ici qu'avec satisfaction de notre situation », selon le porte parole de ces agents, Pierre Mve. « Nous sommes dépassés ...
Lire l'article
Les agents licenciés de la Société industrielle et frigorifique du Gabon (SIFRIGAB) sont à nouveau montés au créneau le 2 juin dernier pour dénoncer les inégalités dans le versement des primes de licenciement. En grève depuis le 19 avril dernier, le personnel SIFRIGAB avait été frappé de plein fouet le 5 mai dernier par un licenciement massif de 310 employés dans le cadre du processus de restructuration de l’entreprise, suite à l’interruption des subventions de l’Etat. Une soixantaine d'agents de la Société industrielle et frigorifique du Gabon (Sifrigab) licenciés le 5 mai dernier dans le cadre du processus de restructuration ...
Lire l'article
Les agents de la Société industrielle et frigorifique du Gabon (Sifrigab) en grève depuis le 19 avril dernier, ont décidé de suspendre leur mouvement de grève depuis lundi, a appris GABONEWS. Les agents qui réclamaient entre autres le paiement des arriérés de salaires et l’application de la mesure gouvernementale relative à l’augmentation du salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG), ont finalement trouvé avec l’équipe dirigeante, un accord facilitant le démarrage des activités de cette poissonnerie. Rappelons que 310 employés avaient été licenciés le 5 avril dernier par la direction Générale, estimant que l’effectif demeurait pléthorique. La Sifrigab, dont l’activité est orientée vers ...
Lire l'article
Le personnel de la Société industrielle et frigorifique du Gabon (SIRIGAB), en grève depuis le 28 avril dernier, dénonce le non respect du code de travail par la hiérarchie, malgré leur volonté affichée de discuter et de trouver des solutions aux problèmes posés, a constaté GABONEWS. Selon le représentant du personnel, les responsables de cette nouvelle firme gabonaise auraient renvoyé plus de 300 employés, alors que selon lui, leur mouvement est légitime. Ces derniers sollicitent l'intervention personnelle du chef de l'Etat gabonais qui prône le plein emploi au Gabon. Cette usine a été inaugurée le 27 octobre 2005 par le président ...
Lire l'article
Suite à l’abattage musclé du piquet de grève des agents de la Caisse nationale de garantie sociale (CNGS) au début du mois d’avril, les membres du syndicat de la CNGS qui réclament le paiement de leurs droits depuis le 18 février dernier, ont sollicité le 24 avril dernier l'arbitrage personnel du chef de l'Etat gabonais Bongo Ondimba pour une issue consensuelle à ce bras de fer avec l’administration. Entrés en grève le 18 février dernier pour réclamer le paiement intégral de leurs droits après la liquidation de leur ancienne administration, les agents de la Caisse nationale de garantie sociale (CNGS) ...
Lire l'article
Gabon: Grève à la SIFRIGAB
Gabon : La SIFRIGAB «frigorifiée» par une grève illimitée
Gabon : Ça chauffe entre les employés et le patronat du secteur pétrolier
Gabon: Ogooué-Lolo : Les employés du conseil départemental de Mulundu boudent pour raison de réduction de salaire
Gabon: La SIFRIGAB reprend du service après quelques jours de grève
Gabon: La SIFRIGAB paralysée par une grève
Gabon : Les déflatés de la SIFRIGAB en colère
Gabon: Les agents de Sifrigab suspendent leur mouvement de grève
Gabon: Les agents de la SIFRIGAB, en grève dénoncent le non respect du code du travail par la direction
Gabon : Les employés de la CNGS toujours aux abois

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 22 Avr 2008
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*