Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Locales 2008 / A Libreville, Assélé prône la « rupture » avec « les pactes non écrits » d’un maire Fang ou Mpongwè à l’Hôtel de ville

Auteur/Source: · Date: 22 Avr 2008
Catégorie(s): Politique

Fort de ses réalisations antérieures dans la métropole gabonaise qui ont concouru à donner aux Librevillois un peu plus de fierté, le leader du Centre des Libéraux réformateurs (CLR – majorité), Jean Boniface Assélé, tête de liste aux élections locales du 27 avril prochain, dans le troisième arrondissement de Libreville, a, lors de l’ouverture officielle de sa compagne, dimanche dernier, au gymnase d’Oloumi, affiché ses ambitions de briguer clairement la mairie de Libreville en critiquant d’un revers de la main les supputations selon lesquelles Libreville ne doit être gérée que par les natifs de l’Estuaire, mais aussi, il a souligné qu’une fois à la tête de cette mairie, il se battrait pour que les collectivités locales soient dotées de la personnalité morale avec une autonomie financière et administrative.
Pour parvenir à la tête de la mairie centrale, il faut au moins remporter 59 conseillers sur les 98 que compte l’ensemble des 6 arrondissements de Libreville, le CLR qui sait d’avance que la bataille est loin d’être gagnée, à ce propos face aux principaux partis de la politique gabonaise à savoir: l’UPG, le RPG, l’UGDD et le PDG, dont l’un des vice présidents, l’ancien premier ministre, Jean François Ntoutoume Emane, tête de liste dans le 5ème arrondissement est cité comme étant engagé dans cette perspective, doit encore batailler dur pour pouvoir mettre en œuvre toutes ces ambitions devant donner à Libreville, ce visage rayonnant et attractif.
Pour couper court aux questionnements sur les affinités de ce parti avec la majorité présidentielle et autres, Jean Boniface Asselé n’est pas allé du revers de la cuillère: « les Librevillois doivent rompre avec les tabous des pactes non écrits qui font en sorte que seuls les originaires de Libreville doivent conduire et gérer les affaires de la métropole », a-t-il martelé.
Mieux, le CLR affiche sa volonté d’accéder aux affaires à la mairie de Libreville, avec un programme de société bien fourni qui met outre les questions de l’insécurité sur le tapis, mais également celles de l’emploi et de la modernisation de la ville et des conditions de vie des habitants de la capitale. « Une police urbaine pour lutter efficacement contre l’insécurité et l’insalubrité », fait valoir ce général de police demeuré fonceur.
En tout cas, ce qui est sûr, c’est que la présence de la liste CLR et ses thèmes de campagne dans cette bataille électorale en vue de la conquête de la mairie de Libreville risque de chambouler ce paysage politique dans la province de l’Estuaire, demeurée pratiquement une citadelle longtemps imprenable par d’autres compatriotes natifs des huit autres provinces du Gabon.
 


SUR LE MÊME SUJET
Le maire de la commune de Port-gentil André jules Ndjambé a affirmé mardi au cours de la viste de travail du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba dans la capitale économique gabonaise, que sa ville veut désormais regarder son avenir en confiance. ‘’La ville qui vous accueille ce jour ne vous est pas inconnue, vous la connaissez si bien que vous avez conçu pour elle des projets très ambitieux (…) Port-Gentil veut désormais regarder avec vous son avenir en confiance ‘’ a indiqué l’édile Ndjambé, intervenant à l’arrivée du chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba. M. Ndjambé a également déclaré ...
Lire l'article
Le 2ème maire adjoint de la commune de Mouila, Hyanice Bigouagou- Diloussa est en rupture de bancs avec le maire principal qu’il accuse ‘’d’une gestion trop centralisée’’, a constaté l’AGP. M. Bigouagou- Diloussa, ne répond plus activités initiées par le maire, Christian Kombila Kombila, une attitude qui engendre un malaise au sein de l’institution municipale. La crise serait partie depuis le 18 décembre dernier que le 2ème adjoint au maire ne prend plus part aux réunions des responsables municipaux convoquées par l’édile de la cité. Il lui reprocherait de changer les décisions prises de manière collégiale. C’est le cas du camion prévu initialement ...
Lire l'article
Christian Kombila, candidat du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), a été élu lundi, maire de la commune de Mouila sur fond de contestations du Parti social démocrate (PSD, majorité) et succède à Alfred Mabicka Mouyama (démissionnaire). Sur 14 votants, le candidat du PDG, Christian Kombila, a obtenu la totalité des voix, soit un pourcentage de 100%. Le scrutin a été présidé à l’ouverture comme à la clôture par le Gouverneur de la province de la Ngonié, Michel Mouguiama. C’est au terme de 6 heures d’horloges que le Gouverneur de Province est revenu dans la salle pour la proclamation des résultats ayant ...
Lire l'article
Le nouvel édile de Libreville, Jean-François Ntoutoume Emane, assisté des quatre adjoints au maire, a tenu, vendredi après-midi, sa première réunion de travail avec les principaux responsables de l’Hôtel de ville de Libreville, notamment ceux en charge des directions les plus importantes de la municipalité à l’instar de la Direction générale des Affaires administratives et juridiques, la Direction des ressources humaines, la Direction générale des Finances et du recouvrement et la Direction générale des services techniques, à qui il a réitéré son invite à se mettre au travail, en faisant preuve de « responsabilité » et de patriotisme, en vue ...
Lire l'article
Le candidat du Rassemblement pour le Gabon (RPG) parti de l’opposition, Pierre Claver Mvélé, a été élu dimanche dernier à la tête de la Mairie du 1er arrondissement de la capitale gabonaise, avec 100% de voix pour 16 votants, a constaté GABONEWS. Ce dernier aura pour unique adjoint, Alain Ondongone, candidat du Parti démocratique gabonais (PDG - au pouvoir). Le 2ème arrondissement quant à lui, a enregistré l’élection de Mba Eugène, candidat du Parti démocratique gabonais (PDG-au pouvoir) à la tête de la mairie, avec 100% de voix. L’unique adjoint du nouveau maire du 2ème arrondissement est également un candidat ...
Lire l'article
Le candidat du Centre des libéraux réformateurs (CLR Majorité), serge william Akassaga, a été élu dimanche, maire du 3ème arrondissement de la commune de Libreville, au cours de la session extraordinaire du conseil municipal, a GABONEWS. M. Akassaga aura pour unique maire adjoint Garvais Oniane (CLR, majorité), tous deux élus avec 16 voix sur 18 et 2 bulletins nuls. Par ailleurs, cet arrondissement aura 18 conseiller, dont 8 pour CLR, 5 pour le Parti démocratique gabonais (PDG, pouvoir), 3 pour le Rassemblement pour le Gabon (RPG, majorité) et 2 pour l'Union du peuple gabonais (UPG- opposition).
Lire l'article
Un triomphe volontiers modeste, Jean François Ntoutoume Emane a été élu nouveau maire de Libreville, vendredi, lors de la Session extraordinaire du Conseil municipal affichant complet, et placé pour la circonstance sous la présidence du gouverneur de la province de l’Estuaire, Ndzé Thomas Débouillon. A côté du symbole fort contenu dans son score ( 86, 59% des voix), obtenu au final d’un processus électoral ayant enregistré un fort taux d’abstention le 27 avril dernier (environ 70%), cette éclatante et spectaculaire victoire parachève le long parcours exceptionnel d’un homme politique aguerri par les joutes électorales parsemées d’embûches, formé dans la rigueur pour ...
Lire l'article
Gabon: Locales 2008 : Le ministre de l’intérieur rend public les résultats des élections locales 2008
Selon les résultats annoncés vendredi soir au siège de la Commission électorale nationale autonome permanente (CENAP), par le ministre de l’Intérieur, André Mba Obame, le Parti démocratique gabonais (PDG au pouvoir), obtiendrait 1101 élus, soit plus de la moitié des sièges à pourvoir (1990), alors que du côté de l’opposition, c’est l’Union pour la démocratie et le développement (UGDD) de Zacharie Myboto, avec environ 160 élus, qui se positionne comme la première force, du moins au plan local, suivie de l’Union du peuple gabonais (UPG) de Pierre Mamboundou qui compterait environ 80 élus et le Congrès pour la Démocratie et ...
Lire l'article
Elu à l’Assemblée nationale pour le compte du 3ème siège de la commune de Port – Gentil, lGabriel Tchango, qui revient à l’assaut, à la faveur des élections locales du 27 avril prochain, et toujours sous la bannière d’indépendant, a bouclé dimanche par le 4ème arrondissement de la capitale économique l’étape de présentation des différentes listes de son groupe, appelant à chaque sortie les populations à adhérer à la politique participative pour l’intérêt du Gabon, a constaté GABONEWS. " Il faut voter pour celui qui vous ouvre les portes », a déclaré Gabriel Tchango invitant les Porgentillais à s’approprier ...
Lire l'article
Gabon: Locales 2008: vaste campagne de présentation des candidats de l’UPG dans les arrondissements de Libreville
L’Union du peuple gabonais, (UPG opposition) a amorcé le wee-end dernier, la 4ème sortie de présentation de ses candidats aux prochaines élections locales dans la commune de Libreville. A près le 3ème et le 1er arrondissement de la capitale gabonaise, qui seront respectivement défendus par Bonaventure Nzigou Manfoumbi et Fidèle Waura, les 2ème et 4ème arrondissement seront quant à eux, à la charge d’Adrien Adiahénot et de Mbang Angèle. Pour le leader de cette formation politique, Pierre Mamboundou, présidant ces cérémonies, le contrôle de la mairie de la mairie de Libreville est l’objectif majeur visé par son parti. En ce qui concerne ...
Lire l'article
Le maire de Port Gentil Ndjambé assure que la ville veut regarder l’avenir en confiance avec le chef de l’Etat
Le 2ème maire adjoint en rupture de bancs avec le maire de Mouila
Gabon: Locales 2008 à Mouila/ Christian Kombila élu maire de la commune
Gabon: Le nouveau maire de Libreville en concertation avec les principaux responsables des services de l’Hôtel de ville
Gabon: Locales 2008 / Le RPG (opposition) remporte la mairie du 1er arrondissement de Libreville
Gabon: Locales 2008: Serge william Akassaga (CLR, majorité) élu maire du 3ème arrondissement de Libreville
Gabon: Locales 2008/Ntoutoume – Emane à l’Hôtel de Ville, une prime ultime à la « loyauté » constante envers le président Bongo Ondimba
Gabon: Locales 2008 : Le ministre de l’intérieur rend public les résultats des élections locales 2008
Gabon: Locales 2008: Gabriel Tchango prône une politique participative pour l’intérêt de la nation
Gabon: Locales 2008: vaste campagne de présentation des candidats de l’UPG dans les arrondissements de Libreville


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 4,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 22 Avr 2008
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*