Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Médias / Le CNC visite les locaux du journal privé écrit « Le Temps »

Auteur/Source: · Date: 22 Avr 2008
Catégorie(s): Médias

Le Conseil national de la communication (CNC), organe public de régulation des médias au Gabon, a visité lundi à Libreville, les locaux abritant les services et le siège du journal écrit privé « Le Temps », dirigé par Jean-Yves Ntoutoume Nguema, a constaté GABONEWS.

Cette opération a été conduite par Josette Marie Ambouroue, Secrétaire général adjoint du Conseil national de la communication, accompagné de certains membres de cette Institution qui sont venus toucher du doigt les réalités et les difficultés auxquelles est confrontée cet organe de presse écrite privée libre, avant la prochaine subvention de l’Etat.

Le journal écrit privé « Le Temps » hebdomadaire d’informations et d’analyses, qui emploi plus de 4 journalistes permanents et des pigistes, et a pour directeur de publication Jean Yves Ntoutoume Nguema, essaie autant que faire se peut de contribuer au rayonnement des médias en général et de la presse privée au Gabon.

Situé dans le quartier cité Pompidou dans le 1er arrondissement de capitale gabonaise, ce journal comprend une salle de rédaction, 3 bureaux avec plus de cinq ordinateurs et a vu le jour en août 1999.

Le CNC a estimé, au terme de cette visite, que pour relever le niveau d’écriture et de la qualité des contenus des journaux, les propriétaires des journaux, s’ils ne le sont pas eux- mêmes, doivent s’entourer, d’au moins 3 journalistes professionnels au sein de leurs rédactions respectives et d’un local digne de ce nom. 


SUR LE MÊME SUJET
Le quotidien national d’informations générales, l’UNION va désormais coûter 400 francs CFA au lieu de 300 francs habituels, à compter du lundi 15 novembre 2010, rapporte le N° 10476, du samedi 13 et dimanche 14 novembre 2010, , faisant ainsi état de d’une profonde mutation tant au niveau de son prix, que de sa nouvelle présentation visuelle. Selon le quotidien l’UNION, ce changement va s’accompagner d’une amélioration qualitative de son contenu. La maquette du journal va évoluer avec une présentation plus moderne et plus claire. Ainsi, de l’avis de certains lecteurs de ce quotidien d’informations générales, c’est une augmentation de plus qui ...
Lire l'article
Un responsable du bimensuel privé gabonais Le Temps, condamné en 2004 à verser 10 millions de FCFA (plus de 15.000 euros) à un ex-responsable politique qui l'accusait de diffamation, a été écroué pour n'avoir pas payé ces dommages, a annoncé sa rédaction mercredi à l'AFP. Jean Yves Ntoutoume Nguema, directeur de publication du journal, a été "convoqué "hier (mardi) à la Police judiciaire, qui l'a déféré au Parquet (de Libreville). Du parquet, il a été conduit à la prison", a déclaré Norbert Ngoua Mezui, un responsable du groupe de presse Pyramid'Media, qui édite Le Temps. Selon M. Ngoua Mezui, cette incarcération relève ...
Lire l'article
Pour une affaire remontant à 2004 et procédant du délit de presse, le journaliste et directeur de la publication du bimensuel gabonais "Le Temps", Jean-Yves Ntoutoume, a été incarcéré à la prison centrale de Libreville. Il s’agit d’une «contrainte par corps» pour l’obliger à débloquer 10 millions de francs CFA. Cette arrestation relance le débat sur la dépénalisation du délit de presse au Gabon. Répondant à une convocation de la Police judiciaire le 26 octobre dernier, Jean-Yves Ntoutoume, directeur de la publication du bimensuel gabonais "Le Temps" a été incarcéré à la prison centrale de Libreville. Joint au ...
Lire l'article
Le Conseil national de la communication (CNC), l’organe de régulation des médias au Gabon a suspendu mardi, l’hebdomadaire « Gabon-d’Abord » de paraître pour une durée d’un mois, indique mercredi un communiqué de l’institution. Selon le communiqué, cette décision de suspendre ce journal fait suite à la saisine du CNC par le directeur général du Conseil gabonais de chargeurs (CGC) qui s’est estimé diffamer dans un article paru dans ce canard, en date du 8 juillet dernier. L’hebdomadaire « Gabon-d’abord » accuse le directeur général du CGC d’avoir incendié l’agence Air Gabon à Paris (une entreprise dissoute, il y a près de ...
Lire l'article
Reporters sans frontières condamne fermement la nouvelle mesure de suspension dont fait l'objet le journal gabonais à parution irrégulière, Ezombolo. Le 21 mai 2010, le Conseil national de la communication (CNC) a unilatéralement décidé de suspendre pour six mois la publication du journal pour "outrage récidiviste au chef de l'Etat". "Nous percevons cette nouvelle décision du CNC comme un véritable acharnement contre le journal. Cette mesure trahit le manque de tolérance des autorités vis-à-vis de la presse critique et irrévérencieuse. Suspendu pour la troisième fois en moins de cinq ans, le journal subit un réel préjudice, le directeur de publication devant ...
Lire l'article
Gabon: Journal LCI - Saisie des comptes d'Omar Bongo. Le journal du monde du 26 février 2009 Podcast LCI.
Lire l'article
Omar Bongo et les bien mal acquis : Le grand journal CANALPLUS, le 12/02/2009, l'émission Le Grand Journal met a nu les biens mal acquis d'Omar Bongo (42 ans au pouvoir) et de Sassou Nguesso respectivement president du Gabon et du Congo Brazaville
Lire l'article
Le ministre de la communication, Jean Boniface Asselé, aura une séance de travail avec les responsables des medias privées et publiques vendredi prochain à la maison George Rawiri. Selon le communiqué, chaque organe de presse (presse écrite, presse en ligne et audiovisuelle) sera représenté par deux personnes. On rappelle que le 3 septembre dernier, Jean Boniface Asselé avait reçu les responsables de la presse écrite privée gabonaise, pour annoncer les modalités de versement de la subvention allouée aux journaux privés.
Lire l'article
Le Conseil national de la communication (CNC) a décidé, jeudi à Libreville, de la suspension de toute activité d'impression des journaux de l'imprimerie '' La Référence'' et de la mise en demeure de la radio scolaire ''Emergence'' et le journal ''L'ombre'', au terme d'une session ordinaire. Selon le CNC, ‘’La Référence’’ exerce en ‘’toute illégalité’’ son activité d'impression des journaux en violation flagrante des dispositions de l'article 172 du Code de la Communication. Par ailleurs, cette instance reproche au coordonnateur de radio Emergence d’avoir fait une déclaration dans une radio internationale (sans préciser le nom de la radio), et ‘’usé d'un ...
Lire l'article
Le Conseil national de la communication (CNC), au cours d'une session plénière ordinaire tenue jeudi dernier à son siège, a décidé de la suspension de publication du journal privé écrit « Marque déposée » pour une période d’un mois, pour avoir publié un article qui ''heurte la conscience'', après le journal « Le Patriote », qui avait également été suspendu pour deux mois, suite aux propos jugés « injurieux » tenus à l’endroit du ministre de l’enseignement professionnel, le Pr Pierre André Kombila ; le Conseil national de la communication, conformément à sa mission, veille à l'application pleine et rigoureuse ...
Lire l'article
Médias / L’UNION passe de 300 à 400 francs CFA
Gabon: un journaliste incarcéré pour défaut de paiement de dommages
Gabon : Arrestation du directeur du journal “Le Temps”
Le CNC suspend pour un mois le journal Gabon-d’Abord
Gabon: Nouvelle suspension temporaire pour le journal Ezombolo
Gabon: Journal LCI – Saisie des comptes d’Omar Bongo
Omar Bongo et les bien mal acquis : Le grand journal CANALPLUS
Gabon: Le ministre de la communication en concertation avec les responsables des médias vendredi prochain
Gabon: Communication : Le CNC suspend toute activité d’impression d’une imprimerie et met en demeure la ”Radio Emergence” et le journal ”L’ombre”
Gabon: Communication: le journal privé ”Marque déposée”, interdit de parution pour un mois par le CNC


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 22 Avr 2008
Catégorie(s): Médias
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*