Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Les employés de la CNGS toujours aux abois

Auteur/Source: · Date: 25 Avr 2008
Catégorie(s): Economie

Suite à l’abattage musclé du piquet de grève des agents de la Caisse nationale de garantie sociale (CNGS) au début du mois d’avril, les membres du syndicat de la CNGS qui réclament le paiement de leurs droits depuis le 18 février dernier, ont sollicité le 24 avril dernier l’arbitrage personnel du chef de l’Etat gabonais Bongo Ondimba pour une issue consensuelle à ce bras de fer avec l’administration.

Entrés en grève le 18 février dernier pour réclamer le paiement intégral de leurs droits après la liquidation de leur ancienne administration, les agents de la Caisse nationale de garantie sociale (CNGS) ont remis leur sort entre les mains du chef de l’Etat, en sollicitant son arbitrage le 24 avril dernier pour trouver une solution à cette crise.

Les revendications du personnel sont toujours sans réponses depuis le début du mouvement de grève, à la grande déception du président du syndicat des employés, Jean de Dieu Ndong Nze.

Ce dernier explique qu’ «à ce jour, nous sommes injustement privés de nos salaires depuis plus de quatre mois, nous sommes considéré aujourd’hui comme des chômeurs et nous ne savons pas pourquoi. Dans la nuit du jeudi 3 au vendredi 4 avril dernier, exactement à minuit, alors que les grévistes attendaient dans leurs installations la résolution de leurs revendications légitimes, grande fut notre surprise de savoir que la réponse qui nous a été donné par la tutelle afin d’escamoter toute vérités au chef de l’Etat était l’intervention musclée des forces de police».

Le président du syndicat de la CNGS a par ailleurs salué la décision du chef de l’Etat rendue publique le 7 avril dernier, celle de «réunir sous peu l’ensemble des parties pour aplanir les divergences et trouver un issue heureuse à la crise qui n’a que trop durée».

Demeurant leur dernier recours “le syndicat de la CNGS se dit être dans le statu quo total et envoie un message sans équivoque au Chef de l’Etat : «Monsieur le président de la République, le gouvernement de missions à démissionner depuis belle lurette à la CNGS. Et c’est parce que nous savons que vous êtes le président de nous tous que notre seul espoir repose sur vous. Nous sommes dans une précarité sans précédent depuis janvier 2008 monsieur le président de la République», a solennellement conclu Jean de Dieu Ndong Nzé.

En décembre dernier, le gouvernement avait décidé de liquider la CNGS, l’une des deux institutions de sécurité sociale du pays. Une enveloppe de plus d’un milliard de FCFA avait alors été versée pour le paiement des droits, mais le personnel demande à avoir davantage d’informations sur le mode de calcul de ce qui a été remis à chacun face aux inégalités constatées dans la répartition de ces droits.

La CNGS s’occupait exclusivement des retraités de la fonction publique, des travailleurs indépendant et des indigents. Si les retraités de la fonction publique ont été reversés au Trésor public où ils perçoivent normalement leur pension, les indigents et les travailleurs indépendants ont été abandonnés à leur sort, sans solution de rechange.
 


SUR LE MÊME SUJET
« Quelqu’un est venu ici vous dire que "l’homme africain n’est pas entré dans l’histoire". Pardon pour ces paroles humiliantes et qui n’auraient jamais dû être prononcées, et qui n’engagent pas la France. Car vous aussi, vous avez fait l’histoire, vous l’avez faite bien avant la colonisation, vous l’avez faite pendant, et vous la faites depuis. ». Ces propos de Mme Ségolène Royal, en visite à Dakar, et répondant au Président Sarkozy, sont bien appréciés par le Coordonnateur de l’ouvrage « L’Afrique répond à Sarkozy », le Pr Makhily Gassama. Il soutient qu’avec la sortie de cette forte personnalité de la ...
Lire l'article
Les retraités de l’ancienne Caisse nationale de garantie sociale (CNGS) percevront désormais leurs pensions chaque 1er du mois dans les différents postes comptables du trésor à travers le Gabon, indique un communiqué de la direction générale du trésor publié mardi dans le quotidien l’Union. Le communiqué annonce par ailleurs à ces retraités qu’ils ont aussi la possibilité de se faire établir une carte de paiement trésor, ou de domicilier leur pension dans une banque commerciale. Avant cette décision, ces pensionnaires étaient gérés par l’ancienne CNGS aujourd’hui dissoute et remplacé par la Caisse nationale assurance maladie et de Garantie sociale (CNAMGS). La CNGS administrait ...
Lire l'article
Plus de 25 mois après la fermeture de l’hôtel Rapontchombo de Libreville, les employés licenciés attendent toujours les mesures d’indemnités prévues par le comité de privatisation. Plongés dans une précarité alarmante, les familles des déflatés se sont récemment réunies devant l’ancien hôtel pour alerter les autorités sur leur situation et sur le non respect du plan social conclu lors de la privatisation de l’établissement qui avait donné lieu à sa fermeture. Les employés licenciés de l’ancien hôtel Rapontchombo de Libreville, viennent de lancer un avertissement au gouvernement pour le non respect des mesures d’accompagnement prévues dans le plan social mis ...
Lire l'article
Le syndicat de la Caisse nationale de garantie sociale (CNGS) a dénoncé le 23 juin dernier à Libreville de nouvelles opérations frauduleuses dans le processus de liquidation de l'institution, dont les agents s'enlisent depuis février dernier dans une crise dont l'issue semble toujours incertaine. Les subventions de l'Etat seraient toujours régulièrement versées à la direction alors que les agents sont privés de salaires depuis six mois pour des raisons budgétaires. Le processus de liquidation de la Caisse nationale de garantie sociale (CNGS) est une nouvelle fois indexé par les agents déflatés qui se sont insurgés le 23 juin dernier ...
Lire l'article
Le syndicat de la Caisse nationale de garantie sociale (CNGS) a dénoncé lundi dernier à Libreville, au cours d'une conférence de presse « la mauvaise liquidation » de leur entreprise, qui continue a être subventionnée par l'Etat, alors quelle a été liquidée à cause de la mauvaise conjoncture économique, a constaté GABONEWS. Selon le syndicat, malgré sa liquidation la CNGS continue de percevoir pour l'exercice 2008, une enveloppe de plusieurs milliards de francs CFA, un budget qu’elle recevait déjà avant sa liquidation. En effet les agents ne comprennent pas cette attitude. Pour le président du syndicat, Jean de Dieu Ndong, le ...
Lire l'article
"Fraudes administratives, complaisances claniques"… Le torchon continue de brûler à la Caisse nationale de garantie sociale (CNGS) où le syndicat des agents s’est à nouveau insurgé le 7 mai dernier contre l’opacité et l’irrégularité du plan de liquidation de l’institution, dont les responsables tenteraient, aux dires des syndiqués, de flouer la Cour de Comptes qui veut éclaircir ce conflit. Alors que la Cour des Comptes cherche à décanter la brouille qui oppose, depuis le 18 février dernier, les agents de l’ancienne administration de la Caisse nationale de garantie sociale (CNGS) et son comité de liquidation en réunissant des pièces justificatives, ...
Lire l'article
Les agents de la Société industrielle frigorifique du Gabon (SIFRIGAB), sont à nouveau en grève depuis le 19 avril dernier au siège d’Owendo pour réclamer le paiement des arriérés de salaires et l’application effective des acquis sociaux mais également pour dénoncer le licenciement jugé abusif de près de 270 employés. Deux mois d’arriérés de salaires et la perspective d’un licenciement massif de près de 270 employés, ce sont les principales raisons qui à l’origine du mouvement de grève déclenché par les employés de la Société industrielle frigorifique du Gabon le 19 avril dernier au siège d’Owendo. Les grévistes qui réclament ...
Lire l'article
En grève depuis le 18 février, les anciens employés de la Caisse Nationale de Garantie Sociale (CNGS) qui occupaient les lieux ont été évacués dans la nuit du 3 au 4 avril par un détachement cagoulé et armé des forces de l’ordre gabonaises. Une faction cagoulée et puissamment armée des forces de l’ordre gabonaises ont procédé dans la nuit du 3 au 4 avril dernier à l’évacuation forcée d’une cinquantaine d’anciens employés de la Caisse Nationale de Garantie Sociale (CNGS) qui occupaient l’entrée principale de l’établissement depuis le 18 février dernier pour exiger le paiement intégral de leurs droits, ...
Lire l'article
Le président du syndicat des ex-employés de la Caisse Nationale de garantie sociale (CNGS), Jean de Dieu Ndong, s’est expliqué aux reporters de GABONEWS, suite à la robustesse avec laquelle la police est intervenue pour les déguerpir dans la nuit de jeudi à vendredi, devant le siège de l’entité où ils étaient régulièrement employés et où organisé un sit-in depuis plus de quatre mois, en attendant d’éventuels avancées dans la régularisation de leurs revendications. Armée et abord d’un char de guerre, l’unité de la préfecture de police, dépêchée sur les lieux est arrivée avec pour seul objectif, déguerpir les grévistes pacifiques, ...
Lire l'article
Le BDP-Gabon Nouveau a changé plusieurs fois de sites. Malheureusement, des milliers d'articles sont souvent restés sur les anciens sites que nous n'avons pas pu transférer, mais que vous pouvez encore consulter sur les anciens sites. La version actuelle de notre site a été lancée par soucis de modernisation et de meilleure gestion de l'information. Par ailleurs, le Gabon étant en deuil depuis 40 ans, notre site conservera sa couleur de fond noire--signe de deuil--tant que le dictateur nommé Bongo s'imposera au pouvoir. Tôt ou tard, l'heure de la libération sonnera. Pour accéder au contenu resté sur les anciens sites, cliquez sur ...
Lire l'article
TROIS QUESTIONS AU PR MAKHILY GASSAMA : « La Françafrique est aux abois et mourra de sa belle mort… »
Gabon: Les retraités de l’ex CNGS percevront désormais leurs pensions chaque 1er du mois
Gabon : Les licenciés de Rapontchombo aux abois
Gabon : Le brouillard s’épaissit pour les agents de la CNGS
Gabon: Le syndicat de la CNGS hausse le ton et dénonce une « mauvaise liquidation » de l’entreprise
Gabon : Les agents de la CNGS dénoncent une liquidation opaque de l’institution
Gabon : Bras de fer entre l’administration et les employés de SIFRIGAB
Gabon : La police abat le piquet de grève de la CNGS
Gabon: Les employés de l’ex-caisse nationale de garantie sociale s’estiment doublement désabusés
Anciens Sites


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 25 Avr 2008
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*