Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Locales 2008 / Un vote dans le calme marqué par le spectre de « la vie chère » et de l’abstention élevée à l’échelle du pays, première grande leçon du scrutin

Auteur/Source: · Date: 27 Avr 2008
Catégorie(s): Politique

Les élections locales en vue du renouvellement des Conseils départementaux et municipaux organisées dimanche sur toute l’étendue du territoire, mis à part quelques comportements déviants, enregistrés de la part de candidats visiblement excités, dont les noms se sont retrouvés sur plusieurs listes à Lambaréné (Moyen Ogooué) et à Makokou (Ogooué Ivindo), où un candidat estampillé Indépendant s’est montré menaçant à la fermeture des bureaux de vote, alors que le dépouillement des urnes devait commencer au-delà de 18 heures,se sont tenues dans un climat apaisé et sans incident majeur, ont rapporté plusieurs sources digne de foi jointes au téléphone dans les différentes localités.
A noter, que ce sont près de 800 000 électeurs qui étaient appelé aux urnes en vue d’élire au scrutin proportionnel les Conseillers municipaux et départementaux des 119 circonscriptions du pays. En Outre, 14 817 candidats répartis sur 832 listes étaient en lice lors de cette consultation électorale ayant nécessité en tout 2800 bureaux de vote.
Enfin, même s’il est vrai que les opérations de dépouillement des bulletins ont commencé à la nuit tombée, aujourd’hui, aussi bien dans plusieurs centre de vote de la capitale gabonaise et à l’intérieur du pays, il est tout aussi fort probable que les premiers résultats globaux ne soient pas donnés par le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales, de la Décentralisation, de la Sécurité et de l’Immigration, ainsi que la CENAP, avant le lendemain. Au moins.
Toutefois, il reste une inconnue politique autour de ce scrutin, à l’aune de laquelle on mesurera mieux l’effort partagé, ou non, de la classe politique. Elle concerne le taux de participation à cette élection vécue dans un contexte de morosité. Ce, à cause des manifestations organisées par la Société civile à la Place de la Paix, à Libreville, contre la montée vertigineuse des prix des denrées alimentaires et des produits de première nécessité, mais dont on sait qu’elles se sont soldées par des affrontements avec les forces de l’ordre, promptes à molester les organisateurs ainsi que les journalistes couvrant la marche pacifique de ces mécontents devenus téméraires.
On rappelle que longtemps avant le scrutin, les plus hautes autorités de l’Etat, en tête desquelles le président de la République, Omar Bongo Ondimba, ont exhorté les Gabonais à la sérénité tout au long du processus devant déboucher sur cette importante consultation électorale. De même, les acteurs politiques, en l’occurrence les partis de la majorité et de l’opposition ont donc été placés face à leurs responsabilités pour tenir leurs troupes en ordre et dans la discipline le jour J. A priori, ils y sont parvenus.
Par contre, il reste à savoir si les partis des deux camps sont parvenus à mobiliser l’électorat. Rien n’est moins sûr. Du moins au regard du peu d’engouement observé sur le terrain de longues heures après l’ouverture des bureaux de vote. A telle enseigne, que le Premier ministre, Jean Eyéghé Ndong, pour ne pas le citer, s’en est inquiété, peu après avoir accompli, lui également, son devoir civique.
 


SUR LE MÊME SUJET
La Cour constitutionnelle a décidé, en sa séance de vendredi, de la reprise du vote dans le département de la Doigny (sud) suite au recours, introduit par Tsouka Tsouka, candidat de l’Union du peule gabonais (UPG, opposition), dénonçant des nombreuses irrégularités lors du scrutin. Une décision plutôt défavorable aux deux têtes de liste de la majorité présidentielle, en l’occurrence Emile Manfoumbi Kombila du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) et Denis Moussadji du Rassemblement national des bûcherons (RNB). Le candidat de l’UPG a évoqué devant la Cour, entre autres, la manipulation du fichier électoral, l’usage des fausses procurations par les partisans de ...
Lire l'article
La Cour constitutionnelle a décidé lors de son audience de ce mardi consacrée à l’examen du contentieux post-éléctoral des locales d’avril dernier, de la reprise du scrutin dans les bureaux de vote 1 et 2 du centre de vote de Nzénzélé, département de Boumi-Louétsi, province de la Ngounié (centre-sud). Cette décision fait suite à la requête introduite par la tête de liste du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), l’ancien ministre, Jean-Rémy Pendy Bouyiki demandant l’annulation des résultats obtenus par l’indépendant Narcisse Massala Tsamba et Bertrand Mayombo, tête de liste de l’Union pour la démocratie et le développement (UGDD, opposition). Au-delà de ...
Lire l'article
Les électeurs de la localité de Mitzic dans la province du Woleu – Ntem ( nord), attendent toujours leur tour de voter, 24 heures après le déroulement du scrutin locale dans l'ensemble du territoire national. Les différentes têtes des listes dix (10) - PDG, RPG, MAD, PSD, FAR, PGCI, MSP et trois indépendants - de cette localité sont pour le moment en concertation, pour trouver un consensus sur la personnalité devant gérer le bureau de vote de cette localité. Les causes de ce désagrément qui ont provoqué le report du scrutin dans cette localité sont nombreuses. Il y a par exemple: les ...
Lire l'article
Le scrutin dans la province de la Nyanga qui a enregistré environ 41.240 électeurs, ne suscite pour l’heure, aucun empressement de la part des citoyens, aussi bien dans les 48 bureaux de la ville de Tchibanga, que dans les 31 bureaux du département de Mougoutsi, cependant tout est prêt et les responsables des bureaux de vote n’attendent plus que les électeurs, qui, espèrent-ils seront là après le culte du dimanche. Soulignons que le gouverneur de la province, Augustin Mouketou, a pris toutes les dispositions sécuritaires nécessaires pour le bon déroulement des élections dans cette province au sud du pays.
Lire l'article
Démarré timidement dans la capitale marigonéenne, à Port-Gentil, la capitale économique gabonaise, les opérations des élections municipales se poursuivent dans le calme et la sérénité, même si les observateurs notent le manque d’engouement des électeurs vers les centres de vote de la ville. L’organisation de ce scrutin dans la province de l’Ogooué Maritime semble acceptable, aux yeux des observateurs, même si on peut déplorer quelques manquements. Ainsi, dans le calme et la sérénité, environ 20 partis politiques s’affrontent dans l’optique d’arracher le nombre optimal de Conseillers possible. La mobilisation n’est pas de taille et les responsables des bureaux de vote affirment que ...
Lire l'article
A Tchibanga, comme dans les autres localités de la province de la Nyanga dans le sud du Gabon, les opérations de vote ont débuté avec un retard considérable et les électeurs, arrivés très tôt dans la matinée ont du rebrousser chemin, estimant, à les en croire, que cette élection aurait été annulée, dans la mesure où dans certains bureaux de vote visités dans les premières heures de la matinée, il n’ y avait, ni urnes ni responsables de centre, ni même les représentants des partis autant de la Majorité que de l’opposition. Si les opérations de vote ont démarré timidement dans ...
Lire l'article
Gabon: Locales 2008: vote dans le calme à Port-gentil
Démarré timidement dans la capitale marigonéenne, à Port-Gentil, la capitale économique gabonaise, les opérations des élections municipales se poursuivent dans le calme et la sérénité, même si les observateurs notent le manque d’engouement des électeurs vers les centres de vote de la ville, a constaté l’envoyé spécial de GABONEWS. L’organisation de ce scrutin dans la province de l’Ogooué Maritime semble acceptable, aux yeux des observateurs, même si on peut déplorer quelques manquements. Ainsi, dans le calme et la sérénité, environ 20 partis politiques s’affrontent dans l’optique d’arracher le nombre optimal de Conseillers possible. La mobilisation n’est pas de taille et ...
Lire l'article
Le scrutin dans la province de la Nyanga qui a enregistré environ 41.240 électeurs, ne suscite pour l’heure, aucun empressement de la part des citoyens, aussi bien dans les 48 bureaux de la ville de Tchibanga, que dans les 31 bureaux du département de Mougoutsi, cependant tout est prêt et les responsables des bureaux de vote n’attendent plus que les électeurs, qui, espèrent-ils seront là après le culte du dimanche, a appris GABONEWS. Soulignons que le gouverneur de la province, Augustin Mouketou, a pris toutes les dispositions sécuritaires nécessaires pour le bon déroulement des élections dans cette province au ...
Lire l'article
Ouvert depuis 7 heures du matin, les bureaux de vote dans la province du Woleu Ntem (Nord du pays) en général et à Bitam en particulier enregistrent peu d’engouement pour l’heure, raison évoquée, les différents militants ont préféré se rentre dans les différents lieux de culte, avant de commencer à arriver petit à petit pour accomplir leur devoir citoyen ce 27 avril, cependant, pour les premières personnes ayant effectué le déplacement des centres de vote, tout se déroule dans de très bonnes conditions dans cette ville et l’on espère que d’ici l’après midi, il y aura plus d’engouement, a appris ...
Lire l'article
A jour –J moins quelques heures de l’ouverture officielle des bureaux et centres de vote pour les élections municipales, les candidats sont, pour la majorité, sur le terrain, en fin de campagne en vue de donner les dernieres consignes de vote, pendant que dans les Quartiers généraux (QG) de campagne, dans l’ensemble, l’atmosphère est sereine et les partisans de chacun des candidats, têtes de liste ou non, que ce soit au 1er, 2ème, 3ème 4ème ou 5ème et 6ème arrondissement de Libreville, estiment que leur candidat « est le mieux placé » pour remporter le scrutin. A travers les artères de ...
Lire l'article
Gabon: Contentieux des locales 2008 / Le vote est annulé dans le département de la Doigny
Gabon: Contentieux des Locales 2008: reprise partielle du scrutin dans le département de la Boumi-Louétsi (Mbigou)
Gabon: Locales 2008: Mitzic attend toujours son heure de vote
Gabon: Locales 2008: démarrage du scrutin en dents de scie dans la province de la Nyanga
Gabon: Locales 2008: vote dans le calme à Port-gentil
Gabon: Locales 2008: début tardif des opérations de vote à Tchibanga (sud)
Gabon: Locales 2008: vote dans le calme à Port-gentil
Gabon: Locales 2008: démarrage du scrutin en dents de scie dans la province de la Nyanga
Gabon: Locales 2008: peu d’affluence dans les centres de votes à Bitam au nord du pays
Gabon: Locales 2008: Veillée d’arme dans les états majors de campagne à quelques heures du scrutin


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 27 Avr 2008
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*