Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Marche de protestation des résultats des locales 2008, le RPG demande l’annulation du vote à Libreville

Auteur/Source: · Date: 3 Mai 2008
Catégorie(s): Politique

Militants RPGLe parti politique de la majorité présidentielle (RPG) Rassemblement Pour le Gabon, a effectué une marche de protestation des résultats des élections locales du 27 avril dernier dans la province de l’Estuaire rendu public par le ministre de l’Intérieur, André Mba Obame, une marche dirigée par le vice président du parti, Pierre Claver Mvelé, assisté du secrétaire communale, Christian Oddou Mba, ainsi que des centaines de militants qui entendent soutenir avec la dernière énergie ces résultats qui portent en avant le PDG au pouvoir, a constaté GABONEWS.

Au terme de cette marche de protestation contre les résultats du dernier scrutin municipal, une déclaration a été lue par le vice président du RPG, Pierre Claver Mvélé qui a souligné en terme accusateurs qu’ « à Libreville, tous les partis politiques ont pu vérifier que : les 9/10 de cartes d’électeurs n’ont pas été distribuées aux ayant droits pour être finalement remises aux candidats du PDG et favoriser le vote multiple ».

« Les signatures des procès-verbaux des élections ont été refusés dans de nombreux bureaux de vote aux partis autres que le PDG, le bourrage systématique des urnes facilité par l’absence des scrutateurs de tous les partis autres que le PDG, la corruption des membres du bureau dans plusieurs centre de vote, le refus systématique des procès-verbaux aux représentants des partis politiques autres que le PDG », sont autant de maux que dénoncent le RPG dans cette déclaration.

Le vice président du RPG demande purement et simplement l’annulation du vote à Libreville, la réorganisation de tout le système électoral au Gabon sous peine de voir l’abstentionnisme devenir la seule arme d’expression des Gabonais, et lance un appel aux autres partis victimes des mêmes procédés à se joindre au RPG pour faire aboutir la démocratie et les droits de l’homme au Gabon.


SUR LE MÊME SUJET
La Cour constitutionnelle a décidé, en sa séance de vendredi, de la reprise du vote dans le département de la Doigny (sud) suite au recours, introduit par Tsouka Tsouka, candidat de l’Union du peule gabonais (UPG, opposition), dénonçant des nombreuses irrégularités lors du scrutin. Une décision plutôt défavorable aux deux têtes de liste de la majorité présidentielle, en l’occurrence Emile Manfoumbi Kombila du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) et Denis Moussadji du Rassemblement national des bûcherons (RNB). Le candidat de l’UPG a évoqué devant la Cour, entre autres, la manipulation du fichier électoral, l’usage des fausses procurations par les partisans de ...
Lire l'article
La Cour Constitutionnelle a décidé vendredi, de l’annulation des résultats des élections locales du 27 avril dernier dans le département de la Lébomby-Léyou (sud-est) et dans la commune de Mitzic (nord). Ces décisions font suite aux requêtes introduites respectivement par Sophie Ngouamassana, épouse Moulengui Mouélé et Gisèle Laure Eyang Ntoutoume, têtes de liste du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) au cours de ces joutes électorales dans ces deux circonscriptions. La première, opposée à Marc Adolphe Doumi Mandatsi de l’UGDD et Victor Missanda de l’ADERE, dénonçait les violences exercées sur ses partisans et qui auraient altéré « la sincérité du scrutin ». ...
Lire l'article
La requête introduite par Emile Nzamba, candidat indépendant aux locales et départementales d’avril dernier dans le département de Tsamba-Magotsi, dénonçant des irrégularités dans certains bureaux de vote, a abouti à une annulation pure et simple, par la Cour constitutionnelle, des résultats électoraux du village Guidouma. Une décision qui n’influe pas sur le nombre de conseillers déjà obtenus par les différentes listes. Même si l’indépendant Emile Nzamba, défendu par maître Louis Gaston Mayila, incriminait également les opérations de vote des villages Mboukou, Lékita et Sindara tout en soulevant l’inéligibilité qui frapperait Frédéric Massavala Maboumba, candidat sur la liste PDG, sous le coup ...
Lire l'article
Gabon: Locales 2008 : Le ministre de l’intérieur rend public les résultats des élections locales 2008
Selon les résultats annoncés vendredi soir au siège de la Commission électorale nationale autonome permanente (CENAP), par le ministre de l’Intérieur, André Mba Obame, le Parti démocratique gabonais (PDG au pouvoir), obtiendrait 1101 élus, soit plus de la moitié des sièges à pourvoir (1990), alors que du côté de l’opposition, c’est l’Union pour la démocratie et le développement (UGDD) de Zacharie Myboto, avec environ 160 élus, qui se positionne comme la première force, du moins au plan local, suivie de l’Union du peuple gabonais (UPG) de Pierre Mamboundou qui compterait environ 80 élus et le Congrès pour la Démocratie et ...
Lire l'article
Les électeurs de la localité de Mitzic dans la province du Woleu – Ntem ( nord), attendent toujours leur tour de voter, 24 heures après le déroulement du scrutin locale dans l'ensemble du territoire national. Les différentes têtes des listes dix (10) - PDG, RPG, MAD, PSD, FAR, PGCI, MSP et trois indépendants - de cette localité sont pour le moment en concertation, pour trouver un consensus sur la personnalité devant gérer le bureau de vote de cette localité. Les causes de ce désagrément qui ont provoqué le report du scrutin dans cette localité sont nombreuses. Il y a par exemple: les ...
Lire l'article
Démarré timidement dans la capitale marigonéenne, à Port-Gentil, la capitale économique gabonaise, les opérations des élections municipales se poursuivent dans le calme et la sérénité, même si les observateurs notent le manque d’engouement des électeurs vers les centres de vote de la ville. L’organisation de ce scrutin dans la province de l’Ogooué Maritime semble acceptable, aux yeux des observateurs, même si on peut déplorer quelques manquements. Ainsi, dans le calme et la sérénité, environ 20 partis politiques s’affrontent dans l’optique d’arracher le nombre optimal de Conseillers possible. La mobilisation n’est pas de taille et les responsables des bureaux de vote affirment que ...
Lire l'article
A Tchibanga, comme dans les autres localités de la province de la Nyanga dans le sud du Gabon, les opérations de vote ont débuté avec un retard considérable et les électeurs, arrivés très tôt dans la matinée ont du rebrousser chemin, estimant, à les en croire, que cette élection aurait été annulée, dans la mesure où dans certains bureaux de vote visités dans les premières heures de la matinée, il n’ y avait, ni urnes ni responsables de centre, ni même les représentants des partis autant de la Majorité que de l’opposition. Si les opérations de vote ont démarré timidement dans ...
Lire l'article
Les élections locales en vue du renouvellement des Conseils départementaux et municipaux organisées dimanche sur toute l’étendue du territoire, mis à part quelques comportements déviants, enregistrés de la part de candidats visiblement excités, dont les noms se sont retrouvés sur plusieurs listes à Lambaréné (Moyen Ogooué) et à Makokou (Ogooué Ivindo), où un candidat estampillé Indépendant s’est montré menaçant à la fermeture des bureaux de vote, alors que le dépouillement des urnes devait commencer au-delà de 18 heures,se sont tenues dans un climat apaisé et sans incident majeur, ont rapporté plusieurs sources digne de foi jointes au téléphone dans les ...
Lire l'article
Gabon: Locales 2008: vote dans le calme à Port-gentil
Démarré timidement dans la capitale marigonéenne, à Port-Gentil, la capitale économique gabonaise, les opérations des élections municipales se poursuivent dans le calme et la sérénité, même si les observateurs notent le manque d’engouement des électeurs vers les centres de vote de la ville, a constaté l’envoyé spécial de GABONEWS. L’organisation de ce scrutin dans la province de l’Ogooué Maritime semble acceptable, aux yeux des observateurs, même si on peut déplorer quelques manquements. Ainsi, dans le calme et la sérénité, environ 20 partis politiques s’affrontent dans l’optique d’arracher le nombre optimal de Conseillers possible. La mobilisation n’est pas de taille et ...
Lire l'article
Prévues pour débuter autour de 8 heures sur tout le territoire national, dimanche, les opérations de vote en vue du renouvellement des Conseils municipaux et départementaux dans le cadre des élections municipales dont la campagne s’est achevée samedi, commencent timidement, à Libreville, avec par exemple l’arrivée tardive, des urnes dans le bureau de l’école pilote, située au quartier 9 étages, dans le troisième arrondissement, où doit en principe voter le chef de l’Etat, Omar Bongo Ondimba, a constaté GABONEWS. Pour l’heure, ce centre de vote affiche le peu d’engouement manifesté par les électeurs. Mais aux dires des responsables, il ...
Lire l'article
Gabon: Contentieux des locales 2008 / Le vote est annulé dans le département de la Doigny
Gabon: Contentieux des locales 2008/ Les recours en annulation des listes PDG aboutissent dans la Lébomby-Léyou et à Mitzic
Gabon: Contentieux des locales 2008/ Département de Tsamba-Magotsi: le décompte des votes revus, les résultats sans changement
Gabon: Locales 2008 : Le ministre de l’intérieur rend public les résultats des élections locales 2008
Gabon: Locales 2008: Mitzic attend toujours son heure de vote
Gabon: Locales 2008: vote dans le calme à Port-gentil
Gabon: Locales 2008: début tardif des opérations de vote à Tchibanga (sud)
Gabon: Locales 2008 / Un vote dans le calme marqué par le spectre de « la vie chère » et de l’abstention élevée à l’échelle
Gabon: Locales 2008: vote dans le calme à Port-gentil
Gabon: Locales 2008: timide début des opérations de vote à Libreville

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 3 Mai 2008
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

2 Réponses à Gabon: Marche de protestation des résultats des locales 2008, le RPG demande l’annulation du vote à Libreville

  1. Aris

    17 Mai 2008 a 07:59

    Mba Abessolo je voudrais pas le dire mais ce n’est qu’un pauvre c….! Il avait tout pour devenir président il a accepté la main tendue tachée de sang qu’il subisse les retombés soit Maudit à jamais pour tout ceux qui ont perdu leur job, père,mère,soeur….,à cause de toi

  2. Noah

    3 Mai 2008 a 21:16

    pouff, Mba Abessolo avait tout pour devenir président. il s’est rallié au diable (Bongo).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*