Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Dernière sommation du SYNCAM pour une sortie de crise consensuelle

Auteur/Source: · Date: 6 Mai 2008
Catégorie(s): Société

En grève depuis 24 jours et toujours sans réponses satisfaisantes des autorités compétentes, le syndicat national de l’Aviation civile et météorologique (SYNACM) a déposé le 5 mai auprès de la direction de l’aviation civile et de météorologie à Libreville, une dernière lettre présentant leurs propositions pour une sortie de crise amiable.
Sans réelles réactions des autorités concernées suite à près d’un mois de grève, le syndicat national de l’Aviation civile et de météorologie (SYNACM) a tendu une dernière fois la main à la direction générale de l’Aviation civile et de Météorologie pour une issue amiable de cette crise en leur déposant le 5 mai une lettre de propositions quand à leurs revendications.

Le secrétaire général du SYNCAM, Henry Lendoye, a déclaré «nous leur avons remis une dernière lettre de propositions de sortie de crise, dont les résolutions sont attendues dans les 48 heures qui suivent. C’est à eux de respecter le délai. Dans le cas échéant, nous serons contraints de saisir le Premier ministre à qui toutes nos revendications seront transmises pour compétence».

Le SYNACM attire notamment l’attention de la direction générale sur les dysfonctionnements du secrétariat général de l’aviation civile, la formation des agents, les plans de carrière, l’harmonisation des salaires des agents payés sur fonds propres ou encore l’amélioration du cadre de travail.

Le secrétaire général du SYNCAM a également demandé le départ sans conditions de deux secrétaires généraux, Dieudonné Mfoubou Moudouma et Edouard Roger Djoué, ainsi que celui du directeur administratif et financier, Pauline Mengué, responsable selon lui de l’opacité dans la gestion de l’institution.

Après 24 jours de grève, les points de revendications les plus importants restent le paiement des trois mois de primes de rendement pour l’année 2008, l’achat de deux bus pour le transport du personnel et l’équipement de 25 ordinateurs connectés en réseaux à deux imprimantes laser au titre de l’amélioration des conditions de travail.

Depuis la suspension de leurs activités, les agents n’ont reçu aucune réaction de la tutelle, sinon la présence d’une vingtaine de gendarmes qui occupent la direction du contrôle technique des transports et de l’aviation civile située dans l’enceinte du ministère des Transports, à Libreville.

Pour rappel, un audit interne sur la mauvaise gestion de l’institution avait été initié en 2007 mais jusqu’à ce jour, les résultats ne sont toujours pas été rendus publics.


SUR LE MÊME SUJET
La sortie groupée de l’opposition à l’occasion d’une conférence de presse au cours de laquelle elle a manifesté, le 24 septembre, son opposition à l’organisation des élections à venir sans biométrie, n’a pas laissé le gouvernement indifférent. A travers un communiqué du ministre de l’Intérieur ci-après publié in extenso, celui-ci revient sur les raisons du report de la biométrie concernant le processus électoral en cours. Il rassure que cette élection «sera organisée dans les conditions de transparence». Communication du ministre de l’Intérieur, de la Sécurité Publique, de l'Immigration et de la Décentralisation Le samedi 24 septembre 2011, les leaders de certains ...
Lire l'article
Intervention étrangère, guerre civile, démission de Laurent Gbagbo, compromis, manifestations : passage en revue des scénarios qui pourraient conduire à la fin de la crise institutionnelle dans laquelle le pays est plongé depuis plusieurs semaines. Menacé d'être renversé militairement par ses voisins, le régime de Laurent Gbagbo a mis en garde samedi contre les graves conséquences économiques et humaines d'une telle opération. Elle pourrait mener la Côte d'Ivoire à "la guerre civile" selon le camp du président sortant. Intervention étrangère, guerre civile, démission de Laurent Gbagbo, compromis, manifestations de protestation, quels sont les scénarios possibles de sortie de crise? Une ...
Lire l'article
La sortie de crise est en vue dans le secteur de l'éducation au Gabon, perturbé par la grève déclenchée samedi 2 octobre dernier, à deux jours de la rentrée scolaire 2010-2011, par la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED), rejoint par le Syndicat des enseignants contractuels de l'Etat gabonais (SECEG). Le puissant syndicat des enseignants avait préparé, pour cette rentrée scolaire, une véritable "bombe", qui est en train d'être désamorcée petit à petit par le gouvernement. L'incorporation dans la fonction publique des enseignants qui étaient en attente d'intégration est une avancée significative réalisée par les pouvoirs publics. Les 889 instituteurs ...
Lire l'article
En grève depuis le 9 décembre dernier, les agents du ministère de la Fonction publique ont paraphé le 6 mars dernier en présence du ministre de tutelle le procès verbal de la commission paritaire chargée de l’examen des revendications du Syndicat des agents du ministère de la Fonction publique et de la réforme administrative (SYNAFOPRA). Ce document qui établi les points de revendications sur lesquels les agents et les autorités se sont accordés doit encore être signé par le gouvernement pour mettre fin au mouvement de grève des agents. La crise qui paralyse le département de la Fonction publique ...
Lire l'article
Les Enseignants réunis au sein de la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (CONASYSED) et le gouvernement gabonais ont procédé ce mardi à la présidence de la République, à la signature d’un protocole d’accords de sortie crise, dans ce secteur qui connaît des soubresauts depuis plus de trois mois. Cette signature, qui fait suite à la rencontre qui a eu lieu lundi entre le premier ministre Jean Eyeghé Ndong, son gouvernement et la CONASYSED, a eu lieu en présence du président de la République Omar Bongo Ondimba, garant des institutions. Ces accords permettent ainsi à terme, entre autres, l’amélioration ...
Lire l'article
Les Enseignants réunis au sein de la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (CONASYSED) et le gouvernement gabonais ont procédé ce mardi à la présidence de la République, à la signature d’un protocole d’accords de sortie crise, dans ce secteur qui connaît des soubresauts depuis plus de trois mois. Cette signature, qui fait suite à la rencontre qui a eu lieu lundi entre le premier ministre Jean Eyeghé Ndong, son gouvernement et la CONASYSED, a eu lieu en présence du président de la République Omar Bongo Ondimba, garant des institutions. Ces accords permettent ainsi à terme, entre autres, l’amélioration ...
Lire l'article
Les négociations qui ont repris lundi entre le gouvernement et la Convention nationale des syndicats du secteur de l’éducation (CONASYSED) à Libreville ont à nouveau abouti sur du surplace au point que la grève reste d’actualité, a-t-on appris mardi. Le premier ministre, Jean Eyeghe Ndong, a demandé à la CONASYSED de lever le mouvement de grève en attendant que les solutions soient trouvées. Proposition qui a été rejetée par les membres de la CONASYSED qui réclament au gouvernement l'harmonisation des salaires des enseignants recrutés avant et après 1991 et la régulation des situations administratives. M. Jean Eyeghé Ndong a déploré ...
Lire l'article
Présents lundi à Libreville à la table de la réunion de suivi des accords globaux de paix sur la République centrafricaine, l’opposition armée, représentée par Jean-Jacques Demafouth de l’Armée populaire pour la restauration de la Démocratie (APRD) et Djarnib Grebaye de l’Union des forces démocratiques pour le rassemblement (UFDR), a affiché sa volonté de poursuivre le dialogue inclusif en vue d’une réelle sortie de crise dans ce pays. Pour le représentant de l’APRD, Jean-Jacques Demafouth, l’application des Accords bloquait simplement parce qu’il y avait des incompréhensions au niveau de l’Assemblée nationale centrafricaine. Mais, souligne –t-il, l’APRD veut aller vers un accord ...
Lire l'article
Les agents de l'aviation civile, regroupé au sein du Syndicat national de l'Aviation civile et Météorologie (SYCACM), ont décidé mercredi de durcir leur mouvement de grève en vue de la revendication de leur prime de rendement, du parc informatique et l'achat des véhicules de transports, si leur revendication ne sont pas prises en comptes. Outre ces revendications, les agents boudent le manque de formation, le non suivi du plan de carrière, le plan sociale, l'harmonisation des salaires des agents payés sur fonds propres, tout en demandant l'amélioration du cadre de travail et la mise en place d'un comité mixte chargé d'inventorier ...
Lire l'article
Les agents de la compagnie pétrolière Shell Gabon, en grève depuis plusieurs jours, suite à la non application de l’arrêté n°208 du régime spécial des industries pétrolières de dérogations, à la durée légale du travail, sur le site d’exploitation et de production des hydrocarbures et activités en terre gabonaise, pourraient avoir gain de cause, les négociations entamées entre les partenaires sociaux et l’administration de la société pétrolière se poursuivent dans un climat plutôt favorable entre les parties en conflit, la direction ayant pour sa part, accepté d’appliquer l’arrêté 208, même si le syndicat réclame à tout prix le départ du ...
Lire l'article
Gabon : Le gouvernement réagit à la dernière sortie de l’opposition
Côte-d’Ivoire : quels scénarios de sortie de crise ?
Sortie de crise en vue dans le secteur de l’éducation au Gabon (Par Lucien Minko)
Gabon : La Fonction publique fait un pas vers la sortie de crise
Gabon: Le Gouvernement Gabonais et la CONASYSED signent un protocole d’accords de sortie de crise à l’éducation nationale
Gabon: Le Gouvernement Gabonais et la CONASYSED signent un protocole d’accords de sortie de crise à l’éducation nationale
Gabon: 5ème round des rencontres Gouvernement-CONASYSED: pas toujours de solutions de sortie de crise
Gabon: A Libreville, l’opposition centrafricaine affiche ses ambitions pour une sortie de crise
Gabon: A Libreville, statu quo sur la situation des agents de l’Aviation civile en grève depuis le 11 avril dernier
Gabon: Shell Gabon: vers une probable sortie de crise, suite à l’application de l’arrêté n° 208

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 6 Mai 2008
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*