Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Les agents de la CNGS dénoncent une liquidation opaque de l’institution

Auteur/Source: · Date: 8 Mai 2008
Catégorie(s): Société

“Fraudes administratives, complaisances claniques”… Le torchon continue de brûler à la Caisse nationale de garantie sociale (CNGS) où le syndicat des agents s’est à nouveau insurgé le 7 mai dernier contre l’opacité et l’irrégularité du plan de liquidation de l’institution, dont les responsables tenteraient, aux dires des syndiqués, de flouer la Cour de Comptes qui veut éclaircir ce conflit.
Alors que la Cour des Comptes cherche à décanter la brouille qui oppose, depuis le 18 février dernier, les agents de l’ancienne administration de la Caisse nationale de garantie sociale (CNGS) et son comité de liquidation en réunissant des pièces justificatives, le syndicat des agents a de nouveau dénoncé, le 7 mai dernier, la falsification de ces documents devant servir à l’arbitrage de ce conflit, les agissements frauduleux du comité de liquidation concernant l’établissement des bordereaux justificatifs des agents, sollicités par la Cour des Comptes pour tirer au clair cette situation “opaque”.

«Le site informatique de la CNGS a été délocalisé depuis bientôt deux ans vers la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). Ce travail devait être fait chez nous, pourquoi aller le faire à la CNSS ? Et pourquoi profiter de l’absence du directeur général de la CNSS, monsieur Antoine Yalanzele, pour faire ce travail ? Cela prouve à suffisance que ces bordereaux sont confectionnés de façon illégale, simplement parce que la Cour des Comptes veut voir clair dans cette affaire» explique le président du syndicat de employés, Jean de Dieu Ndong Nzé.

«Parmi nous il y a beaucoup d’anciens chefs d’équipes. Si la Cour des Comptes veut voir clair, qu’elle nous fasse appel car nous pouvons fournir des informations fiables» a-t-il poursuivi.

Le syndicat des agents de la CNGS dénonce également le recrutement d’une trentaine d’agents sur la base de complaisances claniques, en violation des dispositions du plan de liquidation de l’institution.

«Les salaires ont été doublés voir triplés. Or dans l’ordonnance de liquidation de la CNGS, il n’était pas question de garder une partie du personnel et d’en envoyer la majorité au chômage. Voilà encore une grosse erreur du comité de liquidation de la CNGS» a ajouté monsieur Ndong Nzé.

En grève depuis le 18 février dernier pour réclamer le paiement intégral de leurs droits après la liquidation de leur ancienne administration, les agents de la CNGS avaient remis leur sort entre les mains du chef de l’Etat, en sollicitant son arbitrage le 24 avril dernier.

«Nous attendons ce tour de table qui a été promis par le chef de l’Etat afin de voir clair dans la liquidation de la caisse nationale de garantie sociale» a conclu le président du syndicat de la CNGS.

En décembre dernier, le gouvernement avait décidé de liquider la CNGS, l’une des deux institutions de sécurité sociale du pays. Une enveloppe de plus d’un milliard de FCFA avait alors été versée pour le paiement des droits, mais le personnel demande à avoir davantage d’informations sur le mode de calcul de ce qui a été remis à chacun face aux inégalités constatées dans la répartition de ces droits.

La CNGS s’occupait exclusivement des retraités de la fonction publique, des travailleurs indépendant et des indigents. Si les retraités de la fonction publique ont été reversés au Trésor public où ils perçoivent normalement leur pension, les indigents et les travailleurs indépendants ont été abandonnés à leur sort, sans solution de rechange.

Pour rappel, une faction cagoulée et puissamment armée des forces de l’ordre gabonaises avaient procédé dans la nuit du 3 au 4 avril dernier à l’évacuation forcée d’une cinquantaine d’employés de la CNGS qui tenaient le piquet de grève devant l’entrée principale de l’établissement.
 


SUR LE MÊME SUJET
Les travailleurs des entreprises gabonaises de bois Pogab et Leroy-Gabon ont organisé un mouvement de protestation pacifique, ce mercredi, à leur siège établi dans la commune d’Owendo pour, non seulement s’opposer à la liquidation de ces deux sociétés à travers Plysorol– France, mais également manifester leur soutien « indéfectible » à leur employeur chinois, a constaté GABONEWS. « Non à la liquidation des sociétés Leroy-Gabon et Pogab, oui à la conservation de nos emplois au Gabon », « Les sociétés Leroy-Gabon et Pogab sont des sociétés indépendantes de droit gabonais, il n’est pas question de ...
Lire l'article
Nouveau rebondissement judiciaire dans le dossier Plysorol. Selon l’AFP, «les administrateurs judiciaires viennent de déposer une requête pour convertir le redressement judiciaire en liquidation avec une poursuite d’activité de 4 semaines». Les administrateurs judiciaires de Plysorol ont annoncé ce jeudi 26 août qu’ils ont demandé au tribunal de commerce de Lisieux la liquidation de l’ex-leader européen du contreplaqué, Plysorol, en raison d’un financement insuffisant par son actionnaire chinois. «Nous ne voyons pas de perspective de redressement tant que l’actionnaire ne remettra pas de fonds importants», a déclaré un collaborateur du co-administrateur, Gilles Baronie, dans des propos rapportés par l’AFP. Les ...
Lire l'article
Les retraités de l’ancienne Caisse nationale de garantie sociale (CNGS) percevront désormais leurs pensions chaque 1er du mois dans les différents postes comptables du trésor à travers le Gabon, indique un communiqué de la direction générale du trésor publié mardi dans le quotidien l’Union. Le communiqué annonce par ailleurs à ces retraités qu’ils ont aussi la possibilité de se faire établir une carte de paiement trésor, ou de domicilier leur pension dans une banque commerciale. Avant cette décision, ces pensionnaires étaient gérés par l’ancienne CNGS aujourd’hui dissoute et remplacé par la Caisse nationale assurance maladie et de Garantie sociale (CNAMGS). La CNGS administrait ...
Lire l'article
Les agents vaccinateurs dénoncent le manque d’engouement des femmes enceintes et des mamans ayant des enfants de o et 11 mois, concernés par cette campagne de vaccination contre l’hépatite B, la tuberculose, lancée mardi dernier à Libreville et Owendo, par le ministère Gabonais de la Santé et de l’Hygiène publique. Selon les agents vaccinateurs présents dans les centres de santé de Libreville et Owendo, la fréquentation n’est pas celle attendue, au regard des estimations faites sur la population de la capitale gabonaise et Owendo, sa banlieue sud. Pour certains parents, l’absence de sensibilisation à travers les quartiers de Libreville serait à l’origine ...
Lire l'article
Le syndicat de la Caisse nationale de garantie sociale (CNGS) a dénoncé le 23 juin dernier à Libreville de nouvelles opérations frauduleuses dans le processus de liquidation de l'institution, dont les agents s'enlisent depuis février dernier dans une crise dont l'issue semble toujours incertaine. Les subventions de l'Etat seraient toujours régulièrement versées à la direction alors que les agents sont privés de salaires depuis six mois pour des raisons budgétaires. Le processus de liquidation de la Caisse nationale de garantie sociale (CNGS) est une nouvelle fois indexé par les agents déflatés qui se sont insurgés le 23 juin dernier ...
Lire l'article
Le syndicat de la Caisse nationale de garantie sociale (CNGS) a dénoncé lundi dernier à Libreville, au cours d'une conférence de presse « la mauvaise liquidation » de leur entreprise, qui continue a être subventionnée par l'Etat, alors quelle a été liquidée à cause de la mauvaise conjoncture économique, a constaté GABONEWS. Selon le syndicat, malgré sa liquidation la CNGS continue de percevoir pour l'exercice 2008, une enveloppe de plusieurs milliards de francs CFA, un budget qu’elle recevait déjà avant sa liquidation. En effet les agents ne comprennent pas cette attitude. Pour le président du syndicat, Jean de Dieu Ndong, le ...
Lire l'article
Le vieillissement des infrastructures publiques dans le 4e arrondissement de Libreville et la passivité des autorités ont poussé les agents municipaux affectés dans cette circonscription a faire visiter les locaux de la mairie à la presse le 14 mai dernier dans l'espoir de susciter la réaction de la tutelle. Se référant au Code du travail gabonais qui stipule que chaque employeur doit garantir la sécurité de ses salariés sur leur lieu de travail, les agents municipaux affectés à la mairie du 4e arrondissement de Libreville, sise au quartier Plaine Niger, ont initié une visite des locaux pour la presse ...
Lire l'article
Suite à l’abattage musclé du piquet de grève des agents de la Caisse nationale de garantie sociale (CNGS) au début du mois d’avril, les membres du syndicat de la CNGS qui réclament le paiement de leurs droits depuis le 18 février dernier, ont sollicité le 24 avril dernier l'arbitrage personnel du chef de l'Etat gabonais Bongo Ondimba pour une issue consensuelle à ce bras de fer avec l’administration. Entrés en grève le 18 février dernier pour réclamer le paiement intégral de leurs droits après la liquidation de leur ancienne administration, les agents de la Caisse nationale de garantie sociale (CNGS) ...
Lire l'article
En grève depuis le 18 février, les anciens employés de la Caisse Nationale de Garantie Sociale (CNGS) qui occupaient les lieux ont été évacués dans la nuit du 3 au 4 avril par un détachement cagoulé et armé des forces de l’ordre gabonaises. Une faction cagoulée et puissamment armée des forces de l’ordre gabonaises ont procédé dans la nuit du 3 au 4 avril dernier à l’évacuation forcée d’une cinquantaine d’anciens employés de la Caisse Nationale de Garantie Sociale (CNGS) qui occupaient l’entrée principale de l’établissement depuis le 18 février dernier pour exiger le paiement intégral de leurs droits, ...
Lire l'article
Les agents de la Caisse Nationale de Garantie Sociale (CNGS) désabusés, ont élu domicile depuis lundi à leur lieu de travail, en barricadant l’accès au bâtiment, afin d’attirer l’attention des autorités publiques sur leurs revendications relatives au paiement intégral de leurs droits de travail. Des pancartes qui en disent long sur la situation des employés sont posées à l’entrée du siège, avec des messages qui laissent transparaître la colère, tels que : « Nous voulons le paiement intégral de nos droits et frais de mission ». Le président du syndicat des agents de la Caisse nationale de garantie sociale, Jean De Dieu ...
Lire l'article
Crise : Les agents de Pogab et Leroy-Gabon dénoncent des manipulations de Plysorol et se rangent derrière leur employeur chinois
Gabon : Les administrateurs demandent la liquidation de Plysorol
Gabon: Les retraités de l’ex CNGS percevront désormais leurs pensions chaque 1er du mois
Gabon: Les agents vaccinateurs dénoncent les réticences des parents
Gabon : Le brouillard s’épaissit pour les agents de la CNGS
Gabon: Le syndicat de la CNGS hausse le ton et dénonce une « mauvaise liquidation » de l’entreprise
Gabon : Les agents municipaux dénoncent le délabrement de la mairie du 4e arrondissement
Gabon : Les employés de la CNGS toujours aux abois
Gabon : La police abat le piquet de grève de la CNGS
Gabon: Les agents de la CNGS désabusés, barricadent l’entrée principale du bâtiment administratif


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 8 Mai 2008
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*