Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon Télécom toujours à la recherche d’un plan social équilibré

Auteur/Source: · Date: 10 Mai 2008
Catégorie(s): Economie

Gabon TélécomLe gouvernement gabonais s’est félicité de la décision prise par le conseil d’administration de Gabon Télécom de faire procéder au «nécessaire ajustement des effectifs pour être conforme aux standards internationaux» du secteur.

Dans le cadre de la privatisation de Gabon Télécom, le gouvernement gabonais et Maroc Télécom avaient signé le 7 novembre 2007 un protocole d’accord dit de “partenaire stratégique”.

Selon les termes de ce contrat, le gouvernement a pris trois engagements, notamment, procéder à l’apurement d’une partie du passif de Gabon Télécom S.A, conformément au procès-verbal des réunions des 8 et 9 novembre 2007, mettre en oeuvre un nouveau plan social, dans les meilleurs délais en concertation avec les partenaires sociaux.

Il s’agissait également, selon les closes de cet accord, de procéder à la cession, partielle ou totale, des 49% de parts détenus par l’Etat gabonais à des personnes privées (Gabon Télécom et sa filiale Libertis).

Lors de la cession, l’acquéreur et le vendeur s’étaient convenus d’un prix indicatif de 61 millions d’euros (39 milliards 650 millions de FCFA). À l’heure actuelle, Maroc Télécom a versé un acompte de 26 millions d’euros (16 milliards 400 millions de FCFA).

”Le conseil prend acte de cette décision et invite le gouvernement à s’impliquer pleinement pour favoriser le redressement définitif de Gabon Télécom, condition nécessaire pour le développement de l’emploi et pour la création de richesses dans ce secteur d’activité”, souligne le communiqué lu par le porte-parole du gouvernement, René Ndemezo’ Obiang.

Depuis sa privatisation, Gabon Télécom a baissé ses tarifs de 60 % en moyenne, et Libertis a proposé de nouvelles offres commerciales. La couverture GSM a été étendue, le nombre de stations de base étant passé de 73 à 113. De source proche de l’entreprise, le portefeuille d’abonnés au mobile a progressé de 60 %, soit 380. 000 abonnés en tout.
 


SUR LE MÊME SUJET
L’entreprise Gabon Télécom, filiale du groupe Maroc Télécom, a enregistré, en 2010, un résultat financier négatif de l’ordre de 14% par rapport à l’année 2009, a indiqué un rapport de sa maison mère Maroc Télécom. Selon des chiffres communiqués par le groupe, le chiffre d’affaires de l’opérateur historique des télécommunications au Gabon (Gabon Télécom) est en repli de 61,1 milliards de FCFA soit 14,4%. Cette contre performance, explique Marco Télécom, est due à un contexte fortement concurrentiel, marqué notamment par une percée de l’opérateur de téléphonie mobile Bharti Airtel qui a fortement revu à la baisse les tarifs ...
Lire l'article
Près de trois années après avoir remporté l’appel d’offres lancé par l’état Gabonais pour privatiser son opérateur télécom historique, Maroc Telecom vient de signer un gros chèque à Libreville de 35 millions d’euros pour finaliser cette opération de rachat. Maroc Telecom détient désormais officiellement 51% des parts de Gabon Telecom et de sa filiale Libertis, après avoir procédé à une restructuration et modernisation de l’entreprise durant les trois dernières années. Un plan social pris en charge par l’état gabonais avait été négocié entre les parties, permettant l’accélération du calendrier stratégique de l’opérateur marocain, qui a fait de l’Afrique sa zone ...
Lire l'article
Le Gouvernement gabonais et Itissalat Al-Maghrib (Maroc Telecom) ont signé, jeudi à Libreville, un accord qui clôt le processus de privatisation de Gabon Telecom amorcé par la Convention de cession d’Actions (CCA) du 9 février 2007, consacrant ainsi la prise de contrôle de l’opérateur historique de télécommunications Gabon Telecom et sa filiale de téléphonie mobile Libertis, annonce un communiqué du Ministère de la Communication, de la Poste et de l’Economie Numérique. ENGAGEMENTS TENUS PAR LES DEUX PARTIES Ce processus de privatisation - d’une durée de trois (3) ans- aura permis aux deux parties (gabonaise et marocaine) de tenir chacune ses ...
Lire l'article
Après la signature de l’accord clôturant le processus de privatisation de de Gabon Télécom, l’opérateur de téléphonie mobile a décidé d’acquérir dès le début 2011 la licence de téléphonie mobile de troisième génération, dite 3G, a-t-on appris du Communiqué parvenu ce jeudi à GABONEWS. Selon cette note, l’acquisition de la 3G va offrir à cet opérateur de belles perspectives pour son repositionnement. Cette annonce a été précédé par la signature par le Gouvernement gabonais et le représentant de l’acquéreur Maroc Télécom d’un accord qui clôt le processus de privatisation de Gabon Telecom amorcé par la Convention de cession d’Actions (CCA) du 9 ...
Lire l'article
Le président du conseil d’administration de Gabon Télécom Libertis, Patrice Tonda, qu’accompagnait l’ensemble des administrateurs a présenté les conclusions du Conseil d’administration extraordinaire tenu , mardi , au siège de l’institution, sise à Angondjé, au ministre de la Communication, des Postes et de l’Economie Numérique, Laure Olga Gondjout, en sa qualité de premier garant des télécommunications sur le territoire national. La rencontre entre l'autorité de tutuelle et les membres du conseil d’administration extraordinaire de Gabon Télecom Libertis , privatisé en 2007 et majoritairement détenu par Maroc Télecom, a également permis aux deux parties de faire un tour d’horizon des difficultés ...
Lire l'article
Le ministre de la communication, Laure Olga Gondjout, a débattu vendredi au cours d’audience, avec une délégation de Maroc Télécom, conduite par le président du directoire de la société, Ahizoune, de la situation qui prévaut à Gabon Télécom et à Libertis, rapporte communiqué de presse parvenu à l’AGP. Au menu de l’entrevue, qui s’est déroulée en présence de l’Ambassadeur du royaume du Maroc au Gabon, Ali Bojji, et du directeur général de Gabon Télécom/Libertis, Nourredine Boulmene, la situation de Gabon Télécom et Libertis a été débattu sur la base d’un projet de plan d’action global présenté par la partie marocaine. Le ...
Lire l'article
Le ministre de la Communication, des Postes et de l’Economie Numérique, Laure Olga Gondjout, a accordé, ce jeudi, une audience à la délégation de Maroc Télécom conduite par le président du Directoire de l’entreprise, Ahizoune Abdelsalam, accompagné notamment de l’Ambassadeur du royaume du Maroc près le Gabon, Ali Borji et du Directeur général de Gabon Télécom/Libertis, Nourredine Boulmène, a constaté GABONEWS. Placé sous le signe de la « compréhension mutuelle » et de la « franche collaboration », l’entretien a permis aux deux parties « d’aborder la situation de l’opérateur Gabon Télécom et Libertis sur la base d’une action globale ...
Lire l'article
La Coalition Gabonaise du Refus et de Salut National a publié mercredi 10 juin son « Plan de Paix et de Réconciliation Nationale » pour le Gabon, un plan de paix que la Coalition définit comme une Proposition de Paix et de Réconciliation Nationale à l’endroit du Gouvernement, des Institutions et des membres de la société civile et politique gabonaise. La publication de ce « Plan de Paix » de 21 pages fait suite au meeting de la Coalition à Bruxelles les 30 et 31 mai 2009, meeting au cours duquel les membres de la Coalition ont planché pendant deux jours ...
Lire l'article
Deux mois après sa nomination à la direction générale de Gabon Télécom et sa filiale Libertis, Noureddine Boulmene, a été reçu pour la première fois ce lundi par le ministre de la communication, Jean Boniface Assélé. Le partenariat qui lie Maroc Télécom, Gabon Télécom et sa filiale Libertis avec l’Etat gabonais a constitué l’essentiel des échanges entre les deux hommes. Les problèmes techniques rencontrés ces derniers temps entre Libertis et ses concurrents ont également figuré en bonne place lors de cette rencontre. On rappelle que Noureddine Boulmene, avait succédé à, Mostapha Laarabi, appelé à d’autres fonctions au sein du groupe Maroc Telecom.
Lire l'article
Une rencontre bipartite réunissant l’Administration publique - représentée par les ministères de l’Economie, des Finances, du Budget et de la Privatisation , puis de la Communication , des Postes, des Télécommunications et des Nouvelles Technologies de l’Information, ainsi que du Travail, de l’Emploi et de la Prévoyance Sociale – et les partenaires sociaux regroupés pour défendre leurs droits au sein des deux syndicats que compte Gabon-Télécom (Synatel et Sypropostel), se tenait jeudi, en après midi, au siège du Comité de Privatisation dans la capitale gabonaise, pour tenter de s’accorder sur la nécessité d’un véritable plan social, après le dépôt par ...
Lire l'article
Résultat financier négatif de 14% en 2010 pour Gabon Télécom
Maroc Telecom finalise le rachat de Gabon Telecom
La privatisation de Gabon Telecom désormais bouclée
Gabon Télécom va acquérir la licence 3G début 2011
Le conseil d’administration de Gabon Télécom Libertis chez le ministre de la Communication
La situation de Gabon Télécom et Libertis débattue au ministère de la communication
Le ministre de la Communication devise avec une délégation de Maroc Télécom
Plan de Paix
Gabon: Premier face à face entre le nouveau directeur général de Gabon Télécom et le ministre de la communication
Gabon: Plan Social à Gabon-Télécom / Le Comité de Privatisation tient une réunion cruciale avec l’Administration publique et les partenaires sociaux en prélude au plan


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 10 Mai 2008
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*