- Bongo Doit Partir - http://www.bdpgabon.org -

RCA : Gouvernement et rebelles centrafricains déposent les armes à Libreville

Une délégation du gouvernement centrafricain est arrivée à Libreville dans la nuit du 8 au 9 mai pour signer un accord de paix avec le représentant de la principale rébellion encore active en RCA. Le chef rebelle centrafricain est en pourparlers avec le président gabonais depuis le 6 mai dernier pour préparer le dialogue politique inclusif initié par le président Bozizé entre le gouvernement, l’opposition et les rebelles pour la stabilisation politique du pays.

L’organisation du dialogue politique inclusif pour la paix en République Centrafricaine se confirme autour de la médiation gabonaise avec l’arrivée à Libreville le 8 mai au soir d’une délégation du gouvernement centrafricain qui devrait procéder dans quelques jours à la signature d’un accord de paix avec l’une des principales factions rebelles encore actives.

La délégation gouvernementale est conduite par le ministre centrafricain de la Communication, Cyriaque Gonda, qui signera sous l’égide du chef de l’Etat gabonais un accord un paix avec le représentant de l’Armée patriotique pour la restauration de la démocratie (APRD), Jean-Jacques Demafouth. Ce dernier avait d’ailleurs été reçu par le président Bongo Ondimba le 6 mai dernier.

Présente dans le nord-ouest de la Centrafrique,(voir la partie rouge sur la carte), région en proie à l’insécurité depuis 2005, l’APRD est le dernier groupe rebelle encore actif dans le pays.

Il s’est dit prêt ces derniers jours à signer l’accord de paix sous l’égide du chef de l’Etat gabonais.

Le ministre centrafricain de la Communication est accompagné par son collègue de l’Intérieur, Paul-Raymond Ndougou, de deux conseillers du président Bozizé, ainsi que par un représentant du Bureau de l’ONU en Centrafrique.

Le comité préparatoire du dialogue inclusif a notamment proposé que cet accord soit assorti d’une amnistie générale.

Le comité, qui comptait une représentation de l’APRD, a recommandé le 2 mai dernier qu’un accord de paix soit signé entre cette rébellion et les autorités avant le forum inter centrafricain.

Les deux autres principaux mouvements rebelles, l’Union des forces démocratiques pour le rassemblement (UFDR), présente dans le nord-est, et le Front démocratique du peuple centrafricain (FDPC) d’Abdoulaye Miskine, avaient déjà signé l’an dernier des accords de paix avec Bangui.

Pour rappel, le président centrafricain, François Bozizé, a effectué le déplacement dans la capitale gabonaise les 22 et 23 avril dernier pour informer le président Bongo Ondimba, qui préside la commission ad hoc de la CEMAC sur les questions centrafricaines, des résultats de ses démarches et contacts en vue de la tenue du dialogue politique inclusif censé ramener une paix définitive en Centrafrique. 


SUR LE MÊME SUJET
Les experts des pays membre de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) en collaboration avec l’Union européenne (UE) ont entamé mardi à Libreville un atelier sur la problématique des armes légères, a rapporté un correspondant de Xinhua sur place. Cet atelier 2ème du genre, permettra de plancher sur une feuille de route afin de lutter efficacement contre la possession, la circulation et l’usage illégal des armes légères et de petit calibre. Son objectif est de permettre au réseau d’action sur les armes légères de l’Afrique centrale, de se doter d’un programme de travail pluri-annuel solide qui permettra de prendre ...
Lire l'article [1]
Cinq joueurs du championnat de football centrafricain ont quitté leurs clubs et leur pays en catimini à destination des clubs gabonais, où, usant désormais de faux noms, ils espèrent décrocher des contrats plus juteux, rapporte ce jeudi Radio France internationale (RFI). En effet, ces sportifs des clubs Tempête Mocaf, Stade Centrafricain, entre autres, ont décidé de quitter leur pays, leur Fédération et leurs clubs sans autorisation préalable, succombant ainsi à l’appât de leur recruteur qui leur a présenté une gamme de privilèges, une fois intégrer dans le championnat gabonais, où l’on estime les salaires et autres avantages des footballeurs, plus ...
Lire l'article [2]
La Coalition Gabonaise du Refus et de Salut National a publié mercredi 10 juin son « Plan de Paix et de Réconciliation Nationale » pour le Gabon, un plan de paix que la Coalition définit comme une Proposition de Paix et de Réconciliation Nationale à l’endroit du Gouvernement, des Institutions et des membres de la société civile et politique gabonaise. La publication de ce « Plan de Paix » de 21 pages fait suite au meeting de la Coalition à Bruxelles les 30 et 31 mai 2009, meeting au cours duquel les membres de la Coalition ont planché pendant deux jours ...
Lire l'article [3]
le Plan de paix la Constitution
Lire l'article [4]
L'armée française au Gabon a promis une récompense de 2 millions de FCFA (3.500 euros) à toute personne qui l'aiderait à retrouver deux armes volées lors d'un exercice militaire au Cap Estérias, environ 40 km au nord-est de Libreville, a rapporté mercredi la presse locale. Les voleurs ont pris dans la nuit de jeudi à vendredi dernier un fusil de guerre, un pistolet et divers équipements, au moment où des soldats français faisaient un stage au centre d'aguerrissement situé dans la zone. Les ...
Lire l'article [5]
Le gouvernement gabonais se réunit ce jeudi autour du président de la République, Omar Bongo Ondimba, pour le traditionnel Conseil des ministres au palais de la présidence sur le boulevard du bord de mer. Le dernier conseil a eu lieu le jeudi 3 décembre dernier. Au cours de ce tour de table ministériel, le conseil a marqué son accord pour la création d'une commission Ad hoc chargée de la mise en place d'un bureau gabonais des droits d'auteurs et des droits voisins (BUGADA).
Lire l'article [6]
L'arrivée à Libreville du président Bozize, à deux jours du début du Dialogue Politique Inclusif, est perçue comme une « dernière revue, une dernière séance de réglages », selon un familier de la scène politique centrafricaine résidant dans la capitale gabonaise. Certaines sources, ayant requis l'anonymat, croient déceler en cette visite du président centrafricain son désir de voir son homologue gabonais assister à l'ouverture du forum. En appui de cette assertion, on rappelle qu’il a fallu trois réunions du Comite de suivi, pour que tous les protagonistes de la crise s'accordent sur les points qui compromettaient l'aboutissement du processus de ...
Lire l'article [7]
La délégation régionale du Comité international de la croix rouge (CICR) basée à Yaoundé (Cameroun) et la Croix rouge gabonaise organisent de mardi à jeudi prochain à Libreville, un atelier régional sur le rôle et le statut des journalistes dans le contexte des conflits armés, de violences internes et d’opération de soutien de la paix. Cet atelier sera précédé dès lundi d’une conférence débat à l’école nationale de la magistrature et une autre après l’atelier le 21 novembre mais cette fois à l’Ecole nationale d’administration (ENA).
Lire l'article [8]
Le gouvernement gabonais, via son ministère des Affaires étrangères, de la Coopération, de la Francophonie et de l’Intégration régionale a salué, samedi, à travers un communiqué parvenu à la rédaction de GABONEWS, « l’accord pour un gouvernement d’union qui sera rendu public lundi » prochain auquel sont parvenus le Gouvernement et l’Opposition zimbabwéenne. Fidèle à sa diplomatie agissante, empreinte de dialogue et de cordialité, dans le respect mutuel, le communiqué du ministère des Affaires étrangères de la République gabonaise « tient à rendre un vibrant hommage à tous les dirigeants politiques de ce pays frère pour leur courage politique à faire ...
Lire l'article [9]
27 fusils de type Calibre 12 en provenance de Paris sur un vol d’Air France avaient été découverts à l’aéroport de Libreville le 18 juillet dernier. Le gouvernement a interpellé le ministère de l’Intérieur le 24 juillet pour qu’une enquête spéciale soit diligentée afin que la lumière soit faite sur ces armes à feu abandonnées à l’aéroport international Léon Mba de Libreville. Opération clandestine avortée ? Falsification à l’enregistrement des bagages ? Destination gabonaise ou cargaison en transit ? La perplexité et l’inquiétude planent depuis la découverte le 18 juillet dernier d’une vingtaine d’armes à feu en provenance de la ...
Lire l'article [10]
Gabon : conférence à Libreville sur les armes légères
Cinq joueurs centrafricains quittent leur pays en catimini à destination du Gabon
Plan de Paix
Réalisations
L’armée française au Gabon offre 2 millions de FCFA pour retrouver 2 armes volées
Gabon: Le gouvernement se réunit en Conseil des ministres jeudi à Libreville
Gabon: François Bozizé à Libreville mardi : derniers réglages avant le Dialogue Politique Inclusif
Un séminaire sur le rôle des journalistes dans le contexte des conflits armés est prévu à Libreville, mardi
Gabon: Diplomatie/ Le gouvernement gabonais « salue l’accord pour un Gouvernement d’union » au Zimbabwé
Gabon : Etat d’alerte après la découverte des armes à l’aéroport de Libreville

2 Comments (Open | Close)

2 Comments To "RCA : Gouvernement et rebelles centrafricains déposent les armes à Libreville"

#1 Comment By elyes On 8 Août 2008 @ 14:00

partenariat
Centre de Formation de Football ( al ahly dubaî ) basés au emmirat
>arabe
> >ayant pour mission éssentielle la formation, l’assistance sous toutes
> >formes de footballeurs, le suivi et la promotion de leur carrière, ont
> >l’honneur d’informer les joueurs âgés de 12 à 23 ans qu’il sera
>organisé à
> >leur intention UN STAGE INTERNATION DE FOOTBALL avec de grands
>entraîneurs
> >Européens, recruteurs internationaux et 03 agents FIFA basé en Europe
> >explorants en europe et dans le Golfe ( QUATAR, EMIRATS ARABES UNIS,
>ARABIE
> >SAOUDITE, TUNISIE, MAROC, LYBIE, ALGERIE….>au cours duquel il sera
>pocédé sur place au recrutement de
>meilleurs
> >joueurs.
> >Par conséquent, nous informons tous les jeunes footballeurs désireux
>d’y
> >prendre part d’adresser un CV au Secrétariat par email
> >.recruteur2006@yahoo.fr
> > tous les joueurs africains sont
> >concernés même hors des emmirat arabe
> >veuillez joindre notre representant zone afrique au 00447024087445 pour info
> > place très limitée

#2 Comment By el had toure le malhonnete !! On 19 Août 2008 @ 12:10

Attention aux arnaques !!! le sieur el had toure se faisant aussi appeler elyes gharianies, de nationalité béninoise est un arnaqueur international avec l’adresse [11] ! surtout ne pas le faire confiance !!!