Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Réouverture du Cinéma « le Komo », dix ans après sa fermeture

Auteur/Source: · Date: 14 Mai 2008
Catégorie(s): Loisirs

La réouverture du Cinéma « Le Komo », plus de dix ans après sa fermeture pour des raisons de travaux est prévue dans trois mois, a annoncé mercredi à Libreville, le responsable de cet édifice, Lucien Yambangoye, avec comme objectif, redonner goût aux cinéphiles et reconquérir le territoire des loisirs à Libreville pour cet espace considéré dans les années 90 comme l’une des plus grandes salles de Cinéma en Afrique central.
Pour redonner goût aux spectateurs Librevillois et les inciter à revenir vers les salles de cinéma, la nouvelle salle bien équipée pourra se vanter d’avoir 700 places et où pourra se faire également des conférences et des spectacles.

Le responsable rassure sur la qualité des films qui u seront projetés, « Tous les films seront des exclusivités promotionnelles africains et gabonais », a-t-il déclaré.

Ce bâtiment accueille en son sein un snack bar et restaurant prévu pour la clientèle de toutes les catégories confondues, selon le mode classique des salles de Cinéma.

A Libreville, la fréquentation des salles de cinéma a baissée par rapport aux années 90. De nombreuses salles de cinéma gabonaises ont fermé. Le piratage fait désormais sa loi ce qui fait qu’on compte à l’heure actuelle une seule salle à Libreville.
 


SUR LE MÊME SUJET
Le 31e Festival de cinéma d’Amiens (France) débute ce vendredi et se poursuivra jusqu’au 19 novembre prochain. Le Gabon sera à l’honneur par le biais d’une rétrospective du cinéma national et des hommages rendus. La rétrospective du cinéma gabonais s’articulera autour de la projection de films tels que Dôlè d’Imunga Ivanga, Tout blanc tout noir de Philipe Alexandre et Philippe Mory, Les couilles de l’éléphant d’Henri-Joseph Koumba Bididi ou encore Obali de Philippe Mory. Pour ne citer que quelques titres. La carrière et l’œuvre de l’acteur-réalisateur gabonais, Philippe Mory seront également mis à l’honneur dans le cadre d’un hommage. Plusieurs des ...
Lire l'article
Le CCF (Centre Culturel Français), organise cette année encore les soirées « Cinéma plein air », une suite de projections gratuites de productions cinématographiques africaines. Cette 5ème édition démarre le 5 juillet prochain avec « Sarraounia », du mauritanien Med Honda. Durant trois jours, des films emblématiques africains parmi lesquels « Lettre paysanne » de Safi Faye du Sénégal et « Dôlé » du gabonais Imunga Ivanga, seront projetés sous les étoiles dans les jardins du CCF. La 5ème édition de « Cinéma plein air », démarre le 7 juillet prochain au CCF (Centre Culturel Français) de Libreville. Pendant trois ...
Lire l'article
Réuni le 28 octobre à Tunis, en Tunisie, un groupe des promoteurs ont annoncé la mise en place d’un Fonds africain pour le cinéma et l'audiovisuel. Une initiative qui vise à «financer la production d'images de l'Afrique par l'Afrique» dès 2012. Des promoteurs africains ont indiqué le 28 octobre dans la capitale tunisienne qu’un Fonds africain pour le cinéma et l'audiovisuel se met en place et devrait commencer à financer la production d'images de l'Afrique par l'Afrique en 2012. «C'est un projet africain à 100% pour que l'Afrique parle de l'Afrique», a déclaré Frédéric Bouilleux, expert de l'Organisation ...
Lire l'article
Western Union et la Poste Gabonaise offrent, pour la quatrième année consécutive, aux élèves des classes de troisième et de terminales des lycées et collèges de Libreville, la possibilité de parfaire, sinon de combler leurs lacunes, dans certaines matières, notamment l’histoire, la géographie et la philosophie, par le canal du cinéma, les aidant ainsi à mieux affronter les examens de fin d’année scolaire, notamment le BEPC et le BAC. Selon Joachin Idoundou, le représentant de la Poste Gabonaise et Western Union à ce concept, « cette initiative a pour objectifs, de donner la possibilité aux futurs candidats aux examens, d’approfondir leurs ...
Lire l'article
Pour ses 40 années d’existence, le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco), s’étant déroulée du 28 février au 07 mars dernier, a vu la participation de nombreux pays africains parmi lesquels le Gabon dont deux productions sur trois ont été récompensées. «Confession Finale» d’André Côme Ottong et le scénario «Un Amour à Libreville» d’Imunga Ivanga et de l’Américaine Dawn Winkler. La 21e édition du Festival panafricain de télévision et de cinéma de Ouagadougou (Fespaco) ayant démarré comme prévu le 28 février dernier, s'est achevée le samedi 07 mars sur une nouvelle « consécration » du Gabon ...
Lire l'article
La salle de cinéma de la ville de Léconi, située au sud – est du pays à 98,8 km de Franceville (chef lieu de la province du Haut – Ogooué), fermée depuis une décennie, est devenue la retraite des animaux domestiques. Cabris, moutons et chiens errants squattent l’unique salle de cinéma de la ville de Léconi laissée à l’abandon depuis l’arrivée des chaînes de télévision câblées en 2005. « Cette salle qui aurait pu servir à autre chose est malheureusement envahie de toutes sortes d’immondices mêlées aux matières fécales des animaux », a regretté un habitant de Léconi. Quatre chaînes de télévisions ...
Lire l'article
Dans le cadre des activités organisées pour le 48ème anniversaire de l’Indépendance, on enregistre le festival international du cinéma initié par Gabon solidarité, plate forme de promotion du cinéma gabonais, a constaté GABONEWS C’est dans l’esplanade du carrefour Camp de gaule, aménagé pour la circonstance que s’est déroulé, trois jours durant, le festival international du cinéma. Pour Mlle Olivia, Chargé à la communication de Gabon Solidarité, cette action s’inscrit dans le contexte de l’Unité nationale prônée par le président de la République « La particularité pour cette année est la primauté accordée à la projection des films gabonais, notamment « ...
Lire l'article
À défaut d’obtenir un espace consacré aux grands spectacles à l’instar d’un stade, d’un gymnase ou encore d’une salle de conférence de grande capacité, les églises de réveil, dans leur ensemble ont jeté leur dévolu sur les salles de cinéma de la capitale gabonaise, leur donnant, du coup, une autre utilité que celle de salle de projection, leur permettant également de ménager leur chiffre d’affaire très menacé par la prolifération des vidéoclubs. S’il est avéré que pour atteindre la sensibilité du plus grand nombre, le lieu y joue un grand rôle, on peut aisément comprendre pourquoi les salles de cinéma peuvent ...
Lire l'article
Au cours d’une interview exclusive accordée vendredi à GABONEWS au Centre Culturel Français, la jeune étoile montante du cinéma gabonais âgée de 24 ans, master en études cinématographiques et audiovisuelles à l’Université de Michel de Montaigne Bordeaux 3 en France, et des stages de perfectionnement aux Etats-Unis, a déclaré s’être investi dans la réalisation d’un court métrage intitulé « Le Divorce », fait pour être visionné en salle, et dans les festivals, dont la production est assurée par le ministère français des affaires étrangères, le centre national de la cinématographie du Gabon (CENACI), et SLOGF Pictures, dans le but de ...
Lire l'article
Une manifestation cinématographique dénommée « Cinéma en plein air », organisée par le Centre culturel français (CCF) de Libreville, le Centre national de la cinématographie (CENACI) et les partenaires au développement en vue de fournir un espace de loisir et de détente aux populations librevilloises, démarre le 12 juillet prochain à Libreville. Deux jours durant (12-14 juillet) seront projetés dans les jardins du Centre culturel français (CCF), dans la capitale gabonaise, des films africains primés lors des différents Festival panafricains du cinéma. La 2ème édition de Cinéma en plein air, programme, six films emblématiques du cinéma africain, du Burkina Faso, Sénégal, Mali, ...
Lire l'article
Festival d’Amiens : le cinéma gabonais à l’honneur
Gabon/Culture : « Cinéma plein air » du 5 au 7 juillet au Centre culturel Français !
Afrique : Bientôt un Fonds pour le cinéma et l’audiovisuel
L’Ecole au cinéma: une autre manière d’apprendre
Gabon/Cinéma : Le cinéma gabonais récompensé au FESPACO 2009 !
Gabon: La salle de cinéma de Léconi transformée en refuge pour animaux domestiques
Gabon: « Gabon Solidarité » s’investit dans la promotion du cinéma gabonais
Gabon: A Libreville, les églises de réveil investissent les salles de cinéma
Gabon: Art / Cinéma: Manouchka Kelly Labouba première femme gabonaise à s’investir dans la réalisation d’un film de fiction
Gabon: Cinéma en plein air: deuxième édition du 10 au 12 juillet prochain à Librev


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 14 Mai 2008
Catégorie(s): Loisirs
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*