Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Mamadou Tsoumou, ancien gouverneur de province écroué à « Sans famille »

Auteur/Source: · Date: 16 mai 2008
Catégorie(s): Divers

Mamadou Tsoumou, un ancien gouverneur de la province du Haut-Ogooué (sud-est), d’où est originaire le chef de l’Etat gabonais, a été écroué mercredi à la prison centrale de Libreville pour association de malfaiteurs.
L’ancien gouverneur était en compagnie d’une dizaine d’éléments d’un redoutable gang de braqueurs qui a dérobé plus de 526 millions de francs CFA au cours d’une série de hold up, dans la capitale gabonaise et à Ndjolé (centre), a rapporté jeudi le quotidien gouvernemental l’Union.

Il est poursuivi pour association de malfaiteurs, complicité de vol à main armée et détention illégale d’armes de guerre.

Mamadou Tsoumou a été interpellé et écroué à la suite d’une enquête policière ayant permis de démanteler le gang, constitué de ressortissants Nigérians et Ghanéens et dirigé par le Gabonais, Franck Mbama, 47 ans, neveu de l’ancien gouverneur, relevé de ses fonctions en décembre dernier.

M. Tsoumou servait de couverture aux éléments du gang qui opérait à l’aide de 3 kalachnikovs, 3 pistolets automatiques, 3 revolvers et 2 fusils à pompes; arsenal découvert au domicile de son neveu, présenté comme le chef de la bande de malfrats.

La force de l’ordre attribue à ces braqueurs, le hold-up perpétré à l’agence BGFI de la commune d’Owendo (banlieue sud de Libreville), une banque commerciale, où les bandits ont emporté plus de 200 millions de francs CFA.

Avant d’être affecté comme gouverneur dans le Haut Ogooué, Mamadou Tsoumou a occupé les mêmes fonctions dans la province de l’Estuaire dont Libreville est la capitale.

La justice gabonaise se montre lors impitoyable contre les hauts cadres qui seraient impliqués dans des malversations; ceci à la suite des dénonciations du président Omar Bongo Ondimba, dans son discours à la nation lors de la célébration de ses 40 ans de pouvoir.
 


SUR LE MÊME SUJET
Côte d’Ivoire : et si Mamadou Koulibaly arrêtait tout ?
Les cadres du FPI n'ont pas apprécié les récents propos de leur patron par intérim, Mamadou Coulibaly, dans Jeune Afrique. Ils lui reprochent notamment de vouloir tirer la couverture à lui... L’interview que Mamadou Koulibaly, le président de l’Assemblée nationale ivoirienne, nous a accordée (J.A. n° 2630, 5-11 juin 2011) suscite des polémiques. En Côte d'Ivoire, certains n’ont pas supporté que le patron par intérim du Front populaire ivoirien (FPI) dénonce certaines dérives du régime de Laurent Gbagbo (clientélisme, corruption, népotisme). D’autres le soupçonnent de vouloir créer son propre parti. « Je n’ai pas d’argent pour le faire, rétorque l’intéressé. J’ai ...
Lire l'article
Côte d’Ivoire : Mamadou Koulibaly se penche sur l’avenir du FPI
Mamadou Koulibaly est l'un des rares dignitaires du FPI de Laurent Gbagbo, à être encore libre de ses mouvements en Côte d'Ivoire, (beaucoup d'autres sont arrêtés ou réfugiés à l'étranger) et s'exprime très rarement. Revenant sur l'avenir du FPI, le président de l'Assemblée nationale nationale estime que le parti est décapité, et que l'équipe dirigeante devrait se réunir bientôt. Et à la participation à un gouvernement d'union, Mamadou Koulibaly préfèrerait un vrai rôle dans l'opposition. Mais originaire du Nord, il devra composer avec les membres de son parti qui sont originaires de l'Ouest. NOTRE DOSSIER SPÉCIAL : L'APRÈS GBAGBO, LES DÉFIS ...
Lire l'article
Dans une tribune libre publiée ce mardi dans L’Union, l’un des deux quotidiens gabonais, l’ancien premier ministre Casimir Oyé Mba a estimé utile de lancer un appel à « un vrai dialogue, large, sans complexe et sans idées préconçues (…) un dialogue adulte, responsable » devant la situation qui prévaut actuellement dans le pays et « c’est au pouvoir qu’il revient de prendre cette initiative, de tendre la paix », devait -t-il préconiser. Sous le titre « On fait quoi maintenant ? » en s’adressant à « Monsieur le président Ali », Casimir Oyé Mba –candidat qui avait ...
Lire l'article
Le nouveau gouverneur de la province de l Estuaire, Jacques Denis Tsanga, a officiellement pris ses fonction mardi à Libreville, au cours d une cérémonie sobre présidée par le secrétaire général du ministère de l'Intérieur, Lambert Noël Matha. Précédemment en poste dans la province du Moyen-Ogooué (centre), Jacques Denis Tsanga, remplace Ndzé Thomas Débouillon qui à servi pendant près d une décennie dans la province de l’Estuaire dont Libreville, la capitale, est également le chef-lieu. Enseignant de formation, M. Tsanga occupe les fonctions de gouverneur depuis 2006. Il a été secrétaire général du ministère de l Education nationale et directeur de cabinet ...
Lire l'article
Le gouverneur de la province de l’Ogooué-Lolo, Pascal Yama Lendoye, a demandé, lundi à Koulamoutou au cours d’une réunion, aux tenanciers des débits de boisson de se conformer à la loi qui fixe les heures d’ouverture et de fermeture et d’y interdire l’accès aux élèves à partir de 21h. M. Lendoye a sommé les détenteurs de débits de boisson, qui ‘’hébergent’’ les jeunes délinquants, de respecter les dispositions en vigueur, heure d’ouverture à 10 heures et celle de fermeture à 21h30, ''Les jeunes se livrent à des excès de tout genre, les débits de boisson sont leurs lieux de prédilection où ils ...
Lire l'article
Le chef de l'Etat gabonais, Omar Bongo Ondimba a présenté jeudi ses condoléances à son homologue sénégalais Abdoulaye Wade, suite à la mort de l'ancien premier ministre Mamadou Dia. « Monsieur le président de la République et cher frère, c'est avec émotion que j'ai appris la mort de Mamadou Dia. La disparition de cet illustre fils du Sénégal nous plonge dans la tristesse, au regard du parcours de l'homme, dans son pays comme l'une des grandes figures politiques ayant marqué les luttes africaines pour l'accession à la souveraineté internationale », a écrit Omar Bongo. « Homme de conviction et d'action, auteur ...
Lire l'article
Il y a huit mois, le journal l’Union, féru des grands titres comme tous les grands quotidiens de notre temps, publie en page une la photo d’un ancien gouverneur du pays, associé selon le quotidien national, à des grands bandits qui se seraient signalés négativement par de multiples braquages, notamment ceux de la Sécurité pénitentiaire et de BGFI Owendo. « Un ancien gouverneur chef d’un gang », titrait le journal favori des gabonais. Le récit de cette affaire ne fait pas clairement état de ce qui est reproché à cet ancien gouverneur. Il est pourtant bien mentionné, les gains que chacun ...
Lire l'article
Le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) a obtenu 7 élus sur les 10 sièges à pourvoir dans la province de la Nyanga (Sud), lors des élections sénatoriales de dimanche dernier, selon les résultats provisoires, proclamés mardi par le gouverneur de cette province, Rufin Moutéssaygoué, rapporte jeudi le correspondant de l’AGP. Dans la commune de Tchibanga, le premier arrondissement échoit au candidat indépendant Joseph Moukala Koumba sans adversaire, avec 17 voix. Au deuxième arrondissement, le candidat du PDG Germain Ngoyo Moussavou s’est imposé 12 voix soit 70,59% devant Chrisante Boussamba du PGCI, 5 voix, 29,41%. Par contre dans le département de Mougoutsi, ...
Lire l'article
Gustave Ntchaye Issogui, ancien gouverneur des provinces de l’Estuaire et de la Nyanga, actuellement conseiller du ministre de l’Intérieur, a été épinglé le 18 juin dernier à Libreville par l’Office centrale de lutte anti drogue (OCLAD) pour consommation massive et ostentatoire de cannabis. L’ancien gouverneur a été appréhendé à son domicile en compagnie d’une cinquantaine de personnes consommant allégrement cette plante interdite, dont il a été identifié comme le principal fournisseur. Encore un gouverneur de l’autre côté des barreaux. L’ancien administrateur des provinces de l’Estuaire et de la Nyanga, actuellement conseiller du ministre de l’Intérieur, a été arrêté à son ...
Lire l'article
Les étudiants de l’école nationale des cadres ruraux d’Oyem, en grève et regroupés en collectif, ont été reçus le week- end dernier, par le gouverneur de la province du Woleu Ntem, Jean Gustave Meviane M’Obiang ; une rencontre au cours de laquelle les deux parties ont évoqué certains points à l’origine de la situation qui prévaut actuellement au sein de cette grande école de formation. Entrés en grève depuis près d’un mois, les étudiants de l’école des cadres ruraux qui a pour mission de former les techniciens supérieurs en agronomie, sont allés soumettre à la première autorité administrative de la province ...
Lire l'article
Côte d’Ivoire : et si Mamadou Koulibaly arrêtait tout ?
Côte d’Ivoire : Mamadou Koulibaly se penche sur l’avenir du FPI
Politique / Situation au Gabon: « J’en appelle à un vrai dialogue, large, sans complexe et sans idées préconçues », Casmir Oyé Mba, ancien PM
Le nouveau gouverneur de la province de l’Estuaire prend ses fonctions
Gabon: Le gouverneur de la province demande aux tenanciers de bars de se conformer à la loi
Gabon: Bongo Ondimba présente ses condoléances à Abdoulaye Wade suite à la mort l’ancien premier ministre Mamadou Dia
Mamadou Ntsoumou: La vraie histoire du gouverneur devenu chef d’un gang qu’il ne connaît pas
Gabon: Election : Le PDG obtient 7 élus lors des sénatoriales de dimanche dans la province de la Nyanga (Gouverneur)
Gabon : Un ancien gouverneur pris les mains dans le chanvre
Gabon: Les étudiants de l’école des cadres ruraux d’Oyem reçus par le gouverneur de la province du Woleu-Ntem


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 1, 00 sur 5)
Loading ... Loading ...

Auteur/Source: · Date: 16 mai 2008
Catégorie(s): Divers
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>