Socialisez

FacebookTwitterRSS

Barack Obama obtient une majorité de délégués élus du Parti démocrate

Auteur/Source: · Date: 21 Mai 2008
Catégorie(s): Monde

Ils ont, tous deux, commencé leur allocution, mardi soir 20 mai, par évoquer avec émotion le nouveau “combat” de Ted Kennedy. Le matin, on avait appris que le sénateur du Massachusetts depuis 1963 et supporter déclaré de Barack Obama était atteint d’une tumeur maligne au cerveau.

Mais les termes, presque identiques, qu’ils ont utilisés pour soutenir cette figure démocrate historique symbolisaient aussi une thématique sur laquelle le sénateur de l’Illinois et son adversaire, Hillary Clinton, ont également insisté au soir des résultats des primaires dans le Kentucky et l’Oregon : “l’unité” – du parti, d’abord, et de la nation autour de lui, en novembre, à l’issue de l’élection présidentielle.

Pour le reste, les résultats ont permis à chacun d’aiguiser sa stratégie de campagne. MmeClinton, bénéficiaire d’une victoire massive dans le Kentucky, “continue jusqu’à la Convention” qui aura lieu fin août – du moins publiquement. Et elle conteste la victoire finale de son concurrent, arguant qu’en intégrant les résultats de Floride et du Michigan (non pris en compte à ce jour par la direction du parti, qui a récusé la procédure des scrutins), c’est elle qui remporte le “vote populaire”. M. Obama, lui, n’a pas même attendu le résultat dans l’Oregon pour annoncer à ses partisans réunis à Des Moines, dans l’Iowa : “Ce soir, nous avons acquis une majorité de délégués” à la convention. Il n’a pas déclaré son investiture acquise, mais induit l’idée qu’à ses yeux, les jeux sont faits : les démocrates officialiseront son nom pour porter leurs couleurs à l’élection présidentielle.

“La route a été longue” et il y “aura encore des jours difficiles et incertains”… Son discours était celui d’un homme autant préoccupé de surmonter les divisions internes au parti que de se projeter déjà dans l’affrontement avec le républicain John McCain. Pour surmonter les divisions, il a encensé sa “formidable” concurrente, insistant sur le rôle prédominant de la sénatrice de New York dans la promotion de la femme, vantant “son engagement et sa persévérance. Hillary Clinton (…) a changé l’Amérique dans laquelle ma fille et les vôtres grandiront, et nous lui en sommes reconnaissants”. L’ambition de récupérer le vote féminin, alors qu’un mouvement se dégage dans l’entourage de MmeClinton pour plaider qu’elle est victime d’un rejet “sexiste”, n’était pas étrangère à son propos.

Puis il est passé à John McCain. Résumé, en une phrase-choc : il s’agira d’un affrontement entre “le passé” (le sénateur républicain, ses idées et “les lobbies de George Bush qui dirigent sa campagne”) et “le futur”, M.Obama et ceux qui le soutiennent. Il a, aussi, lancé un appel aux indépendants et aux républicains las de l’administration Bush à le rejoindre.

MmeClinton, elle, en est toujours à privilégier la bataille interne aux démocrates. Etat dont 93% des habitants sont des Blancs, où le niveau de vie et d’éducation est supérieur à la moyenne américaine et où réside une importante minorité d’immigrés, l’Oregon a donné une confortable victoire à M.Obama. Le Kentucky, blanc à 91%, sans immigrés et où le niveau de vie est bas, a plébiscité MmeClinton. Son impressionnant succès y a démontré de nouveau les difficultés de son concurrent à attirer les suffrages de la “classe moyenne blanche” paupérisée. 75% des démocrates sans études supérieures y ont voté pour elle. Et 77% des Blancs ont admis que le thème de la “race” avait influencé leur choix.
Le succès de MmeClinton doit certes être relativisé. Le Kentucky n’est pas un bastion démocrate. Cela ne l’a pas empêché de marteler de nouveau qu’il est impossible de battre le candidat républicain sans ces voix démocrates-là. Mais elle n’a, à aucun moment, attaqué M. Obama, pour conclure que, “quoi qu’il se passe”, elle fera tout “pour faire élire un président démocrate” en novembre.

Assuré de la majorité absolue des délégués à la Convention, M. Obama a cependant demandé à ses partisans de “poursuivre leur travail dans les Etats restants pour gagner le plus de délégués possible”. La course est gagnée, mais l’affrontement avec son adversaire pas encore tout à fait. Au sein de l’appareil démocrate et entre les équipes des deux candidats, les discussions vont aller bon train.
 


SUR LE MÊME SUJET
Gabon: Election présidentielle américaine 2008: les églises du Gabon en prière samedi pour Barack Obama. « Dieu a prévu de belles choses pour le continent noir d’où est originaire Barack Obama », a indiqué le révérend Kombil ajoutant que : « l’Afrique est le berceau de l’humanité ». Les ministres de Dieu prieront pour demander à l’Eternel de bénir le candidat, Barack Obama qui est engagé dans la course à la Maison blanche face à John Mc Cain, le candidat Républicain. La séance de prière se déroulera à l’immeuble Arambo de 9 à 15 heures. Des louanges, des prophéties et des prédications ...
Lire l'article
Quatre mille deux cents délégués au Centre de congrès Pepsi, 50 000 personnes attendues dont 15 000 journalistes venus du monde entier, la convention démocrate, qui s'ouvre lundi 25 août, à Denver (Colorado), aura pour point d'orgue l'intronisation de son candidat à l'élection présidentielle, Barack Obama, et de son colistier Joseph Biden, qu'il a choisi pour être son vice-président en cas de victoire, selon un SMS envoyé à ses partisans samedi 23 août. Un choix qui montre que la crainte d'être taxé par son futur adversaire républicain, John McCain, d'être "inexpérimenté" en matière de sécurité nationale et de politique internationale, a ...
Lire l'article
Comme cela avait été annoncé au cours des derniers jours, la sénatrice de New York, Hillary Clinton, a profité d'un rassemblement, jeudi 7 juin à Washington, pour mettre un terme à sa campagne pour l'investiture démocrate à l'élection présidentielle et apporter son "plein soutien" à son ancien rival Barack Obama en vue du scrutin de novembre. Devant ses partisans et amis rassemblés au National Building Museum de Washington, Mme Clinton a déclaré qu'il était désormais temps de "mettre notre énergie, notre passion et nos forces pour faire tout ce que nous pouvons pour faire élire Barack Obama, le futur président des ...
Lire l'article
La sénatrice démocrate Hillary Clinton va apporter son soutien à Barack Obama en vue de l'élection présidentielle de novembre et appeler à l'unité du Parti démocrate contre le républicain John McCain vendredi 6 juin, a annoncé, mercredi, son équipe de campagne, dans un communiqué. "La sénatrice Clinton organisera vendredi à Washington une réunion au cours de laquelle elle remerciera ses partisans et apportera son soutien au sénateur Barack Obama ainsi qu'à l'unité du parti", indique le texte. Cette déclaration ne précise pas si Mme Clinton mettra formellement un terme à sa campagne ou suspendra seulement ses activités, mais semble confirmer que ...
Lire l'article
L'Oregon et le Kentucky ont ouvert leur bureaux de vote, mardi 20 mai, pour départager à leur tour Barack Obama et Hillary Clinton de la course à l'investiture démocrate. Passé ce cap, il ne restera plus que trois primaires : Puerto Rico, dimanche 1er juin ; le Montana et le Dakota du Sud, mardi 3 juin. Quelles sont les chances de chacun ? Hillary Clinton est la favorite dans le Kentucky, Obama n'y ayant quasiment pas fait campagne. Dans l'Oregon, terre traditionnellement démocrate, le sénateur de l'Illinois jouit d'une avance dans les sondages, mais la sénatrice refait peu à peu son ...
Lire l'article
"Il y a un homme. Il y a un homme qui sait et comprend que le temps est venu pour une gestion audacieuse du pays. Il y a un homme qui sait comment générer le changement, le changement durable qu'il faut bâtir à partir de la base. Il y a un homme qui sait dans son coeur que le temps est venu de créer une Amérique et non deux. Et cet homme c'est Barack Obama", a dit M. Edwards au cours d'une réunion publique à Grand Rapids, dans le Michigan, au côté de M. Obama. Après la victoire remportée par ...
Lire l'article
Barack Obama a fait un pas décisif, mardi 6mai, vers l'investiture démocrate pour l'élection présidentielle américaine, en réussissant à "survivre", selon le mot d'un de ses aides, à une période de plusieurs semaines sans victoires, marquée par des polémiques sur la race et la religion dont personne n'était en mesure de prédire les conséquences sur l'électorat. "Ce soir, nous sommes à moins de 200 délégués de la nomination, a annoncé Barack Obama, visiblement rasséréné, dans son discours de victoire à Raleigh, en Caroline du Nord. Et grâce à vous, nous voyons qu'il est possible de surmonter la politique de division, de ...
Lire l'article
"Déçu" puis "dégoûté" par Hillary Clinton, le cinéaste américain Michael Moore a décidé, lundi 21 avril, d'apporter son soutien au sénateur de l'Illinois Barack Obama dans la course à l'investiture démocrate. "Au cours des deux derniers mois, les actes et les propos de Hillary Clinton sont passés de décevants à écœurants", écrit le cinéaste sur son site Internet. Michael Moore qui avait exprimé de la sympathie dans ses livres pour Mme Clinton, se dit maintenant "triste" de la façon dont elle a mené sa campagne. Il explique que le débat télévisé diffusé la semaine dernière a été "la goutte d'eau qui ...
Lire l'article
Tara Sydney et Teri Patterson se sont connues en faculté de droit. Deux jours avant la primaire démocrate du mardi 22 avril en Pennsylvanie, les deux amies sont venues de Washington faire du porte-à-porte pour Barack Obama à Philadelphie. "La campagne est devenue tellement mesquine que j'ai hésité à venir. J'étais désenchantée", dit Tara Sydney, avocate dans une association de protection de l'enfance. Teri Patterson, juriste dans une entreprise, a, au contraire, eu envie de s'engager. "Jusqu'à présent, je m'étais contentée d'envoyer de l'argent. Mais après les attaques sur le patriotisme d'Obama, je voulais montrer que nous sommes des gens ...
Lire l'article
Barack Obama a remporté, samedi 8 mars, les caucus qui ont eu lieu dans l'Etat du Wyoming devant sa rivale Hillary Clinton, selon plusieurs médias américains. Après dépouillement de 96 % des votes, M. Obama obtenait 59 % des voix contre 40 % à Mme Clinton, ont rapporté les chaînes de télévision Fox et CNN. Le Wyoming, un des Etats les plus républicains et les moins peuplés des Etats-Unis, désigne douze délégués sur les 2 025 requis pour obtenir l'investiture comme candidat du parti démocrate. Sept étaient désignés samedi et les cinq autres le seront lors d'une convention locale prévue le ...
Lire l'article
Gabon: Election présidentielle américaine 2008: les églises du Gabon en prière samedi pour Barack Obama
Le sénateur du Delaware Joseph Biden désigné comme colistier par Barack Obama
Hillary Clinton met un terme à sa campagne et apporte son soutien à Barack Obama
Hillary Clinton va soutenir Barack Obama
Barack Obama espère une victoire dans l’Oregon pour mettre un terme à la bataille démocrate
John Edwards, ex-candidat démocrate, se rallie à M. Obama face à Mme Clinton
Barack Obama, favori démocrate pour la Maison Blanche
Michael Moore soutient Barack Obama
Clinton-Obama : une primaire démocrate cruciale en Pennsylvanie
Barack Obama remporte les caucus démocrates du Wyoming


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 21 Mai 2008
Catégorie(s): Monde
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*