Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : 800 employés de Gabon Télécom sur la sellette

Auteur/Source: · Date: 21 Mai 2008
Catégorie(s): Economie

Dans le cadre du processus de privatisation de Gabon Télécom et sa filiale Libertis suite au rachat de l’entreprise par Maroc Télécom en février 2007, les responsables syndicaux ont annoncé le licenciement imminent de 700 à 800 employés, dont l’Etat devrait prendre en charge les indemnités.
La société gabonaise de télécommunications Gabon Télécom pourrait bientôt licencier 700 à 800 employés dans le cadre de l’allègement des charges suite au rachat de l’entreprise par Maroc Télécom en février 2007.

Depuis le début du processus de privatisation, le fonctionnement de l’entreprise a été miné de nombreux mouvements sociaux en raison des licenciements massifs prévus dans la procédure.
Le gouvernement gabonais avait officiellement approuvé le licenciement d’une partie du personnel de Gabon Télécom et se serait également engagé à financer le plan social consécutif à ces licenciements.
Cette vague de licenciements concernerait également la société Libertis, dont le capital est détenu à 100% par Gabon Télécom et qui est spécialisée dans la téléphonie mobile.

Le responsable de l’un des syndicats de l’entreprise, Fidel Wora, a déploré que les employés soient «devant le fait accompli» et a par ailleurs affirmé que la liste exacte des personnes qui seront licenciées était en voie de finalisation au siège du Comité de privatisation.
«Tous les syndicalistes ont convenu de convoquer ce samedi dans la matinée, une assemblée générale conjointe afin de former un front commun» a affirmé un autre responsable syndical, Guy Jonas Lingombé, l’objectif n’étant visiblement plus de s’opposer au licenciement qui s’avère aujourd’hui inexorable, mais de contraindre le gouvernement à payer des «droits conséquents» à tous les partants.

Dans le cadre des tensions qui subsistent au sein de Gabon Télécom, le président du directoire de Maroc Télécom, Abdeslam Ahizoune, avait effectué un bref séjour à Libreville où il a été reçu en audience le 7 mars dernier par le président gabonais pour tenter de trouver une issue à la crise sociale depuis l’arrivée de l’équipe dirigeante marocaine. Ils avaient notamment abordé la question des offres de départs volontaires proposées par la direction générale de Gabon Télécom.
Maroc Télécom avait annoncé n’avoir besoin que de 250 employés pour faire fonctionner Gabon Télécom et sa filiale Libertis, alors que la société Gabon Télécom et ses filiales emploient actuellement plus de 2000 agents.

Pour rappel, en 2006, l’entreprise avait déjà difficilement licencié plus de 650 collaborateurs pour accélérer la privatisation. A l’époque, ces départs avaient provoqué de vives protestations sociales en raison de la modicité des indemnités de départs allouées.
 


SUR LE MÊME SUJET
Près de trois années après avoir remporté l’appel d’offres lancé par l’état Gabonais pour privatiser son opérateur télécom historique, Maroc Telecom vient de signer un gros chèque à Libreville de 35 millions d’euros pour finaliser cette opération de rachat. Maroc Telecom détient désormais officiellement 51% des parts de Gabon Telecom et de sa filiale Libertis, après avoir procédé à une restructuration et modernisation de l’entreprise durant les trois dernières années. Un plan social pris en charge par l’état gabonais avait été négocié entre les parties, permettant l’accélération du calendrier stratégique de l’opérateur marocain, qui a fait de l’Afrique sa zone ...
Lire l'article
Après la signature de l’accord clôturant le processus de privatisation de de Gabon Télécom, l’opérateur de téléphonie mobile a décidé d’acquérir dès le début 2011 la licence de téléphonie mobile de troisième génération, dite 3G, a-t-on appris du Communiqué parvenu ce jeudi à GABONEWS. Selon cette note, l’acquisition de la 3G va offrir à cet opérateur de belles perspectives pour son repositionnement. Cette annonce a été précédé par la signature par le Gouvernement gabonais et le représentant de l’acquéreur Maroc Télécom d’un accord qui clôt le processus de privatisation de Gabon Telecom amorcé par la Convention de cession d’Actions (CCA) du 9 ...
Lire l'article
Vivendi et Maroc Telecom chercheraient des relais de croissance et s’intéresserait de près aux actifs africains de l’opérateur koweïtien Zain. "Maroc Telecom est le meilleur véhicule de Vivendi pour investir dans Zain Africa", souligne Exane BNP Paribas à l’agence Reuters. "La combinaison du potentiel de croissance de Zain Africa et l’expertise de la direction de Maroc Telecom réduiraient les risques d’exécution et accroîtraient la probabilité d’une création de valeur pour tous ses actionnaires, dont Vivendi, tant que le prix payé reste raisonnable". Vivendi par sa filiale Maroc telecom est présent au Burkina Faso , Gabon,Mauritanie et enfin au Malie avec l’acquisition récente de ...
Lire l'article
La société de télécommunication ''Gabon Télécom'' et sa filiale de téléphonie mobile Libertis ont clôturé l'année 2008 avec des résultats en hausse, selon le quotidien l'Union relayant le quotidien marocain en ligne ''Le matin''. Portée par l'impact de ses réajustements tarifaires, la filiale du groupe Maroc Télécom a réalisé en 2008 un chiffre d'affaires net de 67,9 milliards de FCFA, en hausse de 18,6 % par rapport à 2007. Grâce à ses multiples promotions, l'activité Mobile a réalisé un chiffre d'affaires brut de 40,2 milliards de FCFA, alors que le parc Mobile a enregistré une croissance de 15,8 % avec près de ...
Lire l'article
En séjour privé au Maroc du 18 au 23 novembre dernier, le chef de l’Etat gabonais a reçu le président directeur général de Maroc Télécom, Abdeslem Ahizoune, actionnaire majoritaire de Gabon Télécom depuis 2007. Cette séance de travail a notamment permis d’évoquer la question de la recapitalisation de Gabon Telecom et des perspectives de développement de la filiale gabonaise du groupe chérifien, qui sort d’une longue et pénible crise économique et sociale avec le licenciement de près de la moitié des effectifs de l’entreprise. La visite privée du chef de l’Etat gabonais au Maroc a été l’occasion de faire le ...
Lire l'article
Les employés licenciés de Gabon Télécom et sa filiale Libertis spécialisée dans la téléphonie mobile, ont débuté à percevoir vendredi à Libreville, leurs chèques équivalent à 24 mois de salaire, a constaté un journaliste de l'AGP. L’opération se déroule au sein de l’annexe du ministère gabonais des Finances, conformément au contrat passé entre l’Etat gabonais et l’actuel acquéreur de Gabon Télécom. Selon quelques licenciés rencontrés sur place, le paiement des droits légaux regorge des erreurs et disent ne pas comprendre le mode de calcul effectué par le comité de privatisation (direction du ministère des Finances). Les employés licenciés qui souhaitaient obtenir un plan ...
Lire l'article
Les 746 agents de Gabon Télécom et Libertis concernés par la seconde vague de licenciements sont invités, par le Comité de privatisation, à retirer leur solde de tout compte du 21 au 25 août à l'auditorium de l'immeuble Arambo. Cette opération vise à s'assurer que les calculs effectués pour déterminer les droits de chaque agent ne comporte aucune erreur. Le paiement interviendra une fois cette opération bouclée. C'est peut-être le début de la fin du bras de fer qui oppose les agents de Gabon Télécom et la nouvelle direction de l'entreprise depuis sa privatisation en 2001. Le Comité de ...
Lire l'article
Le bilan comptable du groupe Maroc Telecom publié le 22 juillet a révélé que sa filiale Gabon Télécom avait généré pour le premier semestre 2008 un chiffre d’affaires de 303,265 milliards de francs CFA, soit une baisse de 18,5% sur une base comparable. Malgré le licenciement aux frais de l’Etat gabonais de plus de 70% du personnel, l’entreprise peine encore à compenser la baisse tarifaire opérée en juin 2007. Malgré la croissance régulière du groupe Maroc Télécom, toujours en hausse de 10% au premier semestre 2008, sa filiale Gabon Télécom peine encore à se relever de sa pénible privatisation, avec une ...
Lire l'article
Gabon Télécom toujours à la recherche d’un plan social équilibré
Le gouvernement gabonais s'est félicité de la décision prise par le conseil d'administration de Gabon Télécom de faire procéder au «nécessaire ajustement des effectifs pour être conforme aux standards internationaux» du secteur. Dans le cadre de la privatisation de Gabon Télécom, le gouvernement gabonais et Maroc Télécom avaient signé le 7 novembre 2007 un protocole d'accord dit de "partenaire stratégique". Selon les termes de ce contrat, le gouvernement a pris trois engagements, notamment, procéder à l'apurement d'une partie du passif de Gabon Télécom S.A, conformément au procès-verbal des réunions des 8 et 9 novembre 2007, mettre en oeuvre un ...
Lire l'article
La société de télécommunications, Maroc Télécom a pris le contrôle de Gabon Télécom, en entrant dans le capital de l'opérateur historique gabonais à hauteur de 51%, rapporte le journal local "L'Economiste", spécialisé dans les milieux d'affaires. L'offre de Maroc Télécom présentait "de nombreux avantages, notamment l'injection d'un capital conséquent en vue de développer la qualité de services de Gabon Télécom en modernisant son réseau de télécommunication, faciliter l'accès des populations aux technologies de l'information à des prix compétitifs et utiliser au mieux les potentialités qu'offre le câble sous-marin", selon un officiel gabonais cité par le journal marocain. Le montant alloué à cette ...
Lire l'article
Maroc Telecom finalise le rachat de Gabon Telecom
Gabon Télécom va acquérir la licence 3G début 2011
Gabon: Vivendi et Maroc Telecom sur Zain Afrique
Télécommunication : Le chiffre d’affaires de Gabon Télécom en hausse de 18,6 % en 2008
Gabon : Le PDG de Maroc Télécom reçu par Bongo Ondimba à Rabat
Gabon: Les employés licenciés de Gabon Télécom perçoivent leurs chèques
Gabon : La fin du calvaire des agents de Gabon Télécom’
Gabon : Gabon Télécom peine à sortir la tête de l’eau
Gabon Télécom toujours à la recherche d’un plan social équilibré
Maroc Télécom prend le contrôle de Gabon Télécom


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, moyenne 5,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 21 Mai 2008
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*