Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : L’USS à la recherche d’un cadre institutionnel approprié

Auteur/Source: · Date: 21 Mai 2008
Catégorie(s): Education

Le 3e conseil d’administration de l’Université des sciences de la santé de Libreville (USS) depuis sa prise d’autonomie s’est déroulé le 16 mai dernier sous la direction du ministre de l’Enseignement supérieur, Dieudonné Pambo. Les travaux du conseil se sont appesantis sur le renforcement du cadre institutionnel de l’établissement et la réorganisation de la régie financière.
Le 3e conseil d’administration de l’Université des sciences de la santé de Libreville (USS) depuis sa prise d’autonomie s’est déroulé le 16 mai dernier sous la direction du ministre de l’Enseignement supérieur, Dieudonné Pambo. Les travaux du conseil se sont appesantis sur le renforcement du cadre institutionnel de l’établissement et la réorganisation de la régie financière.
Le statut de l’enseignant et l’organisation de l’université étaient au centre des débats du 3e conseil d’administration de l’Université des sciences de la santé de Libreville (USS) qui s’est tenue le 16 mai dernier sous la tutelle du ministre de l’Enseignement supérieur, Dieudonné Pambo.

Au titre des recommandations adoptées, les responsables de l’université se sont accordés pour le raffermissement du cadre institutionnel de l’USS par l’adoption de textes organiques visant à réviser les statuts des enseignants et l’organisation de l’établissement ainsi que la réorganisation de sa gestion financière.

«Les résolutions qui ressortent de ce conseil d’administration portent essentiellement sur la nécessité de raffermir le cadre institutionnel de l’université par l’adoption des textes organiques sur le statut des enseignants, l’organisation de l’université, l’organisation des établissement» a expliqué le ministre Pambo.

«Il y a aussi des recommandations qui vont dans le sens de renforcer et compléter la carte pédagogique de l’université, étant donner que l’université ne fonctionne qu’avec une seule école, la faculté des sciences, d’où la nécessité de mettre en place très rapidement les deux autres établissements qui avec la faculté des sciences constituent l’université des sciences de la santé, il s’agit notamment de l’école supérieure des soins infirmiers et l’école supérieure des sages femmes» a ajouté le ministre de l’Enseignement supérieur.

Au titre du budget, la proposition de la hausse de l’enveloppe budgétaire à un milliard quatre cent million a été rejetée par le conseil d’administration au motif que ce budget prend en compte le financement de la maternité Joséphine Bongo de Libreville, alors que la gestion de cette structure hospitalière parapublique incomberait à l’hôpital. A cet effet, le conseil d’administration a décidé de la mise en place d’une commission extraordinaire chargée de faire le point sur ce dossier.

Le conseil a décidé de mettre en place une stratégie de mobilisation des ressources afin de doper l’appareil financier de l’université. «Nous avons pris la décision de créer des régies de recettes au niveau de toute les unités qui produisent des ressources à l’université qui va dans le sens de l’unicité des caisses. Nous avons un agent affecté par le rectorat qui est sous l’autorité de l’agent comptable et qui sera chargé de prélever les recettes pour venir à la maternité Joséphine Bongo ou dans un laboratoire de l’université payer au régisseur de recette les montants qui seront fixés» a conclu Dieudonné Pambo.

Le conseil d’administration s’est enfin penché sur les problèmes d’ordre structurels et matériels, notamment le projet de construction d’un nouveau rectorat, d’une maison des enseignants ainsi que d’un centre médical qui permettrait aux étudiants travailler dans de meilleures conditions d’apprentissages.


SUR LE MÊME SUJET
Les pays d’Afrique centrale sont à la recherche d’un cadre légal et institutionnel susceptible d'optimiser les retombées des produits forestiers non ligneux dans le renforcement de la sécurité alimentaire et la lutte contre la pauvreté dans la sous-région. Plus de 100 millions de personnes vivent des produits forestiers non ligneux dans les pays du bassin du Congo, second massif forestier de la planète, après l’Amazonie. Les spécialistes estiment sous-estimées l’importance et la contribution, à la sécurité alimentaire, des PFNL qui procurent aux populations des aliments, des plantes médicinales, de l’énergie, des équipements de pêche et des matériaux de ...
Lire l'article
Une convention d’un montant de 2.465.000 dollars a été signée vendredi dernier entre le ministre des Eaux et Forêts, de l’Environnement et du Développement durable, Martin Mabala, et l’ambassadeur du Japon au Gabon, Motoi Kato afin de promouvoir un cadre institutionnel. La mise en place de ce projet va permettre un développement adéquat du Gabon dans le domaine du changement climatique. Selon Mme Bintou Djibo, représentant résident du PNUD, cette signature officielle constitue un prélude à la mise en application d’une des grandes priorités du moment c'est-à-dire l’adaptation aux changements climatiques. ‘’Ce document, qui se situe dans le prolongement de la TICAD ...
Lire l'article
Le premier Conseil interministériel de la recherche scientifique (CIMIR) a été ouvert le 26 novembre à Libreville par le Premier ministre dans le cadre de la relance des activités de ce département ministériel. Suite au regroupement des activités de recherche de chacun des départements au sein du ministère de la Recherche scientifique, les acteurs scientifiques et administratifs de ce domaine doivent définir le cadre et le cap de la recherche scientifique gabonaise pour la mettre effectivement au service d’un développement cohérent. Les cadres scientifiques et administratifs de la Recherche scientifique planchent à Libreville depuis le 26 novembre pour couler les fondations ...
Lire l'article
Pour délimiter le cadre et déterminer les bases de la recherche scientifique au Gabon, le ministre de ce département ministériel, Albert Ondo Ossa, a fait adopter le 31 juillet par le gouvernement un projet de décret portant création d’un Comité national d’éthique de la Recherche scientifique. Un second décret a également été approuvé portant organisation de la Foire nationale pour la recherche, afin de stimuler et de présenter les activités des chercheurs gabonais. Au lendemain de la première édition du prix national du Centre national de la recherche scientifique et technique (CENAREST), le ministère de tutelle a entrepris de renforcer ...
Lire l'article
L’Institut supérieur de technologie (IST) a, livré mercredi sur le marché de l’emploi, au cours d’une cérémonie solennelle à Libreville présidée par le ministre de l’Enseignement supérieur, Dieudonné Pambo, 216 diplômés, baptisée « promotions Raphaël Mangouala », du nom du tout premier directeur général de cet Institut devenu, sénateur. Cette cuvée 2008, qui a reçu ses parchemins en présence du ministre de l’Enseignement supérieur, Dieudonné Pambo, du ministre du Travail, de l’emploi et de la Prévoyance sociale, Jean François Ndongou, des représentants d’autres départements ministérielles tutélaires et opérateurs économiques partenaires, comprenait la 12ème promotion des diplômes gestion des entreprises et des ...
Lire l'article
Initié fin 2007 par le gouvernement gabonais, le projet de Code de commerce qui sera présenté mardi prochain à Libreville par le ministère du Commerce et du Développement Industriel, chargé du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD), est un document élaboré dans le souci constant de créer un environnement des affaires sain, mais surtout « favorable au développement du secteur privé » au Gabon, en améliorant « le cadre réglementaire et institutionnel » qui intègre les actes des institutions internationales de Commerce (OHADA,…), mais aussi des Institutions régionales (CEMAC, CEEAC, CIMA, etc.) en vue de « permettre aux ...
Lire l'article
Gabon : Pambo promeut la rigueur pour le passage de l’USTM au système LMD
Le 4e conseil d’administration de l’Université des sciences et techniques de Masuku (USTM), qui s'est déroulé le 13 juin dernier, a permis au ministre de tutelle, Dieudonné Pambo, de mobiliser les ressources humaines autour de la mise en place effective du système LMD dans cet établissement à compter de la rentrée prochaine. Pour garantir une transition effective et bénéfique vers le système LMD, le ministre de l’Enseignement supérieur a appelé à la rigueur dans l’administration de budget pour permettre la révision des programmes devant accompagner cette démarche. Les moyens financiers nécessaires pour passer au système LMD devront être dégagés sur la ...
Lire l'article
Gabon: Le cybercafé, un lieu de recherche approprié pour les élèves en classe d’examen à Libreville
À Libreville, et ce depuis la fermeture des établissements scolaires, période marquant le début des vacances d’une part et le déroulement des examens de fin d’année, d’autre part les cybercafés enregistrent plus que jamais la présence des élèves des classes de terminale qui y viennent pour effectuer des recherches ayant un lien direct avec les leçons suivies au cours de l’année académique, mais aussi avec les différents sujets d’examen pour ainsi renforcer leurs connaissances, mais également pour échapper aux bruits à la maison en cette période où la concentration est de mise avant les échéances. Ainsi, Yahoo, Google, Search, sont entre ...
Lire l'article
L'Université des Sciences et Techniques de Masuku (USTM) dans le Sud Est du Gabon, tient les 13 et 14 juin son 4ème Conseil d'Administration qui devra débattre des questions liées à son développement institutionnel. Les travaux du conseil, placés sous la présidence du ministre de l'enseignement supérieur, M. Dieudonné Pambo, devraient être axés sur le renforcement des capacités et une gestion décentralisée de cette Institution. Il sera ainsi question de mettre en place des formations des niveaux Master I et II dès la rentrée académique prochaine à la Faculté et à l'Ecole Polytechnique. L'accent sera également mis sur des mesures ...
Lire l'article
Réunis en séminaire à la Pointe Denis, l'île en face de Libreville, les agents du ministère des Mines et des Hydrocarbures ont passé au peigne fin les activités pétrolières du pays afin de déterminer le cadre et les perspectives pour l’élaboration d’un Code gabonais des hydrocarbures. Cette réglementation devrait notamment permettre la régulation de l’aval pétrolier dont le cadre normatif des activités reste encore floue. «Un pays sans code minier est comme un cheval sans bride» a déclaré Charles Allogho, conseiller technique du ministre d'Etat, à l’ouverture des travaux du séminaire du ministère des Mines et des Hydrocarbures, qui s’est déroulé ...
Lire l'article
Un cadre légal et institutionnel pour la gestion des produits forestiers non ligneux dans le bassin du Congo
Environnement : Promouvoir un cadre institutionnel de gestion de la zone côtière
Gabon : La recherche scientifique se cherche un renouveau
Gabon : Ondo Ossa dote la recherche scientifique d’un cadre éthique
Gabon: 216 diplômés: cuvée 2008 de l’Institut supérieur de technologies
Gabon: « Code de commerce »: présentation mardi prochain à Libreville pour améliorer « le cadre réglementaire et institutionnel » des affaires au Gabon
Gabon : Pambo promeut la rigueur pour le passage de l’USTM au système LMD
Gabon: Le cybercafé, un lieu de recherche approprié pour les élèves en classe d’examen à Libreville
Education : Tenue du 4ème conseil d’administration de l’USTM
Gabon : Le secteur des hydrocarbures à la recherche d’un cadre normatif

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 21 Mai 2008
Catégorie(s): Education
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*